La Tribune

Le F-35B chasse le Rafale des porte-avions britanniques

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Michel cabirol  |   -  467  mots
Arguant d'un surcoût de 1 milliard de livres pour équiper de catapultes les porte-avions de la Royal Navy, Londres opte pour la version à décollage court et appontage vertical de l'avion de combat américain F-35B de Lockheed Martin. Au détriment de la coopération franco-britannique. Les Rafale ne pourront donc pas atterrir sur les porte-avions de Sa majesté.

Comme d?habitude? la Grande-Bretagne tourne en matière de défense le dos à la France. L?élection présidentielle française passée, le ministre britannique de la Défense, Philip Hammond, a annoncé jeudi au Parlement que Londres préférait finalement la version à décollage court et appontage vertical de l?avion de combat américain F-35B américain pour équiper ses porte-avions, aux dépens de la version catapultable du F-35C pourtant choisi dans le cadre de la coopération franco-britannique. Conséquence, les Rafale ne pourront pas atterrir sur les porte-avions de Sa Majesté, dépourvus de catapultes.

Philip Hammond a indiqué que la préférence donnée au F-35B fabriqué par Lockheed Martin se justifiait par "l'augmentation inacceptable et les délais" qu'aurait représenté le maintien du choix du F-35C. Cette version avait pour avantage de permettre aux avions français et britanniques d'utiliser indifféremment les porte-avions de l'un ou l'autre des deux pays. Le retour au choix du F35-B destiné à la Royal Navy et à la Royal Air Force de préférence au F-35C est embarrassant politiquement et diplomatiquement. Pourtant, la version F-35B est sur le sellette et pourrait être abandonnée d?ici à 2013, rappelle un expert français. Le gouvernement de coalition formé par les conservateurs et libéraux démocrates se contredit à deux ans d'intervalle, en revenant à l'option initiale retenue par le précédent gouvernement travailliste.

Un surcoût de 1 milliard de livres

Au plan diplomatique, la notion d'interopérabilité est au coeur de la coopération franco-britannique en matière de défense célébrée sous l'appellation "d'entente formidable" lors de la signature du traité de Lancaster par le Premier ministre, David Cameron, et le président, Nicolas Sarkozy, en novembre 2010. Le choix du F-35C aurait obligé la Grande-Bretagne à équiper ses futurs porte-avions d'un système de catapultes pour un montant estimé à 2 milliards de livres (2,5 milliards d'euros), deux fois supérieur au devis initial, a précisé Philip Hammond. "La décision concernant les porte-avions, qui avait été prise en 2010, était légitime à l'époque, mais les faits ont changé et nous devons changer notre approche en conséquence. Ce gouvernement ne va pas aveuglément poursuivre des projets sans considération pour l'augmentation des coûts et des délais", a martelé M. Hammond.

Le choix du F-35C avait par ailleurs la préférence des militaires britanniques, en raison de son rayon d'action et de son système d'armement supérieurs. Mais cette version n'aurait pas été opérationnelle pour la Royal Navy avant 2023, trois ans après la date prévue de lancement du nouveau porte-avions par la Grande-Bretagne, qui n?a pas encore ce type de bâtiment.

Réagir

Commentaires

Moi  a écrit le 03/03/2013 à 16:44 :

Ils n'ont toujours pas digéré que le Rafale soit meilleur sur le terrain que le Typhoon.
Ils se vengent à la manière anglo-saxonne comme d'habitude.

KCM67  a écrit le 26/02/2013 à 11:58 :

L'Angleterre ou comment se mettre une balle dans le pied en choississant le partenaire le moins fiable et le plus éloigné de ces côtes. Allez bye. Il ne fera pas bon d'être sur l'île dans les prochaines années.

Jeanne Hachette  a écrit le 24/02/2013 à 10:52 :

et bientot pour les Anglais, encore plus economique, le porte avions sans avions!

Ouaf-ouaf  a écrit le 24/02/2013 à 10:30 :

L'Angleterre a changé de symbole canin : le bouledogue de Winston Churchill est devenu le caniche de la Maison Blanche !

C'est assez grave les com qu'on peut lire ici.  a écrit le 23/02/2013 à 19:36 :

Pas bcp de commentaire sensés entre les pseudo experts militaires, les Ayatollahs du Rafale, et ceux qui crachent leur fiel sur les anglais. On apprend pas grand chose a part qu'il y a des vrais glands parmi les lecteurs de LT.

cevenol 30  a écrit le 22/02/2013 à 19:18 :

C'est une constante très britannique:Lorsqu'il s'agit d'en mettre un bon coup dans le cul des français, les anglais sont toujours en première ligne.

nespole  a écrit le 15/02/2013 à 16:23 :

Ouarf ! ... Et maintenant, ils vont acheter des sukhoi ?

Onze  a écrit le 13/02/2013 à 19:15 :

Comme dirait Cameron: "We want to be in the European Union !" ...but not too much.

stoppeur  a écrit le 13/02/2013 à 18:28 :

Question "encombrement",est-ce qu'il y aura autant de F 35B sur les porte-avions anglais
que de Rafale...?Peut-être que la GB va "récupérer" la fabrication de ces avions si Loockeed
Martin l'abandonne...?Il y a bien une "bonne raison" à un tel revirement...?S'afficher en conc
urrente dure face à Dassault...Une manière de se singulariser face à la France et à l'Europe...
?

stoppeur  a écrit le 13/02/2013 à 18:21 :

Mais où en est donc l' "Entente Cordiale"...?Elle a permis à la France et la GB de faire ta
ble rase du passé tumultueux qui a sévi entre nos 2 pays,jusque l'ère napoléonienne,pour
faire ensuite face à la toute puissance militaire de l'Allemagne fin XIXè,début 20è...A part ça...
Bien au contraire,la fière Albion n'a eu de cesse de se singulariser face à l'Europe,en ne
s'y investissant juste pour ne pas en disparaître,hormis le foot et la suprématie de la City,
où s'y distinguent quelques brillants "traders" français...Malgré ses "grands principes" en
libéralisme économique,rien ne va plus en ce pays,malgré des JO mirifiques,qui ont ébloui
le monde entier,par la contribution du Commonwealth tout entier...Plus dur est le retour à
la réalité de tous les jours...quitte à sauver les apparences de valeurs qui font de la GB
un pays vraiment "original",aux valeurs grandioses,éblouissantes...par des subterfuges in
dignes de sa grandeur...D'ici là que le Québec accède à l'indépendance et adhère à la
Communauté européenne...

Kro-magnon  a écrit le 08/02/2013 à 2:48 :

M. le président bienvenue dans la réalité!!
J'espère que vous n'aviez pas cru les anglais. J'aimerai bien savoir ce que le livre blanc va dire de la coopération en Europe....

porte avions  a écrit le 02/02/2013 à 14:12 :

à catapulte : américains et français

montmirail  a écrit le 01/02/2013 à 2:20 :

qu'ils se barrent, mais qu'ils se barrent ! Dehors la perfide Albion, qui joue toujours sa carte personnelle dans le dos de son équipe. Il faut virer ces prétentieux qui se croient encore au temps de Victoria.

jean2"  a répondu le 02/02/2013 à 17:15:

et la France avec ses Rafales ???

USGB  a écrit le 28/01/2013 à 17:21 :

Dans deux ans, referendum pour sortir de l'UE.
Dans 4 ans, referendum pour devenir le 52eme etat US ! (tout au moins l'Angleterre et le Pays de Galle ! L'Ecosse et l'Irlande du Nord reviendront sans doute dans l'UE !!!)

James  a répondu le 28/01/2013 à 17:42:

C'est où le 51ème état US?

diogéne  a répondu le 29/01/2013 à 10:22:

le 51 eme cela doit etre le CANADA

Realezguy  a répondu le 09/02/2013 à 13:43:

Porto Rico est le 51eme.

simple citoyen  a répondu le 10/02/2013 à 7:41:

Sera peut-être le 51ème, en attendant c'est un dominion. Il faut aussi ajouter DC qui est un district fédéral comme son nom l'indique.

geo  a répondu le 25/02/2013 à 21:33:

51ieme etat : Hawai

James  a répondu le 26/02/2013 à 7:19:

Hawaï est le 50ème état!

ti-jean  a répondu le 15/06/2013 à 18:58:

ALASKA 51ieme etat

James  a répondu le 17/06/2013 à 0:34:

Non! Alaska=49ème état (en 1959)

l'européen  a écrit le 28/01/2013 à 15:55 :

Cela prouve une fois de plus ce que veut dire l'europe dans toute sa splendeur,achetez européen et vous sauverez cette dernière du marasme économique,vivement que cette mascarade finisse un jour de s'effondrer et que chaque pays retrouve sa souveraineté....

Mecatroid  a écrit le 12/01/2013 à 14:41 :

Bon, OK, dans ce cas précis, c'est un peu logique quand même.

Fumeux  a répondu le 28/01/2013 à 17:17:

Hypotéquer les possibilités d'interopérabilité pour 1,2 milliard d'euros, quand on voit le cout d'un porte avion, c'est ridicule ! Cette interopérabilité est vitale (en cas d'usage des portes avions) surtout quand on a qu'un seul de ces navires !...
Pourrait-on avoir un article sur les vraies raisons, please ?
Pourrait-on aussi avoir quelques précisions sur ce cout ??? A,25 milliards, meme si c'est peu par rapport à l'ensemble, ca semble quand meme beaucoup uniquement comme "ecart de cout" sur deux catapultes !

Nico  a répondu le 29/01/2013 à 14:53:

Avec des catapulteVapeur le surcout est moins important.
Et puis plus souple car cela permet d'utiliser, F-35 C, F-18, Rafale,....
Alors que là c'est franchir un pont et le couper derriére sois pour ne pas revenir en arrière... Avec un F-35 B qui (poiur le moment) ne tient pas ses promesses.
Les Italiens et espagnol ont du faire pression car eux aussi leur porte aéronef ne peut emporter que du Harrier (vieillissant) ou F-35B

James  a répondu le 29/01/2013 à 19:28:

De plus, on peut y mettre des avions de guet digne de ce nom!

lechew  a écrit le 11/01/2013 à 19:12 :

2,5 milliards de livres pour une catapulte! Prétexte fallacieux permettant une fois de plus aux anglais de démontrer qu'ils sont tout simplement...anglais
Bien sur, les bonnes vieilles catapultes vapeur qui équipent tous les portes avions en service ils n'en veulent pas, pas assez cher, et donc pas impossible ni a finance, ni a fabriquer.
Pour mémoire, les portes avions qu'ils possédaient pendant la guerre 39-45 en étaient déjà équipés.

termal  a écrit le 18/05/2012 à 11:27 :


Je recommande aux anglais une catapulte courbée, qui épouse parfaitement le tremplin après découpe d'un sillon à la scie sauteuse du pont.. Vous savez, comme on en trouve sur les manèges de Disney.

Plus de transformation à faire, argent gagnée.

termal  a écrit le 18/05/2012 à 11:09 :

Acheter des catapultes magnétiques! Comment s'étonner du cout. La solution vapeur est éprouvée et aurait été bien plus économique.

Cela dit, c'est les anglais et c'est leur affaire.Avec une économie qui descend de jour en jour, on verra ce cela donnera d'ici 2020.

xXx  a écrit le 16/05/2012 à 12:55 :

il sera pas operationnel avant 2023 voir plus, jusque la ca sera des prototypes de serie, au meme titre que les rafale f1 ou f2. en 2009 le rafale f3 a atteint sa maturité dans sa version integration, ca laisse 10 ans, pour integrer les evolutions. le f18 aurait été le meilleur compromis pour les anglais, d'ailleurs un amiral qui a commandé la flottes des malouine, le f18 fait le travail d'un tornado et a des capacité equivalente en superiorité aerienne de l'eurofighter. c'est ce que j'aurais acheté si j'etais à la place des anglais, il prilegeront toujours leur allié américain.
Il faudra se mefier de boeing, car il fait evoluer de facon inteligente son F18 super hornet pour se rapprocher du rafale en terme de furtivité, meme si il arrive en fin d'architecture, le rafale pese 9t et peu embarqeur 10 tonnes d'armement, le F18 pese 14t, et peut embarquer 6t d'armement et il est moins agressif que le rafale . Après le rafale, le F18 est mon péféré, puis vient su27.
ce sont 3 magnifiques appareils.

titi  a écrit le 14/05/2012 à 18:01 :

le f 35 va etre un echec , au profi du rafale . le nouveau radar du rafale et le top du top du top ,a telle point que c est fini plus de duel entre rafale et f22 ( faut pas que le monde sache qu il est detectable) . je me marre

sulfat67  a écrit le 13/05/2012 à 22:58 :

La Grande Bretagne aurait pu dépenser tout cet argent dans le développement du Typhoon (surtout qu'il était prévu une version navale avec crosse et tout), il sert beaucoup à l'Italie, l'Espagne, l'Allemagne et l'Autriche, il a un énorme potentiel, je le considère comme mal aimé :/ même si j'encourage plus que fortement l'exporttion du Rafale.
Le F35 devrait rester au stade de démonstrateur technologique.
Choix politique oui je sais, et non les américains ne le lâcherons pas jusqu'à une nouvelle crise qui les faucheront comme les blés ^^ Quel mauvais choix que deux gérer plusieurs projet en même temps, nous au moins on prend notre temps, nos F1 et Mirage 2000 seront progressivement retirés pour laisser place au Rafale pionnier de la plolyvalence ^^

zzz  a écrit le 12/05/2012 à 22:49 :

Et vous croyez encore à l'Europe après ça ??? Ou est elle la belle Europe de fraternité et coopération commerciale ??? N'oubliez pas que les Anglais ont conservé leur monnaie.....pffff

pastixxxxxs  a écrit le 11/05/2012 à 21:09 :

N'oublions pas que l'entreprise essentiellement britannique BAe est à la fois trés impliquée avec Lockeed Martin dans le programme de l'avion de combat F-35 JSF mais également dans celui des porte-avions de sa gracieuse majesté, d'où ma question: N'y a-t-il pas conflit d'interêts?

Tribun  a répondu le 12/05/2012 à 11:04:

Plutôt "charité bien ordonnée commence par soi-même".

Jacques42  a écrit le 11/05/2012 à 15:54 :

Je ne comprends pas pourquoi il est si coûteux d'installer une catapulte sur un Porte avions?

tonton  a répondu le 11/05/2012 à 16:44:

Voila la configuration pour le F35B (sans catapulte) :http://www.armedforces.co.uk/navy/listings/navycvfb.jpg

Voila configuration pour le F35C (avec catapulte): http://cf.gcaptain.com/wp-content/uploads/2012/02/Artists-impression-of-CV-aircraft-carrier.jpg

Vous verrez que les ponts sont tres different (l'un avec une rampe l'autre non. De plus c'est toute la structure qui est a revoir pour changer de pont bien evidemment.

caliméro  a répondu le 12/05/2012 à 0:09:

ce n'est pas qu'une catapulte, c'est aussi et surtout comme a dit tonton, toute la superstructure située sous le pont d'envol qui est à revoir, plus tout les systemes annexes : locaux abrités pour le personnel de pont qui commande et coordonne les catapultages, génération d'énergie (il faut crééer de la vapeur pour les catapultes... à vapeur!), c'est très complexe ; notamment pour l'énergie, c'est pour ca que les usa vont installer des catapultes électromagnétiques sur leur nouvelle génération de porte-avions ("EMALS")

Jacques42  a écrit le 11/05/2012 à 15:50 :

Un avion qui décolle sans catapulte et atterrit à a verticale, je n'y crois pas du tout.
La perfide Albion devra revoir sont point-de-vue prochainement.
D'autant que le Rafale est une vrai réussite technique, comme on l'a vu dans le ciel libyen récemment.

Enkhan  a répondu le 12/05/2012 à 0:22:

Euh, des avions à décollage vertical, sa existe depuis au moins 30 ans avec le Harrier...

petit scarabe  a répondu le 12/05/2012 à 23:48:

oui ca existe deouis longtemps avec des capacitées d'emports qui sont ... ce qu'elles sont(je suis tres pudique)

gerardc27  a écrit le 11/05/2012 à 15:24 :

Les américains qui sont loin de tout maîtriser mesurent l'étendue de la difficulté de faire décoller un avion verticalement et les anglais paieront la facture(le F35 est instable voire dangereux au décollage sauf en des mains très expertes). Enfin les revêtements "furtifs" se révèlent fragiles et très onéreux en termes de maintenance; ce qui pour un avion réputé robuste et "bon à tout faire" sinon "bon de vol" est vraiment un comble. Gageons sur l'abandon pur et simple du programme.

Iwao  a écrit le 11/05/2012 à 14:09 :

Toutes les bons et mauvais arguments techniques ou opérationnels n'y changeront rien car ce type de choix est avant tout politique et comme vous le savez sans doute, au delà des minauderies diplomatiques les britanniques n'ont aucune intention d?être otages des caprices gaulois ("souvent France varie, bien fol qui s'y fie" comme on dit chez vous!).

tonton  a répondu le 11/05/2012 à 15:25:

En l'occurrence je pense qu'en matiere de cooperation en matiere de defense, les francais sont plus surs que les americains. Sur le programme F35 par exemple, les anglais attendent toujours les codes sources promis par les americains et ne les auront surement jamais!

Je pense que c'est surtout une histoire d'ego, et qu'acheter un avion 100% francais serait un desavoeu massif pour l'industrie de defense britannique. Alors qu'acheter americain apres tout est respectable dans la mesure ou ils sont de loin les numero 1!

CdePC  a écrit le 11/05/2012 à 12:46 :

Pourquoi "chasser" le Rafale? Les Britanniques ont topujours prévu d'utiliser le F35, dont ils ont largement financé le développement, sur leurs nouveaux porte-avions.
Il avait seulement été question, pour des raisons de prix, d'en utiliser une version conventionnelle plutôt que la version ADAC/STOL, qui menaçait d'être beaucoup trop dispendieuse. La France avait seulement suggéré que dans ce cas le Rafale aurait aussi pu faire l'affaire..
Le seul hic est que la modification des porte-avions avec ajout de catapultes aurait été encore plus coûteuse. Le Royaume-uni revient donc à son choix initial.
Où est la "chasse au Rafale"?

tonton  a répondu le 11/05/2012 à 13:02:

Relisez l'article. Il est question d'interoperabilite entre la Royal Navy et la Marine Nationale et non de consideration commerciale!

Tahi  a répondu le 11/05/2012 à 17:02:

l'interoperabilité entre la Royal Navy et l'US navy est importante aussi... Cela peut justifier le F35, à catapulte!

pacik  a écrit le 11/05/2012 à 12:36 :

le rafale commence a daté, c'est quand meme beaucoup mieux le f35! bien sur il y a que les français pour dire que le rafale est le meilleurs et que le f35 est nulle.

Metherlance  a répondu le 11/05/2012 à 13:07:

Ça c'est du commentaire d'expert! Pourriez-vous au moins détailler pour expliquer en quoi le f35 est beaucoup mieux? Parce que pour le moment, cet avion ressemble plus à une catastrophe technologique qui a pris énormément de retard et a fait exploser ses coûts de R&D! Il n'a fait que 20% de ses vols d'essais et de nouveaux problèmes apparaissent régulièrement. Le Rafale est un avion éprouvé, en constante évolution (le nouveau radar AESA est arrivé) et très performant. Je ne dis pas que le f35 sera une bouse, mais le Rafale n'aura pas a rougir de la comparaison, loin de là!

Hécate2  a répondu le 11/05/2012 à 18:15:

waouh un commentaire d'expert (ironie). Synthèse rapide du F35: problème insurmontable de stabilité du logiciel qui gère l'avion , problèmeS de furtivité ( c'est quand même bête pour un avion furtif), problème de surchauffe du réacteur, et la version à décollage verticale une usine à gaz , même problème que la version à décollage long plus problème de réacteur qui doit pivoter pour passer en translation horizontale sinon hormis ces quelques détails mineurs ça va c'est un bon avion. Pour le Rafale il a fait ces preuves en Libye et encore ils n'étaient pas tous en version F3 ce qui aurait accrus leurs capacités. Pour " le rafale commencent à dater" commentaire type du néophyte qui connais pas grand chose en aviation militaire un avion de chasse ce n'est pas une voiture ça ne ce change pas tout les dix ans, un programme d'aviation c'est sur plusieurs décennies que ça ce joue. Le Rafale fait jeu égal au F22 en dogfight les américains n'ayant pas voulus dévoiler les capacités du radar à antenne active de leurs appareils ( c'est d'ailleurs avec un tel radar -fabriqué par Thalès- que les français viennent d'équiper leurs rafale portée celons approximative d'environ 200km. La portée réelle c'est du secret défense). Le Rafale lors de rassemblement dominent tout ces concurrents ce n'est pas moi qui le dit c'est les résultat (hormis le F22 avec lequel comme je l'ai dit il fait jeu égal) et quand il sera équipé de nouveau meteor (missile air-air) de MBDA portée de 100km ce sera bien le meilleur avion du chasse du monde. Ce qui serait tentait de faire l'apologie du Typhoon cet avion est juste bon pour faire looping au Bourget ou à Farnborough, ça capacité de reconnaissance et inférieure à celle du Rafale surtout avec son nouveau radar capacité d'attaque au sol inexistante, attaque air-air moyenne bref y a mieux et moins cher ( 250 millions un Typhoon, un Rafale 150millions). Je ne fait pas l'apologie du Rafale je constate et quand on fait des commentaire de ce type et que on argumente pas on ferait mieux de ce taire.

MAGNUM  a répondu le 12/05/2012 à 8:01:

Avec le niveau F3 le Rafale arrive à maturité. Aux environs de 2018 est prévu un lifting à mi-vie. Les F35, T50 et autres J20 sont à l'état de prototypes, ou au mieux en "pré-série" de production.

amnesique  a répondu le 28/01/2013 à 11:42:

Su 35s en cour de déploiement ... T50 d'accord ensuite un rafale ou un SU35s/T50(qui s'appelle désormais Su50) c'est pas le même type d'appareil ... mais pas du tout et entre un Su50 et un rafale c'est pas la même génération non plus. mais bon

James  a répondu le 28/01/2013 à 13:16:

Attendons pour voir les perfos du T ou Su-50, si c'est de la même veine que le F-22...

Ben  a écrit le 11/05/2012 à 11:26 :

Le problème ne se situe pas seulement sur le choix de la version du F35, mais quid des autres aéronefs ? comment faire décoller et apponter un Hawkeye ou tout autre avion radar ? On n'équipe pas un PA avec seulement une chasse il me semble.
Quand on voit les différentes configurations lourdes du Rafale possibles (nounou, bombardier, reco, etc...) ils ne sont pas prêts de faire décoller sans catapultes des F35 équipés comme ça !!!

Tahi  a répondu le 11/05/2012 à 16:54:

bonnes remarques! un hélico radar? un hawkeye sous forme d'avion convertible? Bonjour les coûts de développements!

Truk  a écrit le 11/05/2012 à 11:10 :

Ca n'engage pas à grand chose pour le moment de dire qu'ils vont prendre un avion qui n'existera jamais en vrai. Ca leur permettra d'arguer de leur bonne foi au moment de négocier la rupture des accords avec Lockheed Martin et les USA. Je dis cela sans avoir d'information, mais cette nouvelle étant si incongrue, je ne vois pas d'autres explications, à moins que les USA n'aient donné de sérieux gages sur l'avancée des programmes F35 aux Brit', mais je n'y crois guère à ce stade.

Tahi  a écrit le 11/05/2012 à 10:18 :

Quelle farce grotesque ! Les anglais ont commandé deux porte-avions lourds sans avoir vraiment les moyens de les entretenir, ils n'ont pas les moyens d'acheter les avions, et en plus, ils ne savent pas quels avions mettre dessus! Quant au Rafale, il n'y avait aucune raison de le commander, la GB ayant investi dans le F35.

Jacques42  a répondu le 11/05/2012 à 15:56:

Sauf que le Rafale est très au point et très efficace (vu récemment sur le Charles-de-Gaulle ).

sherpa  a écrit le 11/05/2012 à 9:51 :

dingue ! les marines ont quasi déjà décidé de renoncer à cette version " verticale " : trop en retard, pas a assez stable technologiquement, déjà très largement hors budget, comme tout le programme...et la navy devrait suivre...dire que le Rafale est opérationnel , et "combat certified" depuis des années !!!

iCitoyen  a écrit le 11/05/2012 à 9:37 :

Votre article est incomplet.
La Grande-Bretagne est obligé d'acheter le F-35 puisqu'elle a financé sont développement. Ce financement est tellement important qu'il consomme la plupart des crédits comme pour la majorité des pays ayant voulu intégrer ce programme américain.
Il se trouve qu'il s'agit d'une stratégie des US qui n'ont plus les moyens de financer de tels programmes aéronautiques militaires (F-22: 35 ans des des dizaines de milliards... et impossible d'en refabriquer de nouveau!). Les américains ont même poussé le vice jusqu'à inclure des clause d'entretien aux USA et de ne rien transférer de la technologie.
De plus, il n'est pas une nouveauté que les anglais ne veulent pas abandonner le principe de porte-aéronef vs porte-avions. Un avion standard (quel qu'il soit!) ne pourra donc pas se poser sur un bateau anglais avant longtemps.

tonton  a répondu le 11/05/2012 à 12:29:

L'achat du F35 n'a jamais ete remis en cause juste la version! Sinon commentaire pertinent

Poches vides ?  a écrit le 11/05/2012 à 7:41 :

La techno de décollage vertical n'a pas trop de chances d'être pérenne et les GB se sont engagés dans la solution économique ... du moment! quand ces avions seront chargés de bombes et autres "objets" très lourd et qu'ils ne pourront pas décoller à la verticale... ils installeront des catapultes au prix fort !

Tahi  a répondu le 11/05/2012 à 10:23:

Je suis bien d'accord : il n'y aucune raison d'avoir un avion à décollage vertical sur un porte-avions ayant la surface pour un pont avec catapulte! La technologie existe en effet (Cf le Harrier), mais le rapport coût/efficacité ne semble pas optimal... Tout est probablement dit dans le titre, nos voisins n'ont probablement plus les moyens de procéder aux travaux de modifications. Porte-avions à vendre sur E bay!

tonton  a répondu le 11/05/2012 à 12:28:

Le decollage vertical n'existe pas! C'est un decollage court! Et comme cite dans le commentaire, la technologie existe avec le Harrier et la version B a deja effectue des atterrissages sur des batiments des Marines l'annee derniere!

L'avantage de ces avions, est qu'on peut les transporter sur des batiments plus petits et on augmente donc la force de projection. Par ailleurs, d'un point de vue du pilotage, un tel systeme reste plus simple au niveau de l'entrainement pour les British qui operent les Harrier et n'ont plus utilise de systeme de catapulte et d'accroche depuis des decennies, il serait donc extremement couteux de former les pilotes a ces techniques!

Jacques42  a répondu le 11/05/2012 à 16:00:

Le décollage vertical n'existe pas , mais l'atterrissage vertical est demandé aux avions en question : ça me parait utopique cette solution (et dangereux).

Tahi  a répondu le 11/05/2012 à 16:56:

La formation des pilotes va au delà du décollage (sans mauvaises blagues)

Antoine  a répondu le 12/05/2012 à 0:34:

Le décollage vertical existe bel et bien depuis une trentaine d'année avec le Harrier.
En ce qui concerne l'attérissage, c'est plus compliqué mais cela se fait très bien puisque le Harrier peut faire du vol stationnaire.
Le seul vrai Hic, c'est que (y compris pour le Harrier), dans une configuration de décollage/attérissage vertical. L'appareil pourra emporter un arsenal très limité.

http://www.youtube.com/watch?v=WBDWkxsCVpg

Décoller verticalement c'est bien, mais si l'avion doit partir à vide. C'est stritement sans interêt.

kev  a répondu le 12/05/2012 à 20:31:

le F35 n'aura pas de decollage vertical, pour ameliorer ses capacites

Jc  a écrit le 11/05/2012 à 6:37 :

Les spécialistes pourraient m'éclairer, le prix d'un porte avion est de 3 milliards d'euros le prix des catapultes 50 millions d'euros, le coût de 2,5 milliards d'euros correspond à quoi ?

Tahi  a répondu le 11/05/2012 à 10:12:

sans être spécialiste, voilà un élément de réponse : les porte-avions lourds lancés en production par la GB n'ont pas de catapultes (c'est le dessin du bâtiment). Par ailleurs, le mode de production des bateaux est hors norme, ce qui complique les choses (assemblages de morceaux de coques). L'un d'eux à une coque quasi terminée, et il faudrait casser le pont pour en installer une, revoir le dessin de certaines structures, etc... C'est donc hors de prix. Néanmoins, vous avez raison : le surcoût estimé à 1 Md£ pour un navire à 3/3.5 Md£ n'a pas de raison d'être doublé, le second bâtiment n'étant pas lancé je crois.



tonton  a répondu le 11/05/2012 à 12:24:

Le probleme c'est que ce n'est pas "juste" une catapulte qu'il faudrait remplacer mais bien tout le pont! Etant donne que le pont actuel aurait une rampe! De plus cela aurait egalement une incidence sur la structure du batiment...

MAGNUM  a répondu le 11/05/2012 à 13:42:

Donc, pour le 1er navire on sait qu'il sera équipé d'un strapontin. Mais qu'en sera-t-il du second? Catapultes (nécessitant une autre version d'appareil), ou une copie conforme du 1er?

Tonton  a répondu le 11/05/2012 à 14:09:

Ce sera une copie conforme. Les anglais n'ont et n'auraient pas d'avions capables de decoller avec des catapultes avec le F35B. Il se murmure meme que le deuxieme porte avions anglais ne pourraient jamais entrer en service avec la royal navy mais etre directement revendu (!!) car ils n'ont pas les fonds pour entretenir deux porte avions en meme temps...

MAGNUM  a répondu le 11/05/2012 à 15:14:

Merci pour les infos, car le blog de la Marine parlait d'un 1er navire anglais avec strapontin qui, une fois construit, aurait été mis sous cocon pour être ensuite revendu. Le second navire aurait été fabriqué avec des catapultes. Donc revirement de la marine britannique en quelque sorte.
Quant aux centaines de millions approvisionnés pour le porte-avions commun à la France et à la Grande-Bretagne, je pense qu'on peut leur dire adieu... Quel gâchis!

Jacques42  a répondu le 11/05/2012 à 16:03:

C'est si compliqué que cela d'installer une simple catapulte ?
Et de rajouter une rampe ?

Tahi  a répondu le 11/05/2012 à 17:32:

j'avais trouvé suspect ce financement français à un porte-avions anglais, et le fait que la GB ait plus foiré le projet que nous n'est pas vraiment une consolation. Je ne vois vraiment pas à qui ce bâtiment peut être vendu... Il devrait devenir un porte-hélicoptère super lourd.

Aria  a répondu le 11/05/2012 à 18:49:

Pour Jacques 42 , en plus du pont et de l'installation des catapultes il faut aussi avoir de la puissance, il faut genérer la vapeur des catapultes donc si les chaudieres sont pas prevues pour dès le départ , c'est compliqué.

pastixxxxxs  a écrit le 11/05/2012 à 2:44 :

Arretez de dire des bétises, le Rafale est meilleur dans l'ensemble que le Typhoon,
le rapport suisse l'a démontré, ainsi que l'évaluation indienne, en dogfight, il a un score officiel de 15/2, deplus aux EAU en 2009 il fait jeu égal avec le F-22, sans compter qu'il possède une version navalisée.
Le fait que les anglais décident de ne pas installer de catapultes sur un de leur porte-avions ne peut en aucun cas être considérer comme un échec dans la mesure où il n'a jamais été question pour la royal navy d'acheter des Rafale N. Les anglais sont impliqués dans le F-35 (BAe) donc leur choix est entre la version B (version Harrier pour simplifier) et le C version navalisée classique comme le Rafale N. Pour que le Rafale subisse un échec commercial en GB encore faudrait-il qu'il y ait un appel d'offres et donc que le projet F-35 soit abandonné par les américains ce qui ne sera vraisemblablement jamais le cas. C'est donc l'interopérabilité qui est mise à mal et non pas le Rafale lui-même, arrêtons de dire qu'il est un échec commercial car ce n'est vraiment pas le cas

TARTARIN  a répondu le 11/05/2012 à 6:15:

Très bien vu !

OSS117  a répondu le 11/05/2012 à 6:26:

Tout à fait d'accord, de plus je rajouterais que si les anglais équipaient leur porte avions de catapultes, à défaut il prendraient le F18!

MAGNUM  a répondu le 11/05/2012 à 7:42:

Très bons raisonnements, je pense exactement la même chose. Dommage pour la défense européenne, " d'europtimiste" je vais devenir "europessimiste", snif... Peut-être les Indiens ou les Brésiliens seront-ils intéressés par le Rafale marine?

iCitoyen  a répondu le 11/05/2012 à 9:40:

+1
Les derniers tests entre Rafale et F22 ont fait 5 nuls sur 6 engagements!
Et avec la nouvelle version du radar multi-cible RBE2-AESA il dépasse même le F-22.

tonton  a répondu le 11/05/2012 à 12:22:

Merci d'amener un peu de bon sens dans ce debat! Par contre la version du Rafale a laquelle vous faites reference est la version M et non pas N

Pastixxxxxs  a répondu le 11/05/2012 à 20:23:

Merci de vos commenaires, ils m'ont touché :)
Rafale M bien sûr et non pas N, version biplace non développé faute de crédits
Hélas, les Anglo-saxons (GB,Canada,Australie) s'ils abandonnaient le F-35, jetteraient leur dévolu sur le super Hornet comme l'a judicieusement fait remarquer OSS117 pour des raisons essentiellement politiques

Michel Cabirol  a répondu le 11/05/2012 à 21:10:

Bonsoir, je n'ai jamais écrit dans cet article que le Rafale a subi un échec commercial en Grande-Bretagne... Relisez. En revanche, pour des questions d'interopérabilité décidés par Londres, le Rafale ne pourra pas atterrir sur les porte-avions de Sa Majesté.

Pastixxxxxs  a répondu le 12/05/2012 à 2:50:

Je le confire M. Cabirol, mais ce n'était pas vôtre article qui était visé mais bien les personnes qui ont dénigré le Rafale dans leur post. Je regrette que vous l'ayez pris pour vous.
Paradoxalement, ce n'est pas une mauvaise affaire pour le Rafale. Les lobbyistes du JSF perdent beaucoup de leur crédit, pendant que Dassault avec le Rafale et le nEUROn font preuvent de sérieux, Dassault peut donc envisager l'avenir avec optimisme, si toutefois nos politiques se montrent à la hauteur

Iwao  a écrit le 11/05/2012 à 2:17 :

Dans une logique de réduction budgétaire et de "bigger bang for the bucks", Il semble logique d'adapter les appareils embarqués au type de porte-avion et non l'inverse. Plus encore lorsque ces appareils ont une versatilité opérationnelle supérieure (STOL, VTOL) et une électronique embarquée plus performante. Ajoutez à cela que les marines US et de la Grande Bretagne sont beaucoup plus intégrées que celles de la France et de la Grande Bretagne. Il serait peut être temps que Dassault reconsidère son approche commerciale et offre une version STOL/VTOL du Rafale. De plus les US sont le partenaire historique de la Grande Bretagne et un allié plus puissant et surtout beaucoup moins capricieux que la France.

TARTARIN  a répondu le 11/05/2012 à 6:19:

Les USA, un allié moins capricieux que la France !!!??!!! Ne soyez pas naîfs, cher monsieur. Un allié non seulement capricieux, mais arrogant !

tonton  a répondu le 11/05/2012 à 12:20:

@iwao, la versatilite operationelle et l'electronique embarquee plus performante reste a demontrer. Le programme F35 s'avere extremement cher et de plus en plus remis en question. De plus, l'integration avec les US aurait ete la meme avec la version B et C dans la mesure ou les US auront les deux versions (B pour les marines et C pour la Navy).

Quant a une version STOL du rafale est impossible aujourd'hui car integrer une telle technologie sur un appareil mature, reviendrait a creer un nouveau modele d'avion. Toute la structure serait a revoir.

La vraie erreur des britanniques a ete de vouloir des porte avions avec des rampes ce qui leur force la main quant au choix d'avion a emporter...

hectopascal  a écrit le 10/05/2012 à 23:32 :

Et ca continue, la G.B. ne veut pas du Rafale les Suisses non plus, les indiens probablement plus l'amerique du süd non plus.
Quand est- ce que les francais se rendront-ils compte que leur avion n'est pas adapter a leurs clients et que la concurence dans ce segment est meilleure chez les autres?

Aria  a répondu le 11/05/2012 à 0:00:

Tu grand n 'importe quoi ! ce commentaire

CQFD  a répondu le 11/05/2012 à 1:48:

@Hectopascal : quand on ne maitrise pas un sujet on évite de tartiner pour montrer en plus qu'on ne comprend rien.
A défault d'atterrir sur les porte avion de na Royal ils pourront toujours les couler.

TARTARIN  a répondu le 11/05/2012 à 6:21:

Il faut maîtriser non seulement le sujet, mais aussi l'orthographe et la grammaire !!!

Jacques42  a répondu le 11/05/2012 à 16:05:

Le vrai défaut du Rafale est d'être un peu cher.

Rico  a répondu le 11/05/2012 à 17:51:

Comparé au cout du programme F35, le Rafale c'est du hard discount !

Hécarte2  a répondu le 11/05/2012 à 18:24:

@Jacques42 et encore c'est à relativiser par rapport à un Typhoon.

toccata  a écrit le 10/05/2012 à 23:16 :

Touchons l'orgueil de la perfide Albion: Vous avez le Spitfire, nous avons le Rafale.

jessie5  a écrit le 10/05/2012 à 22:26 :

JCM132,
vous avez raison ; il vaut mieux acheter américain "sur étagère" , donc délocaliiser,
une nouvelle fois, on vendra des panneaux solaires aux chinois sans aucun doute.
quant à Oppenheimer je ne vois pas ce qu'il vient faire la dedans.

David  a écrit le 10/05/2012 à 22:05 :

Un échec de plus pour le Rafale. C'est amusant, maintenant que les élections présidentielles sont terminées, on entend plus parler du marché mirobolant avec l'Inde. Nous aurait-on une nouvelle fois menti?

Aria  a répondu le 10/05/2012 à 23:07:

Comme vous le dites les elections sont passées, ..... vous pouvez donc ranger vos méchancetés de propagande d'un autre age.

???  a répondu le 10/05/2012 à 23:20:

Pour le moment c'est un échec du F35C qui ne rempli pas ses missions ... et qui est finalement annulé ... T'appellerais Cameron ? David ?

tonton  a répondu le 11/05/2012 à 12:14:

Les negociations se prousuivent, depuis l'annonce que Dassault est le moins disant l'objectif est d'avoir le contrat final pour la fin 2012, donc c'est normal que rien ne sorte dans la presse

Pratique  a écrit le 10/05/2012 à 21:35 :

Les Rafale ne pourront-ils pas atterrir sur les porte-avions de Sa majesté ? Si ! Mais ils ne pourront plus décoller... Il y a aura du monde sur le pont, en attendant la grue du port.

tonton  a répondu le 11/05/2012 à 12:13:

En l'occurrence c'est l'inverse! Ils pourraient decoller mais pas atterrir... Les anglais ont fait l'erreur depuis le depart de choisir la rampe et aujourd'hui se rende compte que c'etait une connerie et se retrouvent dans la m**** car ils ne peuvent plus revenir en arriere a cause d'un prix prohibitif. La version C et B sont tout aussi problematiques l'une que l'autre de toute facon.

Hécate2  a répondu le 11/05/2012 à 18:30:

euh tonton il faudrait lire et comprendre parce que en l?occurrence c'est justement l'inverse de votre commentaire il pourrait atterrir mais pas décoller, il y a toujours la piste d?atterrissage classique mais il n'y a pas de catapulte donc sans catapulte et bah le rafale il reste sur le pont.

tonton  a répondu le 12/05/2012 à 20:34:

il n'y aurait pas les cables pour les arreter... apres mure reflexion, ils ne pourraient faire ni l'un ni l'autre. Bref c'est un fiasco pour les anglais

letroll  a écrit le 10/05/2012 à 20:55 :

F35 ??? mais il volera jamais ce machin, même l'US navy n'en veut plus. Ce choix ressemble à un "alignement" pur et simple des anglais sur les USA au profit exclusif des américains ... avant la faillite totale du programme JSF.

Ahbon  a écrit le 10/05/2012 à 20:46 :

Bah oui le F35C est mal conçu , sa crosse d'appontage mal placée , il faudrait revoir complètement l'architecture de l'avion ... Et pour le F35B a décollage verticale , attendons deux ans d'austérité et il sera mort lui aussi .. Donc les Anglais devront acheter des Rafales Marines :-)

Axel  a répondu le 11/05/2012 à 9:46:

Sans catapulte sur le porte avion ! :D

Le F35 est de toute façon une calamité industrielle

hahafroggies  a répondu le 21/05/2012 à 14:57:

jalousie quand tu nous tiens

Mordrakheen  a répondu le 25/09/2012 à 16:10:

Jaloux de quoi des portes avions sans avions des anglais ou d un F35 si mal fichu que s est impressionant qu il ait engloutit autant de fonds Armement sous voutes avec le meme probleme que pour le F22 (les voutes ne s ouvrent parfois pas laissant l appareil sans defense) furtivité casi nulle face a des appareils dotés des derniers radars , manoeuvrabilité discutable, mono reacteur , capacité d emport ridicule surtout pour la version B , .... On continue la liste ? La Royal navy n a pas fini de s arracher les cheveux meme l' US Navy ne veut plus de cet avion pas meme la version C ...Effectivement on est trés jaloux ::::))))

JCM132  a écrit le 10/05/2012 à 20:19 :

Quand allons nous comprendre que Dassault a coûté et coûte toujours une fortune à l'état français et surtout à ces "pigeons" de contribuables français.
Dassault devrait construire des panneaux ou tuiles solaires et EDF les installer. Le tout payé par l'état français et remboursé par les consommateurs comme une simple facture aussi peu coûteuse que possible. Ce qui permettrait d'éliminer graduellement dans un court délai l'énergie nucléaire. Rappelez-vous ce qu'avait dit Mr Opeinemer après la première explosion d'une bombe atomique: nous devons remettre dans sa boite ce cancer (civil ou nucléaire) qui détruira l'humanité.
Jean-Claude Meslin

pvolure  a répondu le 10/05/2012 à 21:29:

@JCM: encore un qui pense qu'appauvrir nos entreprises les plus pointues dans des domaines comme la Défense est une belle idée.
Ce n'est plus de l'aveuglement mais bel et bien de la stupidité.
Réveillez-vous un peu nom d'une pipe en bois !
De plus le Rafale est l'un des programmes les plus complexes avec un TCO parmi les plus faibles.
Le F35 est un avion mort-né et les Rafales ayant fait leurs preuves sur plusieurs TOE (Lybie et Afghanistan notamment), les indiens, les argentins et les EAU l'achèteront.

letroll  a répondu le 10/05/2012 à 21:38:

surtout qu'avec l'échec du F35 et les multiples problèmes rencontrés par les F22, l'industrie US pourrait bien se retrouver sur la touche, même avec tous les appuis politiques du monde. Et la Rafale aura sa carte à jouer sur le marché.

bob  a répondu le 10/05/2012 à 22:38:

JCM132 nous a honorés de son billet d'humeur quotidien, circulez il n'y a rien à voir ;)

lyon69  a répondu le 10/05/2012 à 22:48:

@JCM132 : encore faudra-t-il que les archis des batiments de france n'interdisent pas les panneaux solaires , qu'ils vont trouver inesthétiques ...!!!

JCM132  a répondu le 11/05/2012 à 0:15:

Finie la politesse. Les connards de censeurs de La Tribune n'aiment pas que je fasse des remarques déplaisantes au sujet de nos milliardaires auxquels ils lèchent le cul 24h sur 24...Il vous faudra m'interdire ce site car je ne vous lâcherais pas.
Vous êtes d'ignobles français et j'espère pour vous, que vous n'avez pas d'enfants.
Salut Fossoyeurs ! Jean-Claude Meslin

Sed  a répondu le 11/05/2012 à 11:28:

Vous ne faite aucune remarque deplaisante cher JCM132 ... vous ne faites qu'etaler votre ignorance et votre bêtise

jp1941d  a répondu le 11/05/2012 à 12:09:

JCM a raison : Remettons dans la boîte d'Openheimer toutes les armes existantes et revenons aux arbalètes .

Hécate2  a répondu le 11/05/2012 à 18:38:

JCM132 tes commentaires INUTILES vous vous les gardez pour toi quand on ne connais rien en aviation on la ramène pas et surtout si il n'y avait pas Dassault le France dépendrait des industries américaines et aurait délocalisés car un programme d'aviation ça emploie des milliers de personne et vos tuiles solaire vous pouvez vous les garder. Je préfère que la France fasse des avions de chasse et garde sont industrie nucléaire.

bob  a répondu le 11/05/2012 à 19:20:

@JCM 132: en quantités raisonnables, les pruneaux permettent de lutter contre la constipation.

Antoine  a répondu le 12/05/2012 à 0:48:

Surtout que bon.

L'humanité n'a pas attendu les armes moderne pour faire la guerre. A l'age de Bronze, les hommes s?entre tuaient déjà. Rappelons tout de même que grâce a de magnifique utopie de pacifiste, il a fallu expliqué à des milliers de familles française pourquoi leurs hommes étaient mort dans une guerre perdue d'avance quand les allemands sont arrivés en 39. (Armée non preparée, naiveté des dirigeant).
On me répondra que le monde a changé.
C'est vrai, c'est pas comme si en . l'Iran était dirigé par un fou qui n'a qu'un désir, acquérir l'arme nucléaire pour radier l'Israel de la carte (avant de passer aux occidentaux. Pas comme si une bonne partie du moyen orient était en révolution/guerre. Pas comme si il y à a peine 10 ans, l'Inde et le Pakistan s'intimidait à coup de missiles balistique factice (rappelons que ces 2 pays on l'arme nucléaire). Pas comme si la corée du Nord était devenu un pays dictatorial les plus militarisé au monde. Pas comme si des guerres civiles éclataient par ci par la en Afrique, mettant en danger les populations locales (mais aussi pour JCM qui à l'air proche de ses sous, les interets financier occidentaux dans ces pays).

Bref, c'est pas comme nous étions en 2012 dans un monde de paix et serin.