La Tribune

Qantas lâche British Airways pour Emirates

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
latribune.fr  |   -  148  mots
La compagnie australienne Qantas a conclu un partenariat avec Emirates pour réaliser des liaisons vers l'Europe via Dubaï. Auparavant, celles-ci étaient faites en partenariat avec British Airways.

Cette décision marque un tournant. Qantas, dans le rouge, annonce ce jeudi un alliance mondiale avec Emirates. Pendant 10 ans, à partir d'avril prochain, le hub de ses vols vers l'Europe sera transférée de Singapour à Dubaï. Prix et horaires des deux compagnies devraient, à terme, être coordonnées. Ensemble, ils assureront 98 liaisons par semaine entre l'Australie et Dubaï notamment des vols quotidiens de Melbourne et Sydney vers Londres. 

Cet accord signe la fin de la "route kangourou", liaison réalisée avec British Airways depuis près de 20 ans. Les deux compagnies avaient renoncé à une fusion en 2008. La compagnie australienne a engagé un plan de redressement après avoir fait état de performances intercontinentales en forte baisse. Qantas a en effet enregistré une perte nette annuelle de 244 millions de dollars australiens (205 millions d'euros) sur l'exercice 2011/12 clos en juin - sa première perte annuelle depuis sa privatisation en 1995. 

Réagir

Commentaires

Corso  a écrit le 06/09/2012 à 15:03 :

C'est l'occasion d'utiliser la fameuse expression : tomber de Charybde en Scyllla. IAG qui porte BA n'aidera personne a percer le mur européen, Emirates très proche des intérêts français, encore moins. Mais Quantas pourrait bien voir ses "gates" partagées utilement entre Air France et son nouvel allié avant de disparaître en tant que compagnie autonome.