Airbus a un carnet de commandes de plus de 1.000 milliards d'euros

 |   |  300  mots
En 2015, les prises de commandes du groupe aéronautique et de défense se sont élevées à 159 milliards d'euros, en retrait de 4% par rapport à 2014 (166 milliards)
En 2015, les prises de commandes du groupe aéronautique et de défense se sont élevées à 159 milliards d'euros, en retrait de 4% par rapport à 2014 (166 milliards) (Crédits : © Regis Duvignau / Reuters)
Airbus affichait à fin 2015 un "niveau record" de son carnet de commandes de 1.006 milliards d'euros (contre 858 milliards fin 2014), dont 38,4 milliards pour les activités défense (contre 42,2 milliards à fin 2014).

Plus de 1.000 milliards d'euros dans le carnet de commandes d'Airbus Group! Même s'il convient bien sûr de relativiser un petit peu, la contribution de l'activité avions commerciaux au carnet de commandes s'inscrit sur la base des prix catalogue et non sur la réalité des transactions. Pour autant, cela reste très impressionnant. Airbus affichait à fin 2015 un "niveau record" de son carnet de commandes de 1.006 milliards d'euros (contre 858 milliards fin 2014), dont 38,4 milliards pour les activités défense (contre 42,2 milliards à fin 2014). Soit une hausse de 17% sur un an.

Des prises de commandes en baisse en 2015

En 2015, les prises de commandes du groupe aéronautique et de défense se sont élevées à 159 milliards d'euros, en retrait de 4% par rapport à 2014 (166 milliards). Airbus a reçu 1.080 commandes nettes d'avions commerciaux (contre 1.456 commandes nettes en 2014), dont 136 A330 et trois A380 pour le nouveau client japonais ANA. Soit 139 milliards (contre 150 milliards en 2014). En tenant compte de l'annulation de 50 hélicoptères gouvernementaux, notamment de la part du gouvernement allemand (Tigre et NH90), Airbus Helicopters a reçu 333 commandes nettes (contre 369 unités en 2014), dont 107 H145 et 36 H175.

Enfin, la valeur des prises de commandes d'Airbus Defence and Space a progressé de 18%, en incluant notamment 14 avions-ravitailleurs A330 MRTT supplémentaires et cinq satellites de télécoms. Dans le courant de l'année 2015, Airbus DS a également signé un accord avec OneWeb pour fabriquer 900 petits satellites de télécommunications.

Vers une nouvelle croissance du carnet de commandes en 2016

Pour 2016, Airbus Group table "sur des taux de croissance de l'économie mondiale et du trafic aérien international conformes aux prévisions indépendantes qui prévalent et sur l'absence de perturbation majeure". En 2016, Airbus prévoit la livraison de plus de 650 avions et une augmentation du carnet de commandes des avions commerciaux.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/02/2016 à 14:27 :
Quelle est la part qui revient réellement à l'industrie française sur les 1000 milliards?
a écrit le 25/02/2016 à 9:52 :
Bonjour, nous somme bien heureux de toute ses commande pour cette entreprise... Mais quel en est, de l'emploi éffectif dans cette industrie... Souvent il me semble entendre des plainte sur la faiblésse de la qualité de la main d'oeuvre... j'ai le Souvenir de grand groupe industriel qui former des le plus jeunne âge ses ouvrier... Entrée a 18 ans comme apprentis avec une fin de carriére comme chef d'équipe bien des année plus tards. Quent est il actuellement, un tournover des personnels, fort peut efficase dans le fonctionnement des chaines de production, qui ne donne pas satisfaction a personne... Il me semble important de revoir certaine chose pour pénérise l'avenir des grands groupe industriel.
a écrit le 24/02/2016 à 15:35 :
Airbus fait la moitié du chiffre d'affaire de Renault Alliance ou de l'assureur Axa par exemple. On est quand même contant.
Réponse de le 25/02/2016 à 16:58 :
Vous faites une fixation sur les CA.
Comparer Airbus à Axa c'est à dire les assurances et l'aéronautique est débile, ce sont des volumes d'affaires bien différents. Idem entre aéro et auto.
Je vous explique, les terriens moyens, comme moi, dépensent bien plus dans l'automobile et les assurances que dans des déplacements aériens.
---
Sur le Global 500 que vous maitrisez, je vois:
8-VW
9-Toyota
14-Berkshire Hathaway
17-Daimler
20-Axa
21-GM
27-Ford
35-UnitedHealth Group
32-Allianz
Etc.
Et Boeing n'arrive qu'à la 85ème place, donc vous comparez bien des mondes différents.
a écrit le 24/02/2016 à 12:51 :
Les grosses commandes des compagnies low-cost asiatique et indienne seront-elles réalisées en temps et en nombre? Y aura-t-il des annulations et des étalements dans le temps? A suivre.
a écrit le 24/02/2016 à 10:53 :
Soit moins de la moitié de quoi? De la dette française...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :