Deux banques mises en examen dans une affaire d'escroquerie immobilière

 |   |  622  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La société immobilière Apollonia aurait escroqué 700 foyers français en leur vendant pour un milliard d'euros d'appartements surévalués. Deux banques, le Crédit immobilier de France (CIF) et le Crédit Mutuel Méditerranéen, ont été mises en examen cette semaine dans cette affaire.

Patrick et Monique Ladoue, un couple auquel la société immobilière aixoise Apollonia a fait contracter un prêt de deux millions d'euros en 2009, disent vivre "un enfer" et qualifient de "criminels" les banquiers et notaires complices présumés.

Lorsqu'ils rencontrent pour la première fois, en juillet 2006, un conseiller d'Apollonia, dont les responsables, mis en examen, auraient escroqué 700 foyers de l'Hexagone en leur vendant pour un milliard d'euros d'appartements surévalués, les Ladoue pensent "réaliser un complément de retraite".

Mais dès ce premier rendez-vous dans un luxueux hôtel parisien, sous "la pression habile" du conseiller, ils signent des compromis pour acheter 15 appartements meublés dans des résidences étudiantes et hôtelières. "Cela paraissait sérieux, ils donnaient l'impression d'avoir épluché notre dossier", se rappelle M. Ladoue, qui enseigne l'ébenesterie d'art.  société ApLa société encourageant le bouche-à-oreille, le couple était entré en contact avec Apollonia via sa fille et l'ex-compagnon de celle-ci, qui, à 30 ans à peine, avaient souscrit un prêt de 1,8 M EUR.

Le nom de grandes banques rassure

"On avait été mis en confiance par les parents" du compagnon, des médecins, une clientèle prisée d'Apollonia. "Si le conseiller était venu nous démarcher directement, on n'aurait jamais accepté", assure M. Ladoue. "Et puis voir des grandes banques, comme HSBC ou le Crédit Agricole, et des notaires, cela inspirait aussi confiance", renchérit son épouse, conseillère d'orientation à la retraite.

"L'angoisse est venue quand les premiers relevés d'opérations sont arrivés. Quand on a signé les compromis, il n'y avait pas le montant des loyers (qu'ils devaient percevoir, ndlr). Quand on a vu ces montants et que j'ai mis les chiffres bout-à-bout, je me suis dit que l'on allait droit dans le mur, qu'on ne pourrait jamais rembourser", se souvient M. Ladoue.

Le couple rappelle alors le conseiller d'Apollonia, seul élément de la chaîne qu'ils aient rencontré, qui les "menace": "Il nous disait qu'on les prenait pour des voleurs et qu'on aurait affaire à leur avocat". Vient alors la peur de tout perdre, que les biens "de toute une vie de travail" ne soient saisis par les banques prêteuses. Ils tentent de léguer leur coquette maison de Ferrières (Charente-maritime) à leur fils pour qu'elle ne soit pas saisie. Les banques "nous ont traînés devant les tribunaux, disant qu'on voulait sciemment les spolier", fulmine le père de famille, qui a finalement pu léguer son bien.

L'investissement locatif tourne mal

Lors d'une sixième et dernière rencontre avec le conseiller, "15 jours avant qu'il ne soit arrêté", en février 2009, ce dernier leur disait encore que "tout allait s'arranger" et que la solution était "d'acheter de nouveaux appartements", racontent-ils. Prenant alors contact avec l'Asdevilm, l'association de victimes dont la plainte en 2008 a entraîné l'ouverture d'une information judiciaire, les Ladoue décident de ne plus payer les banques et se retrouvent aussitôt menacés de saisies sur salaire, courriers d'huissiers à l'appui.

Cette semaine, la mise en examen de deux banques -- le Crédit immobilier de France (CIF) et le Crédit Mutuel Méditerranéen -- pour escroqueries en bande organisée, complicité et recel selon les cas, après celle d'une trentaine de personnes (personnel d'Apollonia, notaires, courtiers en crédit et cadres bancaires) a fourni "un premier soulagement".

Mais "l'histoire n'est pas finie, on y pense tous les jours", confient-ils.

Rongé par le stress, M. Ladoue dû un jour être conduit aux urgences après s'être évanoui. Comme trois victimes passées à l'acte, "j'ai même pensé au suicide", avoue-t-il : "C'est pourquoi j'estime que ces banquiers et notaires sont des criminels".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/10/2013 à 15:19 :
Bonjour,
Serait-il possible d'entrer en contact avec Mr et Mme Ladoue ou tout autre personne victime de cette affaire?
Nous sommes plusieurs victimes d'escrocs qui se sont servis du même mode opératoire. Mise en confiance, etc...
Merci beaucoup.
a écrit le 23/07/2012 à 13:37 :
Le promoteur vend. Le banquier finance. Le client achète . Et ça ne serait la faute que du banquier? Qui fixe le prix ? Qui établit la belle pochette plastifiée commerciale avec les arbres et les enfants dans la rue . Et qui fait le chèque en toute connaissance de cause et qui sait qu il prend un risque.... Que cela manque de courage et de prise de responsabilité .
a écrit le 23/07/2012 à 10:41 :
En tant que Capitaliste, Libéral et Entrepreneur,je ne peux que féliciter ces Banques,Notaires et trésbonsvendeurs qui ont su mettre en pratique leur intelligence pour s'enrichir en travaillant beaucoup.
Quant aux acheteurs tous aussi désireux de s'enrichir,ils démontrent que la cupidité ne fait pas bon ménage avec le bon sens;le miroir aux alouettes a de beaux jours devant lui.
Aussi je propose de récompenser ces banquiers,notaires et très bons vendeurs par une remise de légions d'honneur ou ils retrouverons les De Maistre,Woerth,Balkany et consorts qui ont bien profité de l'incommensurable bêtise humaine
Réponse de le 24/07/2012 à 10:42 :
Les banquiers, notaires et autres sont aujourd'hui mis en examen. Dans ce cas il ne s'agit pas de "très bon vendeurs" mais d'un groupe de personnes qui sont suspectés d'escroquerie en bande organisée. Plus d'info sur le site ASDEVILM. La jutice saura les récompenser comme il le mérirent.
a écrit le 23/07/2012 à 7:03 :
Certains commentaires sont bien peu charitables... Il n'y a rien de répréhensible à vouloir se constituer un complément de retraite ! Les arnaques immobilières existent encore en France... Avec le VEFA, l'acheteur est quand même assez bien protégé en France.
Réponse de le 23/07/2012 à 9:03 :
Non la naïveté n'est pas répréhensible : l'immobilier est un système Ponzi et tout ceux entrés en dernier vont y laisser des plumes : moins values, impôts fonciers, frais d'entretien, défauts de locataires etc.
a écrit le 23/07/2012 à 4:35 :
Des riches qui s'arnaquent entre eux!
On aura tout vu en France.
a écrit le 23/07/2012 à 4:31 :
Ah Ah, les richemonts se sont faits arnaqués.
Ce n'est pas moi qui verserait une larme sur leur sort!
Au moins, ils commencent par comprendre ce que cela signifie
de ne pas pouvoir joindre les deux bouts!
Réponse de le 23/07/2012 à 15:01 :
Vous faites erreur.
Cette escroquerie en bande organisée ne touche pas que des riches. Il s'agit en majorité de gens qui ont simplement cru leur notaire et leur banquier. L'affaire est complexe. Plus d'infos sur le site ASDEVILM.
a écrit le 22/07/2012 à 21:54 :
C est incroyable il y a toujours des gens bien pensant qui dans leur commentaires défendent les escrocs. C est bien la france ca
a écrit le 22/07/2012 à 21:53 :
Il faut arrêter de dédouaner les investisseurs de leurs responsabilités : on n'achète pas 15 appartements en une fois sans savoir ce que l'on fait. La mise à l'abri de la maison familiale renforce mes doutes sur la bonne foi de ces investisseurs ayant fait de longues études. Cupidité quand tu nous tiens...
a écrit le 22/07/2012 à 20:07 :
comment un gars qui est prof peut acheter 15 apparts d'un coup? la cupidite n'a pas de limite! ni d'un cote, ni de l'autre !
a écrit le 22/07/2012 à 17:39 :
La surévaluation supposée des SCELLIER/ROBIEN ne signifie rien sur le marché puisque ces biens ne sont pas repérables par les acquéreurs éventuels qui ne pourront jamais savoir avant d'investir si le bien convoité est un ancien scellier ou robien. Et quand bien même le sauraient-ils, rien ne dit que le prix proposé au cas particulier soit réellement surévalué. Pour finir qu'est ce qui m'empêche de payer le prix que j'ai envie de payer si je peux le payer surévalué ou pas ?
Réponse de le 23/07/2012 à 7:02 :
Rien compris à votre commentaire ! Des biens immobiliers non repérables ? Mais ils existent quand même quelqu part ! Ou alors, ce sont des parts dans des résidences...

Certains commentaires sont bien peu charitables... Il n'y a rien de répréhensible à vouloir se constituer un complément de retraite ! Les arnaques immobilières existent encore en France... Avec le VEFA, l'acheteur est quand même assez bien protégé en France.
a écrit le 22/07/2012 à 17:25 :
Des escrocs, il y en a partout, mais des gens cupides aussi. Personnellement, quand cel aparaît trop beau, c'est que c'est trop beau pour être vrai. Quant à plaindre les gogos...certainement pas !!!
Réponse de le 22/07/2012 à 21:49 :
se faire escroquer par des notaires et des banquiers tout ça parce qu on est naïf!! Plus c est gros plus ça marche alors que la justice nomme les coupables et les sanctionnent
Réponse de le 23/07/2012 à 6:56 :
@fanfan: quand on a en France des repris de justice qui occupe des postes de ministres (Juppé par exemple), il n'y a plus de limites à ce qu'on peut attendre :-)
a écrit le 22/07/2012 à 17:10 :
il n' y a pas qu'apollonia de responsable, mais toutes les sociétes et les banques qui ont fait du scellier et du de robien. Ces biens en neuf sont surévalués entre 30% et 40%..
Réponse de le 23/07/2012 à 7:19 :
Le Scellier et le Robien sont légaux. C'est aux investisseurs de garder le tête froide et ne ne pas céder à des espoirs de gains trop faciles. Il existe beaucoup de moyens de se renseigner sur les loyers réellement pratiqués dans une zone d'habitat, et sur le prix moyen des transactions !
Certes, les banques ont exploité la cupidité et la naîveté de leurs clients.
Mais quand on signe un chèque supérieur à 1 million d'euro pour acheter un bien immobilier, on réfléchi un peu avant...
a écrit le 22/07/2012 à 15:33 :
Courage, je suis de tout coeur avec vous , vous allez les avoir mais ça va prendre du temps .
Soyez patient .

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :