Le fonds souverain norvégien se rapproche des 1.000 milliards de dollars

 |   |  367  mots
Le fonds est destiné à faire fructifier les revenus pétroliers publics du pays pour pérenniser le financement de l'État-providence.
Le fonds est destiné à faire fructifier les revenus pétroliers publics du pays pour pérenniser le financement de l'État-providence. (Crédits : Reuters)
Grâce à un rendement de 2,6% sur le trimestre, le fonds a vu sa valeur atteindre 8.020 milliards de couronnes (957 milliards de dollars au cours d'alors) au 30 juin, a indiqué la Banque de Norvège, chargée de sa gestion. Pour l'ensemble du premier semestre, le rendement global s'élève à 6,5%, soit un gain de 499 milliards de couronnes, le résultat le plus élevé de l'histoire du fonds souverain norvégien, abondé depuis 1996.

Le plus gros fonds souverain au monde va-t-il d'ici la fin de l'année franchir le cap symbolique des 1.000 dollars ? Le fonds souverain norvégien a vu sa valeur frôler ce plafond à la fin du deuxième trimestre, tiré par l'embellie boursière, montrent des chiffres officiels publiés mardi.

Grâce à un rendement de 2,6% sur le trimestre, le fonds a vu sa valeur atteindre 8.020 milliards de couronnes (957 milliards de dollars au cours d'alors) au 30 juin, a indiqué la Banque de Norvège, chargée de sa gestion. Elle s'est depuis encore plus rapprochée de la barre pharaonique des 1.000 milliards puisqu'elle tournait autour de 976 milliards de dollars mardi après-midi, soit plus de 184.000 dollars pour chacun des quelque 5,3 millions de Norvégiens.

6,5% de rendement au premier semestre

Destiné à faire fructifier les revenus pétroliers publics du pays pour pérenniser le financement de l'État-providence, le fonds a en particulier bénéficié au deuxième trimestre du gain de 3,4% enregistré sur ses placements en actions. Ceux-ci représentent 65,1% de son portefeuille avec des parts dans quelque 9.000 entreprises à travers le monde, les trois principales étant Apple (58,2 milliards de couronnes fin juin), Nestlé (50,7 milliards) et la maison-mère de Google, Alphabet (42,7 milliards). Les placements en obligations (32,4% des actifs) et dans l'immobilier (2,5%) ont quant à eux affiché des rendements respectifs de 1,1% et 2,1%.

Pour l'ensemble du premier semestre, le rendement global s'élève à 6,5%, soit un gain de 499 milliards de couronnes, le résultat le plus élevé de l'histoire du fonds abondé depuis 1996.

"Nous ne pouvons pas tabler sur des rendements aussi élevés à l'avenir", a toutefois répété le numéro deux du fonds, Trond Grande, dans un communiqué.

Bas de laine gouvernemental

Au deuxième trimestre, le gouvernement a de nouveau ponctionné l'énorme cagnotte, à hauteur de 16,3 milliards de couronnes, pour alimenter son budget. À cause de la chute du prix des hydrocarbures, Oslo puise désormais plus dans le fonds qu'il ne parvient à y placer.

Cette pratique est toutefois très encadrée: pour éviter que le bas de laine ne finisse par rétrécir, l'équipe de droite au pouvoir a décidé d'abaisser à 3%, contre 4% auparavant, le plafond des ponctions autorisées.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/08/2017 à 9:40 :
Il est regrettable que tous cette argents ne soins pas investie dans l'économie réelle .... Remplir des coffres forts n'a jamais donner de travail à qui que ce soit.... Ensuite j'espère pour eux que le papier utiliser aura toujours de la valeur....
a écrit le 24/08/2017 à 6:45 :
A Citation Fixer. Pas mal trouve, je me suis bien poile.
D'ou sans l'interdiction jusqu'a recemment de toute femelle a bord d'un navire, source de pb pour un equipage gorge de testosterone....
a écrit le 23/08/2017 à 12:50 :
Petite coquille dans l'article :

"Le plus gros fonds souverain au monde va-t-il d'ici la fin de l'année franchir le cap symbolique des 1.000 dollars ?" (..)

hum... 1000 milliards de sabords dirait le capitaine Haddock.
Réponse de le 23/08/2017 à 15:51 :
Haddock aurait dit : mille milliards de mille sabords.
Mais bonne référence.
Petit plus :
Dans l'expression « mille milliards de mille sabords », on peut lire autre chose…
1 000 × 1 000 000 000 × 1 000 = 10^15, dans le système international d'unité, le préfixe désignant 10^15 est appelé « péta ».
Du coup « mille milliard de mille sabord »s peut se lire péta sabords… ou pétasse à bord.
Réponse de le 24/08/2017 à 10:24 :
Un peux sinistre , mais bon... La présence de jeune femme dans un univers masculin pose certain probleme , surtout lors de longue période d'isolement ... Mais bon il ne faut pas le dire.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :