La Tribune

Le plan d'action d'Air France dévoilé... après la présidentielle

Copyright Reuters
Fabrice Glyszczynski  |   -  562  mots
Jeudi, la direction a indiqué qu'elle présentera un plan de redressement et de développement en mai-juin après des premières mesures d'économies conservatoires début 2012.

Une partie avant l'élection présidentielle, l'autre, la plus importante, après. Le plan de redressement d'Air France sera bel et bien annoncé en deux temps. C'est, selon plusieurs sources syndicales, ce qu'a indiqué jeudi en comité central d'entreprise (CCE) le nouveau PDG de la compagnie française Alexandre de Juniac. Ce dernier présentera, en janvier ou février, des mesures conservatoires durcissant les mesures d'économies en vigueur afin de préserver le cash.

Puis, en mai-juin, il annoncera « un plan de redressement et de développement » pour transformer Air France. Ce sera le véritable plan d'action d'Alexandre de Juniac, celui qui aura des conséquences sur l'emploi. « Nous sommes tranquilles jusqu'en juin. Il n'y aura pas de modification en profondeur des effectifs jusque-là », décrypte un syndicaliste. « C'est comme si on nous prévenait d'un avis de tempête six mois à l'avance », résume un autre. Si l'ampleur des mesures dépendra de l'évolution du contexte économique, la direction privilégie pour l'heure plutôt une hausse significative de la productivité du personnel que des coupes à la hache dans les effectifs (« La Tribune » du 20 novembre). Des efforts vont être demandés à toutes les catégories de personnel.

L'annonce d'un plan en deux temps risque de décevoir les investisseurs, impatients des mesures de restructuration promises par le conseil d'administration d'Air France-KLM au premier trimestre 2012. « Il ne faut pas confondre vitesse et précipitation », a indiqué Alexandre de Juniac en CCE, en poste, depuis mi-novembre seulement. « La négociation concernant les mesures d'amélioration de la productivité va prendre du temps », explique une source interne. En outre, avec ce plan en deux temps étudié avant la médiatisation des plans sociaux annoncés (PSA) ou évoqués (Areva), Air France se met de facto en conformité avec les injonctions de l'État (actionnaire d'Air France-KLM). Celui-ci « n'acceptera pas que les ajustements économiques, les plans stratégiques d'une entreprise où l'État se trouve en position d'actionnaire, se fassent au détriment de l'emploi », a en effet déclaré la semaine dernière le ministre de l'Économie, François Baroin.

Vers une montée en gamme

S'il juge la situation d'Air France inquiétante, Alexandre de Juniac estime néanmoins le coup jouable au regard des atouts de la compagnie : son réseau, son hub, sa flotte et son personnel. Outre le redressement de la situation économique de la compagnie, Alexandre de Juniac a un autre objectif : faire un saut qualitatif en termes de produits et de services à la fois au sol et à bord des avions. Il veut faire monter Air France en gamme en essayant, pour la clientèle Premium, de s'aligner d'ici à cinq ans sur le niveau des compagnies asiatiques. « Il cite volontiers l'exemple de Singapore Airlines », dit-on en interne. En phase de redressement en 1995, Air France avait innové en étant la première compagnie au monde à mettre un siège convertible en lit en Première.

Pour un analyste, « cela a du sens pour une compagnie dont les coûts sont élevés car elle permet de justifier des prix élevés ». « En outre, explique-t-on en interne, améliorer le produit permet de présenter un plan équilibré avec non seulement des efforts demandés mais aussi une vision pour l'entreprise. »

A lire aussi...

Le nouveau patron d'Air France n'aura pas de retraite chapeau

Réagir

Commentaires

marco  a écrit le 16/03/2012 à 12:56 :

et pour allez plus loin dans le fait de raler ! si tu dois te plaindre a qqun au niveau ferroviaire FAIS le ECRIS a celui qui a fait de al france une GRANDE nation ferroviaire (il te repondra pas :) il est mort !! plaints toi a NAPOLEON 3 car c est lui le responsable de ton retard a TOULOUSE, quand un passager tire le signal d'alarme a versailles !!
Mais oui C est napoleon 3 le responsable, il a osé faire en france un reseau en etoile, interconnecté, donc voila, mon train est en retard, je rale apres napoleon 3, pas apres le pov controleur qui fait totu pour t etre agreable !:! et sache encore une chose, les gens sont avec toi le reflet de ce que tu es avec eu, malpoli & grossier, ou aimable & souriant !!
Merci (ps: merci au modérateur d'avoir laissé mon message précedent sans censure ) ^^
Marco

marco  a écrit le 16/03/2012 à 12:25 :

Bonjour, Toi, le gars qui est toujours mecontant, toi le gars qui estime qu il paie son billet toujours trop cher, toi celui qui crois que sous pretexte que tu paies, tu dois en avoir pour ton argent, je sais qui tu es !! OUI TOI , Tu es un habitant francais, une personne qui ne respecte les autres que par peur de la sanction, Alors moi qui ne bosse par pour air-france ni aucune autre compagnie aerienne, je te vois tous les jours dans mes deplacements, je te vois <<faire chier>> le personnel de bord, je te vois en train raler apres les retards, je te vois <etre jamais content> certes tu paies, mais si tu es pas content changes !!! prends des compagnies etrangeres !! mais viens pas raler si ca ne marche pas comme tu veux !!
Avant de dire qu air france resemble a quelque chose et de le comparer a qqchose,
Fais un travail sur toi meme, es tu exemplaire ? infaaillible ? toujours gentil avec tous le monde ? je ne pense pas !!
alors cesse de raler, et si tu es pas content, au lieu de < faire chier > l'hotesse, ECRIS a sa direction, explique pourquoi sans exagerer ni inventer (c est tres francais aussi) et soit agreable !!
Exemple je vois pas en quoi le controleur est COUPABLE d'un retard de train a 600 kilometres, de la gare de depart, quand ton train arrive a proximité de ses 600 kilometre avec 45 minutes de retard !! encore une, arrete de raler et soi heureux d etre arrivé !!

Merci

ULYSSE30  a écrit le 15/12/2011 à 8:32 :

Plus qu'assez que mon travail soit ss cesse dénigré.C'est tjrs mieux ailleurs .Vs n'avez qu'à prendre d'autres compagnies!!!!
Juste pour voir leur réaction face aux caprices délirants de certains pax à bord,à votre arrogance,à votre MECHANCETE !!!!!!C'est fini de me mettre en 4 pour les passagers!!
En ce qui me concerne si un plan de départ se décide,je n'hésiterai pas !Je préfère encore Pôle Emploi que de continuer ce boulot de dingues, à vs servir de punching- ball !Dites-vous bien que nombre de pax laissent leur cerveau en soute avec leur bagage car je n'ose croire qu'il puissent avoir les comportemen,t auxquels ns devons faire face régulièrement à bord,ds leur vie quotidienne ou professionnelle.J'encaisse très mal de me faire traiter de "sale pute" parce qu'il n'y a plus de poulet!!!!!
Qt aux incessantes grèves des hôtesses et stewards.AH AH AH La dernière avant celle de 2011était en octobre 2007 et avt cela encore 10 ans plus tôt..

Thierry  a écrit le 11/12/2011 à 12:51 :

AF est le parfait reflet de ce qui fait la France d´aujourd´hui, vivant sur des acquis sociaux d´un autre temps, immobilisée par des syndicats qui inhibe toute innovation, des coûts élevés d´un personnel navigant extrêmement priviligié.

S´il on réduisait ne serait-ce que les frais d´hébergement de ces chers et tendres, en réservant notamment des hôtels à proximité des aéroports plutôt qu´en ville, on économiserait des frais de transfert significatifs.
Par ailleurs a t-on-besoin d´avoir des hôtels avec piscine quand on ne passe qu´une nuit sur place sur un cout ou moyen courrier.
Lufthansa, concurrent direct, agit de la sorte et réduit ses coûts avec intelligence, sans que le personnel ne s´en plaigne.
En appliquant cette simple mesure, AF économiserait quelques millions d´euros seulement sur le réseau européen.
Mais non, au lieu de cela, les syndicats viennent sur place pour faire suite à une plainte concernant le petit déj qui n´était prétenduement pas acceptable pour ces messieurs dames, car il est vrai qu´à 5h30 du matin, il est coutumier de faire un festin, n´est-ce pas ?
La liste est trop longue ...

Pour ma part, c´est une abérration francaise... les grêves répétitives du personnel naviguant, tellement éloignées des réalités, nuisent à la compagnie dans le monde entier, sans parler des millions d´euros de pertes ( cf. 5 jours début novembre ).

Que penser de Mr Gourgeon qui, avant de quitter la compagnie, s´octroit plus de 40 % d´augmentation de salaire ?
Est-ce le genre le poiltique à suivre en temps de crise ????
Je pensais pourtant que la France était l´un des premiers pays à avoir aboli les privilèges :-))

Que penser du produit Premium sur long courrier ? mal pensé, très inconfortable et sujet constant de plainte de la part des clients, pour un prix totalement injustifié.

Que penser d´une bureaucratie inerte et même en partie inutile ?

Que penser du service à bord, où prime l´attidute décalée du :" distribuer un troisième verre d´eau? désolé, c´est pas dans mon contrat! "

Quant à la tactique politique de Sarkozy, sorry mais personne n´est dupe !!

bref, cette compagnie doit réviser radicalement sa politique, faire la différence dans le service aux clients "haute-contribution" ( cf. Singapore Airlines ou même LH pour l´Europe), ceux qui font qu´une compagnie est rentable !!





cathare31  a répondu le 16/12/2011 à 17:20:

des conneries j'en entends,et des bien belles ,mais des comme ça ...chapeau l'artiste....prends ta valise ou ton sac à dos et fais le tour du monde..et ensuite tu pourras débiter tes anneries..à dormir debout!!!

Thierry  a répondu le 17/12/2011 à 16:59:

Une réaction qui se passe de commentaire, tellement le contre-argumentaire est creux, sans parler de la forme.
A défaut de vous contredire, cher monsieur qui travaillez chez AF, je sais parfaitement de quoi je parle ... et pourrais citer des centaines d´exemples similaires ...

gnigni  a répondu le 13/01/2012 à 2:01:

Je suis d'accord avec Thierry.

C'est l'arrogance généralisé des navigants qui fout en l'air la compagnie.
Surtout les pilotes.

Des exemples :

Leurs payes de ministres pour si peu d'heures de vol mensuelles (environ 51h/mois ! si si ... et le temps de vol est compté à partir du moment où ils ont le plan de vol en main, c'est à dire bien avant de monter dans l'avion... Les hôtesses et stew sont payés au démarrage et coupure des moteurs)
Hôtels grand luxe dans toutes les escales, le plus près du centre-ville et non pas proche de l'aéroport.
Les pilotes ont souvent une chambre, que dis-je, une suite plus grande que les hôtesses et stew, quand ce n'est pas carrément l?hôtel qui est supérieur seulement pour eux.

Osent demander en retour de vol des remboursement de frais divers et variés incompréhensible au niveau de salaire qu'ils ont : 1?20 de parking, nettoyage de veste suite à mauvaise manip au resto en escale...

Refuse de décoller si tel ou tel journal n'est pas à bord.
Refuse de décoller si bobonne, étant en première gratos, n'a pas le repas de première mais de classe affaire.

Des primes en veux-tu en voila.

Un CE qui octroie trop de choses (remboursement du parapente au Venezuela, du ski aux usa...etc).
C'est valable dans tous les CE de la compagnie mais ça c'est plus au sol où les CE ont un budget salaire supérieur à 50% des sommes versées. Parfois 80% ! C'est dire ce qu'il reste pour les vrais salariés de la compagnie.


Et j'en passe et des meilleures.


gnigni  a répondu le 13/01/2012 à 2:03:

Et les fameuses cotisations doublées pour les hôtesses et stew pour payer les retraites des pilotes qui eux n'augmentent pas leur cotisations. C'est fort ça non ?

Pascal  a écrit le 10/12/2011 à 20:41 :

Curieux quand même de constater les écarts dans le ménage franco-allemand Nicolas-Angela... Quelle serait la réaction de l'Elysée si la LUFTHANSA décidait tout à coup de virer son personnel exclusivement sur le sol français pour des motifs électoralistes outre Rhin?... Eviter de licencier est effectivement la voie à suivre. Reporter une telle mesure pour cause d'élections relève de la manipulation - mais nous sommes habitués - du bon peuple de France. Mais se désintéresser du sort de membres du personnel d'une compagnie élite française - qu'ils soient français ou allemands - sous prétexte qu'ils sont localisés hors hexagone m'apparait particulièrement discriminatoire. Etonnante conception de l'Europe et de la solidarité tant exprimée récemment. Que la France ne vienne pas pleurer plus tard si, d'aventure, de grandes entreprises allemandes quittent la France et délocalisent en Tchéquie... Madame MERKEL va apprécier, je n'en doute pas.

Gilles  a écrit le 29/11/2011 à 11:53 :

Air France serait bien inspirée de revoir sa plate forme de Roissy, très mal conçue et surtout la liaison ferroviaire avec le centre ville (la plus mauvaise en Europe). La compagnie nationale, en sec oncentrant uniquement sur Paris, a délaissé de beaux aéroports comme Lyon et Bâle/Mulhouse (franco-suisse) où EaysyJet règne sans partage avec le Groupe Star Alliance (Lufthansa)..

A340AMIRI  a répondu le 29/11/2011 à 19:59:

Pour le coup, AF essaye de contrer le désastreux RER B par ses propres bus AF qui essayent d'offir un service de qualité....aprés c'est sur que l'hyper centrage sur CDG qui oublie Lyon ou Nice dans une certaine mesure (la Navette vers Paris c'est pas du developpement) est anormal: comment LH a 3 bases de vols intercontinentales en Allemagne versus une en France?

pm  a répondu le 01/12/2011 à 21:52:

C'est simple; s'iol n'y a pas de liaison sur les villes que vous citez, c'est qu'il n' y a pas de marché ! Chaque fois (lors de périodes euphoriques) qu'un transporteur s'y est essayé, il a bu la tasse, et a fermé au bout d'une saison ! Pour arppel, les suisses ont fait de même entre Zûrich et Genève, en Angleterre, hormis Londres, pas de salut ! La structure géopolitique RFA est assez différente (poids de certains Länder) ce qui peut expliquer une plus grande diversité; mais on ne va pas comparer l'offre de Münich ou Berlin à celle de Francfort...

A340AMIRI  a répondu le 02/12/2011 à 8:14:

@pm: Il n' y a pas de marché parce qu'il faudrait vouloir de faire Lyon un hub secondaire comme Dusseldorf ou Munich en RFA, or on n' a pas ce souhait, on veut tout concentré sur CDG.
Est-il normal que AF développe Nice a l'international seulement maintenant alors que c'est déja un aéroport ou nous avons Emirates, Qatar, Delta, Easyjet pour toute l'Europe, Norwegian pour la Scandinavie etc etc?
Il n'y a pas de volonté, c'est tout

cathare31  a écrit le 28/11/2011 à 17:51 :

oui c'est vrai, la main d'oeuvre Asiatique est bien moins chère qu'en Europe...mais je crois savoir dernierement qu'un avion dA.F entretenu en Chine est arrivé a Boston avec une trentaine de vis en moins sur les karmans d'aile...c'est peut etre pas dangereux mais ça fait désordre (pour faire des économies )je doute qu'avec du personnel qualifié d'A.F ou Européens on n'aurait pas vu ce genre d'incident...que doit etre le reste?

axelus  a écrit le 28/11/2011 à 13:38 :

Tous les gens qui ont testé Emirates, ne sont cependant pas "transfigurés" par leur expérience. Si l'on met de côté le mauvais goût de la déco cabine, il a parfois été noté une totale insignifiance du personnel de bord. Il semble que cela soit assez différent pour Etihad et Qatar Airways. Pour ma part je donnerais un assez bon point à Virgin Atlantic pour l'ensemble de son produit. Pour une fois q'une compagnie anglo-saxonne propose une offre digne de ce nom, totalement différente de l'indigence globale des compagnies américaines (mises à part Virgin America et Jet Blue)...

pilotA320  a écrit le 28/11/2011 à 13:05 :

Air France ne tiendra pas 10 ans face à la concurrence.
Le moyen courrier a été perdu face à des cies pourtant européennes par manque de initiatives patronales et syndicales
Une profonde sclérose
le long courrier est attaqué en ce moment et ce que l on propose, ce sont des fauteils nouveaux!! cest triste à lire.
Les Cies du golfe deviennent les premieres mondiales en termes de capacité. Le rouleau compresseur est pret et près.
Concernant les salaires les couts salariaux sont 3 fois plus élevés pour le personnel navigant et 7 fois plus pour le personnel de maintenance.
le personnel navigant chez la concurrence asiatique et du moyen orient est constitué en majorité d européens, d américains et d australiens qui arrivent avec leurs formation en poche qui ne coute rien à ces cies. l intégration se fait en 8 jours! la sécurité est identique car les regles de conduite sont celles des constructeurs.
voilà qui est difficile à reconnaitre. Le hub de CDG est une abérartion concernant la commodité de cet aéroport.
Les resposnables feraient bien de se pencher sur la concurrence au lieu de se regarder le nombril. Une cata pour les passagers en transit.

Patrickb  a répondu le 28/11/2011 à 13:51:

@pilot: si on t'as bien compris., il faut donc embaucher des navigants chinois et des personnels au sol birmans :-)

A340AMIRI  a répondu le 28/11/2011 à 20:08:

pilotA320 a raison: Je suis trés péssimiste sur AF qui se fait bouffer en Europe par Easy et Ryan et qui a trouvé le moyen de dégrader son produit long courrier. Quand on a des couts élevés, on ne lutte pas avec ceux d'en bas, on cherche a lutter avec ceux d'en haut!!! ps: j' ai pas fait x-mine ni ENA mais ça va de soit non??!!

axelus  a répondu le 29/11/2011 à 7:43:

Concernant Ryanair, laissons de côté cette "compagnie", qui de l'avis de nombreux spécialistes n'est pas vraiment une compagnie aérienne, mais plutôt un site web qui vend des produits dérivés, dont accessoirement des billets d'avion. Le véritable concurrent sur le MC étant Easyjet. La raison d'être du réseau MC AF étant d'alimenter le Hub de CDG, la compagnie est à terme condamnée à essuyer des pertes sur cette activité. Il a un temps été envisagé une collaboration avec Easy, comme avec la SNCF. L'alimentation du Hub étant une condition vitale pour la compagnie, qui ne peut évidemment pas remplir tous ses vols LC avec de la clientèle uniquement francilienne. Le pré et post acheminement étant de ce fait quasiment gratuit.

A340AMIRI  a répondu le 29/11/2011 à 20:01:

Pour autant que je haisse Ryan, ils sont le premier transporteur de pax en court courrier en Europe.....detestable mais c'est ainsi. Aprés, pour Easy, la lutte niveau cout est trés dure...et oui, ça transforme le pré - post acheminement en service "offert" par AF

axelus  a écrit le 28/11/2011 à 13:04 :

Enfin quand même, peut-on vraiment parler de concurrence lorsque l'on cite comme exemple les compagnies du Golfe, ou asiatiques ????? Pour se faire, il faudrait que le combat soit à armes égales, tout du moins sur le plan économique (charges, etc...) Par contre, pour tout le reste, ne tient qu'à Air-France de se mettre à niveau, par exemple sur la qualité de service, le sourire, l'offre vol (divertissements, repas, siège). Concernant la configuration cabines, il me semble que ce que propose AF n'est pas si différent de ce qui se pratique en Europe. De toute façon, à part les compagnies des zones citées plus haut, l'heure est à l'ultra densification des cabines. Malheureusement pour le client. Je pense pour finir, qu'AF a fait une grosse erreur en ne saisissant pas l'occasion de faire de ses 380 un produit différent du reste de la flotte LC. Et bien non, ils y ont mis encore plus de sièges que leurs concurrents européens, réalisant un calque de la très pénible configuration 777.

baijielei  a écrit le 28/11/2011 à 12:44 :

Se mettre au niveau de Singapore Airlines ? Ahahah, sur A380 de la Singapore en business nous sommes 1-2-1 alors que sur un A380 d'AF nous sommes 2-3-2. Et je ne vous parle pas de l'apéro, du menu, des vins, et de la qualité du personnel. Ne rêver pas AF, vous êtes trop loin, vraiment trop loin !

Alphonse  a répondu le 28/11/2011 à 21:10:

Config Affaires A380 AF est 2-2-2 et non 2-3-2 mon petit

gerardc27  a répondu le 05/01/2012 à 9:58:

Vous parlez foot ?

bill  a écrit le 28/11/2011 à 11:13 :

tu m'étonnes!

SAMARINDA  a écrit le 28/11/2011 à 11:04 :

voilà encore un politique qui se plie comme un roseau au dicta de l'Etat donc AUCUN membre à gérer une entreprise et dons les compétences économiques sont nulles. Pendant ce temps AF-KLM continuera à perdre de l'argent et comme dans les années 90 le copntribuable SERA OBLIGE de mettre la main à la poste, n'oublions pas qu'AF a reçu du temps de M. Blanc 20 milliards de Francs pourquoi pour 20 après une gestion toujours aussi mauvaise. Toutes les entreprise qui ont un lien avec l'Etat françias sont vouées à la débacle, EDF, AF, SNCF et autres heureusement qu'EADS est "contrôlé" par des gens plus sérieux les allemands, et qu'Ariane est gérée par un consortium sinon ces entreprises seraient déjà en dépôt de bilan;
Les politiques droites gauches ont fait le déclin de notre pays.

Bingo  a répondu le 28/11/2011 à 20:57:

@ samarinda faut pas exagérer! Si tu fais un prêt à ta banque pour acheter un bien immobillier, tu vas devoir rembourser des mensualités avec des intérêts, non?... Les 20 milliards de francs ont été remboursés aux "contribuables" avec des intérêts assez élevés...

pm  a répondu le 01/12/2011 à 21:43:

Je crois même me souvenir que Blanc (ça fait déjà presque une génération...) n'avait fait que "taper" l'actionnaire principal ! Que le prêt n'était pas allé jusqu'aux 20 MMF; et que les dividendes versés à l'état français ont largement couvert cette aide. Pour en revenir à aujourd'hui (où 20MMF ne sont plus que 3 MMEUR), on verra ce qui se passera; pour rappel, ça ne va pas bien chez les autres européens, non plus...

A340AMIRI  a écrit le 28/11/2011 à 10:20 :

Y a du boulot....au niveau de Singapore Airlines....déja arrêt immédiat de la cabine infernale en configuration 3-4-3 sur le 777 pour des vols de 12H, ça serait super!!
Pour les services a bord, passez aussi une recommandation au personnel de bord d'arréter les remarques d'exaspération a 2 balles, les soupirs et les roulements d'yeux copiées sur le partenaire Delta....

axelus  a répondu le 28/11/2011 à 12:25:

Le problème est, qu'à l'instar de bien d'autres métiers, les fonctions "front line" ne sont plus des vocations. Le recrutement s'est fait ces dernières années de façon anarchique, et par contraintes légales dans le "bassin d'emploi" de Roissy CDG. Cela confirme le bien célèbre proverbe américain "when you give nuts, you get monkeys"... Aucun secteur de l'entreprise n'a été épargné par cette maxime !

axelus  a répondu le 28/11/2011 à 12:30:

J'ajoute que le nouveau DG souhaite une "remontée en gamme" d'Air-France. C'est une excellente idée, il a compris qu'il était inutile de se grimer en low cost, et qu'ilm fallait au contraire réaffirmer les différences. Il y a assez de compagnies merdiques au possible (Delta par exemple), pour qu'il y ait de la place pour un concept de Compagnie "Premium". Je pense que les clients sont prêts à payer, lorsqu'ils sont certains d'en avoir pour leur argent. Mais il est certain que l'uniformisation du produit vol sur la majorité des compagnies ces dernières années, ne prêche pas en ce sens. Surtout pour les "Majors" européennes.

A340AMIRI  a répondu le 28/11/2011 à 20:18:

Les fonctions front line n'ont plus de vocations? ben disons que chez AF si on arrétait de recruter des gens que la simple vue des passagers gavent, ça serait un bon début...c'est le passager qui devrait être au centre des préoccupations de l' entreprise pas le flight attendant que ça saoule de se coltiner une cabine éco et qui fera le minimum pendant son service en aboyant 2-3 fois dés que quelque chose dépassera dans sa rangée. Chez LH ou Swiss on n'en est pas du tout là! et eux font des benefs!

axelus  a répondu le 29/11/2011 à 7:34:

Effectivement, c'est un problème d'état d'esprit... Il faut arriver à un juste milieu, une alchimie entre le "prout-prout" parfois en vigueur chez AF, le je m'en foutisme absolu des américains et la nonchalance des anglais. Voyageant beaucoup aux Etats-Unis, je peux vous assurer que la notion de "customer services" est désormais totalement abstraite, et n'existe plus que sur les publicités. On a, à faire à du personnel recruté "à la serpe", payé au lance-pierre, et qui parfois ne parle même plus anglais correctement. Ce qui n'est pas encore le cas (soyons en heureux) du personnel AF dans son ensemble.