La carte bancaire du futur ? Votre main !

 |   |  385  mots
DR
DR (Crédits : DR)
Une banque japonaise va proposer à partir du mois de septembre à ses clients d'utiliser leur main comme carte de retrait ou dépôt d'argent auprès de nouveaux distributeurs de billets à authentification biométrique.

Avis aux étourdis : vous n'oublierez bientôt plus votre carte bancaire. A partir de septembre, une banque japonaise va proposer à ses clients d'utiliser leur main comme carte de retrait ou de dépôt d'argent. Ogaki Kyoritsu Bank a en effet décidé d'équiper de nouveaux distributeurs de billets d'une authentification biométrique. Ces "tirettes du futur" seront ainsi dotées d'un lecteur de schéma des veines de la paume, capteur au-dessus duquel il suffit de présenter sa main pour être reconnu.

Schéma vasculaire de la paume pré-enregistré

Cette technologie, mise au point par le groupe japonais Fujitsu, est déjà utilisée par plusieurs banques pour reconnaître des clients, mais le dispositif ne sert qu'à remplacer le code numérique pour prouver que la carte bancaire de retrait employée appartient bien à celui qui l'utilise. Mais dans le cas d'Ogaki Kyoritsu Bank, le client n'aura plus besoin de carte. Pour effectuer des opérations simples comme un retrait un dépôt ou une consultation de solde, seule sa main lui sera demandée pour qu'il puisse s'authentifier. La reconnaissance de la personne s'effectuera alors en comparant un schéma vasculaire de la paume pré-enregistré dans le serveur de la banque et celui recueilli par le distributeur.

Risque d'erreur infinitésimal

Selon Fujitsu, le risque d'erreur est infinitésimal, plus faible que dans le cas d'empreintes digitales. Ce système biométrique pourrait éviter une redite de la situation difficile vécue par de nombreux Japonais l'an passé, lorsque leurs documents bancaires (cartes, livrets de retrait) ont été emportés par le tsunami qui a dévasté le nord-est le 11 mars. Pendant des jours, il leur a été impossible de retirer du liquide.

D'autres évolutions à venir

L'initiative d'Ogaki Kyoritsu Bank pourrait être suivie par des groupes bancaires plus importants. Outre Fujitsu, deux autres géants nippons du secteur de l'électronique, Hitachi et Sony, ont également conçu des systèmes de reconnaissance biométrique basés sur le réseau vasculaire de la main. Hitachi a déjà testé le paiement direct sans argent liquide ni carte, simplement sur présentation d'un doigt au-dessus d'un lecteur, l'identification du client permettant de prélever directement le montant dû sur un compte bancaire ou un porte-monnaie électronique associé.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/04/2012 à 19:14 :
moi je ponse que cette invintion est revolutionnaire car les arnaque sur les cartes voles vont cesses
a écrit le 15/04/2012 à 2:47 :
Projet absurde, il y aura beaucoups de mains coupées comme dit "coup de gueule.
a écrit le 14/04/2012 à 19:39 :
Comme cela ,nous allons pouvoir mieux voler !Ou alors , un flic devant chaque distributeur pour vérifier si vous étes libre de faire .J'ai du mal à comprendre la sécurité pour cela .
a écrit le 14/04/2012 à 14:25 :
On sait que l'identification de la personne se fera à terme par "la présence" issue de multiples critères dont morphologiques. Elle se fera sans contact. Se pose alors la question du respect de la vie privée car le liquide est le seul moyen qui l'autorise. Avec tout autre, nous serons traçables pour nos paiements indiscrets mais aussi pour nos différents passages : auto, métro, immeubles, rues. Ces passages identifient ce que nous sommes : malades, homosexuels, orientations : opinions, goûts... Il s'agit d'éviter une société décrite par Orwell.
a écrit le 14/04/2012 à 13:25 :
"...tsunami qui a dévasté le nord-est le 11 mars. Pendant des jours, il leur a été impossible de retirer du liquide." .......... Mauvaise blague involontaire?
Réponse de le 15/04/2012 à 13:13 :
Merci de se renseigner avant de mettre des commentaires inutiles comme le votre. C'est bien le 11 mars que le Japon a été touché par un tsunami au Nord-Est du Pays et ce tsunami qui a détruit de nombreuses habitations a surement fait perdre les portefeuilles et autres objets de ces pauvres Japonais.
Le système de paiement par empreinte biométrie est tout simplement une invention révolutionnaire. Mais évidement étant en France dans un pays qui n'a pas ou très peu de risques naturels nous nous rendons pas compte de l'utilités de ce genre d'invention.
Enfin je dis nous, je parle plutôt de vous et tout ceux qui mettent des commentaires irréfléchie, remplis de non-sens, et qui ne voient que ce qui pourrait les arranger dans leurs petites vies, au lieu de s'ouvrir à ce qui se passe, comprendre pourquoi des choses s'invente, par qui, dans quel but.

Merci de réfléchir une seconde fois à votre commentaire, en espérant que vous aurez un regard plus critique et plus constructif la prochaine fois.

Cordialement
Réponse de le 15/04/2012 à 17:59 :
Tsunami <-> plus de liquide... l'allusion prête à sourire ;) allez, la vie n'est pas si triste...
a écrit le 14/04/2012 à 7:04 :
Combien de mains seront coupées lors des retraits aux bancomats.....
Réponse de le 14/04/2012 à 23:11 :
C'est bien connu...C'est plus facile de couper une main que de voler une carte de crédit...surtout de sang froid au coin d'une rue.
Réponse de le 15/04/2012 à 10:07 :
Je pense comme coup de gueule, en tout cas l'idée ne sera pas reprise en amérique latine, dans des pays comme la Colombie et le Venezuela, qui regorgent de faits-divers évoquant des mains tranchées pour vol de bijoux... alors imaginez le stock de mains qu'ils voudront se faire...
Réponse de le 15/04/2012 à 17:31 :
Je pense que c'est pour éviter cela que le système est basé sur le réseau vasculaire. sans irrigation, les plus petites veines disparaissent et le shéma est différent. Les voleurs trouveront cependant toujours quelquechose d'autre.
Réponse de le 15/04/2012 à 19:19 :
Ca me parait évident qu'il y aura toujours un code à fournir. Que vous voliez une carte ou coupiez une main il faudra toujours faire dire son code à votre victime. Le problème est le même, cette nouvelle technologie n'est pas plus dangereuse.
a écrit le 13/04/2012 à 21:58 :
AUJOURD UI J AI PLUSIEURS CARTES ISSUES DE PLUSIEURS BANQUES ET JE RETIRE Avec celle que je veux
demain devrais je etre un poulpe ou ne plus avoir qu une carte?
a écrit le 13/04/2012 à 20:59 :
"L'anatomie et les marchés", ils ont commencé par le cerveau ...
a écrit le 13/04/2012 à 20:03 :
Tu fais une copie des empruntes digitales et du schéma vasculaire ou plus simple tu accède au serveur ou à une sauvegarde et bingo.... Ils n'ont plus qu'a tout jeter à la poubelle.... La biométrie est un identifiant pas un authentifiant. Un mot de passe est un authentifiant car il peut être bloqué, renouvelé si on le perd.... Enfin, il y en a encore qui confondent les films et la réalité.... ça va nous faire du boulot quand il faudra tout refaire.... ;o)
a écrit le 13/04/2012 à 18:21 :
Comment vont faire les Yakuzas avec un auriculaire en moins ?
a écrit le 13/04/2012 à 18:05 :
Pourquoi il ne signe pas Mathias Thépot?? A moins que ce ne soit Julien Bonnet? Pourquoi vous ne signez pas vos papiers?
Pourquoi ? hein? dis?
Réponse de le 15/04/2012 à 3:37 :
mais si détrompez vous, l'article est signé "dridri" ^^
a écrit le 13/04/2012 à 18:03 :
D'où l'expression "mettre la main à la poche"...
a écrit le 13/04/2012 à 16:07 :
Je sens qu'il y a des mains qui vont se perdre .
Réponse de le 13/04/2012 à 17:45 :
C'est clair ! Vraiment une idee absurde...
Réponse de le 14/04/2012 à 23:16 :
Une idée absurde?? Les billets vous paraissent une idée absurde? les chèques? les cartes de crédit? Est-ce que vous pensez vraiment qu'on va couper des mains comme ça de sang froid à tire-larigot? Il me semble qu'il est quand même plus facile de voler un porte-feuille.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :