La Tribune

Airbus confiant pour ses livraisons d'A380 en 2012

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
latribune.fr, avec Reuters  |   -  272  mots
Airbus a annoncé ce vendredi qu'il comptait livrer quelque trente très gros porteurs A380 en 2012, davantage que son objectif annoncé fin novembre, à la faveur de la montée en cadence constante de sa production.

La filiale du groupe d'aérospatiale et de défense EADS a réaffirmé ce vendredi, lors d'une présentation au deuxième jour d'une réunion d'investisseurs à Londres, qu'elle comptait livrer au moins vingt-cinq A380 en 2011. Son directeur commercial John Leahy avait dit tabler fin novembre sur un rythme de 25-27 unités l'an prochain, comme en 2011.

Airbus a déjà livré 24 A380 au 15 décembre au soir, portant le total à 65 depuis le lancement commercial du plus gros avion du monde, commandé à 238 exemplaires par dix-huit clients.

L'avionneur a expliqué que la montée en cadence de sa production se déroulait selon ses prévisions, malgré les perturbations provoquées par l'accident d'un A380 de la compagnie australienne Qantas doté d'un moteur Rolls-Royce en novembre 2010.

EADS s'attend à un équilibre du programme A380 avant coûts de recherche et développement en 2015, sur la base d'un euro aux environs de 1,35 dollar.

Le rythme de production devrait avoir doublé entre 2010 et 2013 pour atteindre 3,5 unités par mois.

Airbus a engrangé à la mi-novembre au salon aéronautique de Dubaï une commande ferme attendue de longue date de Qatar Airways pour cinq très gros porteurs A380 et 50 A320neo, assortie d'options.

L'avionneur mise sur un marché de 1.780 très gros porteurs au cours des deux décennies à venir, sur un total de 27.900 appareils neufs d'une valeur de 3.500 milliards de dollars et dont les monocouloirs devraient représenter environ les trois quarts, sur la base d'une croissance mondiale de 4,8% par an du trafic aérien.

Airbus précise aussi qu'il anticipe la certification du futur avion de transport militaire A400M au deuxième trimestre 2012.

Réagir