Mistral : 64% des Français favorables à une livraison à la Russie

 |   |  1226  mots
64% des Français sont favorables à la livraison des deux navires de guerre Mistral
64% des Français sont favorables à la livraison des deux navires de guerre Mistral (Crédits : reuters.com)
Selon un sondage commandé par La Tribune et réalisé par l'Ifop, les Français sont favorables à une large majorité (64%) à la livraison des deux bateaux de projection et de commandement (BPC) de type Mistral à la Russie.

François Hollande ne pourra pas ignorer que les Français sont largement favorables à la livraison des Mistral à la Russie, qui a été reportée "jusqu'à nouvel ordre" par Paris. C'est l'une des nombreuses surprises d'un sondage commandé par La Tribune et réalisé par l'Ifop entre le 9 et le 12 janvier auprès de 1.001 personnes. Dans un pays considéré souvent comme bien-pensant, les Français font finalement preuve de beaucoup de "realpolitik".

A une majorité très confortable (64%), ils sont favorables à la livraison des bateaux de projection et de commandement (BPC), de type Mistral, à Moscou. La marine russe en a commandé deux exemplaires au groupe naval DCNS pour environ 1,2 milliard d'euros dans le cadre d'un contrat conclu en juin 2011 sous l'ancien président Nicolas Sarkozy. Une majorité qui recrute aussi bien à gauche (66%) qu'à droite (71%).

La semaine dernière, la Russie a officiellement envoyé une demande d'explication écrite à la France concernant son refus de lui livrer les navires de guerre Mistral, selon l'agence publique russe Ria-Novosti, citant une source militaire. Selon l'agence, qui cite une source anonyme au sein du Service fédéral russe de coopération militaire, ce dernier a adressé une demande à la direction générale de l'armement (DGA) "avec l'objectif de recevoir une réponse officielle". "Pour décider de la suite, saisir un tribunal ou donner du temps à la France, la Russie doit disposer d'une explication écrite de la situation", a indiqué cette source.

Une mesure pas efficace pour régler le conflit entre Kiev et Moscou

Les Français sont d'autant plus convaincus de la nécessité de livrer les deux Mistral à la Russie qu'ils considèrent, à une très large majorité (75%), que le refus de la France de remettre ces navires à la marine russe n'est pas efficace pour régler le conflit entre l'Ukraine et  la Russie. "L'opinion française est très déterminée sur ce sujet, notamment chez les plus de 35 ans (80%)", constate le directeur des études politiques à l'Ifop, Damien Philippot. Et de préciser que ce sondage s'écarte du "politiquement correct". Une prise de position, alors même que 66% des sondés estiment que la situation dans le conflit entre l'Ukraine et la Russie n'a pas évolué ces dernières semaines.

Un sondage réalisé avant les nouveaux combats de ces derniers jours dans la zone de l'aéroport Serge Prokofiev de Donetsk, où les séparatistes ont lancé une offensive depuis jeudi. L'Union européenne restera ferme envers la Russie, y compris sur les sanctions, alors que les violences ont regagné en intensité dans l'est de l'Ukraine, ont décidé lundi les ministres européens des Affaires étrangères.

Curieusement, ce sont les Français qui ont voté pour Marine Le Pen à la présidentielle de 2012, qui sont les plus nombreux (39%) à estimer que le refus de livrer est une mesure efficace pour régler le conflit entre l'Ukraine et la Russie. Contrairement aux électeurs de Nicolas Sarkozy (85%) et de François Hollande (76%) qui estiment que le refus de livrer les deux navires de guerre n'est pas efficace pour régler le conflit entre l'Ukraine et la Russie.

Pourquoi les Français souhaitent la livraison des Mistral?

Quelles sont les raisons des Français? Pour 77% des sondés, le refus de livrer les deux BPC aura des conséquences négatives directes pour les chantiers navals en France (notamment DCNS et STX France) et pour l'emploi. Des conséquences qui font "l'objet d'une véritable certitude", note Damien Philippot. Une quasi-unanimité qui se recrute autant chez les jeunes que chez les plus de 35 ans, et autant chez les femmes que les hommes... "C'est une forte prise de conscience majoritaire partout, notamment des impacts sur l'emploi", confirme-t-il.

Mais cette prise de conscience va au-delà des conséquences directes pour les chantiers navals et l'emploi. Ainsi 72% des Français considèrent que le refus de livrer va nuire à l'industrie de défense française en mettant en danger d'autres contrats commerciaux. En Inde, où Dassault Aviation négocie depuis trois ans la vente de 126 Rafale, Russes et Britanniques tentent de torpiller ces négociations en évoquant le refus de la France de livrer les Mistral. "Tous les interlocuteurs russes des Indiens disent de nous que nous ne sommes pas fiables. Les Anglais également", expliquait récemment aux sénateurs un des plus hauts responsables du ministère de la Défense, le délégué général pour l'armement, Laurent Collet-Billon.

C'est d'ailleurs ce que pensent 69% des sondés. Le refus de livrer les navires Mistral va favoriser les autres grands pays concurrents de la France en matière d'industrie de défense (États-Unis, Royaume-Uni, Russie...). Enfin, 56% des sondés estiment que ce refus va dégrader la réputation de la France à l'international.

La Russie, un partenaire économique important pour la France

D'une manière plus générale, les Français, à une large majorité (81%), estiment que la Russie est un grand pays avec lequel la France doit entretenir de bonnes relations. Ils affirment aussi que les relations économiques avec la Russie ont une grande importance pour l'économie française (80%). Une position "très homogène, à rebours de qu'on peut imaginer", note Damien Philippot. D'où, explique-t-il, une "inquiétude des Français sur des conséquences économiques" entre la France et la Russie qui ont "des relations solides".

En 2013, la France était le 3e fournisseur européen de la Russie (derrière l'Allemagne et l'Italie), avec 4,1% de parts de marchés, et la Russie représentait le 3e marché de la France, hors Union Européenne et Suisse. Les échanges bilatéraux se sont élevés à 18,2 milliards d'euros en 2013. La balance commerciale de la France avec la Russie est structurellement déficitaire en raison de la part très importante de la facture énergétique. Après s'être réduit en 2012, ce déficit est resté stable en 2013 (2,9 milliards). Les exportations françaises ont été multipliées par plus de quatre en treize ans (7,7 milliard en 2013 contre 1,8 milliard en 2000).

Enfin, les Français estiment à 63% que le gouvernement français a été suffisamment présent dans les négociations diplomatiques dans la gestion du conflit entre l'Ukraine et la Russie. Mais ils affirment à seulement 49% que la France a été efficace pour tenter de régler le conflit entre les deux pays. "Il y a un doute", sur l'efficacité du gouvernement français à peser sur ce conflit, confirme Damien Philippot. D'autant que les Français (76%) considèrent que les sanctions économiques contre la Russie sont une initiative américaine à laquelle se sont rangés les pays européens, dont la France.

Finmeccanica vend des hélicoptères à la Russie

Enfin, d'une manière générale, les Français estiment que les sanctions économiques infligées à la Russie ne sont pas efficaces (52%) pour régler le conflit entre l'Ukraine et la Russie. "Il existe un doute sur l'efficacité des sanctions occidentales", constate Damien Philippot. D'autant qu'il semble y avoir deux poids, deux mesures.

Ainsi, le constructeur anglo-italien AgustaWestland, filiale de Finmeccanica, a pu en toute quiétude vendre au géant pétrolier russe Rosneft 160 hélicoptères AW189 malgré le contexte de sanctions occidentales entre Moscou et les pays occidentaux. Une annonce révélée... le 31 décembre. Des appareils pourtant équipés de moteurs General Electric et d'une avionique Honeywell.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/08/2015 à 13:56 :
Nous refusons de livrer nos bateaux aux Russes (suite à la demande des amerloc) et eux ils montent une usine de fabrique d'hélycoptères pres de Moscou !!!!!! Veuillez bien réfléchir les critiqueurs et souteneur des socialos ....
a écrit le 06/08/2015 à 15:46 :
il faut livrer les bâteaux a la Russie chose promise chose dû
a écrit le 20/05/2015 à 10:45 :
Un contrat c'est un contrat ! Il n'y a pas à dire être favorable ou non...C'est quoi ce chantage ?
a écrit le 15/05/2015 à 20:18 :
Damien Philippot de l'IFOP, frère de Florian Philippot N°2 du FN et défenseur des intérêts russes en France.
a écrit le 05/02/2015 à 8:57 :
...la France , pays des " bisounours " .....c'est bien l'armée Russe qui se cache derriére les fameux soit disant séparatistes et menace l'Europe d'expansionnisme.... bruits de botte a l'est... et la France continue de désarmer...le leçon de 1936 - 40 n'a pas suffit sans doute .
Réponse de le 16/04/2015 à 17:06 :
Résolument, un tel niveau de naïveté me laisse pantois.
a écrit le 27/01/2015 à 16:52 :
un contrat c est un contrat aprés froissé la france n est pas la meme chose que froissé l ukraine ( les russie nous respecte plus que les anglo saxon )
a écrit le 22/01/2015 à 1:28 :
Devrions nous marquer un soutien à l'un ou l'autre de ces pays ?
La Russie n'a pas besoin d'un soutien, juste que nous respections nos contrats. Le premier bateau à été payé et appartient donc officiellement à la Fédération Russe. De plus, je ne vois pas en quoi et comment ces bateaux pourraient nuire à qui que ce soit...et encore moins à l'Ukraine. Que l'Ukraine mette son énérgie à vivre en paix en écoutant ses habitants et ensuite l'Ukraine sera crédible et pourra envisager de régler ses pseudos problèmes avec ses voisins.
Réponse de le 22/01/2015 à 14:10 :
"De plus, je ne vois pas en quoi et comment ces bateaux pourraient nuire à qui que ce soit"
Juste que 1 des 2 mistral devrait en cas de mise en service être basé à Sébastopol, base Russe en Crimée récemment annexée à l'Ukraine. Sinon en effet, pas de danger...
a écrit le 22/01/2015 à 0:38 :
La Russie n'a jamais respecté les accords de respect des frontières avec l'Ukraine en échange de sa dénucléarisation. Donc pas de Mistral à Poutine.
Réponse de le 09/05/2015 à 21:57 :
Les Yankees n'ont pas respecté leur promesse de geler le périmètre de l'OTAN donc guerre nucléaire contre les veaux Européens qui les suivent aveuglément vers l'abattoir ?
Je ne sais pas si vous êtes un pauvre type inconscient ou un traitre à la solde de l'étranger mais si nous ne livrons pas, nos chantiers vont faire faillite et on aura encore de chômeur qu'avant. Mais ça fera plaisir à ceux qui ont juré de détruire la France en l'agressant de tout les moyens possible et imaginable, à savoir nos amis les Américains et les Allemands.
Ce qui se passe en Ukraine est écrit dans le mein kampf de Brezinski qui dirige la politique euro-asiatique de l'Amérique aujourd'hui. Les Américains ont financé un coup d'état en Ukraine et placé à la tête de l'état des fascistes nostalgiques du 3eme Reich qui massacrent leur propre population et des agents à eux qui n'avait même la nationalité ukrainienne en arrivant dans le pays. Ce n'est pas notre problème ! Notre problème à nous, c'est de redevenir un état souverain dans lequel le peuple peut disposer de lui-même et mener sa propre politique sans rende de compte à personne, puis reformer un axe Paris-Berlin-Moscou ou Paris-Rome-Moscou voir Paris-Athènes-Moscou pour travailler à une façon pas trop brutale de renvoyer les troupes d'occupation Américaines de l'Europe outre-Atlantique. Cela fait 70 ans que les troupes Américaines occupent l'Europe et ça commence à faire long. Et si ils veulent encore déclencher une guerre mondiale, moi j'aime autant qu'ils aillent la déclencher chez eux, sinon je veux dans le camps opposé à la barbarie venue du nouveau-monde.
a écrit le 22/01/2015 à 0:35 :
Il est évident qu'après l'invasion de la Moldavie, Géorgie, Crimée, Ukraine... IL NE FAUT ABSOLUMENT PAS FOURNIR DE NAVIRES D'INVASION à Poutine pion du FSB russe.
a écrit le 21/01/2015 à 22:40 :
STOP AUX DEBATS !!!
La France a signé un contrat, il faut le respecter ! point final, la discussion s'arrête là
a écrit le 21/01/2015 à 10:40 :
On devrait plutôt les livrer à l'Ukraine. C'est eux qui en on le plus besoin en se moment. Problème : ils sont plus fauchés que les russes. 64% des français pour la loi du plus fort, quel courage!!
Réponse de le 21/01/2015 à 16:48 :
Vous etes bien le seul à croire à la version des méchants russe et du dictateur Poutine
Réponse de le 21/01/2015 à 17:01 :
C'est pas une histoire de loi du plus fort, mais simplement de bon sens.
Se priver des relations avec les russes, alors que l'Allemagne essaye de nous paralyser économiquement et que le Royaume-Uni plombe notre industrie de l'armement pour faire triompher BAE systems, c'est simplement se tirer une balle dans le pied.
Faut arrêter de vouloir sans arrêt exporter nos jolis principes partout et se mêler de ce qui ne nous regarde pas au détriment de notre économie, on ne peut plus se le permettre actuellement. Il faut livrer ces putins de bateaux pour rester crédible sur la scène internationale.
Réponse de le 15/05/2015 à 20:23 :
Vous croyez vraiment que la Russie veut partager ses richesses avec la France ?...

Il faut d'abord rester crédible avec ses alliés avant de vendre des Mistral à un pays qui les menace...
a écrit le 21/01/2015 à 10:00 :
De Gaulle avais dit un jour , l'Europe de l'atlantique à l'Oural , c'est vrais hier , comme aujourd'hui , la Russie fait partie intégrante de l'Europe , mais il y à toujours des discutions à n'en plus finir ( c'est çà la politique ) enfin un jour peut ètre ? . je signe ; Dolce André .
Réponse de le 22/01/2015 à 17:32 :
L IDE EST BONNE? MAIS IL Y A ENCORE DU BOULOT? TROP D EGOISME NATIONNAL ET EUROPEENS???
a écrit le 21/01/2015 à 9:54 :
Ces Mistral,

il devient urgent de les conserver pour les faire naviguer sur la Seine pour protéger Paris assiégée l'Elysée et Matignon devenus extrêmement vulnérables avec l'accumulation des provocations de charlie de valls de hollande etc ...
a écrit le 21/01/2015 à 9:34 :
Question de principe : la France s’est engagée à livrer le Mistral, qu’elle le livre. C’est avant qu’il fallait se poser les questions d’éthique. Ou bien y avait-il une clause dans le contrat qui stipulait quelque chose du genre : « nul et non avenu s’il s’avère que la Russie a l’intention d’utiliser ce navire de guerre pour faire la guerre » ?
a écrit le 21/01/2015 à 8:39 :
Et pendant ce temps là, de fabuleux contrats sont (ou sont en passe d'être) signés avec des pays protecteurs du terrorisme (Al Qaïda ou EI).
Donc comme il est dit : "Deux poids - Deux mesures"...
a écrit le 21/01/2015 à 8:18 :
64% ...? Non je ne peux pas le croire ! On dirait que ça amuse nos compatriote l'invasion de l'Ukraine ... je rêve ...non je cauchemarde !!!!
Réponse de le 21/01/2015 à 16:49 :
Arreter d'écouter la propagande occidentale , invasion laisser moi rire
Réponse de le 21/01/2015 à 17:05 :
Ou peut-être que nos compatriotes en ont marre de devoir payer sans arrêt les pots cassés pour notre politique étrangère d'ingérence systématique dans les affaires des autres Etats.
As-tu une idée des dizaines de milliards de dollars perdus et des milliers d'emplois menacés si on ne livre pas ces bateaux ? Faut arrêter de vouloir exporter nos bonnes manières partout dans le monde et penser un peu à nous, on est suffisamment dans la m**** en ce moment...
Réponse de le 24/01/2015 à 11:25 :
Peut-être que nos compatriotes ont compris que l' Ukraine est envahie par les forces de l OTAN et non pas par la Russie.
Réponse de le 05/02/2015 à 0:05 :
Pas par les forces de l'OTAN, mais mise en vrac par les magouilles étasuniennes cela ne fait plus un doute : Obama viens lui même de le reconnaitre lors d'une interview donnée a CNN le 2 Février dernier..
Depuis le Maidan l'activisme des mercenaires US d'Academy (ex BlackWaters) n'est même plus mise en doute : Qui les paye selon vous ? Poutine ?
a écrit le 21/01/2015 à 3:55 :
"Quand la Russie a lancé son agression contre l'Ukraine, les citoyens lituaniens ont compris que notre voisin n'était pas amical." Voilà comment Juozas Olekas, le ministre de la Défense lituanien, a justifié auprès de l'agence Reuters l'étonnante information selon laquelle son pays allait diffuser prochainement un manuel de survie en cas d'invasion russe.
Réponse de le 21/01/2015 à 8:02 :
Tout comme les armes de destruction massive en Irak, on se rend bien compte que cette fameuse invasion russe n'est que pure propagande pour faire peur au bon peuple et justifier des actions géostratégique.
a écrit le 21/01/2015 à 3:25 :
Les ministres des Affaires étrangères des quatre pays du format dit "Normandie (Ukraine, Russie, France, Allemagne) ont convenu de se rencontrer mercredi à Berlin pour tenter d"empêcher une nouvelle aggravation de la confrontation militaire et une nouvelle escalade politique entre Kiev et Moscou.
a écrit le 21/01/2015 à 3:11 :
Il y a 1 mois les français mettaient Hollande à 12% dans les sondage et désormais à 40%. Poutine continue d'envahir la Russie. Les français ont toujours une guerre de retard !
Réponse de le 21/01/2015 à 21:10 :
Si seulement Poutine choisissait d'envahir la Russie, et d'utiliser ses soldats et ses équipements militaires pour détruire villes, industrie, campagne et hélas ! habitants de son propre pays, cela donnerait une bouffée d'oxygène au Donbass .. Mais malheureusement, il continue d'envahir ... l'Ukraine qui n'a pas besoin de lui et des ses équipes de (mauvais) conseillers pour avoir déjà suffisament de problèmes à régler.
a écrit le 21/01/2015 à 0:59 :
Eh bien la revoila notre belle france munichoise! Vive daladier et vive monsieur le chancellier! On va quand même pas se fâcher avec un de nos bons client pour des broutilles!
a écrit le 21/01/2015 à 0:50 :
Hollande et Valls ne travaillent pas pour la France.
Réponse de le 21/01/2015 à 8:19 :
L'économie qui prime sur le politique ...
a écrit le 20/01/2015 à 21:05 :
Il serait temps que Hollande, ouvre ses oreilles, et qu'il comprenne qu'il est sur la voie d'une IIIe Guerre Mondiale, il ne faut pas obéir bêtement à l'Europe qui obéit aux U.S.A. Si cela devait arriver comme le souhaite un journaliste dont je ne me rappelle plus le nom ( heureusement ), il est écœurant et abject, il voudrait que Moscou soit écrasé. Les Russes sont respectables et de forts guerriers, si on devait les affronter, on serait vite écrasés.
Réponse de le 21/01/2015 à 1:19 :
Respectables et de fort guerriers qui ont asservi la moitié de l'Europe et menacé l'autre pendant 40ans, avec deja un petit colonel du kgb poutine dans ses troupes.. Courage fuyons! Et vendons leur ces p..... de bateaux. Mais descendons comme un seul charlie dans la rue défendre l'idéal de liberté de notre beau pays et nous refaire une petite virginité morale a bon prix.
a écrit le 20/01/2015 à 20:38 :
Peu importe le nombre de Français favorables ou non, qu'ils soient même 100%, le Maître de l'Europe ne veut pas qu'on livre ces navires à Poutine et la France doit obéir à son Maître de Washington. Et se taire, comme les journalistes.
a écrit le 20/01/2015 à 18:37 :
Je suis de Rosiii, mon nom est Vladimir, également appelé VladimirPutin :). Pétition demandant la traduction automatique. Ce est ce que je dis - rien ne vous organiser avec le navire Mistral. La Russie n'a jamais commandé des armes à l'étranger, ce serait une expérience - et ce est tout simplement une catastrophe. Et il a ordonné à de bonnes relations avec la France, se faire des amis. Armes et hélicoptères sur elle Russie. Il se avère que ce est juste une grosse barge flottante.

Et maintenant que vous vous comportez comme beaucoup diminué dans nos yeux.

Je étais moi-même à Paris et à Clamart sur un voyage d'affaires à travailler une semaine, escaladé la Tour Eiffel et le Louvre. Je ai vraiment apprécié, surtout l'air et le charme de Paris. Nous sommes tous bien disposés envers la France. Nous avons beaucoup de voitures Reno Logan à Novossibirsk en Sibérie. Elles sont produites par moitié en Russie. Ils sont utilisés comme taxis. Les chauffeurs de taxi louent comme un support fiable et simple.

Avec l'Ukraine, nous vivons ensemble mille années, ils sont toujours - puis y aller, puis exécutez ici. Nous avons nous-mêmes Tranquille et paisible déjà triés. En Ukraine, plus de la moitié de la population russe aussi. Ce est tout ce qu'il ya un pays. Comme Normandie et Gascogne vous :)
Réponse de le 21/01/2015 à 3:15 :
Nous apprécions beaucoup les russes, mais pas son gouvernement qui se comporte en envahisseur comme l'Urss après guerre. Chaque pays doit garder sa souveraineté !
Réponse de le 21/01/2015 à 3:25 :
"plus de la moitié de la population russe aussi."
Juste en rêve, pas plus de 20% sur le pays, dont un pourcentage d'environ 50% dans le Donbass. Mais être russophone implique pas obligatoirement valider la politique de Moscou.
C'est pour cette raison que l'Ukraine ne s'est pas retournée comme une crêpe face aux chars russes. Seule, une minorité à l'est souhaite sont rapprochement avec la Russie.
Nous aussi, les Français, nous n'avons rien contre votre peuple, et tous ceux qui auront été visité Saint Pétersbourg y auront trouvé du charme et des musées intéressants.
Réponse de le 21/01/2015 à 6:24 :
Detrompez vous, je connais bien les pays de l'est et je peux témoigner qu'une très large majorité d'habitants son pro russes. Après on peut toujours se la raconter mais ces pays baignent toujours dans la culture russe et même si les dirigeants sont souvent hostiles a la russie, c'est loin d'etre le cas des populations. Du moins selon ce que j'ai pu constater en voyageant. Il n'y a qu'a regarder les resultats des elections en ukraine durant les dernieres decenies pour constater que la population est tout sauf anti russes. Ouvrez les yeux et ayez donc le courage de comprendre que malgres la propagande européenne l'ukraine est bel et bien pro russe. D'autre part la minorité au pouvoir a kiev se montre sans pitié et cruelle envers la majorité des ukrainiens qui sont pro russe. J'ai par exemple un cousin a kiev qui est Letton (u.e.) et qui a son entreprise a kiev. Les miliciens ukrainiens ont voulu l'enroler dans leur milice mais devant son refus, car comme beaucoup il n'est pas avec le gouvernement de kiev, et bien ils l'ont battu devant sa femme et ses gosses. Le cousin est a l'hopital et il est maintenu en vie par une machine. Ses 2 reins sont gravement endommagés. Après, comme je l'ai dit, on peut toujours refuser de voir cette réalité en face. La situation en ukraine est loin d'etre aussi lisse et simple qu'on veut nous le faire croire.
Réponse de le 21/01/2015 à 9:47 :
Votre réalité manque singulièrement d'objectivité?
a écrit le 20/01/2015 à 17:41 :
Baisser la culotte pour l'argent.
La france est le 5ème exportateur d'armes dans le monde. Business is business...
a écrit le 20/01/2015 à 16:15 :
65% des Français disent OUI

Barack Obama dit NON

F. Hollande dit : Yes, Sir.

C'est la France éternelle, souveraine à en défriser les poi….
Réponse de le 20/01/2015 à 16:47 :
@La France doit.. Et comme le dit depuis sa création invariablement, le seul parti qui prône la sortie par la mise en jeu de l'article 50 du TUE, l'UPR, la France doit quitter cette mascarade.
Réponse de le 20/01/2015 à 20:32 :
Raconter des énormités, on en lit tous les jours, mais écrites en phrases construites intelligibles et cohérentes, ce n'est apparemment pas votre fort.
Changez de lecture et de références !!!
Réponse de le 21/01/2015 à 3:17 :
La France doit rester au contraire dans l'OTAN, l'Europe doit être consolidée ainsi que l'euro. le contraire n'est que de la propagande poutinienne qui crée d'ailleurs l'Eurasie et souhaite étendre sa monnaie. Stop à l'envahisseur !
a écrit le 20/01/2015 à 16:05 :
Faire des "affaires" avec des pays qui ne respectent pas les droits de l'Homme, est-ce vraiment une affaire ? Les JO se tiennent en Russie et en Chine, la coupe du Monde de football au Quatar... On devrait déjà être mort de honte. En tous cas il ne faut pas s'étonner du manque des crédibilité des Etats qui se positionnent comme exemplaires car ils ne valent guère mieux que les autres.
Réponse de le 20/01/2015 à 20:09 :
Guantanamo , c'était pas mal non plus.
et l'attaque sans raison valable de la Lybie , de la Syrie et de l'Irak , c'était pour le respect des droits de l'homme ?
Réponse de le 20/01/2015 à 21:21 :
En revanche, faire des affaires avec les US, pays qui pratique la torture à grande échelle, qui a causé le plus grand nombre de morts civiles dans le monde au XXIe siècle (presque 300.000 rien qu'en Irak, pour s'entendre finalement dire qu'il n'y a jamais eu d'armes de destruction massive là-bas, juste un pays qui refusait désormais de vendre son pétrole en dollars), pas de problème :-) Et c'est sûr que la France, après avoir causé une boucherie dans toute l'Afrique avec sa guerre néo-coloniale en Libye (autre pays qui souhait cesser de vendre son pétrole en dollars, soit dit en passant), après avoir armé et financé Al-Qaïda en Syrie, est bien placé pour faire des leçons en matières de Droits de l'Homme...
Réponse de le 21/01/2015 à 11:13 :
Tout à fait juste.
a écrit le 20/01/2015 à 15:37 :
Nous n'avons pas à participer à la déstabilisation économique et militaire de la Russie, l'Europe ni la France ne peuvent "s'offrir" un conflit avec la Russie. La déstabilisation est une stratégie américaine à laquelle nous ne pouvons nous associer.
a écrit le 20/01/2015 à 15:31 :
Super... donc en résumé : il faut tenir compte de l'avis de 1001 personnes, interrogées par sondage, qui sont toutes juristes, qui sont toutes diplomates et expertes en géopolitique, qui ont toutes lu le contrat.... tout comme l'auteur de l'article ? Cela dit moi non plus je ne l'ai pas lu... Enfin vive les sondages : c'est vrai que lorsqu'une situation est cornélienne, épineuse, rien ne vaut un petit sondage pour avoir une bonne solution.
Réponse de le 20/01/2015 à 20:11 :
les "experts en géopolitique" de notre gouvernement sont pas mal non plus.
au fait , que devient Fabius ? on ne l'entend plus ces temps ci.
a écrit le 20/01/2015 à 14:51 :
Livrez les!!!! on l'encaisse et après on verra.
a écrit le 20/01/2015 à 14:33 :
logique 1 bpc ne change RIEN au rapport de force .l italie livre des helicops et nous pauvre *** on se fait en ****** . qu on lui donne son navire peu etre aprés la parole de la france sera ecouté .
a écrit le 20/01/2015 à 14:29 :
Avec l'effondrement du Rouble, l'effondrement de l'économie Russe, la Russie n'a plus les moyens de payer ces Mistral,
c'est leur rendre service que de ne pas leur livrer ces bateaux et leur rembourser les avances.

L'alternative c'est de vendre ces Mistral à l'Egypte ;

Dans le même temps, la communauté internationale se doit de mettre sous tutelle Israel qui persiste à coloniser et à tuer massivement des Palestiniens, la mise sous tutelle impliquerai de neutraliser toutes les armes d'Israel qui en fait le pire usage aboutissant au terrorisme qui gagne nos contrées,

il faut bien se rappeler que De Gaulle nous avait bien prévenus.
Réponse de le 20/01/2015 à 15:27 :
Allez papy, une dernière ptite goute de derrière les fagots…. pour la route…humghn…? c'est pas de refus…et gLOU !!
Réponse de le 20/01/2015 à 15:36 :
Cette solution " douce" est la pire concernant Israel. Il n'y a de plus belle entrée en " enfer" que de toucher " a la prunelle de ses yeux"...pauvre fou.
De Gaulle a ete vire et puis mort en peu de temps pour avoir traite le people juif de "peuple" dominateur ! ...il a paye CASH ! tres vite..."je benirais ceux qui te benissent et maudirait ceux qui te maudissent"...vous voila prevenus.
Am Israel chai ! que vous le vouliez...ou non ! Alors France calme toi avant que la ruine du malheur n"ai raison de toi...
Réponse de le 20/01/2015 à 16:46 :
Oui enfin, CDG avait dit aussi "l'Europe de l'Atlantique à l'Oural et de Dunkerque à Tamanrasset" mais c'était peut être une boutade ? Le "Mistral" c'est comme une voiture, on l'achète ou pas. Imaginez que vous en achetiez une et qu'au moment où vous allez la chercher le vendeur vous dise "non Monsieur, vous avez une tête qui ne me revient pas" vous réfléchissez et ensuite vous allez ailleurs et c'est pas bon pour notre réputation dans ce marché, mais les américains ou d'autres prendront bien notre place. Quant aux moyens russes, a-ton nous les moyens de les rembourser ?
Réponse de le 22/01/2015 à 18:52 :
Gedeon, tu sors de table ? . que le peuple d'israel soit vivant, je veux bien, que tu insultes De Gaulle, l'homme qui a sauvé les juifs de france, je suis moins d'accord.
Relis ton histoire de france
Cordialement.
a écrit le 20/01/2015 à 14:20 :
Après le chaos qui a suivi l’effondrement de l’Union Soviétique, la Russie appuie sa renaissance depuis quinze ans sur des valeurs patriotiques et spirituelles qui ne peuvent que la renforcer quand l’Europe se cherche sur le plan moral, sape les fondements de la société occidentale comme celui fondamental de la cellule familiale, confondant le respect de la différence avec la norme naturelle et légale, accepte les critiques blasphématoires des croyances au nom d’une liberté dévoyée, et ne parvient pas à sortir d’une crise économique qui menace même de bouleverser ses structures.

Même si la Russie subira sans doute un ralentissement de son développement économique pour diverses raisons pendant une période passagère, elle possède d’immenses potentialités qui rendent inéluctable sa future position de puissance phare de l’Europe.

Sa richesse en énergie indispensable à l’Europe et au reste du monde, notamment à la Chine, dont elle a commencé à orienter les flux vers son sud en réponse à la crise en Ukraine, ajoutée à une organisation monétaire indépendante du dollar en cours de structuration avec les pays d’Asie et d’Amérique Latine, même si elle connaîtra des soubresauts pénalisants, mettent en danger notre continent. Il est urgent de s’entendre avec notre grand voisin.
a écrit le 20/01/2015 à 14:14 :
La première motivation est basique ; respecter les contrats que nous passons et savoir surmonter les crises en tenant principalement cause de nos intérêts Européens. Et lesquels sont-ils ? - Développer une politique d'union, dans laquelle la Russie à un rôle de partenariat de premier ordre. Et je dois avouer qu'il ne faut pas, comme dans beaucoup de problèmes se limiter à une perception trop étriquée. Nous ne pouvons nous permettre de construire une Europe dans une notion d'affrontement. L'Europe doit trouver sa voie en dehors d'une réponse de l'OTAN. J'ai eu l'occasion de prendre connaissance d'un article écrit par madame Hélène Carrère d'Encausse, je dois admettre que son développement me paraît judicieux ; de grand intérêt.
a écrit le 20/01/2015 à 14:00 :
Il faudrait qu'on se reveille un peu à chaque fois c'est nous qui respectons le plus les règles et c'est nous qui nous faisons avoir. On peut pas exporter vers la Russie mais dans le même temps, les autres industriels ne s'en privent pas. Dans d'autres cas on ne peut pas honorer notre signature parce que notre matériel comporte des composants étrangers. Le gouvernement allemant nous fait poireauter juste assez longtemps pou quee notre parole ne vale plus rien . Mais en même temps Krauss Maffei ne se prive pas pour utiliser des intermédiaire, corrompre dans tous les sens pour finaliser ses contrats. Bientôt Nexter er KM-W seront une seule et même entreprise,
dans ce conglomérat je serais étonné que nous ayons notre mot à dire , que ce soit sur les contrats ou sur la localisation des emplois.
a écrit le 20/01/2015 à 13:35 :
Population Russie : 142,5 millions
Population OTAN : 989 millions

Mitaires actifs Russie : 845.000
Militaires actifs OTAN : 38.585.000

Réservistes Russsie : 2 millions
Réservistes OTAN : 127,4 millions

Chars Russie : 2,550
Chars OTAN : 367.507

Avions de combats Russie : 1.456
Avions de combat OTAN : 225,900

Têtes nucléaires Russie : 1.800
Têtes nucléaire OTAN : 1.211.583

Données fin 2013 (netrick)
Réponse de le 20/01/2015 à 21:12 :
HUMOUR?vue comme cela c est plus clair??? LE PROBLEME QUE FERAS LA CHINE ET L INDE? CONBIEN DE BATALLONS MON GENERAL???
Réponse de le 21/01/2015 à 6:43 :
1 211 583 têtes nucleaires ? Voys avez perdu tout sens de la réalité. L'otan dispose a tout cassé de 9000 tetes. La russie en a environ 1800 pretes a lancer et 16000 en reserve. De plus la russie avec la chine et l'inde ont un joli paquet de lanceurs operationnels, ce qui n'est pas le cas de l'europe et de ses 500 tetes feanco anglaises. Il faut arreter de raconter n'importe quoi ^^
a écrit le 20/01/2015 à 13:34 :
Le système politique russe actuel appelé "poutinisme" "ne tiendra pas longtemps", affirme l'écrivain Boris Akounine, qui se dit "pessimiste à court terme pour la Russie, mais optimiste à moyen terme", tout en estimant qu'actuellement son pays "s'enfonce dans les ténèbres". "Le prix qu'il faudra payer pour changer de régime sera, je le crains, élevé", dit-il. "Il est hors de doute que ce régime s'en ira, tout simplement parce qu'il est extraordinairement inefficace, c'est un anachronisme historique". "La menace russe est un facteur de consolidation de la nation ukrainienne". Le problème principal de cette dernière est le même qu'en Russie: la corruption". L'homme de lettres est en train d'écrire une histoire de la Russie en huit volumes (deux ont déjà été publiés). En historien, il pense que la mentalité de la nation russe d'aujourd'hui s'explique par des raisons très anciennes. "Cela va jusqu'à la Horde d'Or. L'Etat russe d'aujourd'hui est héritier de l'empire de Tchinguiz-Khan bien plus que de Byzance"."Ce n'est ni bien ni mal, dans certaines situations cela présente des avantages. L'empire est sacralisé, le pouvoir est sacralisé, la vie des hommes n’obéit pas à la loi, mais aux ordres", pense Akounine pour qui la Russie actuelle est gouvernée par une "arestocratie", autrement dit un groupe d'hommes qui règlent leurs problèmes en arrêtant ceux qui les gênent. Ce pouvoir s'appuie essentiellement sur trois groupes sociaux: la police et les services spéciaux, les oligarques alliés au Kremlin et les fonctionnaires corrompus. Interrogé sur les sondages accordant une très forte popularité à Poutine, il affirme qu'une grande majorité des Russes se désintéressent de la politique et si on leur demande s'ils appuient le maître du Kremlin, ils répondent machinalement "oui" pour avoir la paix. L'écrivain s'insurge contre le sort fait à l'opposant Alexeï Navalny, avocat et homme politique qui a passé six mois en prison, accusé de détournement de fonds "à la suite d'une affaire entièrement fabriquée". Yves Rocher Vostok, la filiale russe du groupe français, a démenti "formellement" que la société soit "à l’initiative du procès contre monsieur Navalny". "Ce sont bien les autorités russes" confirme-t-elle. La série de livres d'Akounine sur l'histoire de la Russie va du IXe siècle à 1917. Pourtant, c'est l'histoire récente qui a laissé des traces profondes dans la société russe : "je ne saurais pas rester objectif en parlant de Lénine ou de Staline. "De ce dernier, on ne pourra parler que lorsqu'il ne pourra plus revenir. Alors qu'actuellement, on assiste à une sorte de renaissance du stalinisme avec Poutine". (cdf)
Réponse de le 20/01/2015 à 14:21 :
Merci pour ton discours, quel magnifique somnifère ! depuis plusieurs jours d'insomnie je commence à bâiller déjà….
Réponse de le 20/01/2015 à 16:49 :
Le troll fou est de retour, dieu nous garde!
Réponse de le 20/01/2015 à 20:35 :
Autant être aveugle que lire des stupidités pareilles.
a écrit le 20/01/2015 à 12:46 :
soit on rend l'argent soit on le livre, mais pour l'instant, le mieux est de rien faire et d'attendre, les Russe en sont d'ailleurs gêner, ils ne savent plus quoi dire, si ils n'ont pas porté plainte, c'est que c'est une arme à double tranchant, 'il y a maitenant une condition politique à respecter, les livraisons sont conditionnés aux accords politique, pas commerciaux, c'est la grande différence, vous n'aider pas quelqu'un qui vous menace, la confiance est cassée.
Réponse de le 20/01/2015 à 12:53 :
@dd N'importe quoi..
Réponse de le 20/01/2015 à 13:48 :
@dd
Bonjour , pour votre analyse et erronee , le temps joue pour la russie , vous n oublier pas sans doute que depuis plusieurs mois la France et Dassault ( et bien d autres entreprises ) essaient de concretiser le contrat du siecle la vente de 126 rafales , et comme si bien dit dans l article la Russie ne va pas se gener d insinuer que la france n est pas un partenaire FIABLE aupres du gouvernement Indiens, avec l exemple tout indiquer des Mistrals Bloquer au port
a écrit le 20/01/2015 à 12:36 :
Dans la crise russe.
Donner de l'argent à la Russie.
L'argent est mieux que les navires.
Réponse de le 20/01/2015 à 14:25 :
Salutations de la Russie, malheureusement, je ne savent pas le français, en utilisant un traducteur automatique.
Vous avez raison, dans un nombre croissant de partisans de rejet russe de la transaction, pour les raisons suivantes:
- Ces navires sont trop chers. Lorsque ce contrat consistait nous ne avions pas la Crimée, en Crimée est le chantier qui a produit de grands navires de débarquement. Pour l'argent, compte tenu de la valeur actuelle du dollar, nous pouvons construire un 5-6 navires de cette classe, qui sera en mesure de travailler dans les latitudes septentrionales. Nous devons investir dans son industrie. Fait intéressant, le Gouvernement de la République de Crimée a organisé une campagne massive des médias à l'appui du rejet de l'accord.
- Un service trop cher et des normes techniques différentes.
- Merci de sanctions, nous ne pouvons pas récupérer 1,2 milliard, mais pas moins de 3 milliards de dollars.
- La documentation technique pour le premier navire a déjà été transféré à la Russie.
- Ces navires ont une survie très bas de combat, ils peuvent être utilisés dans les opérations de maintien de la paix et de petits conflits locaux, pour les cas graves, ils ne correspondent pas.
- Il ne est pas clair où les utiliser. Dans la mer du Japon Mistral se transforme en une grande cible dans la mer Noire ne est pas nécessaire pour ces navires en Méditerranée nécessite un grand groupe de la sécurité dans les latitudes nordiques Mistral ne peut pas travailler.
- Si la France ne donne pas Mistral, la Russie et l'Inde auront un argument supplémentaire pour rejeter la transaction sur les avions "Rafale". L'Inde ne veut pas "Rafa", mais il empêche contracté. Inde moins cher d'acheter un plus modernes Su-30 cm, depuis les transferts de technologie et la Russie permet un haut niveau de localisation de la production en Inde.
Réponse de le 20/01/2015 à 14:45 :
Surtout si l'on tient compte que ces navires font une belle jambe pour les russes. Ils préfèrent l'argent plutôt, ce contrat était signé entre Sarkozy, le pro-OTAN, et l'ancien ministre de la Défense russe qui avait une femme française (!!).
Donc, ces BPC n'ont actuellement pas d'intérêt pour la marine russe, qu'on les vende à l'Egypte, le Kuwait, la Grèce....
Il faut cependant que Hollande paie les 3 milliards d'euros qu'il doit à la Russie et on n'en parle plus.
a écrit le 20/01/2015 à 11:12 :
ILS EST URGENT D ATENDRE? DONNE DE A UN PAYS QUI VEUT FAIRE LA GUERRE A UN AUTRE POUR POUR PRENDRE LEURS RICHESSES N EST PAS UNE BONNE I DEE? MAIS SI LES CHINOIS AIDENT LES RUSSES ILS PEUVENT LEURS VENDRE LES MEMES BATEAUX? DE PLUS NOUS RISQU ON D AVOIR BESSOIN DES RUSSES POUR CONTRES LES SALFITES DU MONDE ENTIERS EN REVOLTES? DONC ILS EST URGENT DE BIEN REFLECHIR ? LE POUR ET LE CONTRE???
a écrit le 20/01/2015 à 11:11 :
Les Français sont d'accord pour livrer des armes sophistiquées à un pays très instables,
et si ces armes se retournent contre eux plus tard, ils pleurnicherons dans une marche du Dimanche,

un peu comme être d'accord avec le blasphème et la provocation religieuse qui a produit le terrorisme.

Mais rien de surprenant, Pétain a bien été suivi par 64 % des Français.
Réponse de le 20/01/2015 à 11:40 :
point goodwin
Réponse de le 20/01/2015 à 14:03 :
On a signé un contrat, on doit le respecter ! Votre remarque est juste, mais ce n'est pas au moment de livrer qu'elle doit être prise en compte, c'est bien avant. En fait, la France devrait carrément renoncer à vendre des armes, ça serait tout à son honneur (le problème c'est que si le reste du monde ne fait pas pareil, ça ne fera pas beaucoup avancer la paix, juste reculer l'emploi en France :-( ! ).
a écrit le 20/01/2015 à 11:05 :
Les français sont donc en désaccord avec l'oligarchie américaniste qui les gouverne.
C'est une bonne chose. Il faut livrer le Mistral et quitter l'OTAN pour redonner à la France une voix dans le monde.
Réponse de le 20/01/2015 à 11:39 :
nous n'avons plus les moyens de quitter l'OTAN.
C'est le constat des dernières opérations: une bonne partie de la logistique (transport aérien, ravitailleur) vient de l'OTAN.
Si les commandes en A400m et de A330MRTT étaient arrivés plus tot cela serait différent. Mais actuellement notre logistique ne peut suivre la demande.
a écrit le 20/01/2015 à 10:33 :
Nous sommes libres , alors livrons sans états d'âmes les MISTRAL aux russes.
a écrit le 20/01/2015 à 10:21 :
Et qu'Est-ce qu'ils y connaissent les français à ce type de problématiques?
Réponse de le 20/01/2015 à 10:29 :
Tout simplement un contrat est un contrat.
Il est heureux que les clauses de pénalités de retard ne soient pas mises en route.
Entre un acteur Productif et le monde politique,le fossé ne sera jamais comblé.
Réponse de le 20/01/2015 à 11:04 :
Rien du tout nous sommes d'accord...Mais au moins ça permet aux fans de Poutine de s'auto persuader que la majorité des français pensent comme eux.
Réponse de le 20/01/2015 à 12:07 :
plus que vous, sinon vous ne poseriez-pas la question.
a écrit le 20/01/2015 à 10:20 :
Si Hollande remonte dans les sondages La France elle continu de couler que le peuple et bien naïf , avec sa le mistral n'est pas gagnent vivi la France
a écrit le 20/01/2015 à 10:12 :
Faire un sondage pour un tel problème est nul. C'était une évidence que les Français allaient être favorable à cette livraison, vu qu'on nous "bassine" tous les jours avec les "difficultés" économiques, qu'ils ont des problèmes d'emploi et qu'ils considèrent que cette vente de matériel militaire est un contrat commercial banal. Ce n'est pas le cas, et en ces jours où la Liberté est dans toutes les bouches, la liberté de remettre ou pas ces bâtiments militaires à une dictature qui s'en servira contre la Liberté pose quand même question. Face à la Russie qui fut l'URSS et dont elle a gardé toutes les caractéristiques en plus sournoises, il y va aussi de notre sécurité.
Réponse de le 20/01/2015 à 11:39 :
@VALBEL89: 1. La Russie actuelle n'a pas grande chose à voir avec l'URSS, dans de nombreux aspects c'est anti-URSS. (D'où prenez-vous l'information pour dire des choses pareilles?) 2. La valeur militaire de Mistral pour la Russie est proche à zéro, cela a été un achat, disons, politique. Donc, c'est absolument ridicule comme sanction, ce qui n'est pas, par exemple, le cas des sanctions financières. 3. La France a vendu et vend beaucoup d'armement aux dictatures, donc, c'est irrecevable comme argument.
Réponse de le 20/01/2015 à 12:14 :
Pas plus nul qu'un autre. Et la réponse n'était pas évidente, car depuis le début du conflit initié par les USA, on nous "bassine" aussi avec le grand méchant loup Russe, le couteau entre les dents, prêt à égorger les néo-nazis démocrates Ukrainiens qui massacrent leur population de l'Est pour pouvoir installer des gentils missiles pointés vers Moscou. Notre sécurité, c'est d'avoir de très bonnes relations économiques avec la Russie et ne plus être inféodés au grand pays des droits de l'homme et de la démocratie que sont les USA. Ces derniers ne manquant pas une occasion de commercer sur tous les terains qui les concernent, directement et indirectement avec les Russes. Le reste suivra.
a écrit le 20/01/2015 à 10:01 :
Les français ont du bon sens et pour nos voisins européens "grincheux", qu'ils nous aident en Afrique avant de nous donner des leçons de morale.
a écrit le 20/01/2015 à 9:53 :
Ben ouais cette livraison ne serai pas morale... par contre les ventes à l'Arabie et aux Emirats ça c'est convenable; personne ne peut en douter !
Réponse de le 20/01/2015 à 10:02 :
et les ventes au Quatar sont elles aussi très morales...
a écrit le 20/01/2015 à 9:45 :
La France est elle vraiment souveraine dans ses décisions? Là est la question! Malheureusement on en doute!
Réponse de le 20/01/2015 à 9:48 :
aha vous avez encore des doutes ?? tiens finalement j'ai retrouvé quelqu'un qui a encore de doutes à propos de la non-souveraineté de l'Etat français !!! hourrahh !!
a écrit le 20/01/2015 à 9:37 :
62% je n'appelle pas ça une large majorité
Réponse de le 20/01/2015 à 9:46 :
En tout cas c'est bien plus important que le nombre de français qui sont sortis dans la rue pour y scander "I am Charlie" !!! ehehehehe
Réponse de le 20/01/2015 à 9:57 :
Avec toute cette intoxication médiatique de la part des médias ,je trouve cela pas trop mal et les français ne sont pas trop manipulables ......
Réponse de le 20/01/2015 à 9:57 :
On doit pas vivre dans le meme monde alors...
Réponse de le 20/01/2015 à 10:04 :
Un certain président français voit comme une majorité écrasante d’être élu avec 51,6% des voies.
Donc ce n'est pas choquant que 62% représente une large majorité...
Réponse de le 20/01/2015 à 10:19 :
Tu veux du 90%?
Moi j'appelle bien cela une majorité certaine et confortable. Point barre.
On n'est pas en Corée du Nord tu sais?
a écrit le 20/01/2015 à 9:23 :
Mouai pas étonnant que nous ne souhaitions pas avoir ces navires sur les bras ou générés du chômage...Pense aussi que la plupart de français souhaitent de bonnes relations avec la plupart des pays de cette planète... Nous avons des relatons compliquées avec la Russie depuis des siècles, mais tout ne dépend pas que de nous. Qui peut croire que la livraison de ces bateaux permettrait de régler la crise en Ukraine?
Réponse de le 20/01/2015 à 11:18 :
@Nico , « relations compliquées avec la Russie depuis des siècles » : vous ne devez pas connaître le pont Alexandre III à Paris ?
a écrit le 20/01/2015 à 9:09 :
La Russie est notre amie : autant que je sache, on a le même ennemi, qui est le terrorisme islamiste.
Réponse de le 20/01/2015 à 9:18 :
les Russes ont l'avantage sur nous de ne pas être "amis" avec les USA :-)
Réponse de le 20/01/2015 à 9:46 :
Depuis quand la Russie est notre amie ? En quelle occasion la Russie a-t-elle montrée le moindre signe d'amitié envers la France ?
Réponse de le 20/01/2015 à 13:03 :
La Russie nous a donné des signes d'amitié en nous commandant 2 Mistral, par exemple. Ou en nous vendant du gaz naturel , toujours par exemple.
La traiter comme on le fait pour faire plaisir aux américains, et se conformer à la propagande de la presse Murdoch ne nous mènera nulle part.
Réponse de le 20/01/2015 à 19:07 :
Nous ne devons pas oublier que vos hommes ont pleuré en remettant à Paris, et nos écarté toute l'Europe. Si ce n'est pas la victoire de la Russie, et n'est pas débarqué seraient "alliés" en Normandie.
a écrit le 20/01/2015 à 8:49 :
La Russie paye ce n'est pas le cas de nos tous nos bons amis et clients du moyen orient.....
Réponse de le 20/01/2015 à 9:11 :
en plus la Russie n'arme pas et ne finance pas les réseaux terroristes , contrairement à certains de nos "amis".
Réponse de le 20/01/2015 à 11:00 :
@letroll : c'est une plaisanterie j'espere...Et puis quoi encore ? Poutine va présenter Bonne nuit les petits ?
a écrit le 20/01/2015 à 8:30 :
Ce n'est pas les français ou la France qui vont décider si on livre ou pas: c'est les Etats Unis qui décident
Réponse de le 20/01/2015 à 9:21 :
les USA ne décident rien du tout,c'est les Français qui décident si les MISTRALS seront livrés.
Réponse de le 20/01/2015 à 10:06 :
Mmmmh pas sur ce coup. On les a bien vendu sans leur demander leur avis :-)
a écrit le 20/01/2015 à 8:14 :
Encore un papier qui se répète, ce sondage on le savait déjà depuis novembre 2014. Dans quelques semaines on verra un autre du genre "Une centaine de Rafale pour l'Argentine ?"…. Rabâcheur.
a écrit le 20/01/2015 à 7:44 :
Plusieurs remarques :
- la France a plusieurs fois refuser de livrer des armes qui avaient été payé à d'autres pays (Chine, Afrique du Sud, Israel ...). Cela n'a jamais empêché l'industrie d'armement française d'exporter.
- La non livraison n'aura pas de conséquence pour l'emploi chez STX. C'est l'Etat français qui remboursera STX en cas de non livraison car c'est l'Etat qui a bloqué la dite livraison. Et il n'y avait pas d'autres commandes russes a espérer car chez les russes l'achat des bateaux à l'étranger a été très mal vécu (c'est vu comme un coup politique pour soudoyer Sarkozy en sacrifiant l'industrie navale russe)
- AgustaWestland livrera des hélicoptères civils pour une entreprise pétrolière ce n'est pas comparable à la vente de navires de guerre. Si chez STX ils fabriquaient des bateaux de croisières pour les russes cela ne poserait pas de souci.
Réponse de le 20/01/2015 à 10:14 :
+1
De plus l'Inde ne devrait pas trop s'inquiéter pour le Rafale car elle a déjà l’expérience des Jaguars, des Mirages 3/5/2000. Surtout qu'elle fabriquera elle-même le plus gros de la commande...
Réponse de le 20/01/2015 à 14:16 :
j'adore "c'est l'état francais qui rembousera STX " et qui c'est l'état francais Hollande et Cie alors qu'on lui prenne sur ses biens ou les votres non les miens OK , quand aux hélicopteres livrer pour une Cie péroliére , je me marre
a écrit le 20/01/2015 à 7:43 :
Si nous voulons garder une industrie de l armement il faut livrer les commandes de nos clients.
a écrit le 20/01/2015 à 7:05 :
Comme nous pouvons nous y attendre, le refut de livrer cette commande à la Russie, est une decission politique.... La population est bien plus logique. Le travail est les vente a l'extérieur sont rare, et il ne faut pas gâcher les chance de notre pays. Mais bon Mr le president n'est pas capable de défendre nos intérêt et encore moins notre souveraineté. Il s'est encore laisser guide par des pays étranger pour ce type de décision....
Réponse de le 21/01/2015 à 12:56 :
la vente des mistrals revêt uniquement une importance géopolitique. sa réalisation démontrerait la possibilité d'étendre les marchés économiques, d'augmenter l'inflation facteur de croissance de consommation mondiale, Ces signaux positifs indisposent certains pays émergents qui voient leur retard économique s'aggraver du fait de leur impossibilité de démocratiser la population et de lutter contre les guerres intestines

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :