La Tribune

67% : c'est le nombre de Français qui veulent épargner davantage

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
latribune.fr  |   -  239  mots
Selon un sondage OpinionWay pour le cabinet Tilder, près des deux tiers des Français souhaitent épargner plus qu'ils ne le font ces prochains mois. Et ce, alors que depuis la l'épargne consacrée au livret A et au LDD a déjà grimpé en flèche depuis début octobre.

Ce chiffre apparaît comme une confirmation. D?après un sondage OpinionWay pour le cabinet Tilder publié jeudi, 67% des Français se disent prêts à épargner davantage pour les prochains mois. Presque la totalité des autres (32%) souhaitent eux réduire leur épargne « pour pouvoir continuer à consommer normalement ».

Un niveau record de collecte sur le livret A et le LDD

Toutefois, les personnes interrogées ne pouvaient que répondre qu'elles voulaient augmenter ou réduire leur épargne, ou ne pas se prononcer, mais pas qu'elles souhaitaient la maintenir inchangée. D?après ce sondage, ce sont les jeunes qui apparaissent les plus fourmis. Ils seraient ainsi 82% à vouloir augmenter leur épargne ces prochains mois.

Cette volonté des Français de remplir leurs bas de laine ne constitue pas une surprise : qui ne voudrait pas épargner davantage ! Comme nous le soulignions jeudi, au mois d?octobre, le livret A et le livret de développement durable (LDD) ont affiché leur deuxième meilleur niveau de collecte en 194 ans d?existence, à 21,2 milliards d?euros. Il s?agit principalement de la conséquence du relèvement de leurs plafonds. Puisque depuis le 1er octobre, le plafond du LDD a été doublé (de 6000 à 12.000 euros), celui du Livret A relevé de 25% (de 15.300 à 19.125 euros). Cela vient confirmer qu?en temps de crise, les Français cherchent autant que possible à mettre leurs deniers de côté.

Lire aussi : Epargne : les Français, ces incorrigibles fourmis

Réagir

Commentaires

MDU  a écrit le 23/11/2012 à 18:07 :

http://leblogalupus.com/2012/10/28/crise-de-la-dette-mon-epargne-en-danger-debat-delamarche-herlin-lecoq-vallon-feron-poloni/

Dilly  a écrit le 23/11/2012 à 14:43 :

l'épargne de notre retraite est déjà partie en faillite

henry  a écrit le 23/11/2012 à 14:00 :

il faudra que le Gouvernement change de braquet quand, grâce à la "compétitivité", les bénéficiaires du RSA seront devenus bénéficiaires du SMIC et voudront placer leurs économies en Bourse.

pure verite  a écrit le 23/11/2012 à 12:51 :

Le signe que l'on donne à la confiance dans notre gouvernement ...et à son amateurisme

DTC  a écrit le 23/11/2012 à 12:27 :

Cela tombe bien les banques ont des problèmes de ratio de liquidité en ce moment...

PACMAN  a répondu le 23/11/2012 à 17:04:

Ce n'est pas avec l'augmentation du plafond des dépôts des livrets A et LDD que cela va s'arranger....

Bonbon  a écrit le 23/11/2012 à 12:17 :

Comment épargner quand on pas une thune ? C'est la question. Avec l'augmentation de l'alimentaire, de l'énergie et des services, j'arrive déjà pas à joindre les deux bouts alors épargner.....

LolCat  a répondu le 23/11/2012 à 12:32:

Pour épargner en ces temps de crise, il faut consommer essentiellement des produits distributeurs, ne plus consommer de "produits culturels" (CD, DVD, iTunes, Deezer, cinéma, etc) mais prendre un abonnement à la médiathèque la plus proche, jeter sa TV pour économiser la redevance et ne plus offrir de "temps de cerveau disponible" aux chaînes de TV, réduire les sorties au restaurant et cuisiner soi-même, se désabonner de Libé et du NouvelObs (quelle idée de s'y être abonné... :) ) et négocier les prix quand c'est possible. Voilà quelques pistes.

Bonbon  a répondu le 23/11/2012 à 15:21:

@lolCat Merci. Mais même en serrant au maximum la ceinture c'est impossible. Bon la situation a du bon tout de même : j'ai perdu 5 kilos. J'ai bien essayé de négocier avec les taxes foncières et d'habitation mais ils n'ont rien voulu savoir. Des brutes. Un réverbère public providentiel devant ma maison me permet de ne pas utiliser la lumière mais pour le reste c'est la mouise.