La France près d'acheter des drones américains

 |   |  397  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Le ministre de la Défense semble s'acheminer vers un achat d'un drone américain. Il estime qu'il "n'y a pas actuellement d'offre nationale ou européenne disponible sur le marché en matière de drones".

Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, semble s'acheminer vers un achat d'un drone américain, ce qui serait dans son esprit une solution intérimaire. "Il n?y a pas actuellement d?offre nationale ou européenne disponible sur le marché en matière de drones. Il faut faire des choix et préparer des alternatives, avec des perspectives européennes", a-t-il expliqué aux députés de la commission de la défense. Jean-Yves Le Drian prépare visiblement les esprits à un achat sur étagère de drones américains.

Le ministre avait annoncé le 30 mai une remise à plat le dossier du drone de surveillance intérimaire Male (Moyenne Altitude, Longue Endurance) "sans pression mais avec pragmatisme". "Je vais faire vite", avait-il promis, une décision sera prise "avant le 14 juillet". Pas sûr qu'il annonce publiquement son choix avant sa visite à Londres prévue le 24 juillet où le dossier drone sera évoqué. D'ailleurs, il a expliqué aux députés qu'il serait "amené à prendre une décision avant la fin du mois de juillet".

Du retard dans les drones Male

"Nous avons pris du retard. Il faut que nous ayons une maîtrise capacitaire en matière de drones. Si nous ne l?avons pas, nous nous privons d?un outil militaire important ? on le voit au Sahel ?, mais également d?une avancée technologique et industrielle", a-t-il expliqué. Sur le terrain c'est le Predator américain, aux capacités largement éprouvées, qui ferait rêver les militaires, mais en guise de solution d'attente, le ministre pourrait aussi confier à EADS une adaptation des MQ-9 Reaper de l'américain General Atomics, très appréciés par l'armée de l'air.

L?été dernier, Dassault Aviation avait choisi par le prédécesseur de Jean-Yves Le Drian, Gérard Longuet. Il l'avait emporté sur son grand rival, le groupe européen EADS, qui proposait le drone Talarion. Gérard Longuet avait alors décidé d'entrer en négociations avec l?avionneur, qui proposait la francisation d'une plateforme israélienne Heron TP, rebaptisée promptement Voltigeur au salon Eurosatory, en vue de remplacer les drones Harfang (plateforme israélienne) fabriqués par EADS et en bout de vie. Le constructeur tricolore, qui attendait la notification de ce contrat, espèrait vendre trois systèmes de trois ou quatre unités chacun à la France.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/10/2012 à 10:14 :
Soyons mauvaise langue : Il faut croire que les socialistes, maintenant au pouvoir, ont peut-être plus de commissions avec les Américains qu'avec Dassault.
a écrit le 23/07/2012 à 19:54 :
C'est cool, justement on avait trop de sous...
a écrit le 14/07/2012 à 14:56 :
Totalement idiot, le made in france, tu m'en diras tant, alors qu'on a tout ce qui faut en France pour le faire, on fait travailler les ingénieurs américains et on engraisse les actionnaires US, surtout qu'on a pas d'urgence, il suffit d'améliorer les drones actuels, la solution Dassault était une solution d'attente qui n'était pas mauvaise. Mais ils font n'importe quoi et en plus ils gaspillent de l'argent.
a écrit le 14/07/2012 à 9:24 :
Il faut être raisonnable et ne plus rien acheter à l'extérieur de non indispensable tant que nous sommes criblés de dettes. Les drones, cela peut attendre, il n'y a aucune urgence d'autant plus que nous allons en fabriquer en France d'ici une cinquaine d'années. Il faut aussi penser à se désengager des conflits actuels et laisser les pays souverains régler leurs problèmes eux-mêmes, incapables que nous sommes à le faire à leur place.
Réponse de le 17/07/2012 à 8:54 :
Vous avez raison laissons les peuples s'entretuer, on ne s'inquietera que lorsque ca arrivera a nos frontieres....
a écrit le 14/07/2012 à 8:21 :
acheter, mais avec quel argent?
Réponse de le 14/07/2012 à 11:25 :
L'argent de l'Education nationale... Ce sera plus utile, les prof pourraient participer à l'effort national en travaillant 35 heures, et pourquoi pas 39 heures par semaine. Mais c'est sûr que les profs agrégés ou ayant le Capes, ce serait une révolution.
Réponse de le 13/09/2012 à 12:22 :
Tu fais quoi comme boulot toi... La critique est facile viens gérer 300 élèves 300 familles et mes 13 classes alors que de la gueule!
a écrit le 13/07/2012 à 20:26 :
Que l on s occupe plutot de demilitariser les cites en France qui sont devenues de veritables zones de non droit.
Réponse de le 14/07/2012 à 9:29 :
En effet, il s'agit de zones de non-droit importées du monde entier. L'anti-sémitisme et autres dérives des banlieues sont une gangrène inquiétante qu'il faut combattre à l'intérieur de nos frontières avant d'aller combatre à l'extérieur.
Réponse de le 17/07/2012 à 19:25 :
Parce que vous croyez que les drones sont destinés à ne servir qu'en opérations extérieures ?
a écrit le 13/07/2012 à 18:46 :
Mais l'Etat n'a-t-il donc pas mieux à faire avec l'argent du contribuable ?
Après avoir décrété notre dissuasion nucléaire "sanctuarisée", avoir signé un super contrat à Thalès pour le remplacement des radios tactiques de l'armée (pourquoi ? elles fonctionnent pas celles qu'ils ont), voilà maintenant qu'ils vont acheter des drônes.
Je deviens gaga où ils n'ont vraiment aucune notion comptable de base !!!
C'est en France qu'il y a la guerre, et elle est économique! M. Ayrault, ouvrez les yeux quoi ...
Réponse de le 13/07/2012 à 19:36 :
Ouvrez les yeux vous même , la France a un besoin très urgent de drones. Nous avons trop attendus.
L'achat aux US d'un systeme dernier cri sera une bonne décision pour nos armées. Si on voulait qq chose de français , il fallait decider à temps. Il faut aussi avoir une strategie industrielle sans doute autour de Dassault pour preserver ce fleuron de notre industrie aeronautique
Réponse de le 13/07/2012 à 22:20 :
Désolé Aria, je ne vois pas en quoi l'achat de drones aux américains va donner du travail à nos ouvriers au chômage. Mais surement qu'une bonne guerre va nous remettre à flots ! suis-je bête ...
Réponse de le 14/07/2012 à 8:38 :
L'achat sur étagère americaine se justifie à l'inertie d'un développement aéronautique complet. L'environnement géopolitique y étant également pour beaucoup. Les événements en Afrique sont assez médiatisés pour ne pouvoir les ignorer, pensez vous sincèrement qu'il faille se priver d'une solution militaire sous prétexte de "fabriquer français"...ces équipements font la différence et sauvent des vies (otages, civils, militaires alliés)
Réponse de le 14/07/2012 à 9:26 :
Nous n'avons pas à jouer les gendarmes en Afrique.
Réponse de le 14/07/2012 à 18:22 :
Et pourquoi pas... il y a déjà une présence chinoise, américaine et russe forte, pourquoi pas la france
a écrit le 13/07/2012 à 17:51 :
Il va nous falloir du drone qui balance du missile rapidement au Mali. Donc le choix est américain et sur étagère.
Les solutions intérimaires chez EADS et Dassault ne le permettent pas.
C'est du pragmatisme.
Réponse de le 13/07/2012 à 22:09 :
Tu parles d'un pragmatisme ... ce sont des emplois ricains et des bénéfices ricains pour des dépenses françaises ... belle réussite ... Le pire c'est que nous serions capable de les faire mais que seuls nous n'en avons pas les moyens. Ah cette belle Europe ...
Réponse de le 14/07/2012 à 0:26 :
N'importe quelle entreprise Tp loue du matériel quand elle en a besoin...où parce qu'elle ne ne dispose pas d'une visibilité à long terme...le choix américain s'explique par l'urgence et le manque d'ambition passé.

l'intervention au mali va se faire rapidement car l'union africaine en est incapable. Donc si tu sais trouver un drone français opérationnel qui envoi des missile avant la fin de l'année tu peux contacter le Mindef...
a écrit le 13/07/2012 à 17:04 :
Bonjour, dans cette époque de vache maigre est-il souhaitable d?acheter de type de matériel ???? Surtout que nous allons devenir client des américains, n?est il pas mieux de ne rien acheter pour l?instant (car nous ne somme pas engager seul un théâtre d?opération) et d?investir cette argent dans la recherche pour développer cette composante industriel a notre niveau ???? histoire de ne pas être dans la même situation dans 5 ans.
Réponse de le 13/07/2012 à 18:57 :
concrètement, il va falloir faire quelque chose au sahel parce que les islamistes obligent les populations à fuir. Elle vont donc se retrouver en Europe. De plus il ne faudrait pas que cela se passe comme au kosovo ou souvenez vous nous avons attendu...
Le drone nous coûteras beaucoup moins cher à utiliser et surtout à perdre. Les drones français sont nuls et inopérants . Si nous achetons ces drones, l'administration Obama devra remettre en cause sont véto sur les airbus de transport et de ravitaillement.
Réponse de le 13/07/2012 à 22:13 :
non éeee .... les américains ne remettront rien en cause !! ils promettront , nous croirons (comme nous croyons les chinois et les autres ) ... et au final nous serons b.... C'est Nanar qui a raison , pour le Sahel la France n'est pas la seule a pouvoir intervenir ou alors si elle intervient qu'elle intervienne sans drônes .. Et que Dassault prépare un projet de drône au lieu de toujours attendre que l'état lui mâche le travail ...
a écrit le 13/07/2012 à 16:21 :
Encore du fric foutu en l'air pour des choses inutiles... Les hommes politiques sont affligeants
Réponse de le 13/07/2012 à 18:34 :
La France n'est pas en faillite. Elle a beaucoup moins de pognon (sic) et donc elle réfléchit à deux fois avant de le dépenser... mais elle a toujours un carnet de chèque, les agences de notation ne lui ont pas retirée :-). Et puis, la dépense dans la défense est loin d'être inutile. Faut-il rappeler notre industrie de défense est l'un de nos domaines d'excellence et qu'il faut la préserver. Quant à la dépense dans la défense, elle participe à noter influence dans le monde, qu'on le veuille ou non.
Réponse de le 13/07/2012 à 19:41 :
J'arrive pas à croire que des gens defendent ce type d'industries tout simplement parce que c'est de l'emploi et que c'est un domaine d'excellence. Mais bon dieu, cela ne crée que de la mort et de la désolation dans les pays ou ces armes sont utilisées.
Les armées devraient etre interdites et les armes également. Quand je pense que l'on dépense des milliards pour cela alors qu'ils seraient bien plus utiles ailleurs.
Réponse de le 14/07/2012 à 7:12 :
Parce que le monde dans lequel tu vis n'est pas aussi naïf que ton raisonnement à deux sous...
Réponse de le 14/07/2012 à 9:45 :
C'est sur qu'avec des raisonnements comme le votre (parce qu'on n'a pas élevé les cochons ensemble), le monde court à sa perte....
Réponse de le 14/07/2012 à 11:21 :
C'est bien ce que je disais, tu as un raisonnement à deux sous...
Réponse de le 14/07/2012 à 12:01 :
Mieux vaut avoir un raisonnement qui vaut quelque chose plûtot que de ne pas en avoir du tout
Réponse de le 14/07/2012 à 14:58 :
Je vois bien là la mauvaise foi des pacifistes extrémistes. Nous avons tout simplement deux raisonnements (bien deux...) mais irréconciliables. Allez ciao
a écrit le 13/07/2012 à 15:27 :
C'est marrant la France croit encore dans son armée...alors que depuis 1871 elle ne s'est prise que des raclée...et à part défilée le 14 juillet elle sert à quoi d'autre ???
Réponse de le 13/07/2012 à 16:35 :
Ton commentaire de comptoir est révélateur de ta personnalité. Tu dois être le genre de gars, qui par temps guerre, laisse son pays se faire envahir.
Réponse de le 13/07/2012 à 17:41 :
@toby75 : ah bon ? n'est-ce pas ce que les français ont fait à plusieurs reprises ? ce laisser envahir parce que leur armée était sous-développée ?
Réponse de le 13/07/2012 à 18:22 :
@FredLux : va dire cela demain matin aux anciens combattants, si tu en as le courage bien sur, ce dont je doute. A part te rouler dans ta couette et refaire le monde tout seul dans ta chambre tous les soirs devant ta TV.
Réponse de le 13/07/2012 à 22:15 :
Ce pays ne s'est pas laissé envahir! En 1918, l'excellence opérative et matérielle française a vaincu les armées du Kaiser par sa réussite. De plus, la défaite de 40 est du à une défaite stratégique et non à un manquement tactique. Ce sont d'ailleurs les hommes sans volonté qui nous ont empêchées de continuer la guerre depuis l'Afrique! On pourrait multiplier les exemples...
Réponse de le 14/07/2012 à 11:31 :
Nym a raison. On s'est pris des raclées, des centaines de milliers de mort, mais c'est pas de notre faute. Et le General Gamelin n'était pas si mauvais. Heureusement que les Americains étaient tout de même toujours là. Merci à eux, et à leurs drones ! CQFD.
a écrit le 13/07/2012 à 14:42 :
Je croyais qu'on avait plus de pognon.
Réponse de le 13/07/2012 à 17:12 :
La France n'est pas en faillite. Elle a beaucoup moins de pognon (sic) et donc elle réfléchit à deux fois avant de le dépenser... mais elle a toujours un carnet de chèque, les agences de notation ne lui ont pas retirée :-). Et puis, la dépense dans la défense est loin d'être inutile. Faut-il rappeler notre industrie de défense est l'un de nos domaines d'excellence et qu'il faut la préserver. Quant à la dépense dans la défense, elle participe à noter influence dans le monde, qu'on le veuille ou non.
Réponse de le 13/07/2012 à 22:09 :
"notre influence dans le monde" ! Qu'est-ce qu'il ne faut pas entendre !

Nous passons notre temps à baisser notre froc devant tous les autres pays, nous sommes la risée du monde et vous parlez d'influence !
Réponse de le 14/07/2012 à 19:08 :
Non mais laissez le croire que nous sommes encore une grande puissance, ca lui fait tellement de bien...
a écrit le 13/07/2012 à 14:03 :
Et après on critique les Polonnais d'avoir acheté des avions américains.
Alors que Dassault et EADS propose également ce matériel (drone),..!!!,?
Donc en conclusion faire travailler des entreprises US c'est mieux, la France spécialiste des plans de licenciement dépensera sans doute moins pour financer les chômeurs.
Faut bien être spécialiste de quelque chose
Réponse de le 13/07/2012 à 14:39 :
C'est toi le mec de Spi0n ? ^^
Réponse de le 13/07/2012 à 14:52 :
Les drones EADS ou Dassault sont dans une phase de développement industrielle ou de prototype encore! Nous avons besoin d'un drone MALE qui soit déjà éprouve.
Réponse de le 13/07/2012 à 15:05 :
Euh GUEST, les drones de Dassault et EADS sont des modèles Américains et Israeliens fabriqués sous licence (ou assemblés). Le modèle que Dassault avait soumis est un IAI Eitan (Heron TP), le EADS Harfang est un IAI Heron. Le MQ-9 Reaper est une version élargie et améliorée du MQ-1 Predator (l'article peut laisser penser que le Reaper est un sous-produit en attente d'acheter des Predators) tout comme le IAI Eitan est une version élargie et améliorée du Heron.
Réponse de le 13/07/2012 à 19:03 :
en tout cas de ce que j'ai vue l'exploitation des drones français par nos soldats en Afghanistan c'est révélé pathétiques, tout juste quelques heures de vols quand les predators peuvent rester plus de 24 heures en vol, puis attaquer n'importe quelle cible quand il faut .
Réponse de le 14/07/2012 à 0:23 :
Je pense que vous devriez vous renseigner un peu avant d'écrire, toutes les missions du drone Harfang en Afghanistan était supérieur à 8 heures de vol pour preuve la moyenne sur toute la durée du détachement ( 5500 heures pour 500 vols soit 11 h de moyenne).
Pour les opérations en Libye, les drones partaient de sicile pour des missions de 16 à 20 heures et s'ils ne délivraient pas d'armement permettaient le guidage des actions.
Ps: en Bagram à plusieurs reprises, le drone français a effectué des missions de 23 à 24heures.
Réponse de le 14/07/2012 à 22:00 :
Les drones vont servir en premier à nous surveiller nous ! Cf aussi les Picosecond Programmable Laser scanners qui vont bientôt pouvoir livrer toute notre composition chimique, à distance ...
Les guerres de demain se feront sans militaires directement exposés, ce sera une guerre électronique mais la cible restera toujours l'être humain ... On sera faits comme des rats (on l'est déjà!!)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :