La Tribune

Défense : la retraite pour près de 8.000 militaires

L'enjeu pour le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, est que son budget soit exécuté à l'euro près
L'enjeu pour le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, est que son budget soit exécuté à l'euro près (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Michel Cabirol  |   -  429  mots
Conforme à la première annuité de la loi de programmation militaire (2014-2019), le budget de la défense atteindra 31,4 milliards d'euros en 2014, dont près de 1,8 milliard de recettes exceptionnelles. C'est aussi le ministère qui subit la plus forte baisse d'effectifs (7.881).

Un budget carré. Un budget comme les aiment d'ailleurs les militaires, c'est-à-dire sans aucune surprise. Surtout mauvaise comme ils en ont régulièrement l'habitude. Tout avait été annoncé en plein cœur de l'été quand le projet de loi de programmation militaire (LPM), qui fléchait les montants des prochains budgets de la défense sur les six prochaines années (2014-2019), avait été présenté en conseil des ministres.

Ce que retiendront pourtant les observateurs, c'est la nouvelle forte baisse des effectifs du ministère. En 2014, "13.123 emplois seront supprimés dans les secteurs qui ne concourent pas aux missions prioritaires, soit un taux d'effort de 2,3 %", indique le projet de loi qui précise que cet effort concerne "pour 7.881 postes le ministère de la Défense" et pour 2.564 postes le ministère des Finances.

Un budget conforme à la loi de programmation militaire

Si le budget de la défense 2014 est bien amputé de 1,7 % de ses crédits budgétaires (29,62 milliards d'euros), il bénéficiera toutefois de 1,8 milliard d'euros de recettes exceptionnelles (REX) l'année prochaine, dont 1,5 milliard au titre du programme d'investissement d'avenir (PIA).

Un budget en tout point conforme à ce qui avait été programmé dans le LPM. Le contraire aurait été étonnant tant le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, s'est battu pour arracher ce budget face à Bercy et à Matignon.

Les paris du budget 2014

Pour Jean-Yves Le Drian, qui incarne cette LPM - une force et une faiblesse - le point clé du budget 2014 est son exécution à l'euro près face à Bercy, qui va tenter comme à son habitude de grignoter ce budget. « L'enjeu, c'est la sincérité », avait-il récemment expliqué. Toute la communauté de défense a également cette exigence. Les industriels - tout comme les armées - veulent un budget, et au-delà une LPM, exécuté dans sa totalité en dépit de certains paris plus ou moins difficiles.

C'est notamment le cas des fameuses REX (6,1 milliards sur six ans, dont 1,77 milliard en 2014). Pour autant, le ministère de la Défense a travaillé sur plusieurs scénarios qui devraient mettre à l'abri son budget de mauvaises surprises. C'est aussi le cas des économies sur la masse salariale (4,4 milliards d'euros à l'issue de la LPM).

En 2014, les efforts d'économies reposent notamment sur une maîtrise de la masse salariale, qui diminuera de près de 170 millions d'euros entre 2013 et 2014, grâce aux baisses d'effectifs (7.881 suppressions de postes) , à l'encadrement des mesures catégorielles mais aussi aux actions sur le pilotage de la structure de la dépense de personnel.

Réagir

Commentaires

Tropdeblabla  a écrit le 26/10/2013 à 15:48 :

Que d'approximations et de contre-vérités dans ces commentaires sans intérêt.
Au fait, le droit de grêve, ça aussi c?est banni et heureusement !

milaire pas de couilles  a écrit le 12/10/2013 à 13:28 :

militaire allez dans la rue pour defendre vos droits ils vous prennent pour des cons

canari  a écrit le 07/10/2013 à 11:02 :

Giap est mort ,ce paysan ,a mis en deroute l armee francaise avec touts ses stateges sortit de l ecole de guerre ,preuve que les militaires ne sont pas une valeur ajoutee !! vous pouvez toujours les embaucher ,mais comme executants de bases !!

inchy33  a répondu le 12/10/2013 à 11:47:

Ces commentaires sont tout juste du niveau de l'antimilitarisme primaire! En attendant les exécutants de base comme vous les appelez, ont donné à la FRANCE l'un des plus grand Président.

camille25  a écrit le 26/09/2013 à 14:36 :

Pourquoi mettre à la retraite des militaires, il n'y a aucun gain puisqu'ils vont toucher leur retraite aussitôt même s'ils n'ont pas 62 ans et en plus ils vont prendre le travail d'un autre car comme ils ont un bon CV ils vont être embauché en priorité - d'ou cumul retraite à taux plein + salaire et pendant ce temps il y en a qui sont à Pôle emploi et ne trouvent rien.
Donc budget Défense ou budget retraite ???? c'est toujours le Français qui paye. Il serait préférable d'utiliser ces militaires dans d'autres services et par exemple la Gendarmerie qui dépend aussi de ce ministère puisque l'insécurité va grandissante - mais visiblement ps de raisonnement en coût global, ils n'ont pas du apprendre cela à l'ENA.

@camille25  a répondu le 26/09/2013 à 20:12:

oui c est vrai , les militaires peuvent retravailler après la retraite , mais beaucoup 'd'entreprises préfèrent embaucher un militaire qu'une autre personne pourquoi : 1 c'est pas a cause du cv , c'est faux ,2: un militaire se lève tous les matins et il arrive à l'heure le matin 3. il bosse à fond
4.il n'est jamais malade 5. son taux d'absentéisme est nul voila pourquoi une entreprise préfère embaucher un bidasse, et Sacher aussi , que ce n'est pas avec ca petite retraite qu'il puisse vivre ils sont donc obliger de retravailler et ce n'est pas forcement facile .un militaire ce n'est pas un fonctionnaire malgré qu'ils soient considèrés comme telle pour tous ce qui est fiscalité

Militaire  a répondu le 07/10/2013 à 9:44:

Les militaires peuvent partir plus tôt mais leur retraite déjà pas lourde lorsqu'ils ont le taux plein (pas de primes en compte) dépend bien sûr du temps qu'ils ont passé sous les drapeaux. Un adjudant-chef (technicien supérieur chef de section commandant 30 personnes) pourra partir vers 40 ans avec entre 800 et 1000 euros par mois (hors forces spéciales), suivant les campagnes qu'il aura effectué. S'il n'a jamais été blessé (Bosnie, Afrique, Liban, Afghanistan...) et qu'il est valide après 20 ans de compagnie de combat, une moyenne horaire hebdomadaire sans commune mesure avec les collègues des autres ministère, celui-ci pourra en effet postuler dans le privé (les emplois réservés ne concernent que les spécialités dont l'armée veut se débarasser). Recommencer une carrière à 40 ans n'est pas si simple et la plupart du temps la petite pension permet tout juste de compenser financièrement l'ancienneté que l'on a pas dans la boîte.
Voilà... prendre des risques, laisser sa famille seule de longs mois avec le stress qui va avec, nous faire comprendre qu'après 40 ans cela serait bien qu'on aille voir ailleurs, finir en commandant 3 groupes de 10 bonhommes pour 2200 euros par mois... Pour ceux que cela interresse voir les differents centres de recrutement presents dans chaque grande ville. On recrute...

Zoubi91  a écrit le 26/09/2013 à 12:15 :

Baisse de budget et surtout une appréciation toute relative de la loi et des conditions de travaille on remanie et restructure la DGA par exemple en installant de plus en plus de sous chefs au détriment de ceux qui font réellement le travaille. Pour ces derniers travailleurs n'hésitons pas a les harceler moralement, faire de la discrimination si vous êtes une femme, les isoler du reste de leurs collègues et surtout faire en sorte que la DRH soit aux ordres et soutienne le harceler récupérer de la direction des hôpitaux de Paris après son éviction pour semblerait il faut et usage de faux. Faite donc le ménage et les économies se feront d elles mêmes.

pour eux quand .....  a écrit le 26/09/2013 à 8:21 :

Oui pour eux , quand est-ce qu'on y touche à leurs quinze ans d'active, car à force d'y passer à travers là il y a un véritable scandale. D'autant qu'en plus de la toucher, on leurs réserves aussi quelques bons petits plans de reconversion souvent d'ailleurs dans la fonction publique.

que negre lou gat  a répondu le 26/09/2013 à 9:06:

Dans leur immense majorité les militaires aimeraient pouvoir travailler bien plus tard. Le problème pour des raisons de physique ceux ci sont automatiquement mis en retraite très et souvent trop tôt .en fonction d'un age limite correspondant à leur grade et ceci pour ceux qui ont un statu de "carrière" (équivalent à un CDI). En effet les militaires du rang soit environ 40% des militaires ni ont jamais accès .Pour se qui est des sous officiers et la majeure partie des officiers il leur faut environ dix ans pour obtenir ce statut.La possibilité de toucher une pension proportionnelle à partir de 15ans de service et faite pour ces deux raisons.Quand au fait qu'ils auraient des "petits plans de reconversion" c'est si vous le dites vrai ,mais au m^me titre que n'importe quel français. Après tout si des gens sont intéressés il y a des concours . Les armées recrutent du CAP à bac plus cinq régulièrement. Si vous rentrez dans cette palette que vous êtes apte physiquement et psychologiquement et que vous n'avez pas atteint l'age maximum de recrutement tentez.Mais je vois bien qu'avec vos propos vous n'êtes pas intéressé par la chose.sinon il est bien évident que vous auriez fait la démarche . A moins que se soit votre coté altruiste.

MOUGEON  a écrit le 26/09/2013 à 7:33 :

Ceux qui ont fait leur service militaire ont une bonne idée du gaspillage qui existe à l'armée. Si l'institution est respectable, elle doit néanmoins faire des économies comme tout le monde. Plus il y a de galons, plus il est c... il y a du vrai la dedans, c'est du vécu!

Anjou  a répondu le 28/09/2013 à 8:20:

Depuis la fin du service national, il y a eu d'énormes suppressions d'effectifs. Notamment la dernière LPM, qui représente 24 fois Florange pour la seule Armée de l'air !

samarinda  a écrit le 25/09/2013 à 19:20 :

le ministère de la défense est aussi un gouffre pour les retraites, car les militaires ont une retraite après environ 15 ans de services à cela va se rajouter un autre emploi soit dans la fonction publique soit dans le privé un vrai cumul qui n'est plus dans l'air du temps. Les militaires sont certainement les plus gros cumulards de l'argent public. nous pouvons éventuellement l'accepter pour ceux qui vont se mouiller dans des actions extérieures mais pour les ronds de cuir des bureaux dont une bonne partie est inutile dans le cadre d'une bonne gestion, voilà encore un vrai scandale français. Il serait peut-être temps que les politiques de droite comme de gauche pense à privatiser certaines fonctions de l'armée. Egalement à supprimer certaines règles et plus particulièrement celle de la péremption exemple sur les pneus. L'armée vit dans un monde moderne mais également pour une partie sous des visions du temps de la Grande Armée. La grande muette n'est plus respectueuse du contribuable que les autres ministères.

DURANT  a répondu le 25/09/2013 à 19:50:

FAUT aprés 19,5 ans de service .... Est la pension est de 700 à 800 euros en moyenne...
MAIS IL FAUT SAVOIR QUE L'ON CHERCHE DES RECRUES TOUT LES JOURS, par comptre il faut se lever, travailler, partir sur le terrain et même faire le guerre de temps a autre.... ce n'est pas long juste 1/2 vie active... MDR

@ samarinda  a répondu le 25/09/2013 à 19:55:

" Privatiser certaines fonctions de l'Armée " : Vous en avez d'autres, des " brillantes " idées du même acabit ? Par le passé, ce fut déjà le cas pour certaines tâches, et résultat, la facture augmente pour le MinDef (ne croyez pas que les coûts baissent pour autant...). C'est probablement le ministère qui a fait les plus gros efforts de restructuration (depuis déjà deux décennies bientôt d'ailleurs), très très loin devant les autres, qui devraient en prendre de la graine.

dan  a répondu le 25/09/2013 à 19:55:

encore un jaloux,il fallait "rempiler",la porte était ouverte.....

Mobius  a répondu le 25/09/2013 à 19:57:

Au contraire je pense que, malgré encore des excès, le ministère de la défense et l'armée sont l'institution la plus respectueuse du contribuable que tout autre ministère. Ils ne protestent jamais ou presque, ils ont fait des efforts budgétaires imposés à aucun autre ministère et je pense que pour la plupart d'entre eux, les militaires une haute idée de leur métier ainsi qu'une haute estime de la France.

Biscotte  a répondu le 25/09/2013 à 20:44:

@samarinda
Il me semble que votre connaissance du sujet relève du café de comptoir.
Je vous répondrai donc au même niveau.
Engagez vous, obéissez, bâtez vou, ordonnez aux autres d aller risquer leur vie, soyez prêt a donner la votre et a prendre celle d autrui, passez un peu de temps dans les bureaux pour partager votre savoir et préparer l avenir, et comme cela dans 15 ans vous aurez peut être droit a une pension de 700 a 800 euros par mois

@ samarinda  a répondu le 25/09/2013 à 21:58:

Ce que vous oubliez de dire c'est que le faite qu'on ai une pension on a pas droit au chômage...

Blondy  a répondu le 26/09/2013 à 2:04:

@samarinda - Et que dire des députés qui perçoivent une retraite de presque 1500 euros après un seul mandat de 5 ans ? Et de nos vaillants sénateurs dont les veuves perçoivent presque 100 % de la retraite de leur défunt mari ? Et des Ministres auxquels il suffit d'avoir été 6 mois Ministre pour percevoir la retraite en rapport etc.etc.

samarinda  a répondu le 26/09/2013 à 4:38:

Que de commentaires et plus particulièrement sur un sujet que certains pensent connaître mais ont du passer à côté de certaines fonctions de l'armée. Concernant mon engagement pour notre pays, j'ai répondu présent lorsque celui-ci me l'a demandé et pourrais donner des leçons à certains pour la prise de risque. Dans les commentaires il y a ce refus de regarder le fonctionnement d'une entité, mais nous sommes en France réorganiser les autres mais pas soi même. Allez la grande muette des efforts sur les achats, sur la structure de certaines fonctions vous avez du travail devant vous ce qui devrait permettre d'améliorer le financement pour le métier, pas pour la gestion "des pneus".

@samarinda  a répondu le 26/09/2013 à 10:05:

Ah bon ??!!

- 15 ans et un jour de service, 24 annuités : 869 euros de pension.

- 16,5 ans dans la marine, parti à la suite d'un non renouvellement de contrat. 24 annuités : env. 900? de pension.

- 23,8 ans de service, parti à 43 ans : 1200 euros de pension.

- Sous officier, 21 ans de service bonification pour un sejour à l'étranger : environ 950 euros mensuels net.

- Né en 1955, engagé à l'EAI en 1972, retraite, volontaire, en 2002, soit 30 ans de service avec le grade de major, sans pécule. 5 annuité statutaires et 2 annuités supplémentaires (campagnes, sauts, etc.), soit 37 annuités, donc 74% de ma dernière solde. Montant imposable 2009 : 20193.32 euros, soit 1682 per mois.

- Major indice EX, 39 années de service : 1822 euros.

- Adjudant-chef à l'échelon le plus haut, 53 ans, retraité depuis un an. 35 ans de service, plusieurs OPEX : 1629 ? par mois.

- Premier maitre de carrière, 36 ans, quitte la marine l'été dernier aprés 17 ans de service dont 15 à la mer, 29 annuités : 953.26 ?.

- Retraité militaire depuis l'âge de 24 ans, pour cause de blessure. 52 ans, donc 27 ans de retraite avec pension d'invalidité à 50% : 500 euros mensuels.

- 15 ans de service grade caporal chef dans les troupes de marine. Poex et séjours outre-mer. Fin de de service en 2006 : 848,10?

samarinda  a répondu le 26/09/2013 à 13:58:

Un peu brouillon votre commentaire car beaucoup de chiffres mais sans explication. Par contre je note qu'il est possible dans l'armée comme pour les élus de toucher une pension ou rente avec peu de service. Cela me parait logique pour ceux qui sont sortis pour effectuer des missions à risques et certainement mal "récompensés" pour ceux qui y ont laissé une partie de leur corps, pour les ronds de cuir cela est dans le classique des retraites régimes spéciaux si chers à notre pays mais pas dans le risque. Pouvez vous expliquez pourquoi un maçon n'a pas les mêmes avantages qu'un militaire!!!! assis toute la journée dans un bureau. Je veux bien que la grande muette se défende mais je suis passé dans cette caste et que n'ai je pas entendu sur les planqués des bureaux etc etc. Je maintiens oui pour ceux qui sont sortis mais pas ceux qui passent leur temps le cul sur une chaise dans un bon petit bureau. Ne me dites pas que cela n'existe pas vous seriez un menteur. Je vous invite à regarder la courbe des pensions en fonction du nombre de militaire en activité et vous rendrez compte que le système n'est pas pérenne. Si des militaires ne commencent pas à se pencher sur ce déficit qui est proportionnellement le plus important des retraites rentes de notre pays alors les plus jeunes vont aller vers des déconvenues, car le système n'est pas tenable, sauf si vous pensez que l'avenir de l'armée n'est pas dans des technologies modernes mais dans une vision de pensionnés

MOMO92  a répondu le 28/09/2013 à 10:19:

J'ai beaucoup fréquenté les services ADMINISTRATIFS des armées pour vendre mes produits et je peux dire que l'occupation d'un siège dans un bureau reste une utopie car des batiments entiers sentent le "palais de la belle au bois dormant" tant ils sont déserts !!!!!!!!!!!!!!!
Très basiquement j'aurai tendance à penser qu'une retraite doit être en proportion de la durée et des versements faits lors de la période d'activité sinon vous êtes à la charge des autres citoyens déjà bien "ennuyés" par les décisions en cours ????? même en considérant 20 ans de service celà fait 30 à 40 ans de retraite ????

caporal chef  a répondu le 29/09/2013 à 22:34:

Avant de parler s'il vous plait faite le travail qu'un millitaire fait et ensuite on pourra en reparler d'accord.

Marin en colère  a répondu le 05/10/2013 à 7:49:

On peut aussi faire travailler l'éducation nationale pour faire des économies ? Un civil ne peut pas comprendre que 20 ans d'armée c'est 40 ans dans le civil... En moyenne je suis absent 5 à 8 mois par an loin de ma famille. Sur un bateau en mission nous fonctionnons souvent par bordée, on enchaîne 6 heures de quart puis nous faisons notre boulo la journée (et oui on travaille aussi !), ce qui fait en moyenne 6 heures de sommeil par jour souvent pris en 2X, les conditions de vie ne sont pas terribles sur les vieux bateaux la clim fonctionne mal et il fait en permanence 30/40°c dans le bateau et plus de 40° dehors en zone chaude, la production d'eau défectueuse limite souvent le nombre de douche et le lavage du linge... donc je pense que ma pension sera amplement méritée. Oui nous devons externaliser une partie du soutien mais pas au dépend des opérationnels qui ont aussi besoin de souffler de temps et temps auprès de leur famille en occupant des postes plus sédentaires...

un militaire  a répondu le 08/10/2013 à 19:51:

Bonjour tout le monde,
Je dirai surtout aux militaires d'expliquer à nos compatriotes que ça nous arrive souvent de partir le jour de la naissance de notre enfants on ne dit pas non,pendant que nous sommes à l?étranger on apprend le décès d'un être très cher, on part déminer et on revient avec une jambe en moins si si ne sont pas les deux !!!! ou avec le visage déchiqueté!!!!
Il en a qui reviennent souvent avec le paludisme ou d'autres maladies incurables!!!!!
il y en a qui restent en France sans rien faire en France qui gagnent 1200 euros par mois !!
etc ..... etc ......
Sommes nous plus nantis qu'eux ?