Depuis 1983, les Français n'ont jamais autant épargné

 |   |  205  mots
Copyright Rainer UNKEL/REA
En 2011, le taux d'épargne des ménages français a atteint 16,8%, son plus haut niveau depuis près de trente ans, selon les chiffres détaillés de la croissance publiés mercredi par l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee).

Le taux d'épargne des ménages français a augmenté en 2011 pour atteindre son plus haut niveau depuis 1983, à 16,8%, selon les chiffres détaillés de la croissance publiés mercredi par l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee). Sur l'ensemble de 2011, il a progressé de 0,7 point par rapport à 2010 pour s'établir à 16,8%, son plus haut niveau depuis 1983. Selon la définition de l'Insee, le taux d'épargne correspond au rapport entre l'épargne des ménages et le revenu disponible brut (somme des revenus primaires et de transfert moins les prélèvements obligatoires).

Légère diminution à la fin de 2011

Toutefois, le taux d'épargne des ménages a diminué légèrement en fin d'année, de 17% à 16,8%, souligne l'Insee. En effet, au quatrième trimestre, la consommation des ménages en valeur a augmenté plus vite que leur revenu disponible brut (salaires plus prestations sociales moins les prélèvements obligatoires). Les ménages ont donc dû réduire un peu leur épargne pour consommer.

Le taux d'épargne des ménages français a atteint 16,8% en 2011
 

2011

1er trimestre

2011

T2

2011

T3

2011

T4

2010 2011
Taux d'épargne (en %) 15,9 17,3 17,0 16,8 16,1 16,8

 Source : Insee, Comptes nationaux trimestriels - Résultats détaillés du 4ème trimestre 2011

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :