Défense : l'Elysée proche d'accorder 30 milliards d'euros par an aux militaires

 |   |  908  mots
L'avion de transport militaire A400M, le symbole d'une Europe de la Défense Copyright Reuters
L'avion de transport militaire A400M, le symbole d'une Europe de la Défense Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Selon nos informations, l'Elysée pencherait pour un seuil symbolique de 30 milliards d'euros de dépenses militaires par an tout au long de la prochaine Loi de programmation militaire (2014-2018). Soit 1,5 % du PIB. Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, cherche à obtenir des recettes exceptionnelles générées par la cession de participations dans l'industrie de défense pour compléter son budget.

Selon nos informations, l'Elysée pencherait pour un seuil symbolique de 30 milliards d'euros de dépenses militaires par an tout au long de la prochaine Loi de programmation militaire (2014-2018). Soit 1,5 % du PIB. Ce qui serait un moindre mal tant les échos de ces dernières semaines étaient très, très pessimistes pour le budget de la défense, tel que le voulait Bercy, c'est-à-dire au plancher des vaches. La baisse serait toutefois de 4 % pour descendre de 1,56 % du PIB à 1,5 %, comme l'a rappelé mercredi le président socialiste de la commission des affaires étrangères et de la défense au Sénat, Jean-Louis Carrère. Soit une perte sèche pour les militaires de 1,2 milliard d'euros. Reste à savoir si ces 30 milliards d'euros seront atteints avec ou sans recettes exceptionnelles. Les sénateurs préconisent d'abonder le budget de la défense des produits de cessions de participations dans des groupes de défense publics et privés (soit 12 milliards au total, selon le sénateur UMP Jacques Gautier).

C'est donc lors du prochain conseil de défense, qui doit se tenir selon des sources concordantes le 19 mars, que le président François Hollande devrait trancher entre Bercy et le ministère de la Défense, qui défend logiquement des coupes modérées dans son budget. Jean-Yves Le Drian estime que "la défense doit contribuer au redressement des comptes publics, ni plus, ni moins". Et ne pas être une variable d'ajustement comme certains au gouvernement le souhaitent. Le ministre de la Défense cherche ainsi à obtenir, selon nos informations, une variante de la trajectoire dite "Y", - la trajectoire la plus modérée mais qui conduit toutefois à des sacrifices (pertes nettes d'emplois) dans l'industrie de défense - plus 1 milliard d'euros de ressources exceptionnelles. Et le ministre a reçu dans son combat l'appui de l'Agence des participations de l'Etat (APE), très inquiète d'une éventuelle casse industrielle. Selon nos informations, l'APE a même monté un dossier, qui aboutit au même conclusion que celui de la direction générale de l'armement (DGA) : si on descend en dessous de la trajectoire « Y », plusieurs dizaine de milliers d'emplois seront détruits. L'APE serait donc "partante pour vendre des participations dans des entreprises de défense pour apporter ces fameuses recettes exceptionnelles", explique-t-on à La Tribune. Bercy devra trouver d'autres économies. Mais comme le rappelle l'ancien chef d'état-major des armées (2006-2010), le général Jean-Louis Georgelin, "la dépense publique, en France, représente 56 % du PIB. Quand on enlève 1,5 % pour la défense, il reste 54,5 %. Sans doute y a-t-il, dans cette masse, des marges de manoeuvre à explorer"  (voir schémas de l'INSEE).

Un deuxième conseil de défense ?

C'est donc l'heure des arbitrages. François Hollande devrait défendre une ligne modérée lors du prochain conseil de défense, qui réunira le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, les ministres de la Défense, Jean-Yves Le Drian, de l'Intérieur, Manuel Valls, de l'Économie, Pierre Moscovici, du Budget, Jérôme Cahuzac, et des Affaires étrangères, Laurent Fabius. Le chef d'état-major des armées, l'amiral Édouard Guillaud, dont on murmure son maintien jusqu'en 2014, doit être également présent. Pour autant, certaines sources estiment qu'il faudra un deuxième - le 26 mars, comme le révèle Le Point -, voire un troisième, conseil de défense pour trancher.

Si la décision d'octroyer 30 milliards d'euros par an était validée, on serait bien loin des préconisations laissées par Jean-Marie Guéhenno, qui a claqué la porte et laissé une soixantaine de pages. Du coup le conseiller spécial de Jean-Yves Le Drian, Jean-Claude Mallet, a pris le relais. "Il est tout aussi ravi qu'ennuyé", estime un observateur. Ennuyé parce que Jean-Marie Guéhenno y est allé très fort. Trop fort ? Il recommandait notamment de faire passer la part de la richesse nationale consacrée aux armées de 1,56 % du PIB en 2011 à 1,1 %, la fameuse trajectoire Z, de diminuer le budget équipement de la délégation générale de l'armement (DGA), aujourd'hui de l'ordre de 10/11 milliards d'euros par an à cinq milliards, et, enfin, de tailler dans l'armée de terre pour la remplacer par des forces spéciales...

Hollande prépare-t-il le terrain ?

Le coup de gueule des présidents de groupes politiques au Sénat, de gauche comme de droite, contre des coupes trop sévères dans le budget, la demande de rendez-vous des industriels à l'Elysée inquiets pour les emplois en France (voir ci-dessous) est finalement une aide (divine ?) à une décision difficile à prendre pour le président Hollande. Car elle sera très impopulaire dans son gouvernement (des économies devront être trouvées ailleurs que dans la défense) et dans une moindre mesure dans l'électorat de gauche. Mais elle permettra de sauver des emplois hautement qualifiés et une filière d'excellence, comme le rappellent les PDG des groupes signataires de cette lettre révélée par Les Echos. Un "sauvetage" de cette industrie peut finalement se révéler être un bon calcul politique pour François Hollande en 2014, l'année des municipales. Car une casse industrielle (30.000 à 50.000 emplois supprimés) scellerait vaisemblablement un revers sanglant pour la majorité. "François Hollande le sait. C'est aussi pourquoi, le budget est en train de perdre cette bataille", estime un bon connaisseur du dossier.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/04/2013 à 15:58 :
L'article de la " TRIBUNE" du 3 avril dernier m'a stupéfaite et j'en suis toujours à m'interroger ! "Après avoir acheté en septembre dernier pour 12 millions de dollars de matériel de guerre à la Russie, Le Mali veut aujourd'hui lui acheter des hélicoptères, des avions de combat et des véhicules blindés" ! La RUSSIE récolterait donc, par ce biais, les fruits d'une guerre avec des soldats français exposés en première ligne, car combien de soldats français grièvement blessés pour la cause malienne et pourquoi pas les soldats russes ? Mystère ! Alors que nous avons le meilleur matériel au monde auquel le MALI, pétri d'une très grande ingratitude, sans reconnaissance aucune envers son bienfaiteur, notre pays dont l'opération SERVAL a coûté au peuple français, en ces temps difficiles, plus d'une centaine de millions d'euros, ose tourner le dos afin de favoriser un pays tiers ? C'est donc de cela dont parlait F HOLLANDE lorsqu'il a déclaré sur le sol malien que c'était le plus beau jour de sa vie ? Quant à moi, je ne suis pas fière du président de la France ! Quand se terminera cette comédie dans ces conditions il est grand temps que nos soldats rentrent à la maison ! Mais peut-être que comme en Janvier il faudra que F HOLLANDE retourne voir les responsables des pays du Golfe ?
a écrit le 20/03/2013 à 23:07 :
Il va falloir faire un choix un jour, ou on assume l'idée d'avoir une armée qui peu encore relativement faire quelque chose, ou nous la supprimons directement.
Le problème des dépenses militaire c'est que les gens ne comprennent pas leurs utilités en période de paix... et quand période de guerre il est trop tard.

personnellement je considère déjà pas notre monde en paix alors bon ...
a écrit le 20/03/2013 à 21:32 :
Les armées françaises ont déjà supprimées 25 % de leurs effectifs entre 2008 et 2013 lors du livre blanc précédent. Pour que, comme le dit Hollande, la Défense ne prenne que sa part dans la diminution du déficit public, il faut donc commencer par supprimer 25 % des députés, 25 % des sénateurs (377 sénateurs pour 60 M habitants alors que les 320 M d'Américains n'en ont que... 100 !!), 25 % des départements (à mon avis on pourrait même tous les supprimer), 25 % des préfets, 25 % des ambassades... et ainsi de suite. Et alors on pourra rediscuter du budget de la Défense !
a écrit le 18/03/2013 à 17:31 :
Oui,il faut bien une armée c'est le minimum pour garder une voix dans le monde .mais les économies sont nécessaires 5500 généraux c'est au moins 5000 de trop.
Réponse de le 20/03/2013 à 21:25 :
Il n'y a pas 5500 généraux en France, mais plutôt aux alentours de 450.
a écrit le 18/03/2013 à 14:37 :
C'est encore et toujours la défense qui fait les frais d'une politique sociale et populiste.

Mais c'est aussi la seule entité de l'Etat à ne pas avoir de syndicats gaucho-socialo-démago pour la défendre.

il est vrai que pour la majorité des français l'Armée est un nid de facho, pourquoi la garder.....
a écrit le 17/03/2013 à 11:16 :
L'avis d'un khmer vert: http://www.lejdd.fr/Politique/Actualite/Place-A-quoi-servent-toutes-nos-casernes-Pour-se-defendre-contre-qui-interview-596705
Réponse de le 17/03/2013 à 14:35 :
Si dans quelques temps le khmer vert prend une bombe sur le nez ,si çà famille est réduite en cendre ,si ses intérêts sont menacés, sur qui le khmer vert pourra compter pour le sortir de l ornière???
a écrit le 17/03/2013 à 10:36 :
pas de sous pour la santé pour la guerre oui vive la guerre
je croyais qu il fallait faire des économies meme les alocs , faut faire des économies les francaisy sont favorables il parait donc ils sont favorable aussi pour l armement
Réponse de le 17/03/2013 à 11:29 :
le joli graphique vous contredit ... les faits sont têtus ...
a écrit le 17/03/2013 à 8:15 :
Bonjour,
Je me pose une question : on veut encore réduire le budget octroyé à la Defense. Mais quel est le seul ministère à s'être AUTANT réformé depuis 1995, se professionnalisant, réduisant son format, se restructurant et allant jusqu'à centraliser son soutien (je parle des BdD pour le soutien courant) ? Quelle autre administration peut dire en avoir fait autant ? Évidemment, un militaire, contrairement à d'autres fonctionnaires, ça ne manifeste pas... Il y a certainement des économies à trouver ailleurs.
Réponse de le 17/03/2013 à 11:32 :
... c'est toujours au "meilleur" ou au plus volontaire que l'on demande le plus.
a écrit le 16/03/2013 à 19:59 :
j'avoue j'ai pas lu l'article dès que j'ai vu le titre!! mais franchement, une telle sommes alors que d'autres problème plus grave est encore là!!
Réponse de le 16/03/2013 à 23:48 :
C'est bien ça votre problème, vous passez à côté des choses graves pour ne voir que des futilités
a écrit le 16/03/2013 à 19:54 :
quelle jolie somme!!
a écrit le 16/03/2013 à 12:59 :
Que ce soit pour la fibre optique ou pour le budget de l'état, la totale incompétence de ceux qui nous gouvernent est simplement effroyable.
Plus personne ne sait où il va, pour quoi il travaille, avec quelle vision. C'est le grand vide, rempli par celui qui sait crier le plus fort.
L'idéologie socialiste a largement gagné les esprits: le relativisme qui consiste à affirmer qu'il n'y a ni ordre ni structure pour mieux faire passer la pilule du mensonge de Rousseau, le manichéisme qui oppose toute chose afin de montrer systématiquement du doigt un coupable, ce qui permet d'éviter la remise en cause de son propre système idéologique, et l'amalgame qui permet de noyer les esprit dans la confusion alors que la structure même de notre cerveau est construite sur la différenciation.!.
Le résultat, c'est des politiques incompétents depuis Mitterrand, 30 années d'âneries qui aboutissent à Hollande, et des incompétents qu'on retrouve dans les grandes entreprises comme dans l'administration, incompétents parce qu'ils passent leur temps à dénouer des problèmes "très compliqués" mais qui n'auraient jamais du exister.!.
Ne pas réduire le nombre de fonctionnaires qui sont simplement 2 fois trop nombreux pour faire des économie en est le parfait exemple. et les arguments "politiques"à cela ne sont que des constructions intellectuellement malhonnêtes basées sur...le relativisme, le manichéisme et l'amalgame, les trois mamelles de la pensée de gauche.
Basta.!.
a écrit le 15/03/2013 à 23:42 :
Bercy serait mieux inspiré de traquer les fraudeurs fiscaux qui agissent en véritables parasites sur le budget de la nation ( + de 50 milliards d'euros). Le budget de la défense nationale ne doit en aucun cas subir la démagogie et la faiblesse de vue à long terme de notre politique de défense !.
Réponse de le 16/03/2013 à 11:54 :
On peut faire les deux : luter contre la fraude fiscale et baisser les dépenses. Vu le taux d'endettement une seule solution ne suffira pas.
Réponse de le 16/03/2013 à 12:52 :
Si on s'attaque également à la fraude "sociale" (aide sociale payée en trop) on pourrait même doublé ce montant (+ 50 millards d'euros) et on pourrait aider ceux qui on en vraiement besoin.
Réponse de le 16/03/2013 à 17:03 :
La fraude sociale évaluée à 50 milliards comporte 15 milliards de travail au noir.
Réponse de le 17/03/2013 à 4:35 :
"Bercy serait mieux inspiré de traquer les fraudeurs fiscaux qui agissent
en véritables parasites sur le budget de la nation"

Et moi qui jusqu'à maintenant payais scrupuleusement mon IRPP et mon IS
en supposant que Bercy traquait effectivement les fraudeurs...tout cet argent
gaspillé, quel dommage.

"Manque de moyens", hein chef, comme d'hab' ?
Réponse de le 17/03/2013 à 11:12 :
Ceux qui paient les travailleurs au noir sont de 2 catégories : les classes moyennes supérieures et les PME du BTP Batiment Travaux Publics ... il est bien plus facile de redresser fiscalemetn les classes moyennes supérieurs et les entrepreneurs du BTP .. Des chômeurs et des RMIstes (RSA) quincagénaires, très expérimentés, trè fins en informatique, très décidés à retrouver un travail utile pour le pays, accèptant de travailler au SMIC + Primes de résultats sont très disponibles pour se mettre au service du Ministre du Budget ... il suffit de créer un site internet QUINCA_Fisc.fr pour que ces quincagénaires très volontairs s'inscrivent... AVIS à Mr AYRAULT
Réponse de le 17/03/2013 à 11:35 :
In ne faut pas oubler tous ces etraités précoces papyboomers qui sont de très grands adeptes des travaux payés au noir ... aussi les propriétaires des résidences secondaires ... Pour débusquer ces catégories pullulantes de tricheurs, et pour préparer les redresseements fiscaux adaptés à la hauteur des évasions fiscales, il est un fait que les QUiNCAS_PLUS seront d'une redoutable efficacité ... ALLONS Y Purgeons nos verrues et nettoyons nos linges sales entre français ...
a écrit le 15/03/2013 à 21:32 :
On sent le titre pas du tout partial... Quand on baisse, ne dit on pas une baisse? Dans la novlangue de service on parle donc maintenant d'accorder quand on réduit... Il faudra s'en souvenir pour le futur.
Réponse de le 16/03/2013 à 8:42 :
Pour éviter l'emploi du mot baisse ou décroissance, les politiques préfèrent parler de croissance négative...
a écrit le 15/03/2013 à 21:30 :
LA MEMOIRE COURTE ?
Les français ne savent tirer les leçons du passé.
Avoir une armée moderne, équipé avec des soldats possédant le meilleur matériel pour pouvoir intervenir le plus efficacement possible nécessite une vraie politique et donc des décideurs dignes de ce nom. Chaque fois que la France a baissé la garde, elle l'a payé.
Nos politiques incompétents depuis maintenant 40 ans veulent économiser et faire de notre sécurité une variable d'ajustement. 2% représentaient un budget permettant de protéger la France des futurs conflits. Abandonnons la composante nucléaire ou partageons en les coûts avec les Britanniques ou les Américains pour redistribuer le budget et financer tous nos programmes majeurs.
Nos militaires ont une expertise reconnue internationalement. Honte à nos dirigeants qui les envoient et les enverraient au combat sans les meilleurs équipements...
Je tiens à saluer nos soldats. Je suis fier d'eux. Toos les français devraient être fiers d'eux et de leur esprit de corps et de sacrifice pour la Nation.
Réponse de le 16/03/2013 à 11:25 :
On peut ne pas être anti militariste et souhaiter que TOUS les ministères réduisent de 15% mimimum leurs dépenses en matériel et en masse salariale (soldes et effectif ) 15% cela représente environ le déficit actuel. Bien sur que cela se fera peut être aussi en moindre service rendu...mais on ne peut pas dire qu'il faut baisser les dépenses et dire lorsqu'on le fait que c'est ailleurs qu'il faudrait le faire si on on ne s'en sortira pas.
a écrit le 15/03/2013 à 20:00 :
Pour abonder le budget de la défense ne faudrait-il pas trouver un lien avec les exportations d'armes: les OPEC sont effectivement notre vitrine pour vendre des armes; il me semble normal que notre armée ait un retour financier sur ses démonstrations,...
a écrit le 15/03/2013 à 18:38 :
Nous allons fournir de l'armement avec des missiles sol air, gratuitement aux rebelles djihadistes syrien, qui va payer ? le contribuable, cochon de payant! Bravo pour les économies !!!
Réponse de le 15/03/2013 à 19:06 :
D'après ce que j'ai compris, il y a plusieurs groupes de rebelles et même si je ne suis pas spécialement d'accord pour que la France décide d'armer tel ou tel, dans le cas présent il s'agit de contrecarrer les rebelles jihadistes en armant les rebelles concurrents....
Réponse de le 16/03/2013 à 19:28 :
Et, plus tard ,on retrouvera à nouveau ces armes quelque part comme au Mali où l'on retrouve les armes de Kadafi en face de nos troupes ! Beau travail ! Fabius n'en a pas encore assez fait ...des c-------- ........
a écrit le 15/03/2013 à 16:17 :
@nouchemi
Pourquoi on devrait faire des priorités par ministères ? Des économies, il faut en faire partout, tout simplement parce qu'on peut en faire partout si on se donne la peine de chercher ...
a écrit le 15/03/2013 à 16:15 :
Le jour où nous n'aurons plus d'armée digne de ce nom, nous saurons qui remercier !!! Il y a déjà des précédents (1939, nous étions incapables d'arrêter les allemands, très brillant !!!), mais nos politiques n'apprennent pas les leçons du passé, voient d'abord leur réélection, et ce ne sont pas les militaires qui vont tout casser dans les rues, ni faire brûler des voitures. CQFD.
Réponse de le 16/03/2013 à 23:35 :
Sauf que si vous aviez un plus de culture vous sauriez qu'en 1939 l'armée était mieux équipée que l'armée allemande. La différence, ç'était la doctrine d'emploi et la stratégie.
Réponse de le 17/03/2013 à 4:26 :
Et avec encore plus de culture, vous sauriez que c'est radicalement faux en matière de moyens aériens et de communication.
A vrai dire, c'est en Mai 1940, plutôt qu'en Septembre 1939, que l'armée de terre française est mieux équipée que l'armée de terre allemande, et la nuance a son importance.
a écrit le 15/03/2013 à 15:30 :
Ben oui; La Défense,c'est à dire défendre les prérogatives de la Nation à l'extérieur est tout de même plus du devoir de l'Etat et plus de l'intérêt des citoyens que de faire faire construire et administrer par l'Etat un immense et ruineux parc immobilier. Si l'on renonce aux innombrables prestations para-privées stupidement financées par l'Etat, on aura largement les moyens de rémunérer les missions essentielles.
a écrit le 15/03/2013 à 15:13 :
Vous trouvez pas bizarre de voir des entreprises dont les chefs sont pourtant les premiers à fustiger le "socialisme" contemporain et à plébisciter le "libéralisme sauvage" en privé, se lamenter de leur sort éventuel ?
L'Etat ne leur déplaît manifestement pas lorsqu'ils en sont les fournisseurs !
Réponse de le 15/03/2013 à 17:46 :
Où avez-vous vu que ces entreprises en particulier "fustigeaient" le socialisme contemporain ? Et en quoi des commandes faites par l'Etat de matériel militaire, qui rentrent dans ses missions régaliennes, seraient-elles contradictoires avec le libéralisme que vous qualifiez de sauvage ? En ce qui me concerne, je suis plutôt à gauche mais j'ai les pieds sur Terre, et je préfère que l'Etat investisse pour l'économie et l'emploi comme il le fait lorsqu'il achète du matériel militaire fabriqué en France, plutôt que de rémunérer au RMI des chômeurs en fin de droit !
Réponse de le 15/03/2013 à 18:26 :
Inutile d'être très confortablement agressif....
Ce ne sont pas les entreprises mais leurs dirigeants.... Ces mêmes dirigeants qui, au sein du MEDEF se plaignent des 35 heures et de l'assistanat en étant eux-mêmes dirigeants d'entreprises assistées..
Investir dans l'armement, c'est investir dans l'économie,(et encore, ça se discute.... des armes qu'on utilise que très rarement et qu'il faut remplacer au bout de combien de temps) à condition que cela soit rentable et pas sous perfusion permanente de l?État (à moins d'aimer mordre la main qui vous nourrit)... Et les chômeurs en fin de droit c'est l'ASS pas le RMI...
Réponse de le 15/03/2013 à 20:10 :
N'est-ce pas faire preuve d'agressivité lorsque bozondehiggs affirme que ces entreprises seraient assistées? A moins que ce bozon me démontre le contraire, je suis certain que ces belles Sociétés mondialement reconnues et exportatrices telles que EADS-Cassidian, Thales, Safran, Dassault Aviation, MBDA ne sont en aucune façon assistées...tout au moins avant la nouvelle Loi de Programmation Militaire! Mais si notre Président François (dit Le Normal) qui n'a jamais connu l'assistanat (au dépends de qui a-t-il vécu et pour quelles fonctions avant mai 2012?) met à bas de telles entretrises, alors oui elles seront alors sus perfusion. Quoique avec un tel ministre comme Montebourg, elles se redresseront de façon très productives en quelques...siècles! Au fait, c'est quoi un bozon et ça sert à quoi???
Réponse de le 15/03/2013 à 21:45 :
Regardez les chiffres du graph et pas les % d'augmentation, les assistés ce sont les français. Georgelin à parfaitement raison, y'a autre chose à faire ailleurs que sur la défense.
Réponse de le 16/03/2013 à 7:58 :
Cherche à boson et tu auras ta réponse...
Ici bozon sert manifestement à prouver ton mépris pour qui ne partage pas tes opinions... On n'a sûrement pas besoin de dépenser 11 milliards par an en équipement militaire... Ce qui est déjà de l'assistanat...
Réponse de le 16/03/2013 à 10:08 :
a-t-on besoin de dépenser 500 milliards en assistanat social? pour aider les bozon à survivre?
Réponse de le 16/03/2013 à 11:59 :
Qui dit que ce qui est redistribué n'a pas été volé au départ par quelques uns ? Constatons juste que l'Alaska qui n'est pas un pays communiste redistribue à chacun de ses citoyens l'équivalent de ses ressources naturelles que personne ne peut prétendre avoir gagnées par son talent. Et remarquons enfin que ce qui est redistribué est aussitôt consommé : faisons simplement en sorte que cette consommation concerne une production française. Quant au budget de la défense, constatons qu'on partage avec UK le plus fort taux par rapport au PIB. A quoi peut bien servir l'Europe si elle n'est pas strictement régalienne ? Réponse : à rien si ce n'est entretenir une administration centralisée et intrusive dans le domaine économique et social...Tout en laissant les soldats français risquer leur vie en Afrique avec le financement des contribuables français...
Réponse de le 16/03/2013 à 15:56 :
Raté chs... Tu te trompes à mon sujet, mais je vais te laisser à tes certitudes, tu me fatigues ...
Réponse de le 17/03/2013 à 4:43 :
"Vous trouvez pas bizarre de voir des entreprises dont les chefs sont pourtant les premiers à fustiger le "socialisme" contemporain et à plébisciter le
"libéralisme sauvage" en privé, se lamenter de leur sort éventuel ?"

Pas plus que de voir un brav' militant du NPA ou de LO aller acheter sa baguette
chez un boulanger "exploiteur du prolétariat", son pinard chez un caviste
probablement "ultra-libéral", et faire appel à un agent immobilier adepte,
par définition, du "laisser-faire" pour vendre, au plus offrant, son trois-pièces cuisine.

Si on veut commencer à étudier la schizophrénie française, on n'a pas fini.
Le pognon n'a pas d'odeur, même politique. C'est une leçon qui vaut pour tous,
y compris les professeurs de morale contemporaine et les vaillants "défenseurs
des opprimés" qui parcourent ces fils.
a écrit le 15/03/2013 à 14:48 :
Avec quelle argent ?? Encore une ponction qui se profile à l' horizon dans la poche des Français ?? Nous n' avons pas besoin de militaire pour nous défendre, nous avons nos gangsters des banlieues, armés jusqu' aux dents, vous aller voir quant ils vont sortir de leur trou !!
Réponse de le 15/03/2013 à 15:06 :
Vous pensez que les gangsters des banlieues vont vous défendre contre quelque chose ? Si, peut-être moyennant une rançon, disons contribution. A voir s'ils sont meilleurs en attaque ou en défense ? Être armé ne suffit pas à faire un stratège.
a écrit le 15/03/2013 à 14:48 :
Quand mon oncle a fait son service militaire dans les années 70, on faisait tourner les camions en rond pour éviter que la dotation carburant ne soit réduite l'année suivante... C'est peut-être mieux géré maintenant, encore qu'en cherchant bien, cela ne m'étonnerait qu'on puisse encore faire quelques économies ...
Réponse de le 15/03/2013 à 15:42 :
Je vous conseille de lire "60 milliards d'économie" d'Agnès Verdier-Molinié, vous verez qu'il y a bien d'autres ministères qui permettraient de gagner faire "quelques" économies...
a écrit le 15/03/2013 à 14:22 :
ah ! j'assiste a un serrage de vehicule dans le centre de l"ESPAGNE et oui véhicule blanc clio 93 avec des 93 a l;intérieur 'debout dehors avec de l'urine sur les pantalons six MILICIENS MOSSOS avec FUSIL MITRAILLEURS DE CHAQUE cotes efficace !!!!NON§§ et de la a la PRISON de SARAGOSSE il n'y avait qu'un pas
a écrit le 15/03/2013 à 14:14 :
@ Michel Cabirol: Le 5 octobre 2009, le décret no 2009-1180 a officialisé le changement de nom et d'organisation de la délégation générale pour l'Armement qui devient dès lors direction générale de l'Armement.
Réponse de le 15/03/2013 à 15:04 :
Merci beaucoup. C'est corrigé. Bonne journée. Michel Cabirol
a écrit le 15/03/2013 à 14:08 :
rétablir le PLUTON et leur offrir en cadeaux une cinquantaine d'ogives!!!!
a écrit le 15/03/2013 à 14:04 :
"C'est le danger des civilisations heureuses (!) que le citoyen y oublie qu'en dernière analyse sa liberté dépend de sa valeur militaire"
André Maurois - (Histoire d'Angleterre, période suivant la fin de la pax romana)
a écrit le 15/03/2013 à 13:58 :
Pour info DGA = Direction Générale de l'Armement et pas Délégation. Son dirigeant porte en revanche le statut de Délégué Général pour l'Armement.

Si vous avez des questions n'hésitez pas : www.infosdefense.com
a écrit le 15/03/2013 à 13:14 :
Le graphique est relativement parlant!
a écrit le 15/03/2013 à 12:46 :
suppression de la moitié des députés, des sénateurs (regardez la proportion aux USA), suppression d'échelles hiérarchiques dans certaines fonctions publiques, réduction drastique des directeur de centres des impôts (hautement payés), suppression de l'AME qui ne revient pas au droit du sol, suppression des conseils généraux, puisque doublés par les communautés de communes, taxations aux frontières (USA et CHINE le font), pas d'industries en France sans centre contributaire (taxable fiscalement) en France même (plus d'évasion vers les paradis fiscaux), etc, etc, et oualà, on arrivera bien à se récupérer quelques euros pour l'utilité publique ! Non ?
Euh, qu'est-ce coûte à la nation de faire déménager les gendarmes sans arrêt ? Surprise ?
Réponse de le 15/03/2013 à 17:52 :
oui ça coûte de l'argent de faire déménager les gendarmes, les militaires, les fonctionnaires aussi. Demandez-vous comment elles tiennent aujourd'hui les entreprises de déménagement ! Par contre, il nous faut aussi une vraie police fiscale beaucoup plus efficace, notamment contre les tas de PME montées par des étrangers qui ne paient pas l'Urssaf et s'arrangent pour fermer boutique et se casser dès que ça sent le vinaigre. Si vous saviez le nb de boîtes dans ce cas !
a écrit le 15/03/2013 à 12:22 :
Il faut effectuer des trasferts de budgets en réduisant les dépenses du Ministèrede l'Intérieur au profit lde la Défense Nationale. Il suffit de transférer 2 CRS sur 3 vers l'Armée de Terre, les CRS sont déjà formés, bien équipés, habitués à exéctuer les ordres, il suffit de leur changer leurs tenues bleu par des tenues cacquis ... ils seraient parfaits pour les missions de reconnaissance et de maintient de l'ordre au mali et pour la formation des Afgans ou tout reste à faire. In finé, ces transferts seraient une bonne économie pour le Ministère de l'Intérieur et pour la Défense nationale, ces transferts éviteraient de payer de la publicité pour recruter, évitera de former de nouveaux militaires etc ... les CRS, ils sont déjà prêts pour les missions ...
Réponse de le 15/03/2013 à 12:48 :
Tu t'es fait taper dessus par un CRS ?
Réponse de le 15/03/2013 à 13:16 :
Voyez le tableau de cet article : Le budget du Ministère de l'Intérieur a connu une croissance démesurée de 91 % pendant que celui de la Défense Nationale n'a cru que de 21%. Qu'est-ce qui justifie que la croissance du budget des CRS soit 4,5 fois plus importante que celle de la Défense Nationale ? RIEN NE JUSTIFIE cette excroissance RUINEUSE des couts des CRS ... nourrir et loger des fonctionnaires siesteux et fêtards, ce n'est plus justifié dans un pays dont les citoyens sont paisibles ...
a écrit le 15/03/2013 à 12:15 :
je vous laisse méditer cette phrase de de Gaulle: -"La Défense : c?est la 1ère raison d?être de l?Etat. Il ne peut y manquer sans se détruire lui-même". Maintenant comparez cette phrase avec l'opportun tableau de l'article: on a du mal à y repérer le rectangle représentant la défense!
Réponse de le 15/03/2013 à 14:44 :
c'était en quelle année ?
Réponse de le 15/03/2013 à 15:30 :
C'est vrai que le monde d'aujourd'hui est sur.. augmentation des tensions autours de matière première, perte de leadership des US, monté en puissance de pays comme la chine et l'inde etc. Partout dans le monde ou presque les budgets militaires sont en hausses... sauf en europe et au US depuis cette année
Réponse de le 15/03/2013 à 22:26 :
bozon, nous sommes en 2013, savez-vous ce qui se passera en 2023? Qui en 1929 aurait prédit 1939? Qui, en 1991, aurait prédit le 11 sept 2001? L'histoire de l'humanité est faite de surprises stratégiques et les barbares attaquent toujours les plus faibles. Ne jouons pas avec notre avenir et celui des générations futures.
Réponse de le 16/03/2013 à 19:47 :
De toute façon , je crois que l'on a déjà abandonné !!! on a abdiqué !!!
a écrit le 15/03/2013 à 12:12 :
même là la France se fait dépasser par l'Allemagne. Leur budget militaire pour 2013 est de 33 milliards. Et ils n'ont pas d''arme nucléaire qui coûte un bras !
Réponse de le 15/03/2013 à 13:05 :
Vous oubliez les russes, ils n'ont jamais retirer leur menace de nous atomiser depuis 56, pourquoi croyez vous qu'on a développé la bombe a toute vitesses, les char plutons, les mirages, les snle. Les USA nous ont envoyés paitre quand les russes nous menacés de nous exterminer. On a pu leur repondre que si il l'a joué dur on pouvait la jouer encore plus dur.
Cette menace est toujours là même si elle n'est pas médiatisé, il y a pas si longtemps Poutin s'amusait à annoncer de cibler a nouveau l'ouest, c'est a dire nous, les anlais et les allemands (otan) c'est pour ca que Hollande ne veut pas toucher à la dissuassion, car ca peut vite repartir très vite, les russes adore les menaces surtout quand ils sentent que c'est faible en fasse. Un Russe ultra arrive à la présidence russe et vous allez voir comment on va apprendre à danser la polka à coup de topol M.
mettre le son fort.
http://www.youtube.com/watch?v=QIzXI-mlJjs
a écrit le 15/03/2013 à 10:59 :
Avec un tel budget (sabré de plus en plus), M Hollande ne pourra plus se faire acclamer ni au Mali ni ailleurs, d'ici quelques années.
Réponse de le 15/03/2013 à 11:43 :
Pire, dans 2 ans il sera interpellé par un excité dans la foule de Bamako pour lui demander "où sont les promesses" !
a écrit le 15/03/2013 à 10:57 :
Si l'on peut économiser 1,5 milliards ? sur le budget de la Défense, je pense qu'on peut aussi économiser entre 3 et 4 milliards ? à l'Education Nationale en renonçant aux créations de postes promises, et en faisant travailler plus et mieux l'armée mexicaine d'administratifs, syndicalistes déchargés d'enseignement, inspecteurs "pédagogiques",conseillers divers et variés, instituteurs et professeurs du secondaire .
Un certain ministre socialiste avait déjà préconisé il y a plusieurs années de dégraisser le mamouth,alors quand est-ce que l'on commence ?
Réponse de le 15/03/2013 à 17:58 :
yes 100% d'accord avec vous ! Le graphique parle de lui-même, il y a des ministères qui ont été très bien servis depuis 1995 ! Et ce n'est pas pour cela que l'Education Nationale a progressé en France, bien au contraire ! Il faut dé-corréler le montant du budget avec les performances d'un ministère. On peut faire beaucoup mieux avec beaucoup moins, regardez les allemands
a écrit le 15/03/2013 à 10:52 :
Lorsqu'un sportif veut gagner une course il augmente et améliore son entrainement pas l'inverse. Ce n'est pas en réduisant le budget d'investissement de la Défense que l'on va gagner la bataille de l'emploi et faire face à la mondialisation tant sur un plan technologique ou industriel que pour la politique étrangère de la France.Veut on encore gagner?
a écrit le 15/03/2013 à 10:46 :
je n'ai jamais vu Merkel,Cameroum,Monti,et autres toujours se promener avec 4-5 kepis
étoilés derrière.Ca me rappel Fanfan la Tulipe ou Sissi.....
Réponse de le 15/03/2013 à 11:37 :
Cameroum n'est pas au pouvoir!
Réponse de le 15/03/2013 à 12:50 :
Cameroum au pouvoir en UK ? Pour les anglais l'Afrique commence après le Chanel !
Réponse de le 15/03/2013 à 14:17 :
dédé; sorry pour Cameron. Mais les kepis parades à la Fanfan la Tulipe sont toujours plus
presents et nombreux.En plus nous avons l'Afrique dans le coeur et dans le cu.....
a écrit le 15/03/2013 à 10:30 :
Bonne nouvelle si telle est la cas mais 1.4 milliards en moins s'est déjà trop sachant que le budget est déja insuffisant et que les programmes sont sans cesse repousser, seul solution abandonner un programme pour permettre d'accelerer d'autres urgent comme le programme scorpion et A400M
a écrit le 15/03/2013 à 10:03 :
En 1936 aussi la gauche avait décidé de sabrer dans les dépenses militaires ...
Réponse de le 15/03/2013 à 10:14 :
Excellente comparaison !!! Fallait y penser !
Réponse de le 15/03/2013 à 10:56 :
Comparaison stupide. L'armée française était bien meiux équipée que l'armée allemande.
C'est la doctrine d'emploi et la stratégie qui étaient déffaillante.
Réponse de le 15/03/2013 à 11:16 :
Ce que vous dites est en partie faux. Nous avions des équipements très modernes comme le char Suoma, mais en nombre insuffisant. Nos militaires avaient des tenues de la guerre précédente, et le principal du budget de la défense partait dans la construction de ligne Maginot, qui fut d'une redoutable inefficacité.
Réponse de le 15/03/2013 à 12:12 :
Comparaison absurde. Y a t-il des états nazis, facistes en Europe ?
Réponse de le 15/03/2013 à 13:18 :
Les soldats équipés de fusils quand les allemands avaient des mitraillettes, la ligne Maginot jamais terminée par manque d'argent, les chars incapables de communiquer entre eux, l'aviation avec une génération de retard ... @1936, si seuls les états fascistes faisaient la guerre, le monde serait bien plus paisible. Et le monde ne s'arrête pas à l'Europe, surtout avec les technologies actuelles.
Réponse de le 15/03/2013 à 13:31 :
Le danger réel en France, c'est le fait que nous sommes dans une guerre économique, et dans cette guerre économique les patrons et financiers voyous souvent étrangers, se servent des CRS dirigés par un Ministre d'origine Portuguais, pour cogner sur les travailleurs pauvres et installer l'esclavage ... cette dérive des pétainistes de la guerre économique est très dangereuse...
Réponse de le 15/03/2013 à 13:32 :
Il faut plutot critiquer la personne qui a "oublié" d'inclure les Ardennes dans la ligne Maginot, sans ca la situation aurait été bien différente ( cf les pertes allemandes lors de la bataille de France malgré cette erreur).
Réponse de le 15/03/2013 à 13:55 :
Pour Thagor

Ne s'agirait-il pas du char SOMUA avec son canon de 47 qui dut affronter les Pz III et IV avec un canon de 50 ou 75.
Réponse de le 15/03/2013 à 13:56 :
Oui investissons dans les moyens anti-terroristes, la protection des systèmes informatiques ou les drones. ça coutera moins cher que notre armée conçue du temps de la menace soviétique. Qui sait on pourra peut-être brader nos leclercs et nos rafales aux chinois.
Réponse de le 16/03/2013 à 19:57 :
En 1936 il n'y avait pas ou peu de risque de l'intérieur !!! Et les socialos étaient déjà aux commandes !!
a écrit le 15/03/2013 à 8:44 :
récupérez les armes et le matériels des banlieues, cela peut équiper un régiment
a écrit le 15/03/2013 à 8:27 :
Tableau très intéressant. On voit que les deux plus gros postes de dépenses (surtout ceux qui progressent le plus) sont la santé et la protection sociale. on voit très bien où sont les économies possibles....
Réponse de le 15/03/2013 à 8:49 :
Oui, jeff, et juste après on trouve le coût bureaucratique, devant l'enseignement !
a écrit le 15/03/2013 à 8:26 :
Moins cher aujourd'hui mais il semble ne pas réaliser qu'il va armer des jihadistes, qui après le conflict, le resteront. Et contre qui ?
a écrit le 15/03/2013 à 7:34 :
En attendant, Nullissime 1er préfère armer les "rebelles" syriens. Cherchez l'erreur....
Réponse de le 15/03/2013 à 8:18 :
Ca coûte moins cher!
Réponse de le 15/03/2013 à 8:28 :
Est-ce à nous d'armer ceux qui sont ni plus ni moins que des fondamentalistes musulmans ???
Réponse de le 15/03/2013 à 8:37 :
Il s'agit de fournir entre autre des lances missiles sol-air permettant de détruire les hélicos et autres avions de chasse. Imaginons ce que cela aurait donné au Mali, si ce type d'armes avait été récupéré du conflit libyien !
Réponse de le 15/03/2013 à 10:47 :
Mon cher Grincheux, ces armes ont été prise en Libye.
Simplement, on sait en maîtriser l'emploi par d'autres, notamment en gérant leur durée de vie.
Réponse de le 15/03/2013 à 11:04 :
Il faut vraiment être idiot pour penser qu'un jour ces armes ne se retourneront pas contre nous. Ceci en dit long suer le niveau du péquin moyen français.
a écrit le 15/03/2013 à 6:39 :
Le pire serait de couper dans les crédits d'équipement pour sauver les rentes de situation non opérationnelles comme les milliers de généraux et d'officiers supérieurs pour une armée de 250000 h et le funeste retour dans l'Otan qui est une structure administrative coûteuse.Il faut conserver des régiments bien équipés plutôt que des états majors redondant. 4000 soldats au combat au Mali et derrière 250000 h !!!!!
Réponse de le 15/03/2013 à 8:42 :
@ Moins de fonctionnaires, plus de combattants : Vous avez ô combien raison, l'encadrement est digne d'une armée mexicaine, comme dans plein d'autres administrations par ailleurs. Les petits au front trinquent pendant que les cadres se la coulent douce en multipliant les stats et les audits à la khon.
Réponse de le 15/03/2013 à 9:40 :
+ 1
Réponse de le 15/03/2013 à 10:27 :
C'est faux , par exemple le taux d'encadrement actuel est d'un officier général pour 800 militaires environ dans l'armée française alors qu'il est de 1 pour 400 dans l'armée britannique. Et que cela plaise ou pas au café du commerce il faudra toujours des état-majors pour planifier ou diriger des operations comme le Mali.
Quant au ratio 4000h devant au mali et 250000h derriere, c'est tout aussi idiot car l'armee française a de nombreuses autres missions à assurer en France et dans le monde et ce dans la duree en assurant à la fois lesoutien et la relève de tous ses militaires.
Réponse de le 15/03/2013 à 11:37 :
Vous oubliez de préciser parce que cela vous arrange la particularité des généraux britanniques et de plus vous ne comptez pas les généraux français qui ne sont jamais en retraite avec le prétexte fallacieux de la possibilité de les rappeler.De toute façon le problème de notre armée c'est le sur effectif de la haute pyramide, et il ne faut pas chercher ailleurs les raisons de la crise actuelle au sein des armées.
Réponse de le 16/03/2013 à 11:53 :
Voyez le rapport de la cour des comptes sur le taux d'encadrement dans l'armée. C'est clair. La réduction des effectifs avec la RGPP c'est fait sans toucher trop aux vitesses de promotion des officiers.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :