Quand la France redécouvre enfin l'importance de son armée

 |   |  1629  mots
Le ministère de la Défense mobilise depuis le 7 janvier 10.500 militaires dans le cadre de Vigipirate alerte attentat
Le ministère de la Défense mobilise depuis le 7 janvier 10.500 militaires dans le cadre de "Vigipirate alerte attentat" (Crédits : GONZALO FUENTES)
Pour faire face aux menaces, François Hollande a décidé d'alléger les réductions d'effectifs dans les armées de 7.500 hommes. Pourtant elles étaient déjà connues au moment de la préparation du Livre blanc sur la défense.

Bercy-Brienne, on refait le match... Deux ans après une guerre en coulisse homérique entre le ministère de la Défense et celui des Finances à l'occasion de la préparation du Livre blanc sur la défense, puis de la loi de programmation militaire (LPM), qui définit le cadre budgétaire sur la période 2014-2019, les deux ministères s'affrontent à nouveau pour dégager des marges de manœuvre au regard des menaces qui pèsent sur la France. Elles ne sont pourtant pas nouvelles, elles avaient été même parfaitement diagnostiquées dans le Livre blanc de 2013. Et pourtant, ces menaces ont systématiquement été sous-estimées avec des budgets contraints votés puis largement sous-exécutés au fil des révisions générales des politiques publiques (RGPP). Il suffit pourtant de relire le livre blanc de 2013 et de trouver des passages sur la faiblesse d'un État - on le voit avec l'Irak, la Libye, le Mali... - et sur la menace terroriste.

"La publicité qui est donnée (aux terroristes, ndlr) concourt à entretenir le phénomène terroriste. Elle favorise en effet l'auto-radicalisation d'individus isolés qu'attire la perspective d'avoir, par leurs actions, un impact global à la mesure du ressentiment qui les habite". L'attaque contre Charlie Hebdo est là pour illustrer le diagnostic établi en 2013 et on ne peut que regretter la pauvreté de la réponse de l'État face à cette menace avec la diminution des effectifs des armées.

Les gouvernements de gauche comme de droite ont préféré réduire les effectifs, et donc les contrats opérationnels des armées au profit des économies budgétaires exigées par Bercy. François Hollande tout comme Nicolas Sarkozy n'ont pas compris toute l'importance d'un outil militaire suffisamment doté pour remplir ses missions fondamentales. Des armées qui pour autant doivent poursuivre leur indispensable optimisation. Dans les armées, on commence même à évoquer de plus en plus d'interventions extérieures low-cost. Au Mali, par exemple, les soldats sont restés huit mois à manger matin, midi et soir leur ration de combat.

Armée : plus les moyens d'assurer ses missions sur le long terme

Aujourd'hui, l'État s'aperçoit naïvement (beaucoup trop d'ailleurs) qu'il n'a pas les moyens d'assurer plus d'un mois le plan "Vigipirate alerte attentat", qui mobilise depuis le 7 janvier, 10.500 militaires et coûte 1 million d'euros par jour au ministère de la Défense. "C'est la première fois qu'une mobilisation (militaire) de cette ampleur (intervient) sur notre territoire", avait expliqué le ministre de la Défense, jan-Yves Le Drian. Mais cette mobilisation ne peut qu'être exceptionnelle. "Nous avons fait savoir que ce dispositif était exceptionnel", souligne-t-on dans l'entourage du ministre. Nous pouvons garantir un mois".

Car la mobilisation de 10.500 soldats, ajoutés à celle des effectifs en opérations extérieures (9.000 militaires actuellement), entraine déjà un certain nombre de problèmes pour le ministère de la Défense. "Cela ne pourra pas durer ad vitam æternam, assure-t-on au ministère de la Défense. Il faut trouver la meilleure façon d'assurer la protection des Français. Car d'ici une semaine à quinze jours, il faudra remettre en cause des exercices importants, des permissions, s'il n'y a pas de relève". D'autant que l'armée a dû également redéployer entre 1.000 à 1.500 militaires supplémentaires pour protéger ses sites et  forces. "Les tensions sont extrêmement fortes pour tenir tous nos engagements", précise-t-on.

Allégement des déflations d'effectifs

Last but not least, les 33.675 suppressions d'effectifs annoncées dans la  LPM 2014-2019 (environ 7.900 en 2014, 7.500 en 2015, 7.400 en 2016 et 2017 et enfin 3.500 en 2018) sont visiblement celles de trop après les 48.325 effectuées par les gouvernements Fillon entre 2008 et 2012. Soit 82.000 entre 2008 et 2019. "Les tensions nous apparaissaient de plus en plus insupportables pour remplir nos engagements extérieurs et il fallait actualiser le contrat Protection défini dans la LPM (dans le cadre de Vigipirate alerte attentat, ndlr), note-t-on dans l'entourage de Jean-Yves Le Drian. L'équation devient de plus en plus difficile. Plus on avançait, plus on mettait le dispositif militaire à l'os".

C'est pour cela que François Hollande a demandé mercredi lors d'un conseil de défense à Jean-Yves Le Drian "de lui proposer quelque chose qui répond à cette préoccupation". D'ores et déjà ce qui a été acté lors du conseil de défense, c'est une moindre déflation de 7.500 militaires sur la période 2015-2018, dont 1.500 dès 2015. "Cela nous permet de retrouver un peu d'oxygène pour que les restructurations puissent être vécues plus sereinement, pour que l'on garde la qualité de nos interventions à l'extérieur, pour mobiliser à tout moment 10.000 hommes pour un mois", a-t-on souligné au ministère de la Défense. Et en prime, cela permet enfin de "formaliser le contrat protection". Ce qui n'avait pas été le cas jusqu'ici...

Enfin, le ministère pourra également recruter 250 postes supplémentaires dans le domaine du renseignement : 185 à la DGSE ert 65 à la DPSD (direction de la protection et de la sécurité de la défense). Ce qui permettra d'accélérer "l'élan" vers la cyberdéfense et d'embaucher des experts et des analystes pour traiter les flux de plus en plus d'informations.

Vers la réactualisation de la LPM

Ce "quelque chose", ce n'est ni plus ni moins une "actualisation" de la LPM sur la base d'une nouvelle analyse des menaces et des contrats opérationnels des armées. Et le ministère de la Défense veut aller vite. "Beaucoup plus tôt que prévu, explique-t-on dans l'entourage du ministre. L'actualisation de la LPM doit se faire avant l'été, il faut qu'elle soit au Parlement au mois de juin". C'est certainement dans ce cadre que Bercy risque de freiner des quatre fers.

Car l'Hôtel de Brienne a de grandes ambitions. Tout peut être mis sur la table. Enfin presque. "Nous pouvons avancer la livraison de certains matériels, faire des achats d'urgence (...). Tout le monde sait que nous sommes en manque d'hélicoptères. Il n'y a pas de conclusions pour le moment".

Création de sociétés de projets

Lors de conseil de défense, l'Hôtel de Brienne a proposé de créer deux sociétés de projets à capitaux publics (SPV ou Special Purpose Vehicle) pour trouver les 2,2 milliards d'euros qui lui manquent dans son budget 2015 au titre des recettes exceptionnelles. Car il est probable que le produit de la cession des fréquences TNT de la bande 700 Mhz (environ 2,6 milliards d'euros) n'arrive pas à temps cette année pour compléter le budget du ministère. L'Hôtel de Brienne a besoin d'un "dispositif mis en place rapidement. Nous pensons l'avoir trouvé". L'idée de ces SPV est d'acheter à l'État des matériels militaires pour les relouer dans la foulée à l'armée. ce qui permettra de stabiliser le budget du ministère de la Défense à 31,4 milliards cette année comme François Hollande l'a promis à plusieurs reprises, notamment lors du dernier conseil de défense.

En pratique, l'armée française pourrait louer sept à huit avions de transport militaire A400M et trois frégates multimissions auprès d'une ou deux sociétés publiques à partir de cet automne, a-t-on expliqué au ministère de la Défense. La France possède déjà six A400M livrés par Airbus Group et compte en réceptionner un ou deux de plus d'ici à l'automne, tandis que les trois frégates sont construites par le groupe naval DCNS. Les SPV seront capitalisées grâce à la cession de nouvelles participations de l'Etat dans des sociétés publiques n'appartenant pas forcément au secteur de la défense. "Le schéma est simplissime : une ou deux sociétés publiques françaises pour du matériel militaire destiné à l'armée française", a-t-on souligné.

Les autres recettes des cessions identifiées de bien immobiliers devraient avoisiner 500 millions d'euros, notamment avec l'ensemble Bellechasse (Pavillon de Penthemont, Abbaye de Penthemont et Hôtel du génie). En revanche, le gouvernement ne souhaite pas lancer un nouveau programme d'investissements d'avenir (PIA), a-t-on précisé au ministère de la Défense, ni octroyer de nouveaux crédits budgétaires.

Bercy renacle

Une proposition qui n'avait pas été mercredi validée par François Hollande. La réponse de Bercy est pour l'instant plutôt négative, en raison du surcroît de dépenses que la location induira et de son impact sur les déficits publics, au moment où Paris doit donner des gages de sérieux budgétaire à Bruxelles. "Soit le ministère des Finances fait une contreproposition, soit il n'en fait pas et nous mettrons en place le dispositif des SPV (sociétés de projet). Il n'y a pas d'autre solution à ce stade", martèle-t-on à l'Hôtel de Brienne, qui a besoin en outre d'un nouveau cadré législatif.

"Tout ceci demande à être peaufiné", explique-t-on au ministère. C'est pour cela que le ministre de l'Economie Emmanuel Macron, en faveur de cette proposition contrairement à Michel Sapin, et le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian recevront mardi prochain lors d'un déjeuner les dirigeants des six groupes français de défense concernés par les sociétés de projet - Airbus Group, Safran , Thales, DCNS, Dassault Aviation et le groupe de formation et d'assistance DCI. Dans un second temps, la France pourrait envisager d'ouvrir le capital des sociétés de projet à des investisseurs privés ou des fonds, étendues à des prestations de services, a précisé la même source. Des SPV pourraient même être créées pour louer des matériels militaires à d'autres États, faute de pouvoir les vendre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/02/2015 à 17:14 :
L'inconscience en matière de défense c'est trop peu pour décrire l'erreur colossale que s'apprete à faire la patronat français. Abandonner les clés de la maison à un adversaire aussi roublard est presque criminel. Que des financiers y voient des avantage c'est evident une petite fusion horizontale, avec beaucoup de licenciement et de bon petit bonus que chacun pourra mettre au chaud, voilà ce qu'on nous prépare. Mais à coté de ça noous devrons payer l'amende que la justice allemande s'apprete à infliger à KMW et comme la famille possédante pourra s'abriter derrière une entité internationale, nous allons devoir effacer l'ardoise.
a écrit le 27/01/2015 à 5:41 :
J'ai l'impression que nos dirigeants confondent militaires et policiers.
Je ne pense pas que nos militaires ont comme rôle de se garer devant des milliers de sites en france et de patrouiller à longueur de journée pour faire acte de présence devant la population et "rassurer".
Juste avant les attaques terroristes, le ministère de l'intérieur avait encore abaissé le nombre de cartouche utilisées pour l'entrainement annuel au tir. économie de bout de chandelles qui frise le ridicule, parce que voilà ce que ça entraine ensuite.. une surréaction qui coûte autant sinon bien plus cher. Il y a aussi la réforme des prisons qui n'arrive toujours pas, par manque de place, on colle des jeunes avec des terroristes, qui leur apprennent tout ce qu'ils savent.
En France un policier s'entraine à tirer dans les bras, les jambes pour immobiliser un adversaire, aux états-unis, le policier tire directement pour tuer, en plein coeur, il ne prend pas de risque de faire un prisonnier.
J'espère que le manque de moyens ne va entrainer la France sur la méthode américaine.
a écrit le 25/01/2015 à 0:22 :
La remise en place de services militaires et civiques comme de coopération améliorés et de plus courte durée en plusieurs fois s'impose au plan pas seulement français mais européen. Voir exemple suisse entre autres. Cà permet de se responsabiliser pour l'Europe, de mieux la connaître avec ses différences, d'augmenter les échanges d'expériences et de formation et pour les pays d'avoir aussi un appui important dans de multiples services et à faible prix et coût. Tout le monde y gagne en formation, service et pour l'avenir de l'Europe.
a écrit le 25/01/2015 à 0:21 :
La remise en place de services militaires et civiques comme de coopération améliorés et de plus courte durée en plusieurs fois s'impose au plan pas seulement français mais européen. Voir exemple suisse entre autres. Cà permet de se responsabiliser pour l'Europe, de mieux la connaître avec ses différences, d'augmenter les échanges d'expériences et de formation et pour les pays d'avoir aussi un appui important dans de multiples services et à faible prix et coût. Tout le monde y gagne en formation, service et pour l'avenir de l'Europe.
a écrit le 24/01/2015 à 18:26 :
Superbe commentaire, celui de Prépa, à comparer avec une autre superbe analyse, celle de Joker. Mais qu'elles sont si différentes !… Prépa est allant, fougueux, avec Joker le temps s'arrête, on rêvasse, moi je la trouve la plus musicale. L'une dure moins de 4 mn l'autre plus de 6 mn… ah que c'est délectant de venir à ce forum, un vrai concert, un vrai récital pour mes oreilles, lasses de voir tant de soldats dans les rues et places de Paris, la France a perdu sa spontanéité, sa joie de vivre.
a écrit le 24/01/2015 à 12:39 :
les gouvernents, élus, hauts fonctionnaires, se permettent le luxe de parcourir "d'un derrière distrait" tous les excellents rapports, livres blancs, gaspillages signalés par dizaines de milliards... ...

ils se considèrent en monarchie, sans aucune obligation de résultats, se donnent le droit d'agir ou non strictement en fonction du marketing politicien, rarement dans l'intérêt du peuple, jamais s'il s'agit de mesures courageuses, chasse aux gaspis, suppression des régimes spéciaux...

on avancera quand on aura de vrais politiques au service du peuple, et non ces monarques au service du clan, de l'électorat de la bulle politico-administative qui fonctionne en vase clos, se gave d'argent public et saigne le privé..
Réponse de le 24/01/2015 à 13:19 :
Et ils ont bien raison de le faire, on continu de les élire... Regardez Sarkozy a pris une fessé en 2012, il a dit qu'il se retirait de la politique après seulement 5 ans de nullité et qui revient?
a écrit le 24/01/2015 à 9:44 :
pour satisfaire les moutons que nous sommes il faut bien les occuper avec un nouveau joujou. Aujourd'hui c'est l'armée demain les politiques ainsi que les média vont nous trouver une nouvelle info et pendant ce temps on se fait entu.. dans la joie.
Réponse de le 24/01/2015 à 11:17 :
Une population dans la peur est la manne idéale à tout gouvernement incompétent. Après la bastonnade, il est venu le temps pour la carotte. Heureusement pour la clique qui nous gouverne que les français sont plutôt des moutons...
a écrit le 24/01/2015 à 8:57 :
La plus grande armée du monde des USA n'ont rien pu faire contre les attentats de New York. Les effectifs sont secondaires. C'est le renseignement qui constitue les yeux et les oreilles des armées. C'est pas parce que l'armée va avoir de nouveaux missiles balistiques que le terrorisme va disparaître.
Réponse de le 24/01/2015 à 12:44 :
totalement d'accord, M Bauer, excellent, l'a clairement affirmé, c'est une question de méthodes, pas de moyens... les terroristes étaient connus, ils avaient été interpelés une semaine avant...
le cloisonnement des services est un handicap, tout comme le laxisme et idéologie de taubira
a écrit le 24/01/2015 à 6:45 :
Oui 2% du PiB
a écrit le 24/01/2015 à 5:50 :
Mauvais♥titre, inexact et insultant
Choisissez parmi: les socialistes, le gouvernement, les politiques ,l'UMPS......
Au choix
a écrit le 24/01/2015 à 1:49 :
Cela fait bien longtemps que l'armée ne sert que de variable d'ajustement budgétaire. Alors qu'il y a bien plus de gras ailleurs.

Je n'attends qu'une seule chose: le jour où la classe politique s'offusquera d'un énieme massacre quelque part en Afrique ou alors devra de nouveau faire face un problème de sécurité sur notre propre sol et ordonnera dans la foulée à l'armée d'intervenir.
Et ce jour là l'armée répondra benoitement "désolé on ne peux pas, désolé on ne peux plus".
J'aimerais juste voir leur tête ce jour là... ainsi que celles de tous ces Français qui considèrent que vivre dans un pays en paix c'est normal.


La vraie menace est que l'on est la dernière vraie armée en Europe (les Anglais viennent de décrocher). Et que l'on ne va pas le rester longtemps. Alors que les conflits liés à la surpopulation vont devenir notre quotidien dans les décennies à venir.
Réponse de le 24/01/2015 à 9:03 :
L'armée fait bien partie des fonctions dont le coût rapporté au PIB est sensiblement supérieur à la moyenne de l'OCDE donc non, il y a aussi du gras ailleurs mais pas plus. Dans certains cas il y a du maigre (justice, école primaire). La bonne question a été posée par Michel Rocard : faut-il garder notre dissuasion nucléaire ? Avant de répondre "circulez, il n'y a rien à voir", il faut réfléchir...
a écrit le 24/01/2015 à 0:12 :
Tu veux la paix, prépare la guerre. Cela date de la Grèce antique.
Au centenaire de la guerre de 14 - 18, on peut se rappeler qu'un grand évènement manque la vraie entrée dans le nouveau siècle dans sa 15ème année, généralement une grande bataille, donc une guerre, sauf 1610, assassinat d'Henry IV, et 1715 mort de Louis XIV.
a écrit le 23/01/2015 à 21:46 :
Il y a eu une série d’article dans la tribune je crois qui s’intitulais « L’adieu aux armes » qui expliquait la situation les renoncements etc. Aujourd’hui tout le monde semble surpris mais quand on demande à qui veux l’entendre s’il paye trop d’impôts tout le monde répond oui. On ne peut pas tout avoir. Les gouvernements on toujours réduit les budgets de défense car un militaire ne descend pas dans la rue. Les enjeux économiques et de sécurité sont inconnue du public et d’ailleurs tout le monde s’en fout jusqu’au jour où il y a des attentats ou qu’on se fera piller nos ressource naturelle du bout du monde. Je ne suis pas un va-t’en guerre mais il faudra bien se demander pourquoi les chinois consacre autant de budget à leur défense et que les américains ont redéployé leur flotte dans le pacifique. Bref croire à un monde sure mais sans défense et un leurre.
Réponse de le 24/01/2015 à 1:51 :
"mais il faudra bien se demander pourquoi les chinois consacre autant de budget à leur défense et que les américains ont redéployé leur flotte dans le pacifique"

Parce que toute l'Asie et les USA ont bien compris que le prochain conflit mondial se déclenchera dans les décennies à venir en zone asie-pacifique.
a écrit le 23/01/2015 à 21:32 :
Un titre qui se prête beaucoup à la polémique quand on sait, selon Le Drian, qu'une dizaine d’« anciens » militaires français combattent actuellement aux côtés des jihadistes. Que veut dire "anciens" quand on sait qu'ils se trouvent dans la trentaine ? veut-il nous faire croire qu'il s'agit des papys ou des ex-militaires de confession musulmane ? verrons-nous un jour un de ces soldats qui aujourd'hui défilent sous nos yeux pour contrer la menace terroriste se retrouver en tant que telle ?
a écrit le 23/01/2015 à 20:41 :
comment voulez vous que la France se relève avec les branquignols qui nous gouvernent. Un pas en avant et deux pas en arrière. Mais nos nuls ont de l'avenir, le bon peuple en une quinzaine on permis au mou et à manolo de prendre 20 points dans les sondages. On ne finit pas le mois mais on est content.
a écrit le 23/01/2015 à 19:22 :
Voilà un article qui prête à réflexion. Perso, je ne connaissais pas encore la profondeur de la pensée d'un Michel Cabirol et j'en suis impressionné, vivement impressionné. Son article m'épatte.
Il s’agirait donc d’un combat contre les religions et plus particulièrement contre l’Islam.
Pour mener ce combat on a créé une nouvelle religion de substitution le « charlisme ».
Les opposants à cette religion sont frappés d’anathème, qui se justifie qu’en on dit « je ne suis pas Charlie ». Puis accusés de blasphème quand on est soupçonné d’apologie du terrorisme et condamnés. Pourtant combien ont manifesté pour dire qu’il n’y a pas de loi qui reconnaisse le blasphème en France.
Bravo, M. Cabirol, je serai votre lecteur assidu désormais. Bon week end.(Math. Jean)
Réponse de le 24/01/2015 à 0:16 :
Faudra me dire qu'elle est votre fournisseur de cachetons, c'est surement de la très bonne qualité...
Réponse de le 24/01/2015 à 16:48 :
Parez vous de l'article ci-dessus ? Dans ce cas, nous n'avons pas la même lecture et je pense que c'est vous qui faites une fixation "après je suis Charlie".
a écrit le 23/01/2015 à 18:21 :
Je pense que les français aiment leur armée. En revanche, nos politiques sont des lâches. Le budget de la défense est le seul budget qui diminue depuis 30 ans. Nos gouvernements étant dans l'incapacité de réduire le déficit, ils cherchent donc la voie facile c'est à dire taper sur l'armée qui n'a pas le droit de manifester et de faire grève. Les militaires appliquent les ordres. Par contre toucher au gras de l'éducation national ou dans la fonction publique territoriale il n'y a personne. Nos politiques sont des lâches et ne pensent qu'à se faire réélire.Ils ne s'attaquent pas aux vrais problèmes de la France. Ils choisissent de recruter 60 000 fonctionnaires dans l'éducation national. Les socialistes ne veulent pas bousculer leur électorat et la droite ne veut se l'a mettre à dos. C'est un système clientéliste et l’intérêt de la France est oublié. On souhaite se faire réélire.
Comment on voit ces politiques qui se couchent devant les intermittents (système honteux) et tapent sur nos soldats. C'est une honte et un scandale.
Réponse de le 23/01/2015 à 19:44 :
Eeet ... vous qui semblez "au courant". Savez-vous le montant que l'otan veut que nous dépensions pour acheter leurs armes et faire leurs campagnes..??
Réponse de le 23/01/2015 à 21:35 :
Faites gaffes avec vos théories plutôt farfelues et naïves, les dérapages ne pardonnent pas et vous allez vous retrouver les quatre jambes en l’air. (LOL)
Réponse de le 24/01/2015 à 1:53 :
"Je pense que les français aiment leur armée."
oui et non.
Il ne faut pas oublier la génération soixante huitarde... ainsi que leurs enfants...
Réponse de le 24/01/2015 à 9:54 :
"Je pense que les français aiment leur armée."
Peut-être en ce moment, tout comme ils aiment soudainement la Police et la Gendarmerie suite aux récents événements, mais le soufflet va retomber d'ici peu de temps. Il n'y a qu'à voir les regards que l'on nous lance dans les aéroports avant un départ ou au retour, les "paroles" lancées à notre passage en sachant qu'on ne peut pas répondre etc. Rien de comparable aux applaudissements et autres ovations des américains pour leurs soldats. Ce patriotisme manque à la France !
Réponse de le 24/01/2015 à 11:50 :
Le souci étant que le patriotisme a été classé par la gauche comme étant la source du fascisme. De dire que l'on aime son pays tout de suite on est mal vu :-/
a écrit le 23/01/2015 à 18:09 :
Il est temps qu'ils s'en rendent compte... Surtout que l'alerte attentat n'est que sur l'Ile de France, alors si cette mesure devait s’appliquer sur la France complète on ferait comment? Et si elle devait aussi s'appliquer a l'étranger (ambassade, détachement, ONG...)n'en parlant même pas...
Réponse de le 24/01/2015 à 9:46 :
Il n'y a pas que l'Ile de France concernée. Devant beaucoup de lieux de cultes juifs et musulmans un peu partout en France, des militaires ont été déployés.
Réponse de le 24/01/2015 à 13:38 :
Pourquoi ils sont où? Vous les avez vus vous? moi pas!!!
a écrit le 23/01/2015 à 17:36 :
10500 bidasses et chaque bidasses 100 euros de frais de "déplacement" çà fait 1050000 par jour Conclusion quand on veut jouer aux billes il faut avoir des billes. Angela aidez nous svp on n'a pas de prospérité sans sécurité Aidez nous Angela
Réponse de le 24/01/2015 à 17:00 :
Revoyez vos chiffres.
C est avec des pensées comme les vôtres que nous passons pour des c....
Je suis déployé depuis 3 semaines. J ai été envoyé en 6 h. Je n ai pas dit au revoir ni a mes enfants, ni a ma femme. Je suis 24h sur 24 a Paris.
Tout ça pour 47€ de plus par jour sans "heures sup" ni rtt.
47€ de plus par jour pour 3h de nourrice de plus par jour.... Soit TTC une prime de 20 de plus par jour...
3 week end ici donc 2 week end de nourrice en extra... Donc j en suis de ma poche...
Être en treillis, c est devenir une cible mouvante dans Paris. Tout ça pour assurer la sécurité de ma nation.
Est ce que financièrement, ça vaut le coup a vos yeux?
Revoyez vos chiffres...
Et taisez vous.
a écrit le 23/01/2015 à 17:27 :
10500 bidasses à 100 euros de frais de "déplacement" çà fait 10500X100= 1050000 par jour
Réponse de le 23/01/2015 à 18:10 :
Si les militaires touchaient ces 100 euros par jours, ils seraient heureux...
a écrit le 23/01/2015 à 16:30 :
A propos, La Tribune n'aurait pas un petit mot au sujet de l'attentat perpétré par l'armée de l'Ukraine et ses mercenaires étrangers sur un bus dans un arrêt en tuant 13 personnes ? un attentat contre des civils qui est même l'objet d'une enquête de l'ONU ? marrant que la Tribune ne s'intéresse à la crise ukrainienne que se pour colporter des déclarations de propagande de ses dirigeants.
Voilà l'actuelle réalité de la presse et les médias des "démocraties libres" occidentales.
Réponse de le 23/01/2015 à 19:46 :
Si l'otan n'avait pas voulu poser ses missiles en Ukraine, nous n'en serions pas là.
Réponse de le 23/01/2015 à 21:36 :
Allez, papy, il fait frais, mettez vous en pantoufles… une petite tisane à la verveine et hop! on va faire un beau dodo!
a écrit le 23/01/2015 à 15:28 :
Ce ne sera que 1500 postes préservés en 2015. 7500, ce sera sur l'ensemble de la PLM qui s'étale jusqu'en 2018 !!!
a écrit le 23/01/2015 à 15:27 :
Il est bien temps de s'en apercevoir! A la limite, on a presqu'envie de remercier les Kouachi et Coulibaly! La destruction de notre puissance miltaire fait partie du "suicide français", si bien nommé et caractérisé par Eric Zemmour, en parallèle de celle de l'Education Nationale, gouffre à milliards pour fabriquer les illettrés les plus chers du monde. Pas d'argent ? Pourtant, pour satisfaire la vanité des élus qui se payent des architectes mégalomanes pour le laid, voire l'horrible: Nouvel, Dhéry, Portzamparc, Castro,..., on en trouve: Très Grande Bibliothèque, Institut du Monde Arabe, Musée des Arts Premiers et dernièrement Philharmonique de Paris, Musée de la Confluence à Lyon, Palais des Conseils régionaux et départementaux, musées d'art moderne, palais des congrès et médiathèques, piscines en doublon avec la commune d'à-côté se traduisent par une charge énorme sur les budgets des collectivités, tant du fait des rembousements d'emprunts que de celui des frais de fonctionnement, notamment la rémunération d'un personnel pléthorique et à l'ardeur au travail limitée, et pour finir maintenant les ruineux partenariats public-privé!
Et pendant ce temps les fonctions essentielles de l'Etat, sa justification même, Armée, Police et Justice fichent le camp, et les Monuments Historiques (cathédrales, églises, châteaux, usines témoins) s'altèrent voire menacent ruine.
Ce n'est pas ces 7500 suppressions en moins qui vont beaucoup changer les choses.
a écrit le 23/01/2015 à 14:17 :
Après avoir critiqué, freiné les depenses militaires pendant 30 ans les gauchos sont bien contents de pouvoir utiliser ce dont on dispose notamment avec notre unique porte avion. Alors qu'on voit qu'on aurait bien besoin d'un deuxième. Les conflis ne s'arretent pas quand il doit revenir au port. A quand la construction de ce 2 eme porte avion. Comme les anglais qui en construisent 2.
Réponse de le 23/01/2015 à 23:58 :
C'est pas ce bon vieux Nicolas qui n'a pas voulu du deuxième porte avion? Mitterrand l'avait dénommé le "Richelieu", il devait être construit à la suite du "Charles de Gaulle", Chirac la repoussé (pas osé prendre la décision comme pour le reste) et Sarkozy la supprimé!
Réponse de le 24/01/2015 à 2:00 :
Effectivement il y a une cruelle ironie de voir aujourd'hui la gauche appelé l'armée au secours après avoir tant fait contre elle.
Effectivement il y a une autre belle ironie de voir un parti qui se veut "foncièrement antimilitariste" et qui pourtant a engagé la France dans de multiple guerre d'usure/de position dont on ne ressortira pas vainqueur (au cas où il y aurait un truc à gagner).
Il doit y en avoir plus d'un qui doit avaler son chapeau en ce moment.

Le 2eme porte avion? Oui cela s'avère nécessaire. Le souci c'est que l'on a déjà du mal à se payer des équipements aussi indispensables que des 330MRTT alors un porte avion...
Ce qui va se passer c'est une nouvelle offensive sur le nucléaire militaire avec un petit chantage à la clef: vous voulez des crédits pour de nouveaux jouets? ok par contre faite un effort et réduisez le nucléaire.
a écrit le 23/01/2015 à 14:08 :
La situation actuelle en France me rappelle le début de la guerre d' Algérie qui avait commencée par des attentats dans ce qui s'appelait alors encore la France et qui comptait 1 million de pieds-noirs. Que nous réservent les politiques UMP et PS, qui ont pour politique la colonisation de la France ? Surprise, surprise... Pour le savoir, il faut continuer à voter UMP ou PS !
Réponse de le 23/01/2015 à 15:54 :
Vous savez que commenter quinze fois dans le même article ne va rien changer ?
Réponse de le 23/01/2015 à 18:13 :
A Chic: Éduquer, c'est répéter!
a écrit le 23/01/2015 à 13:49 :
Oui, il est sur que l'emploi de nos troupes à surtous un but, pédagogie .... Car il est peut probable qu'un terroriste amateur ( comme il y a en France) ce lance dans une attaque en règle avec nos soldats dans le périmètre....le probleme ne viens pas des francais, mais du prix d'entretien d'une armee de professionnel avec un nombre d'officier important.... Le prix d'achat des matériel neuf, acheté a fort coût au arceneanx militaire.....
a écrit le 23/01/2015 à 13:24 :
Tout ça c'est du flan, du bla bla. Tant qu'on laissera entrer des terroristes en France, et en Europe cette armée n'est qu'une carte postale pour rassurer. Nos politicards bizounours sont bien naïfs face à l'ennemi.
a écrit le 23/01/2015 à 12:11 :
Vigipirate, voilà la vraie vocation de l'armée française ! une raison de plus pour que l'Etat achète des nouveaux Rafale, sécurité maximale oblige.

Et d'autant plus car on apprend que le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou, en visite à New Delhi, vient de déclarer que la Russie et l'Inde ont convenu d'accélérer la création d'un chasseur de cinquième génération.

Donc, le contrat "des 134 Rafale" à l'Inde, comme on s'attendait, n'a pas passée d'un bruit de presse. La France perd davantage sa crédibilité commerciale en ce qui touche la vente d'armements car celle-ci ne dépend plus des souhaits de l'Elysée mais de Washington.

Des nouvelles alliances sont en train d'être bâties entre les pays non-Occidentaux, le marché de demain sera énorme mais que pour eux.

Nous, on restera avec nos soldats dans les rues, c'est bon pour le visuel, ça fait même la carte postale de Paris, désormais.
Réponse de le 23/01/2015 à 15:26 :
Il faut oublier cette histoire de vente de Rafale, l'avion est invendable par plusieurs raisons, ça se voit, faut pas prêter l'oreille à des RP de presse, du vent rien que du vent.
Réponse de le 24/01/2015 à 2:30 :
L'avion est invendable car la France est mal positionné politiquement. Les ventes de DASSAULT pouvaient avant se faire car les avions étaient bons et qu'en achetant chez nous les acheteurs évitaient de s'affilier aux blocs américains et russes.

Il ne faudrait pas perdre de vue quelque chose d'important: le Rafale est un bon avion et il remplit toutes les missions que lui demande l'armée Française.
Et rien que ca c'est déjà beaucoup (cf. l'Eurofighter, le F35, ...).

La prochaine étape à ne pas louper est celle des drones armés (Neuron) qui épauleront les pilotes dans les missions.
a écrit le 23/01/2015 à 12:03 :
qu'on enlève les dispositifs de sécurité de Bercy, prétextant le manque de budget.
Réponse de le 24/01/2015 à 2:02 :
il serait capable d'engager des mercenaires :-)
a écrit le 23/01/2015 à 11:48 :
Arretez ces articles sans interet qui commencent à créer une ambiance belliqueuse !
Nous savons qu'Hollande adore jouer "à la gueguerre" mais nous n'en voulons pas
a écrit le 23/01/2015 à 11:37 :
C'est vrai que ça devient compliqué : il faut servir l'otan contre tous les terroristes anti-US, mais aussi assurer la sécurité intérieure du pays. De quoi être débordé...
a écrit le 23/01/2015 à 11:35 :
Personnellement, je préfère que mes impôts servent à payer des militaires et tout leur matériel, que des fonctionnaires qui représentent une part non négligeable des actifs en France.

Lorsque l'on voit les dépenses inutiles en France, ainsi que toutes les fraudes qui amputent sérieusement les finances, il serait temps de faire qq chose là-dessus plutôt que d'aller tout le temps taper dans le budget de l'armée.
a écrit le 23/01/2015 à 11:22 :
Hahaha ! N'importe quoi. Des militaires payés avec nos impôts pour protéger des Mosquées et de Synagogues. Puis les mecs serviraient à quoi face à des terroristes avec leurs foutues règles d'engagement et la légitime défense qui fait que si t'es un homme d'armes, vaut mieux te faire buter que de tirer sur quelqu'un au risque de finir en prison à vie. Qu'ils arment et forment correctement la Police/Gendarmerie et qu'ils les mettent ailleurs que sur la route où ils jouent un rôle de percepteurs des impôts plutôt.
Réponse de le 24/01/2015 à 2:10 :
Il y a des Français musulmans et juifs. A partir de là on protège leur lieux de cultes. Point.
Même si certains de ces lieux de cultes ont du mal avec le concept de la république (et encore on ne parle pas de laïcité...).

Les règles d'engagements de la Gendarmerie et de l'Armée sont nettement plus claires et directes que celles de la Police: les 2 premières ont le droits d'ouvrir le feu dès que cela s'avère nécessaire pour exécuter leur missions, la dernière ne peut le faire qu'en cas de légitime défense.
Quant à la Gendarmerie elle est bien mieux formée et encadrée que la Police. Et de loin... l'ordre militaire n'y est pas pour rien.

Les mettre ailleurs que sur le bord de la route? La mortalité routière est de loin la plus importante en France...
a écrit le 23/01/2015 à 11:19 :
L'armée c'est comme une assurance toujours trop cher tant qu'on a pas de sinistre.
mais le jour où cela arrive on est bien content de l'avoir.
Par contre un meilleur contrat d'assurance se souscrit en 24H, une armée plus étoffée,plus puissante, plus efficace c'est le fruit d'années de mise au point de matériel et d'entrainement....
Réponse de le 24/01/2015 à 2:12 :
Les derniers livres blancs misent sur une armée format modèle réduit mais censée être bien équipée. Donc en cas de problème sur le territoire nationale cela va etre tendu.
a écrit le 23/01/2015 à 11:01 :
C'est vrai qu'au Mali on y a envoyé des agents de la Poste
Réponse de le 24/01/2015 à 2:13 :
Tout à fait. La légion postale étrangère :-)
a écrit le 23/01/2015 à 10:50 :
Le réveil est brutal pour ceux, à gauche et à droite, mais aussi en France et en Europe, qui croyaient qu'on vivait dans un monde où la guerre et la violence appartenait au passé. Si tu veux la paix prépare la guerre! Cette vieille maxime romaine devrait être la notre.
Réponse de le 23/01/2015 à 11:47 :
Ils l'ont bien compris, à l'otan : ils lancent des guerres partout.
Réponse de le 23/01/2015 à 13:24 :
+1000
a écrit le 23/01/2015 à 10:46 :
Derrière ces belles phrases se cachent un vrai problème. Comme les caisses sont vides et que Bruxelles veillent sur nos déficits. Il faut s'attendre une hausse importante des impôts et des taxes. En embauchant des policiers dans les renseignements, des gendarmes et en leur fournissant des équipements modernes, il faut plus de sous. Il faudra de nouveaux enseignants mieux formés pour faire face aux menaces. Sans compter les élections et pour conserver le pouvoir et lutter contre "l'apartheid" supposé, le gouvernement va créer mult associations et augmenter les subventions qui au passage ne sont pas contrôlées et qui on le voit ne serve à rien si ce n'est acheté la paix sociale et entreprendre d'innombrables chantiers pour redonner vie à des quartiers sensibles. Un coût gigantesque sans compter la prochaine guerre en Libye ou en Syrie l'opinion publique est progressivement préparé à ces interventions plus la baisse de l'euro et la remontée du pétrole. Donc apparition d'une TVA sécuritaire, continuation du gel des pensions après octobre et sans doute augmentation du taux de la csg pour les retraités qui sont peu nombreux à voter pour le PS, sauf une exonération pour les petites retraites afin de pas perdre trop de voix. Reste la hausse inévitable des impôts et taxes locales. Bigre, c'est pas fait
a écrit le 23/01/2015 à 10:42 :
Triste conséquence de 40 années de politique UMP et PS de colonisation africaine et de libanisation de la France. Avec + 10 millions d'étrangers en France, les Français peuvent se sentir en insécurité. Continuons à voter UMP et PS !
Réponse de le 23/01/2015 à 13:38 :
Avec des statistiques comme çà, il y aura bientôt plus d’étrangers que d'habitants en France...
Réponse de le 24/01/2015 à 2:18 :
"Avec des statistiques comme çà, il y aura bientôt plus d’étrangers que d'habitants en France... "
c'est plus ou moins ce qui est prévu (et cela arrange le PS: ils votent pour eux cf. la dernière élection présidentielle).
Avec le réchauffement climatique tous les pays d'Afrique aux alentours de l'équateur deviennent de moins en moins habitables/viables. Ceci provoquant des déplacements de population de plus en plus important.
Et comme géographiquement on est a coté, et comme on a un passé colonial en commun...
Réponse de le 24/01/2015 à 13:40 :
Si les pauvres votaient, ni le PS ni l'UMP accèderaient au second tour !
a écrit le 23/01/2015 à 10:10 :
Cela révèle au grand jour l'amateurisme et l'improvisation sur un sujet aussi essentiel, pilier de la république, par les politiques des deux bords au cours de ces dernières années. Et la malheureuse inutilité des livre blancs puisque les moyens ne sont pas mis en face des menaces identifiées. On est sur un sujet qui nécessite une vraie "vision" long terme, et non une courte vue guidée par la facilité de réaliser des ajustements budgétaires sur une catégorie des personnels dévoués qui ne peuvent s'exprimer.
Réponse de le 23/01/2015 à 10:41 :
Qu'il n y avait que l'armée ou on navigue sans vision et dans l'improvisation on serait dans un beau pays
Notre clique politique specialiste des grands discours se fou bien de la france
a écrit le 23/01/2015 à 9:37 :
Espérons que cette valeureuse institution ne soit pa
a écrit le 23/01/2015 à 9:34 :
nous n'avons pas attendu Hollande pour savoir l'importance de l('armée française, cessez de nous baratiner en ce qui concerne Hollande, subitement il devient le meilleur des présidents, et vous pensez que nous le croyons, et bien non, il est et restera le plus nul
Réponse de le 23/01/2015 à 9:39 :
Ça doit être pénible au quotidien d'être dépressif non?
Réponse de le 24/01/2015 à 2:20 :
Admettez que ces derniers temps il n'y a pas eu beaucoup de bonnes nouvelles...
a écrit le 23/01/2015 à 9:10 :
Augmenter le budget de l armee est une chose. depenser utilement en est une autre. a quoi ca sert de mettre des plantons desarmes devant des batiments ou en patrouille dans les rues ? c est juste de la gesticulation et du gaspillage de moyen !
Réponse de le 23/01/2015 à 9:59 :
Des plantons désarmés ? Avec des Famas à l'épaule ? Arretez de raconter n'importe quoi... Je les vois patrouiller là où j'habite et je confirme qu'ils sont bien armés.
a écrit le 23/01/2015 à 8:58 :
C'est bien de s'en apercevoir, car c'est une des 2 seules armées à tenir la route en Europe avec l'armée britannique et ses SAS.
Comme dit par d'autres plutôt qu'embaucher des fonctionnaires dans les régions (des copains en général), on ferait mieux d'augmenter le budget des armées
a écrit le 23/01/2015 à 8:21 :
Ouais, une diminution de la baisse des effectifs... Temps que l'on restera en Europe, nous n'aurons pas de croissance continuerons notre descente tendancielle. Temps que les citoyens croiront les bateleurs qui leur disent de faire des efforts en attendant des jours meilleurs ( ps, udi, ump), discours entendu depuis 30 ans, on ne s'en sortira pas.
a écrit le 23/01/2015 à 8:06 :
Il ne faut pas confondre la France et les pieds nikelés du gouvernement
a écrit le 23/01/2015 à 7:50 :
Et si on augmentait le budget de la défense au lieu de payer des tas de fonctionnaires territoriaux a ne rien faire
a écrit le 23/01/2015 à 7:21 :
Mais non, tous les gouvernements de droite comme de gauche connaissent l'importance de l'armée car elle est le vecteur principal avec la diplomatie de la place de la France dans le monde. Sauf que la France a du s’aligner un peu plus vers ce qui se fait dans le reste de l'Europe 'hors GB" en terme de dépenses militaires. Si l’état de la La Bundeswehr allemande est connue que celle de la Bundesheer autrichienne et pourtant, avec une surveillance de l’espace aérien qui ne s’effectue que du mardi au jeudi entre 11h00 et 13h30 ou bien une garde présidentielle qui se rend aux cérémonies en bus de location et des Eurofighters cloués au sol, etc etc, on frise le ridicule. Mais de plus en plus de pays européens comptent sur l'OTAN soit en particulier les USA, la France et la GB pour assurer leur sécurité, mais sans se priver de critiquer l'importance de leur dépenses publiques. C'est si facile.
Réponse de le 24/01/2015 à 2:25 :
"Mais de plus en plus de pays européens comptent sur l'OTAN soit en particulier les USA, la France et la GB pour assurer leur sécurité"
Vu les coupes budgétaires que subit actuellement l'armée anglaise (syndrome post Irak & post Afghanistan) il n'y a plus que les USA (= OTAN, faut pas se leurrer) et la France.
Et les deux réduisent la voilure.

Clairement les autres armées européennes font de la figuration. Comme en Irak ou en Afghanistan: un petit détachement pour dire que l'on est là mais bon le détachement n'est meme pas capable d'etre autonome alors bon...
Réponse de le 24/01/2015 à 23:50 :
Ce n'est pas faux pour ce qui concerne Afghanistan et l'Irak, par contre en Libye (malheureusement) au Mali et R.D.C la France a tenue son rang. De toute façon les USA demanderont de plus en plus aux européens en tant que 1er puissance économique d'assurer leurs responsabilités dans le bassin méditerranéen en Afrique mais aussi en Europe, quitte a donner un coup de main surtout pour la logistique et le renseignement.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :