Tarifs bancaires : Bercy va lancer un comparateur sur Internet

 |   |  174  mots
(Crédits : © Mariana Bazo / Reuters)
C'est une étape importante dans la transparence des tarifs bancaires. Le ministre des finances, Michel Sapin, annonce dans "Le Parisien" le lancement le 1er février d'un comparateur en ligne pour comparer les tarifs des services bancaires de base.

Le gouvernement va lancer prochainement un site internet permettant de comparer les tarifs bancaires, a annoncé dimanche le ministre des Finances Michel Sapin dans Le Parisien. Ce site "permettra à tout le monde de comparer, gratuitement, les tarifs des services de base, comme les virements, les prélèvements ou les cartes" afin de "faire en sorte que la concurrence s'exerce dans de bonnes conditions", explique le ministre au journal.

Le comparateur sera mis en ligne le 1er février, selon le quotidien. Il décryptera 11 tarifs bancaires de base.

Le ministre des Finances rencontrera lundi les responsables des grandes banques françaises, pour évoquer notamment la question des frais de tenue de compte, affirme le journal. "Je veux vérifier avec eux qu'ils ne facturent pas, d'un côté, des frais de tenue de compte et, de l'autre, toutes les opérations liées à la tenue du compte. Si on fait payer les deux, ça fait beaucoup", estime le ministre, qui estime toutefois ne pas être là pour "donner des ordres sur cette question".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/01/2016 à 15:02 :
A quoi bon pareille lubie mécanisée ? Après tant d'autres déjà pondues sur Internet notamment ? Pourquoi tourne-t-on le dos à une étude cohérente et globale des rémunérations bancaires ? avant et depuis la "fracture" des taux avec la transformation de l'intermédiation bancaire, en interne et en externalisée : avec fonds et titrisation sur les marchés ? On amuse la galerie pour rien.
a écrit le 18/01/2016 à 11:56 :
L'ennemi de la finance a encore frappé !

Merci beaucoup pour cet article qui m'a fait exploser de rien:"Tremble actionnaire les socialistes sont dans la place !"

Non mais franchement ils n'ont pas honte, c'est un fait et sachons rappeler la phrase d'Audiard particulièrement adaptée à l'ensemble des partis politiques dont le front national bien entendu:"Un con ça ose tout c'est même à ça qu'on le reconnait."
a écrit le 18/01/2016 à 11:55 :
Ne pouvant rien faire contre les frais vu qu'avoir un compte en banque est obligatoire, un petit site de comparaison pour choisir le moins "pire" et tout le monde sera content. Comme je disais, tant que quelques rares banques ne facturent pas de frais de tenue de compte, on pourra dire "faites jouer la concurrence !!". Quand y en aura plus, on nous dira de choisir la moins dispendieuse. Caméléon.
La Banque de France ou Caisse des dépôts, ils ne font pas banque courante ? Sait-on jamais.
Ma Société Générale ne m'a toujours pas envoyé le tarif 2016, je suis dématérialisé depuis plusieurs années, tout électronique, pdf, mais rien sur le site, pas de mail en attente. Bon, je n'ai plus CB ni chéquier mais un PEL/Compte courant en sommeil.
a écrit le 17/01/2016 à 15:35 :
Qu'il lance aussi un comparateur France et autre pays socialement et économiquement développés, entre taxes, Impots : total du national et local, Contributions sociales, dette, déficit budgétaire, taux de dépenses publiques.
Réponse de le 18/01/2016 à 11:57 :
Si vous voulez changer de pays, c'est à vous de faire ces comparatifs, Bercy ne va pas nous mâcher le boulot. :-)
a écrit le 17/01/2016 à 15:13 :

Et surtout leurs avantages en nature
a écrit le 17/01/2016 à 11:44 :
Nous, ferions bien que lancer un comparateur ...sur le niveau de crédibilité... des ministres de la nomenklatura au pouvoir en France...!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :