Fin du secret bancaire : la moitié des banques luxembourgeoises pourraient fermer

 |   |  308  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
En 2015 rentre en vigueur l'échange automatique de données bancaires au Luxembourg. Avec cette levée du secret bancaire, les clients pourraient retirer leurs avoirs du pays... Et en conséquence plusieurs banques pourraient fermer.

Quel avenir pour les banques luxembourgeoises ? C'était à cette question que tentait de répondre Me Alain Steichen, un des avocats fiscalistes les plus réputés du Luxembourg, vendredi, lors d'une conférence sur les conséquences du passage à l'échange automatique. Celle-ci sera effective à partir de 2015 pour le pays.

60 à 70 banques vont subsister

"Il faut s'attendre à ce que seules 60 à 70 banques subsistent dans les années qui viennent", a-t-il estimé. Soit une disparition de la moitié des banques existantes actuellement au Luxembourg. Car la place financière compte actuellement 141 banques dont 120 sont actives dans la gestion privée.

"Je m'attends à un sérieux changement du paysage bancaire, car il y aura des retraits des clients", a estimé l'avocat, précisant que certaines banques de gestion privée "perdront, suite à ces retraits, la masse critique pour leur permettre de survivre".

Plus de 150 milliards d'euros à rapatrier en Europe

L'Association des banques et banquiers du Luxembourg (ABBL) évalue les avoirs en gestion privée à 300 milliards d'euros, dont plus de la moitié appartiennent à des ressortissants de l'UE, qui ne bénéficieront plus du secret bancaire vis-à-vis du fisc. Pour Me Alain Steichen, la majorité des clients européens des banques du Luxembourg ont des avoirs entre 100.000 et 500.000 euros, pour l'essentiel non déclarés au fisc de leur pays. "La grande partie de la clientèle des banques luxembourgeoises a de l'argent non déclaré", a-t-il souligné, ajoutant que ces clients n'avaient pas beaucoup d'autres choix que de fermer leurs comptes au Luxembourg et rapatrier leur argent dans leur pays d'origine.

Ce discours tranche avec celui du Premier ministre Jean-Claude Juncker qui avait affirmé que le Luxembourg ne vivait pas de l'argent de l'évasion fiscale et que les "lumières n'allaient pas s'éteindre en 2015" pour les banques de son pays, après la levée du secret bancaire.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/08/2014 à 4:19 :
du produit intérieur brut du pays proviennent des services financiers. On compte un peu moins de 150 banques sur le territoire du grand-duché. Lesecret bancaire est protégé par le code pénal du pays le premier ministre dit que le luxembourg ne depends pas du secteur bancaire c est faux le luxembourg importe plus que exporte on voit tres peut made in luxembourg dans les autres pays il faut investir plus dans le secteur de l indistrie et l agriculture je vais au cactus j arrive pas avoir des legumes luxembourgeois
a écrit le 02/05/2013 à 6:41 :
On ne va pas pleurer quand même.....tout le monde sait très bien qu'un des plus important PARADIS FISCAL de la planète est "EUROPEEN" et se situe aux portes de la FRANCE. moi qui suis du SUD OUEST je me souviens avoir été impressionné lors d'un voyage touristique à LUXEMBOURG par le nombre incroyable de BANQUES qui fleurissent dans ce mouchoir de poche qu'est la capitale !!!! allez y et vous verrez......vous rencontrerez la bas très peu de pauvres et pratiquement aucun immigrés......ce n'est certainement pas dans ce PAYS que vous trouverez les pauvres malheureux "ROMS" en provenance de l'EUROPE de L' EST et si par hasard vous en apercevez....ils seront moins nombreux que le nombre d' Agences bancaires de ce PAYS !!!
Réponse de le 03/07/2013 à 14:15 :
c'est faux!! la place est internationale et il y a donc beaucoup de gens de divers pays (y compris de l'Est) qui y habitent. On les appelle des residents luxembourgeois et non des immigres comme on peut les appeler en France. Si vous n'avez pas vu de Roms c'est qu'ils sont en bonne condition. En tout cas, il n'y a pas eu d'histoire a ce sujet comme en France!! Par ailleurs, si les frontaliers et notamment les francais ont du travail et un tres bon niveau de vie, c'est grace aux banques de luxembourg!!
a écrit le 29/04/2013 à 11:46 :
si la moitié des banques ferment au Luxembourg le chômage va augementer en France. La majorité des employés dans les banque sont des Français. Et le Luxembourg n'a que besoin de payer 3 mois le chômage aprés c'est l'état français qui doit le prendre ên charge. Heureusement que les Luxembourgeois travaillent dans des autres branches ( fonction publique ).

Et le Luxembourg a commencé a changer l'économie. ( Zone logistique, télecommunication , SES.etc )
Réponse de le 06/05/2014 à 9:41 :
C'est très bien résumé
a écrit le 28/04/2013 à 20:21 :
La main sur le coeur ils nous disaient que la prospérité de leurs banques n'était pas du au secret bancaire !
a écrit le 27/04/2013 à 18:01 :
On nous commente avec appui ces temp-ci qu'il ya 8 300 banques en europe...l'air de dire qu'il y en aurait au moins 8000 de trop ! Les américains ont commencé à couper leurs 8000 banques avec la crise, nous les imitons comme d'habitude, tant le monde occidental fait un. Alors pourquoi s'étonner que des banques disparaissent pour quelque raison que ce soit ? Ce n'est qu'un début !
a écrit le 27/04/2013 à 15:49 :
Junker vous avez dit Junker, de "Junk" (comme Junk bond) et "er" (comme erreur). Et dire que type là a dirigé l'Eurogroup et participé aux négociations concernant le sauvetage de la Grèce (en faillite) et de l'Irlande (en quasi faillite) et de l'euro en pleine débandade. Et que ce type là voulait que l'on émette des eurobonds (eurojunkbonds comme je les ai surnommés) histoire de continuer à pratiquer la fuite en avant pendant que les paradis fiscaux récupéraient la mise. Ou bien ce type là est le roi du cynisme, ou bien c'est un inconscient éminemment dangereux ou les deux.
a écrit le 27/04/2013 à 11:15 :
Une fois de plus on constate que la France veut s'attaquer à un problème qu'elle a largement contribué à fabriquer.
L'état racketteur et dépensier, tenu par un monde politique incapable et profiteur, n'est il pas responsable des paradis fiscaux???
Son incapacité à se réformer le pousse aujourd'hui à pratiquer la chasse aux sorcières, en accusant les autres de tous les maux. Toujours la même rengaine et cela dure depuis des décennies.
Tant que des pays comme la France continueront a pratiquer l'enfer fiscal, les paradis fiscaux auront de beaux jours devant eux et c'est tant mieux !!
Réponse de le 27/04/2013 à 11:43 :
Vous devriez vous documenter sur le sujet c'a vous eviterai de raconter n'importe quoi. il n'y a pas que la france qui s'attaque aux paradis fiscaux. Le dernier sommet du G. 20 etait consacre à ce probleme. Les principaux pays de l'U.E. demande la levee du secret bancaire (y compris le R.U. pourtant pas repute pour etre un enfer fiscal) en prenant comme modele les Etats Unis.
En parlant de rengaine celle qui consiste à critiquer systematiquement son pays pour tout et n'importe quoi en est une belle.
Réponse de le 27/04/2013 à 12:32 :
boss +1000000000000000000000 !!!
Réponse de le 27/04/2013 à 21:54 :
n'allez pas loin pour faire le ménage ! la france est un paradis fiscal pour les quataris ! on peut donner des leçons ...
a écrit le 27/04/2013 à 10:44 :
D'un clic de souris, les fonds illégaux serons transférés à Singapour
a écrit le 27/04/2013 à 8:24 :
Les gens les mettront au Luxembourg ou sous le lit !
a écrit le 26/04/2013 à 23:28 :
Enfin la vérité , ces pays n'étaient riches qu'au dépend de leurs voisins !
Réponse de le 27/04/2013 à 11:34 :
Les pays fabricants de voitures vendent à ceux qui n'en fabriquent pas, peut-on dire la même chose ? Et Dubai qui s'enrichit par le pétrole sans vraiment en produire mais attire les investissements. Il n y a vraiment que les Africains qui s'appauvrissent en exportant leurs richesses !
a écrit le 26/04/2013 à 22:46 :
Lee remède serait-il pire que le mal ?
a écrit le 26/04/2013 à 21:56 :
Je confirme que beaucoup de banques au Luxembourg vont fermer. Mais faut pas confondre , le Luxembourg n'est pas un paradis fiscal pour les particuliers mais pour les entreprises. Les banques ne se portent pas bien et des milliers d'emplois vont être supprimés.
a écrit le 26/04/2013 à 20:48 :
Ou est il donc Libre (ou John Galt c'est pareil) ? Lui qui disait que les paradis fiscaux étaient riches du fait d'avoir des impôts réduits et ABSOLUEMENT PAS du fait de l'évasion fiscale illégale des autres pays! Ah que c'est bon de voir des zozos voulant faire peur aux moutons libéraux prendre comme argument que la lutte contre l'évasion fiscale va "tuer" les pôv banques luxembourgeoises.
a écrit le 26/04/2013 à 20:04 :
Mort de rire en lisant les commentaires... "un des avocats fiscalistes"... OK, Il se fait de la pub, effraie certains clients (qui le sont, je ne le nie pas) et proposera ses services pour mieux les guider. A qui profite cette spéculation ? Juncker est l'homme politique le plus intelligent d'Europe, qui peut sérieusement croire que le gouvernement luxembourgeois se tire une balle dans le pied sans avoir un plan B ? Arrêtez de fantasmer, les capitaux des fraudeurs, si effectivement ils doivent quitter la France, ne retourneront JAMAIS en France. La preuve, le secret bancaire est préservé pour les résidents. Depuis un mois, il n'y a jamais eu autant de demande de Français pour venir habiter au Luxembourg. Le but est de ne pas faire éclater cette fameuse bulle immobilière. Mais bon, s'ils sont autant à vouloir venir au Luxembourg, je dois certainement me tromper, mais c'est sûrement pour le climat... Mouarf !!!
Réponse de le 26/04/2013 à 20:27 :
Juste une rectification... Je voulais dire "si effectivement ils doivent quitter le Luxembourg" et non "la France"... Ben oui, y a plus de capitaux en France ^^
Réponse de le 27/04/2013 à 11:46 :
@Lululux, est-ce qu'une crise économique au Luxembourg causée par le disparition d'une partie des banques pourrait avoir un impact sur l'emploi forntalier ? En Suisse, à Bale mais surtout à Genève, ou les banques sont spcécialisée dans la gestion de fortune, la disparition de la moitié des banques pêserait lourd sur l'économie et mettrait en péril les emplois français frontaliers qui sont les sources de revenus principales des localités adjacentes et assurent d'ailleurs une certaines prospérité, ne serait-ce pas là aussi se tirer une balle dans le pied ? D'autant plus que les autorités françaises seront incapcables de reclasser les employé licenciés, à moins qu'ils demandent à la Suisse des plans sociaux ? Ils en seraient capcable ...!
a écrit le 26/04/2013 à 19:33 :
Ce n'est pas le Luxembourg qui sera perdant dans cette histoire :
"L'échange d'informations automatique est l'avenir de Luxembourg", a annoncé le président de l'ABBL, Ernst-Willhelm Contzen. L'annonce du ministre des Finances Frieden n'aurait surpris personne et serait très positive pour le Grand-Duché. "A partir de 2015, nous n'enverrons plus d'argent aux autres pays, mais un tas de papiers", a noté le président ABBL, "Ils pourront s'amuser à les trier."
Tout est dit :)
a écrit le 26/04/2013 à 17:06 :
Bof, bof, bof... Très joli effet de com...contre le projet en question. Je ne suis pas sûr que le dit échange sera si effectif que ça, car le diable sera dans les détails. Mais si c'est vrai, les premiers perdants seront les français de Moselle, du Haut Rhin et de Meurthe et Moselle (dont les électeurs de Monsieur Christian Eckert, dépuré PS et rapporteur général de la commission des finances) qui n'auront plus de travail (70000 frontaliers français chaque jour au Luxembourg). On ne peut pas gagner sur tous les plans...
Réponse de le 26/04/2013 à 20:06 :
Parce que tous les frontaliers bossent dans la banque ? Avant de raconter n'importe quoi, faut se renseigner. Ridicule ce genre de commentaire.
Réponse de le 27/04/2013 à 0:30 :
Bah beaucoup quand même ! Au lux à part la finance...C'est pas connu pour le tourisme ou l'industrie hein...Signé un lorrain de thionville , laquelle a été sauvé du naufrage dans les années 90 grâce aux luxembourgeois notamment qui viennent faire leurs courses au Linkling de Thionville et aux frontaliers qui permet aux lorrains d'avoir un niveau de vie correct.
Réponse de le 27/04/2013 à 14:11 :
Lulux doit pas souvent aller à Luxembourg ville Beaucoup de frontaliers travaillent das la banque ou bénéficient dans leur travail de la présence des banques y compris l'agent d'entretien du centre Hamilius ou le serveur de la brasserie Guillaume.
a écrit le 26/04/2013 à 16:59 :
150 milliards d'Euro à rapatrier en Europe: parce que le Luxembourg ne fait pas partie de l'Europe ?
Réponse de le 26/04/2013 à 20:41 :
Excellent !! beau le lapsus effectivement. En Europe il y a les moutons , au Luxembourg les requins. Et bientôt ils ne pourront plus vivre ensemble.
a écrit le 26/04/2013 à 16:38 :
Il a donc fallu sacralisé le Juncker, chef de l'eurogroupe pendant des lustres ! Comment les populations pourraient-elles croire aux boniments de leurs gouvernants ?
a écrit le 26/04/2013 à 16:19 :
100'000 frontaliers français sans emploi?
Réponse de le 26/04/2013 à 16:59 :
Combien de français non frontaliers sans emploi à cause de la situation actuelle ?
Réponse de le 26/04/2013 à 17:46 :
@Consequence La "magnifique flexibilité libérale" appliquée aux banquiers-costards-cravattes et aux banquières-tailleurs-talons-aiguilles futurs chômeurs, c'est possible! J'espère que le Gouvernement va l'appliquer et les obliger à se former à un nouveau métier! Par exemple : services à la personne, BTP, restauration.... il y a des milliers d'offres non satisfaites et disponibles en permanence.
Réponse de le 26/04/2013 à 18:32 :
+1
Je recherche des personnes pour mettre les matelas sur des relax, et servir des cocktails.
Un ex-banquier, cela m'intéresse....
Réponse de le 26/04/2013 à 23:27 :
+ 1000 a Tirelire !! Moi aussi je veux un banquier au smic horaire pour repasser mes chemises ! Je lui ferais refaire le travail jusqu'à ce que ce soit impeccable, je l'appellerais n'importe quand pour une heure ou deux de boulo (humm la flexibilité que c'est bon appliquée a un banquier !) ... Sait on jamais, maintenant que même l'Allemagne est en recession , le système financier va s'écrouler et c'est peut être un rêve a portée de main !
a écrit le 26/04/2013 à 15:50 :
Un peu d'air
a écrit le 26/04/2013 à 15:25 :
Quel est leur intérêt de faire cela ? Rester dans l'UE ? Diviser le nombre d'emplois par deux, pour repousser les gens du Luxembourg et casser la bulle immobilière qui y sévit ?
a écrit le 26/04/2013 à 15:22 :
C'est juste une vue de l'esprit. Comment penser que le Luxembourg, mais aussi la Suisse, les iles anglo-normandes, Gibraltar, Monaco, le Lichtenstein, San-Marin, Andorre... rien que pour l'Europe seraient amenés à se poser ce genre de questions.
Réponse de le 27/04/2013 à 12:49 :
L'Andorre a une convention fiscale avec la France et l'Espagne (au moins) ... depuis pas mal de temps ... Renseignez vous !
a écrit le 26/04/2013 à 15:19 :
Je suis effaré que l'on tolère à notre porte un paradis fiscal mais c'est devenu un lieu commun de le dire à notre époque. Comment voulez vous que le citoyen lambda puisse croire à quelque chose.
Réponse de le 26/04/2013 à 15:36 :
Le "paradis fiscal" fait vivre quelques milliers de gens de Lorraine, du sud de la Belgique, du sud ouest de l'Allemagne et des dizaines d'entreprises européennes.
Réponse de le 26/04/2013 à 16:00 :
Oui en vampirisant les capitaux issus d'autres économies sur la base de profondes asymétries fiscales et règlementaires, je vais pleurer..
Réponse de le 26/04/2013 à 16:55 :
Je suis atterré que certain(e)s pensent aux malheureux qui ne pourront plus vivre de capitaux non déclarés dans leur pays. Mince alors, à quoi vont servir les fonds récupérés ? Impôts en partie, financement de l'économie, etc. J'espère Nina que vous ne pensez pas ce que vous écrivez.
PS : je suis moi-même banquier, mais je connais la provenance et l'allocation des fonds que je gère.
Réponse de le 26/04/2013 à 16:58 :
Il ferait "vivre" bien plus de monde si ces capitaux étaient gérés en toute légalité dans leur pays d'origine.
a écrit le 26/04/2013 à 15:17 :
Ils vont bientôt fortement embaucher dans les iles anglo-normandes ?
Réponse de le 26/04/2013 à 16:32 :
+1000
Réponse de le 28/04/2013 à 10:33 :
Explosion du marché de l'immobilier sur l'île de saint Barth !
a écrit le 26/04/2013 à 15:08 :
Je n'y crois pas une seconde..!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :