Le drone spatial américain top secret X-37B a atterri... après une mission de 22 mois

 |   |  317  mots
L'armée américaine a fait atterrir vendredi sur la base aérienne Vandenberg, dans le centre de la Californie, son drone spatial secret X-37B, au terme d'une mission de vingt-deux mois
L'armée américaine a fait atterrir vendredi sur la base aérienne Vandenberg, dans le centre de la Californie, son drone spatial secret X-37B, au terme d'une mission de vingt-deux mois (Crédits : DR)
Ces drones sont destinés à des tests de nouvelles technologies, mais les détails des missions sont tenus secrets. Il serait destiné à mettre au point de nouvelles technologies pour les décollages orbitaux et les rentrées atmosphériques et à préparer le remplacement de la navette spatiale américaine.

Voilà un retour qui va alimenter tous les fantasmes. L'armée américaine a fait atterrir vendredi sur la base aérienne Vandenberg, dans le centre de la Californie, son drone spatial secret X-37B, au terme d'une mission de vingt-deux mois. Le X-37B, long de neuf mètres et qui ressemble à une petite navette spatiale, s'est posé à 09h24 (16h24 GMT) sur cette base située près de Lompoc, à 260 km au nord-ouest de Los Angeles, a précisé l'US Air Force.

Le petit vaisseau spatial, aussi appelé Orbital Test Vehicle (Véhicule orbital expérimental), avait décollé le 11 décembre 2012 de Cap Canaveral, emporté par un lanceur Atlas 5. Cet engin construit par Boeing a volé pour la première fois en avril 2010 pour une mission de huit mois. Un deuxième véhicule a décollé en mars 2011 pour rester en orbite 15 mois.

Nouvelles technologies

Ces drones sont destinés à des tests de nouvelles technologies, mais les détails des missions sont tenus secrets. L'armée de l'air reste très discrète sur les détails de ce programme, classé confidentiel depuis 2004, comme les objectifs de sa mission. Il pourrait servir dans la lutte contre les satellites hostiles. La source proche du dossier jointe par l'AFP s'est contentée de préciser que les prochaines missions auraient notamment pour but "d'étendre encore la durée" en orbite.

Le X-37 est un prototype de navette spatiale sans équipage développé par la NASA à compter de 1999, destiné à mettre au point de nouvelles technologies pour les décollages orbitaux et les rentrées atmosphériques et à préparer le remplacement de la navette spatiale américaine. C'est un engin de taille réduite pesant moins de 6 tonnes, doté d'une soute cargo. Le premier vol atmosphérique a eu lieu en 2006  en Californie, à la base Edwards. Le premier lancement en orbite a eu lieu le 22 avril 2010.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/10/2014 à 10:01 :
C'est une technologie fabuleuse qui permet de modifier l'orbite d'une satellite et de la faire atterrir pour la rééquiper à volonté. Une prouesse qui permet de mesurer l'avance considérable de la technologie américaine et l'avance cognitive de leurs dirigeants. Bravo à Boeing pour cela (ça fait quelques années que des observateurs astronomes amateurs regardent une satellite changer totalement d'orbite avec surprise).
a écrit le 20/10/2014 à 8:25 :
pfff.. pas de photos satellite .. et aucune sur le pentagone le 11 sept...???? dommage que le ridicule ne tue plus !!!
a écrit le 19/10/2014 à 23:07 :
Tellement secret qu'on en fait un article avec des photos.. ca sent plutot l'opération de com' pour aller mendier au congrès des brouzoufs en plus, en se passant la brosse à reluire façon "nous sommes les meilleurs du monde, la preuve, personne n'a un jouet comme nous".
a écrit le 19/10/2014 à 23:06 :
Un peti commentaire en passant : un programme secret c'est necessairement secret. Donc le pays concerne n.en parle pas
Quand on commence par montrer des photos et filer des infos, ce n'est plus secret c'est de l'intox ....
A bon entendeur salut !
a écrit le 19/10/2014 à 19:56 :
Cet outil fait doublon avec ce qui existe déjà .A un coût surement supérieur .Un simple projet
d' étude qui sera abandonné .La finance quand tu nous tient .
a écrit le 19/10/2014 à 19:05 :
Ce sont les pirates informatiques du monde en entier qui vont se délecter de cette petite fusée américaine...
a écrit le 19/10/2014 à 16:07 :
En quoi est ce un drone? A ce compte tout satellite en est un...
Quant à la surveillance de la terre entière (c'est un commentaire) tout satellite d'observation en est potentiellement capable pour autant que l'orbite ait la bonne inclinaison.
Ce qui est remarquable en soi, c'est l'atterrissage automatique sur une piste. Pour le reste il n'y a rien de bien extraordinaire.
a écrit le 19/10/2014 à 12:58 :
Bon les satellites espions sont là .... une mini navette (sauf erreur de ma part) c'est d' emmener quelque chose (quoi ... je ne sais pas)... des armes de guerre satellitaires? ... histoire de priver "les autres" d'informations ?
Réponse de le 19/10/2014 à 15:29 :
Oui, vous avez vu juste. Il s'agit d'un type de canon laser dévéloppé pour la marine US et que le Pentagone veut mettre autour de la Terre pour détruire les satellites de communications russes et chinois, ainsi que leurs ICBMs. Au fait il comptent en faire tout un réseau. Mais c'est plutôt pour la façade du genre Hollywood car les Russes viennent d'envoyer il y a trois jours une fusée qui a mis sur orbite un satellite censé de "surveiller la Terre toute entière" (sic) sans en dire plus. Or si l'on peut envoyer un tel engin par fusée alors à quoi bon faire tout un tralala avec cette mini-navette ?
a écrit le 19/10/2014 à 12:06 :
Tout cela me fait une très belle jambe.
a écrit le 19/10/2014 à 11:42 :
ce machin là vole à quelle altitude ?... Il y'a tout de même une chose importante pas d'humain à bord compte tenu des contraintes !!!!!!!
a écrit le 19/10/2014 à 10:48 :
Il y en a peut-être un plus gros qu'on ne verra pas ?
a écrit le 19/10/2014 à 9:43 :
Top secret et tout est expliqué dans l'article?
a écrit le 18/10/2014 à 14:10 :
Une fois de plus, il faut tout dire aux US, mais eux, non... Le multilatéralisme étant impossible, ils se retrouveront isolés.
Réponse de le 18/10/2014 à 14:24 :
Réflechiisez un peu, serieusement... Vousl isez un article sur un drône américain dont la mission est secrète et vous extrapolez on ne sait pas trop pourquoi sur le fait qu'ils savent tout de nous. Mais c'est complétement faux ! La France a aussi depuis des années ses programmes secrets, tout comme la Russie, la Chine,..et beaucoup d'autres. Une critique n'est bonne que si elle est constructive, ce n'est pas le cas de la vôtre.
Réponse de le 18/10/2014 à 19:44 :
"qu'ils savent tout de nous" Héé bien, si vous ne savez pas que nous appartenons à l'otan, corps et âme, faut vous renseigner, vieux...
Réponse de le 18/10/2014 à 21:41 :
mais à chacun de vos posts vous vous la "pétez" or ceux-ci sont d'une rare indigence, dites HUMILITE, SAGESSE, vous font défaut. quel est votre cursus pro et universitaire? cela m'indiffère, des gens comme vous chaque jour j'en rencontre et m'amusent, donc svp cursus.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :