Tikehau, nouvel acteur de la gestion d'actifs à la Bourse de Paris

 |   |  333  mots
Les cofondateurs de Tikehau Capital, Mathieu Chabran (à gauche) à côté d'Antoine Flammarion, à la cérémonie de la cloche ce mardi au siège d'Euronext.
Les cofondateurs de Tikehau Capital, Mathieu Chabran (à gauche) à côté d'Antoine Flammarion, à la cérémonie de la cloche ce mardi au siège d'Euronext. (Crédits : Euronext)
La société parisienne, créée il y a une dizaine d'années, gère près de 10 milliards d'euros. Elle vient d'entrer sur Euronext par cotation directe.

"Atterrissage paisible" : c'est ce que signifierait en polynésien Tikehau, ce petit atoll paradisiaque des Tuamotu. L'expression décrit bien l'arrivée de cette société de gestion d'actifs française en Bourse ce mardi sur Euronext, par cotation directe, à la suite de son offre publique d'échange sur sa filiale Salvepar, l'une des plus anciennes sociétés d'investissement et de participations de la cote parisienne (acquise auprès de la Société Générale en 2012). Introduit à un prix de 21 euros par action, Tikehau Capital a progressé de plus de 5% pour sa première séance, à 22,25 euros, portant sa capitalisation boursière à un peu plus de 1,5 milliard d'euros, l'équivalent de ses fonds propres.

On n'est évidemment pas dans le même ordre de grandeur de la méga-opération d'Amundi, le numéro un européen, filiale de Crédit Agricole, en novembre 2015, qui pèse 9,2 milliards d'euros. Mais cette relativement jeune société de gestion a connu une forte croissance en douze ans et su nouer une série de partenariats avec de grands acteurs de la place, de Macquarie à Amundi, justement. Jean-Pierre Mustier, ex-associé parti depuis diriger UniCrédit, estimait que Tikehau Capital avait vocation à devenir "un Blackstone européen."

Tikehau Timeline

Fondée en 2004 avec 4 millions d'euros de fonds propres par Antoine Flammarion et Mathieu Chabran, Tikehau Capital investit dans la dette privée (la moitié des actifs) et l'immobilier, le private equity et les actifs liquides (obligataires ou actions). La société, qui emploie 170 personnes dans ses bureaux de Paris, Londres, Milan, Bruxelles et Singapour, compte du beau monde à son capital: la mutuelle MACSF, Crédit Mutuel Arkéa, Neuflize Vie, Suravenir (Arkéa) ou Amundi Ventures, ainsi que le fameux fonds souverain singapourien Temasek et FFP, la holding de la famille Peugeot. Le management contrôle 38% du capital. Tikehau a levé 200 millions d'euros en septembre dernier sous la forme d'un crédit syndiqué après avoir réalisé deux augmentations de capital d'un total de 510 millions d'euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :