La Tribune

Armement : le groupe allemand TKMS remporte un (trop ?) joli contrat en Algérie

Copyright AFP
Copyright AFP (Crédits : AFP)
Michel Cabirol  |   -  420  mots
Le groupe naval allemand vend deux corvettes Meko armées et équipées pour 2,2 milliards d'euros.

Le groupe naval allemand de construction militaire et civile TKMS (ThyssenKrupp Marine Systems), la filiale du groupe de sidérurgie allemand, est sur le point de signer un joli contrat en Algérie portant sur la vente de deux corvettes Meko (entre 3.000 et 3.400 tonnes), selon la revue Périscope appartenant au Think Tank russe Cast.

Pour les équiper, Alger va aussi acquérir six hélicoptères Super Lynx du constructeur italien AgustaWestland. Ces deux frégates seront surarmées avec des missiles anti-navire suédois RBS 15 mark III (Saab Bofors Dynamics) ainsi que des missiles sud-africains de défense anti-aérienne Umkhonto (« fer de lance de la nation ») et air-sol Mokopa (Denel). Les hélicoptères emporteront des torpilles légères franco-italiennes MU 90 fabriquées par le consortium Eurotorp (50/50 Finmeccanica et DCNS-Thales). L'ensemble du contrat est estimé à 2,5 milliards d'euros, selon Cast.

Signature fin mars

C'est donc une très bonne nouvelle pour TKMS, qui n'a plus vendu de bâtiment de surface depuis 1999, année de la dernière vente en Afrique du sud. Cela l'est beaucoup moins en revanche pour DCNS, qui avait peu de chance au regard des difficiles relations franco-algériennes, les groupes russes et surtout BAE Systems, qui lorgnait énormément sur ce prospect pour relancer ses ventes. Selon nos informations, aucun d'entre eux n'a été invité à concourir par Alger, qui célèbre actuellement les 50 ans de son indépendance.

Ce contrat, qui selon d'autres sources ne s'élèverait qu'à 2,2 milliards d'euros, devrait être signé fin mars entre Alger et Berlin, décidément très éclectique dans ses ventes d'armements à l'international : 200 chars Leopard 2A7 en Arabie saoudite et un nouveau sous-marin Dolphin, à Israël.

Un montant hors norme

Ce qui intrigue le plus dans le contrat des Meko, c'est son montant hors norme. Par exemple, les nouvelles frégates multimissions Fremm équipées et armées valent environ 500 millions d'euros pièce. Celle qui a été vendue en 2007 au Maroc (« Mohammed VI »), a coûté 470 millions au royaume.

Selon certains observateurs, ce contrat pourrait également préfigurer d'un projet plus vaste. D'autant que TKMS a su recycler d'anciens de la Stasi (police secrète de l'ex-Allemagne de l'est) habitués à discuter avec les ex-pays frères, précise-t-on à « latribune.fr ». Et quand on sait que tous les contrats d'armements signés par Alger passent en grande partie les services secrets algériens, dirigés par le général Toufik, responsable du département du renseignement et de la sécurité...

Réagir

Commentaires

marco75  a écrit le 25/11/2012 à 18:42 :

C'est cette bataille des mémoires qui empoisonnent une coopération plus intense et un transfert de technologie qui est maintenant une obligation pour tout les gros contrats.
Regarder ce qui c'est passé avec le Brésil, les Emirats (l'Emir à même critiquer le fameux Rafal publiquement). l'Algérie veut se débarrasser de sa dépendance vis à vis de l'armement Russe, mais aussi de bénéficier d'un transfert de technogie

idees  a écrit le 19/09/2012 à 22:16 :

On a pas de petrole, mais des idées. En Algérie, çà fait des décénnies qu'ils ont le brut noire, mais qu'est ce qu'ils en ont fait ?

Lol  a écrit le 02/05/2012 à 16:29 :

Oui la France a 6 millions de chômeurs... et envrion 1500 Milliards d'Euros de dette, plus 150 Milliards qui s'ajoutent chaque année.

L'Algérie a 0 dette, 197 Milliards de réserve financière ( Le FMI vient de demander à Alger de financer les Plans de Sortie de Crise avec ses Petro-Dollars) et engrange chaque année 60 Milliards de Dollars de revenus pétroliers... avec un excédent budgétaire d'environ 15 Milliards / an.

Dans 4 ou 5 ans ?! Lol. Le pétrole ne fait qu'augmenter, le Gaz pareil, et l'Algérie dispose de ressources extrêmement importante en Pétrole et encore bien plus en Gaz.
Par contre la France dans 4 ou 5 ans, je ne sais pas ce qu'il en sera. Si ça continue à ce rythme.

Au fait je vis en Algérien, et je peux vous dire qu'ici même si je ne travaille pas, comme 70% des algériens, grâce au Business je vis et je gagne bien ma vie tout en me la coulant douce.

Je suis propriétaire (pas d'1 20M2 exigue), j'ai une voiture, et je ne mange pas des pattes tous les jours comme dans le Nord de la France (j'y suis déjà allé).

Xamular  a répondu le 04/05/2012 à 1:20:

Je peux comprendre qu'après certains propos qui ont pu être déclarés ici, tu te laisses emporter par la frustration mais il n'est pas pour autant nécessaire de tomber dans la caricature... Je vis justement dans le nord de la France, plus particulièrement dans la bassin minier, qui est le rempart d'une région dite sinistrée (chômage élevé) en raison d'une dure et longue reconversion d'activité. La région Nord-PasdeCalais est cependant une région Française qui jouit du soutient économique, structurel et financier de l'Etat et qui voit l'éclosion de nombreuses entreprises innovantes, compétitives et performantes comme OVH pour ne citer qu'un unique exemple.
En outre, il est intéressant de noter que s'il subsiste une population pauvre mais minoritaire, cette dernière peut tout de même compter sur le soutient fondamental de la solidarité économique française (allocations diverses, tarifs préférentiels, etc), ce qui leur permet au minimum de se loger, de se chauffer, de manger correctement et de façon équilibré et d'étudier à la hauteur de leur motivation! Je suis actuellement dans une école d'ingénieur publique mondialement renommée, qui participe à des projets dans de nombreuses entreprises Françaises et étrangères, je ne suis pourtant pas issu d'une famille aisée mais l'Ecole de la République et l'Enseignement Supérieur investissent et croient en chacun de nous...
Enfin, s'il est vrai que la situation économique de la France et des pays les plus développés n'est pas des plus favorable alors que celle de l'Algérie semble plus appréciable, il ne faut pas oublier que beaucoup d'efforts restent à faire, que si votre endettement s'est vu renfloué par un apport massif de devises, fruit de la vente d'hydrocarbures au prix volatile, c'est aussi grâce à l'aide il y a quelques années du FMI qui a restructuré votre dette et qui vous demande aujourd'hui de renvoyer l'ascenseur. Il ne faut pas oublier non plus que le pétrole a une fin qui se rapproche inexorablement alors que l'Algérie en est encore lourdement dépendante.
La France a fait le choix de l'indépendance énergétique partielle, si bien qu'elle est l'un des pays les moins dépendants du pétrole et des hydrocarbures parmi les pays développés, sa filière nucléaire en constante amélioration, notre production de ressources renouvelables (hydroélectrique, éolien, photovoltaïque et autre) en pleine croissance, l'investissement dans les moyens de transports électriques de demain (TGV/AGV, voitures électriques Renault, métro+), les bâtiments écologiques et 100% électriques de demain, etc; Tout cela coûte extrêmement cher aujourd'hui et demain mais nous prépare l'avenir à long terme, l'avenir sans pétrole, un avenir ou nous continuons de maîtriser et de vendre les technologies de réussite puisque c'est toujours ce que la France a fait, voir loin et se préparer à l'avenir en investissant politiquement dans les technos d'avenir. On peut le remarquer aujourd'hui, en observant notre indépendance dans de très nombreux domaines (énergie, militaire, aérospatial, transports, chimie, médecine, agriculture, ...), notre maîtrise du territoire pour les transports (réseau ferroviaire (extrêmement efficace et rapide, TGV oblige), autoroutier, aéroportuaire, fluvial ... et donc intermodal), notre présence dans le monde, etc, tout cela fait de la France et de l'exception Française un pays imparfait, parfois ridicule, souvent critiqué, même trop prétentieux parfois (nous ne représentons qu'1% de la population après tout) mais c'est aussi la cinquième puissance du monde encore actuellement, avec un PIB nominal de 2600 Mlds $ contre 150 pour l'Algérie. Dire que la France va couler et l'Algérie briller de mille feux d'ici 4-5 ans grâce à la conjoncture d'une unique filière, en omettant complétement les bases solides sur lesquelles repose la France et l?Économie Française...c'est juste risible, je dirais même ... LOL.

LOL  a répondu le 04/05/2012 à 15:08:

C'est bien beau de parler de tout cela.
La situation c'est que c'est cuit pour les Pays comme le France. Que tu le veuilles ou non, avec une dette de 1600 milliards, inexorablement le service de la dette va gratter sur tous les budgets francais.

Alors à quoi sert "au citoyen Lambda français" tout ce que tu décris, si au final pour vous, la vie se résume à :

3 millions de chomeurs indemnisés.
4 millions d'inscrits.
6 millions de chomeurs officieux.
Des centaines de milliers de SDF
Des millions de travailleurs pauvres.
Des moins pauvres, qui vivent dans 40 m2, pour 1300 -1500 Euros.

Tu t'évertues à me décrire la France, je te parles des Francais. Pas la peine de parler de PIB, de richesse nationale, car c'est la moyenne par habitant. Or en France 10 % de privilégiés vivent sur le labeur de 90% de travailleurs qui se tuent pour rien...

Puisque leur retraite ne sera pas payé.

Rigole bien aujourd'hui, la situation Grecque est pour bientot. ce n'est pas moi qui le dit, ce sont tous les economistes qui le disent. ceux qui parlaient de la crise bien avant 2008.

On ne peut pas rembourser 1600 milliards de dettes, c'est impossible. La fin est proche, ne t'inquiète pas.

L'avenir appartient aux pays émergents, pas aux vieux pays européens. Je ne te parle pas d'infrastructures, d'industrie... Je te parle de condition de vie, de la vie du citoyen moyen qui n'a que faire des ponts construits à 300 km de chez lui, du TGV qu'il ne prend jamais, des aéroports qu'il voit une fois dans toute sa vie... Et des entreprises du CAC 40 qui ne profitent qu'à quelques actionaires.

Pour le pétrole, ne t'en fait pas. En 1975 on disait qu'il reste 20 ans de pétrole. En 2000, on disait il reste 20 ans de pétrole... etc..

La SONATRACH a anoncé qu'il y avait en 2011, plus de réserves pétrolières prouvées en Algérien que dans les années 70.

A bon entendeur salut. Rira bien, qui rirat le dernier.

PS: le Nord est une région sinistrée. Tu me parles de ton cas, je te parle de ce que j'ai vu. J'ai cru voir le 1/3 monde de mes yeux. On appelle cela chez le 1/4 monde.

LOL  a répondu le 20/05/2012 à 17:23:

Tu prends tes désirs pour la réalité, comme beaucoup de Francais. Vous allez bientôt couler, vous feriez mieux d'ouvrir les yeux et de vous mettre à travailler. Pendant ce temps-là nous le Algériens on vous regardera d'un air hilare. C'est le juste retour de l'histoire.

GERARDC27  a répondu le 19/09/2012 à 11:31:

Permettez moi de commenter ces tonnes de lieux communs attisées par une immense frustration. La France heureusement pour elle a son PIB de 2600 milliards d'euros grâce à ses forces vives et à une économie développée. Je dirais à contrario que l'ALGERIE puisque tout se compare a une économie de subsistance comme beaucoup de pays africains et ne peut malheureusement compter que sur ses ressources naturelles jusqu'à épuisement; ressources naturelles appropriées par la caste dirigeante (qui vit bien); et qui laisse sans vergogne sa très nombreuse jeunesse désoeuvrée et sans espoir émigrer sous des cieux plus cléments. In fine c'est une catastrophe d'utiliser des "pétro euros" pour acheter des navires de guerre plutôt que d'investir dans l'éducation par exemple.

AAA  a répondu le 31/12/2012 à 1:14:

A LOL, il n'y pas de site Algérien d'économie dans ton pays qui a l'air si bien et qui va devenir si riche grâce à son pétrole ?
Pourquoi viens tu déverser ta haine de la France ici ? Si tu n'aimes pas la France, ne la regarde pas.

massyn  a écrit le 01/04/2012 à 20:44 :

Article étrange qui engendre du coup des commentaires tout aussi étranges.
Petites précisions à usage de certains:
1-Si DCNS n'a pas décroché le contrat c'est uniquement parce que la FREMM ne répondait pas au cahier des charges fixé par la marine algérienne, en effet lors de l'appel d'offre (eh oui il y en a eu un!) il était stipulé que la frégate devait faire entre 3500 et 4000 T, or la fremm en fait presque 6000, donc beaucoup trop grande pour les besoins de la marine algérienne. DCNS a bien la FM 4000 qui fait justement 4000 T, mais pour le moment ce n'est qu'un projet sur papier.
2-La meko A200 de TKMS contiendra un certain nombre de systèmes français de chez Thalès et parfois pas des moindres, comme quoi...
3-Le contrat prévoit enfin un chantier naval à double usage militaire et civil et fait justement partie d'un plan de diversification de l'industrie afin de sortir de la dépendance vis à vis des hydrocarbures.
En conclusion, il faut parfois recouper les infos et ne pas se contenter d'une seule source pour ne pas se retrouver à raconter des bêtises, à bon entendeur...