La Tribune

Le taux du Livret A pourrait en fait stagner en février

Copyright Reuters
Copyright Reuters
Christine Lejoux  |   -  260  mots
Malgré le maintien prévisible de l'inflation à 2,4% en décembre, Christian Noyer juge inutile d'augmenter le rendement du Livret A, qui s'élève actuellement à 2,25%. Le gouverneur de la Banque de France table en effet sur une baisse de l'inflation au cours des six prochains mois.

Fin des illusions. Contrairement à ce qui était pressenti, le rendement du Livret A devrait stagner, à 2,25%, le 1er février, date à laquelle le taux du placement préféré des Français - avec quelque 16,5 milliards d'euros collectés sur les six premiers mois de 2011 - est révisé chaque année. C'est Christian Noyer, gouverneur de la Banque de France, qui l'a annoncé entre les lignes vendredi, sur les ondes d'Europe 1.

Une inflation à 2,4%

En effet, le calcul du rendement du Livret A est basé sur l'inflation, depuis 2004. Le maintien prévisible de celle-ci à son niveau de novembre, soit 2,4% (hors tabac), laissait jusqu'à présent augurer d'une hausse du taux du Livret A à 2,50%, voire à 2,75%, le 1er février. Mais, "ce que je regarderai, c'est l'inflation à venir car cela ne servirait à rien d'augmenter le taux (du Livret A) pour le rebaisser immédiatement.", a indiqué Christian Noyer.

Possible baisse du taux du Livret A en août

Or "notre prévision est plutôt que l'inflation va baisser au cours des six prochains mois", a précisé le gouverneur de la Banque de France qui, selon les textes de loi, peut déroger à l'application de la formule de calcul du taux du Livret A, en cas de circonstances exceptionnelles. Une opinion partagée par la plupart des économistes, qui tablent sur une décélération progressive des prix cette année, avec un passage de l'inflation sous les 2% fin 2012. Ce qui pourrait déboucher sur une baisse du taux du Livret A dès le mois d'août, voire début 2013.

Réagir

Commentaires

messous  a écrit le 09/01/2012 à 8:29 :

Une banque hollandaise offre 5% brutsur 3 mois jusqu'a 300000E de dépots...Vidons nos livrets pour 3 mois et gageons sur l'effet!!

Ridicule  a répondu le 09/01/2012 à 22:21:

ces taux d'appel pour 3mois sont des attrape nigauds.

Gaulloume  a écrit le 09/01/2012 à 4:54 :

Si seulement ils pouvaient tenir le m? raisonnement avec les prix du gaz et de l'essence...

Léon  a écrit le 08/01/2012 à 19:27 :

Bravo M. Noyer, vous avez gagné. Je liquide nos 4 LA pour rembourser par anticipation mon crédit immobilier.

Moi : 1 - La banque : -2 !

Arrêtez de tirer sur la corde on va la lâcher....

alange  a écrit le 08/01/2012 à 10:54 :

Et voilà, le Noyer de la Banque de France est incapable de s'en tenir aux règles en place depuis 2008, à savoir un calcul 4 fois par an du taux du Livret A, selon deux formules A et B. dont on retient le meilleur taux au profit de l'épargnant. Quatre fois, ce qui signifie que le taux peut effectivement varier 4 fois par an selon une méthode arrêtée par décret et destinée à mettre fin aux considérations pusillanimes des pontifes du lieu et du moment : quel gâchis ! Selon cette arithmétique, le futur taux devrait s'établir à 2.75 %, et on ne demande pas au gouverneur de la B.d.F. d'avoir un avis subjectif, on lui demande de calculer et de proposer ce taux : c'est simple et il ne peut s'empêcher, lui aussi, de porter sa propre appréciation. Un gouverneur a d'autres charges plus importantes à gérer qu'une modification de taux. Si tel n'est pas le cas, il faut baisser sa rémunération mensuelle à 2 000 euros. Que la médiatisation fasse son travail de publier.

fifi  a répondu le 08/01/2012 à 12:16:

oui mais combien de millions que l etat gagnerait malheureusement on en est la et on nous prend pour des imbeciles

Bastien  a écrit le 08/01/2012 à 10:03 :

Gouvernement et dirigeants qui changent d'avis au gré du vent, décisions à la petite semaine, grande nullité de tout ce beau monde, s'il reste encore des épargnants en France, c'est que ceux-ci n'ont pas pris conscience de la situation. Achetez de l'or, du vrai, liquidez le reste et attendez que la folie emporte tout. Vous serez préservés.

Franck  a écrit le 08/01/2012 à 9:08 :

En toute logique si une inflation à 2.4% n'entraine pas d'augmentation du taux du livret A, alors une baisse des prix ne devrait pas avoir d'influence non plus. A ce moment notre gouverneur jugera, sous doute, que la france n'est plus dans une situation exceptionnelle. C'est vrai après tout qu'avons nous d'exceptionnel? Nos deux modèles modèles, américain et allemand, créent des emplois pas nous...

SAMARINDA  a écrit le 07/01/2012 à 18:24 :

La régle ci-dessous montre que notre"économiste" qui n' a jamais rien prévu outre passe ses prérogatives. Encore un personnage qui croit être le nombril du monde économique dont regorge la France mais l'état de notre Nation montre que tous ces artistes de la "calculette" n'ont jamais démontré leur compétence au contraire d'ailleurs.

Possibilté du gouverneur de la BDF:
Le Gouverneur de la Banque de France peut désormais proposer une révision intermédiaire des taux, le 15 avril et le 15 octobre (pour une application le 1er mai et le 1er novembre) s'il la juge nécessaire par l'évolution des conditions économiques (fluctuation importante de l'inflation ou des marchés monétaires). Avec cette mesure, le taux des livrets réglementés peut être modifié tous les 3 mois. Le Ministre de l'économie garde toutefois la possibilité de ne pas suivre cette recommandation.

paul  a écrit le 07/01/2012 à 18:01 :

l'inflation à venir...!!!! Lire dans une boule de cristal.... quelle sera l'inflation à venir si la TVA sociale est adoptée??? Parions qu'à la veille des élections, le gouvernement demandera d'augmenter le livret à 2,50%...même à 2,75% sur 6 mois...!!!

benalmadena  a écrit le 07/01/2012 à 17:54 :

M.Noyer bien entendu nous prend pour des imbéciles mais il se fout encore plus de la réélection de Sarkozy parce qu?une telle décision ne peut inciter à revoter pour lui. Pour qui roule t?il ?

carton jaune  a répondu le 08/01/2012 à 6:55:

Justement, il roule pour NS. Augmenter le taux du livret A aujourd'hui c'est prendre le risque, minime il est vrai, de le baisser dans 3 mois c'est à dire juste avant les élections. Il vaut donc mieux le geler aujourd'hui pour avoir la possibilité de l'augmenter de manière conséquente, rattrapage + inflation, justea vant les élections. Ce sera présenté comme un coup de pouce au pouvoir d'achat voulu par notre président.

belan  a écrit le 07/01/2012 à 17:51 :

Et bien, on prend date, M Noyer.

Benet  a écrit le 07/01/2012 à 16:59 :

Inflation stable,M.Noyer nous prend pour des imbéciles;
De combien augmente:
GAZ-Assurances maladie -Assurance Civile et véhicule-Sncf-Avion-et le
Pompom les Impôts tous les Impôts TVA incluse;
Revoir les indices doit être une preoccupation de la Gauche,car la Droite ,ne comprend pas grand cose,n'est-ce pas?,?

dédé  a écrit le 07/01/2012 à 15:57 :

je ne veux faire peur a personne.mais les sommes collectées partent a la caisse des dépots.la meme cdd qui recapitalise dexia et autres sur ordre du gouvernement.bref l'argent des livrets a part en fumée.je crois que les notaires utilisent aussi la cdd pour faire transiter les fonds pour tout achat immobilier

Atheapios  a écrit le 07/01/2012 à 15:16 :

Oui mais c'est dans six mois et c'est pas sûr. Donc on aurait pû dire aussi.
Dans deux ans l'inflation sera à 2 % donc il ne faut pas augmenter le taux du livret A d'ici là.
C'est en effet ridicule d'augmenter ce taux si c'est pour le baisser dans 2 ans.

Pour une opinion ridicule du gouverneur de la banque de France il fallait un commentaire ridicule.

aiglenoir  a écrit le 07/01/2012 à 15:09 :

Une idée pour contrer de tels valet prêts à piocher aussi bien dans les poches de leur maître (l'Etat) que dans celes des invités-clients (nous): Au premier février, s'ils osent faire ce que l'autre noyé annonce, on retire tout. Songez que nos dépots sur le livret A sont considérés comme des "quasi fonds propres" pour les taux de solvabilités des banques, si je ne m'abuse...Voyez-vous où nous pourrions en venir, concernant le dieu "Bâle III" qu'ils ont eux-même mis sur l'autel de la droiture financière§

Mouton Français  a écrit le 07/01/2012 à 15:02 :

Ce n'est pas avec ce procédé malhonnête que les gens se remettront à investir dans la pyramide de PONZZI des emprunts d'états.

Jean  a écrit le 07/01/2012 à 12:34 :

C'est une spécialité des banquiers centraux : annoncer que "oui l'inflation est élevée, mais elle va bientôt baisser". La banque centrale d'Angleterre fait cela depuis au moins 2 ans : elle annonce continuellement que l'inflation va baisser, pourtant elle n'a fait qu'augmenter !!! Ceci est une ruse pour garder des taux excessivement bas, en opposition totale avec le mandat officiel des banques centrales, pour aider les banques privées avec des taux ultra bas, au détriment des particuliers qui souffrent de l'inflation. C'est une TRAHISON. Il faudrait attaquer les banques centrales en justice pour non respect de leur mandat.

citron pressé  a écrit le 07/01/2012 à 11:18 :

Il faut aussi garder présent à l'esprit que depuis le 01/01/2012 le taux du LEP n'est plus majoré -((((

toby75  a écrit le 07/01/2012 à 10:31 :

Et si l'inflation ne baisse pas, aura t-on un avoir ?

Soupir  a écrit le 07/01/2012 à 9:40 :

15300 euros à 2,25 % en année pleine égale 344,25 ? d'intérêts. Un complément royal ?

GIGI  a répondu le 07/01/2012 à 11:41:

OUI PAS MAL MAIS EN SCMPI 5.5% c mieux

villeroy  a écrit le 07/01/2012 à 5:46 :

La BDF ayant, avec la BCE, perdu de fait la main et toute responsabilité, elle pouvait se contenter d'une molle direction et accepter de devenir une sinécure. Que son directeur puisse envisager une baisse de l'inflation alors qu'est annoncée une hausse de la TVA en dit long sur le niveau de vista économique à laquelle la BDF est rendue. Pour éclaircir le débat, La Tribune peut-elle indiquer à ses lecteurs la formule légale de révision du taux du livret A, pour qu'ils puissent déterminer si ce placement est encore valable ou non.

Lafronde  a répondu le 07/01/2012 à 9:43:

Voici la formule de calcul pour le taux futur du livret A. Taux de 2,75% au 1er février 2012, si les règles étaient respectées........................
Lien pour plus de détails :....................... http://www.francetransactions.com/taux/Livret-A-taux.html

samarinda  a écrit le 07/01/2012 à 4:29 :

Typiquement français on met en place un système et au gré des pensées de nos "élites" on modifie la règle. Il faut également noter que ce Monsieur qui brille par ses prises de positions souvent plus politiques qu'économiques est là grace aux politiques.
Concernant l'avenir nous avons eu Mme Soleil notre super ministre Mme Lagarde qui n' a jamais su communiquer un bon chiffre sur notre économie ni dans ses propos, le meilleur exemple tout le baratin qu'elle nous disait sur le sauvetage de de la Grèce suite au premier plan et pour notre pays sur la baisse du chômage et de la reprise suite au chiffre de croissance de 0,9% premier trimestre 2011. M. Noyer n' a pas non plus brillé par ses discours et ses anticipations économiques.
Autre question le fait de mettre en place une TVA supplémentaire, le mot social est un mot qui n'a aucun sens, va faire baisser l'inflation ??? car croire que les entreprises vont répercuter la baisses des charges est illusoire, nous sommes en France, où la preuve, les règles sont rarement respectées.

rere  a répondu le 07/01/2012 à 12:12:

Cela fait plaisir de lire une réponse qui illustre parfaitement la politique du pays ne jamais rien respecter et faire prétendre par des valets de la République surpayé des anneries de la sorte.

Patrickb  a écrit le 06/01/2012 à 20:03 :

bon, je vous le dis comme je pense (formule Sarko): il faut prendre le pognon là où il est ...et comme les riches vivent en Belgique ou en Suisse, les gogos imposables, c'est vous les pauvres :-)

cd  a écrit le 06/01/2012 à 19:38 :

Le journaliste devrait aussi mentionner que le taux du livret A n'est pas seulement fonction du taux d'inflation mais c'est un calcul comprenant le taux d'inflation et deux taux d'interets interbancaires definis.
Le calcul donnerait aujourd'hui 2%
Donc a 2.25% c'est deja au dessus...

Non  a répondu le 07/01/2012 à 12:35:

IL y a une formule, mais qui prévoit que le taux doit être supérieur à l'inflation + 0,25%.

Lafronde  a écrit le 06/01/2012 à 19:12 :

Pourquoi appliquer les règles ?......Étrange, l'application des règles de calcul pénalise toujours les pauvres gens. Nos gouvernants mettent des règles en place pour calculer les augmentations mais, ces règles changent au profit des banques et fournisseurs d 'énergies....................Petit calcul pour démontrer une situation d'escroquerie manifeste contre les petits épargnants titulaire des livrets A et autres.
Inflation 2011 : 2,4% ?............ rémunération moyenne annuelle du livret A : 1,9% ?.......... détail : janv. 1,75% ; févr. à juil. 2% ; août à déc. 2,25 % .......................
Les petits épargnants peuvent remercier ce gouvernement qui leurs attribue royalement un taux hors inflation de - 0,5 %, je crois que c'était leurs v?ux et encore mieux pour l'année 2012,........... champagne !!!!

Hein !!!  a écrit le 06/01/2012 à 18:59 :

A quand une taxe sur les intérêts du livret A ?

Patrickb  a répondu le 06/01/2012 à 19:58:

@Hein: j'en ai plusieurs fois parlé parce qu'au Canada (que Sarko copie pour ses réformes), tout revenu supérieur à 2 dollars est imposable.

bancopasillico  a répondu le 07/01/2012 à 9:05:

ouais mais est ce qu'au canada les riches paient moins d'impots que les moins riches? Parce que y'a qu'en france et dans les republiques bananières qu'on voit ça.

Patrickb  a répondu le 07/01/2012 à 14:04:

@banco: au Canada, les vrais riches vivent aux US ou dans d'autres pays d'Amérique latine pendant que leurs employés pédalent. Qaunt à payer moins, c'est l'affaire du compatble...et les pauvres n'ont pas de comptable :-) comme je dis toujours: l'herbe n'est pas plus verte chez les autres !

riri  a écrit le 06/01/2012 à 18:24 :

Et cela vous étonne?
Car quelques dixièmes de% c'est toujours ça de gagné par les banques. Car il faut bien que les banques se goinfrent et les petits épargnants du livret A payent la CDC et sauver Groupama, Dexia.
Tant pis pour les formules et promesses. C'est vraiment du détail...

Foxy  a écrit le 06/01/2012 à 18:12 :

Hausse de la TVA de 5.5 a 7%, hausse de l'assiette de la CSG, TVA sociale sans aucune contrepartie pour les salariés, passage du taux du livret A sous l'inflation (donc destruction de la valeur de l'épargne populaire),... Quelque chose me dit que ce pays devrait en toute logique connaitre une pénurie de lubrifiant.

Jojo  a écrit le 06/01/2012 à 18:02 :

Le livret A suit une formule de calcul bien spécifique il faut la respecter même si on augmente le taux pour 6 mois et qu'il doit baisser ensuite

OBJECTIF  a répondu le 06/01/2012 à 18:15:

Réponse à Jojo.
Le père NOEL c'était il y a deux semaines.Il y a possibilité de déroger.Le fait du prince en somme.

grincheux  a écrit le 06/01/2012 à 17:53 :

Ce voyou ce permet de determiner s'il est necessaire d'augmenter ou pas le taux de renumeration du livret,c'est lamentable sachant la renumeration et les avantages des employees de la banque de france,ce dernier ne doit pas connaitre des fins de mois difficiles,a quand en finira t'on de financer tout ces profiteurs de la republique qui s'enrichissent sur le dos des contribuables que nous sommes

Adam des Halles  a écrit le 06/01/2012 à 17:22 :

Appelons un chat, un chat ! Aux taux actuels notre argent perd de sa valeur dans ces Livrets A, mais pas les banques. CQFD.

Kipo  a écrit le 06/01/2012 à 16:24 :

On est en plein dans ce dirigisme qui tue l'économie française.

richelieu  a écrit le 06/01/2012 à 15:46 :

bien sûr c'est de la mauvaise foi pour changer les règles mais ne vous inquiétez donc pas, la tactique c'est de faire lancer une menace par un second couteau pour qu'ensuite le parrain-président vienne nous sauver

Francis  a écrit le 06/01/2012 à 14:45 :

on a voté pour des voleurs, on doit assumer au moins jusqu'à mai prochain.

Ditil  a écrit le 06/01/2012 à 13:01 :

Encore un cadeau aux banques!!

tpe  a répondu le 06/01/2012 à 15:28:

faux et encore faux, le taux de refinancement du livret A au banque est strictement toujours le même que le taux du livret soit à 2 ou à 10%... cultivez vous avant de dire des bêtises

@tpe  a répondu le 07/01/2012 à 12:37:

A vous le donneur de leçons,: je vous conseille de commencer à apprendre l'orthographe et le français...

tpe  a répondu le 08/01/2012 à 18:52:

Pardonnez mon français je ne suis qu'immigré depuis 2 ans et je n'ai acquis la nationalité que l'année dernière. Il n'empêche que je parle 3 langues et vous?

patience  a écrit le 06/01/2012 à 13:00 :

La seule vraie solution : Baisser de 30% la masse salariale de la fonction publique en laissant aux syndicats le jeu de la répartition .De toute façon on y arrivera et si on en reste là ce sera inespéré .

impatient  a répondu le 06/01/2012 à 21:40:

Quel est le rapport entre le taux du livret A et la fonction publique? Il faudrait arrêter avec cet anti-fonctionnarisme primaire, même si on euthanasie tous les fonctionnaires de France, ça ne résoudra pas la crise que l'on vit aujourd'hui. Quoi que. . . remplacer les flics par des mercenaires de BlackWater, ça aurait de la gueule!!

@patience  a répondu le 07/01/2012 à 12:39:

Votre commentaire est sans rapport avec le sujet, et ridicule. S'il y a des salaires à baisser pour améliorer la situation, il s'agit des salaires des financiers : les banques ont des problèmes, donc commençons par baisser les salaires de leurs employés, c'est une logique imparable. Est-il normal que des banques ayant tant de difficultés paient 242000 euros de bonus annuel, en moyenne, à chacun de leurs 8200 traders, soit 2 milliards d'euros (en 2010) alors qu'elles ont tant de mal à trouver des liquidités ? C'est totalement abérrant et stupide.

TITUS  a écrit le 06/01/2012 à 12:27 :

Extrait d'un autre article de la tribune de ce jour sur les meilleurs placements......
L'attrait des livrets pourrait se poursuivre d'autant que les taux de rendement vont prochainement progresser. Au 1er février, le taux du livret A est attendu en hausse. Il pourrait passer de 2,25 % à 2,5 %, voire à 2,75 %.

lcouf  a répondu le 06/01/2012 à 15:37:

il faut croire que les renseignements de la tribune étaient de première main! On se moque du monde des petits épargnants! Dans le fond ils ne sont pas très malin en haut lieu!

Greg le Prolétaire  a écrit le 06/01/2012 à 12:15 :

Alors celle-là, on va pouvoir la mettre dans le bêtisier de l'année !---------- "(...) cela ne servirait à rien d'augmenter le taux (du Livret A) pour le rebaisser immédiatement.""... Ben si gros malin, ça servirait à ce que l'épargne soit un peu mieux rémunérée pendant quelques mois..., ou vu le taux d'inflation justement, à moins perdre en termes réels...--------- Allez, appliquons la doctrine Noyer au code de la route ! : "ça ne sert à rien de ralentir dans les agglomérations si c'est pour ré accélérer en en sortant"--- Qu'il arrête de nous prendre pour des imbéciles et qu'il donne la véritable raison. Et que l'on arrête les formules de calculs officielles si c'est pour s'asseoir dessus à la première occasion.

riviers24  a répondu le 06/01/2012 à 13:31:

Tout à fait d'accord !
La formule de révision sert à recaler un taux de rémunération en fonction d'un taux d'inflation constaté, et pas d'un hypothétique taux à venir. Qu'on arrête de nous prendre pour des jobbards, et si la tva dite "sociale" devait voir le jour, moi je parie que le taux d'inflation va s'envoler.

Oui  a répondu le 07/01/2012 à 12:41:

En effet ce Noyer raconte vraiment n'importe quoi... Merci de mettre la lumière sur ses propos stupides et incohérents. Quand on n'a pas d'argument valable pour vendre son projet, il faut bien trouver des arguments stupides et ridicules...

rrrrrr  a écrit le 06/01/2012 à 11:56 :

Et si ca avait été l'inverse: si on était en légère baisse mais qu'on prévoyait une hausse après, il ne faut pas me dire qu'ils ne diminueraient pas maintenant le taux, quitte à le réaugmenter lorsque la hausse sera là. Mais bien sur dans ce cas précis avantageux pour tout le monde sauf les particuliers, on n'hésite pas à ne pas augmenter les taux pour les baisser ensuite.

AN5457  a écrit le 06/01/2012 à 11:31 :

si ma tante en avait on l'appelerai mon oncle.

robyvon  a écrit le 06/01/2012 à 11:19 :

il est idiot ce type : la TVA SOCIALE va obligatoirement apporter pal mal d'augmentations et booster l'inflation

absurde  a répondu le 06/01/2012 à 12:05:

Il se moque de qui ce type ! Quand il faut baisser c'est sur l'inflation passée et quand il faut augmenter c'est sur celle futur ! Il nous prend pour des c... ! Il faut anticiper et retirer ses billes des livrets A et autres livrets ! pour le 30? par an d'intérêts qu'ils aillent au diable !

lcouf  a répondu le 06/01/2012 à 15:47:

@ absurde: j'adhère! mais que doit-on faire de ses "billes"?

gains  a répondu le 06/01/2012 à 19:01:

@Icouf : Il faut tout jouer au loto.