Airbus Helicopters : chronique d'une trahison de la Pologne annoncée

 |   |  618  mots
Les chances du Caracal d'Airbus Helicopters d'atterrir en Pologne se réduisent
Les chances du Caracal d'Airbus Helicopters d'atterrir en Pologne se réduisent (Crédits : DGA)
La Pologne fait un pas de plus vers la rupture des négociations avec Airbus Helicopters pour la vente de 50 Caracal aux forces armées polonaises.

Le nouveau gouvernement polonais prépare-t-il encore et encore les esprits à une rupture des négociations, ou est-ce une simple manœuvre de discussions pour obtenir un peu plus de la part d'Airbus Helicopters? Toujours est-il que les pourparlers sur l'acquisition par la Pologne de 50 hélicoptères multi-rôles européens Caracal risquent un échec "très probable", compte tenu des "grandes divergences" entre les négociateurs sur le programme d'investissements compensatoires (offset), a déclaré mardi un vice-ministre polonais de la Défense.

"Étant donné l'ampleur des divergences, il est très probable que l'accord n'aura pas lieu", a déclaré Bartosz Kownacki, cité par le quotidien Rzeczpospolita.

Selon lui, les positions d'Airbus Helicopters et du gouvernement ont toujours été "presque totalement divergentes" sur l'offset accompagnant le contrat estimé par la presse à environ 13 milliards de zlotys (2,9 milliards d'euros). Les négociations doivent s'achever d'ici au 10 février, précise Rzeczpospolita. Si d'aventure la Pologne remettait en question cette opération, cette rupture laisserait des traces profondes entre la Pologne et la France, qui a n'a pas livré les deux Bâtiments de projection et de commandement (BPC), de type Mistral, à la Russie en raison notamment du lobbying intense de Varsovie.

"Nous ne sommes pas allergiques aux Français mais au fait de ne pas utiliser la capacité de l'industrie polonaise, a précisé Bartosz Kownacki. Nous devons faire avancer autant que possible la partie française pour que ce contrat nous soit profitable."

Airbus Helicopters fait le job

Mi-janvier, le PDG d'Airbus Helicopters Guillaume Faury soulignait toutefois dans un entretien avec l'AFP la "bonne convergence" des intérêts d'Airbus et de la Pologne en la matière, mais s'abstenait de commenter une éventuelle différence d'approche de l'actuel gouvernement conservateur par rapport à celui libéral qui avait opté pour les Caracal en avril dernier. Guillaume Faury a affiché le même ton sur une possible signature de ce contrat en 2016, en présentant lundi le bilan commercial annuel de son groupe.

Pourtant le choix d'Airbus est depuis longtemps violemment critiqué par les conservateurs, alors dans l'opposition, au nom de la défense des usines polonaises de ses concurrents, l'américain Lockheed Martin et l'italo-britannique Agusta-Westland, situées d'ailleurs pour la plupart dans les circonscriptions des députés conservateurs. Ce qui justifierait surtout cette remise en question. Fin novembre, le nouveau ministre polonais de la Défense, Antoni Macierewicz, avait remis en question le choix des missiles Patriot américains et des hélicoptères Caracal pour équiper les forces armées du pays.

Un nouvel appel d'offre?

Concernant les Caracal, "le ministère de la Défense va tendre vers une relance de l'appel d'offres si les résultats des négociations d'offset (par le ministère du Développement, NDLR) rendent impossible la signature du contrat", avait déclaré Antoni Macierewicz. "Le dernier mot sur l'ensemble du contrat reviendra toujours au ministère de la Défense", a précisé son porte-parole Bartlomiej Misiewicz, interrogé mardi par l'AFP. Pour autant, les négociations actuelles sur les offset se déroulent entre le ministère de l'Economie et le constructeur de Marignane.

Selon le quotidien polonais DGP (centre), la décision finale sera prise à la mi-février, après une réunion de travail des ministres de la Défense de l'Otan consacrée aux préparatifs du prochain sommet de l'Alliance où les conservateurs polonais souhaitent obtenir un renforcement de la présence de l'Otan sur son territoire. "Le blocage de cette initiative par Paris signifierait que dans les années qui viennent personne au bord de la Vistule n'achètera d'armements fabriqués au bord de la Seine", a estimé le journal.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/02/2016 à 23:52 :
La Pologne st un drole de pays qui n'a jamais existe tres longtemps pour savoir faire des compromis
a écrit le 03/02/2016 à 23:51 :
La Pologne st un drole de pays qui n'a jamais existe tres longtemps pour savoir faire des compromis
a écrit le 01/02/2016 à 18:53 :
La Pologne est une habituée de ce genre de volte face : ce n'est pas nouveau et il fallait s'y attendre après l'élection de ce Président fantoche !
a écrit le 01/02/2016 à 11:40 :
Les Polaks achetent deja des F16 americains ,alors pour ce qui est de la solidarite europeenne, vous m'avez compris .
a écrit le 31/01/2016 à 20:55 :
Ce n'est pas nouveau LA POLOGNE traître à l'Europe des son entrée avait acheté des avions américains avec l'argent des EUROPEENS.
Ca étonne encore quelqu'un ? revenons à une Europe à 3 niveaux, les créateurs, puis les volontaires ayant fait l'effort et enfin les pays Slves pour autant qu'ils fassent l'effort de vraiment le vouloir.
a écrit le 31/01/2016 à 19:12 :
La Pologne ce sont des profiteurs, pourquoi envoyons-nous notre armée de l'air participer avec d'autres pays pour les rassurer face à la Russie? Laissons les se débrouiller, j'ai plus confiance aux russes qu'aux polonais.
Et ouai on nous ressort encore notre defaite de 39 mais c'est dingue ça, à croire que l'histoire commence en 39. Juger un pays comme la France ainsi qui a plus de 1000 ans d'histoire c'est lamentable. C'est là qu'on voit l'influence des anglo-saxons sur les polonais.
Nous no'aurions jamais du accepter ces pays et les baltes dans l'Europe, ils doivent faire parti de la sphère d'influence russe et c'est normal.
a écrit le 31/01/2016 à 11:58 :
Europe ? quelle Europe!
La Pologne comme beaucoup de pays entrés dans l'Europe profitent de l'Europe pour se refaire une santé , moderniser leur infrastructure ...mais veulent rester libre de leur choix d' acheter ou ils veulent ce qu'ils veulent ! Pour eux , ce n'est pas choquant d'avoir des avions de combat américains ...Pour nous français, c'est soit une trahison soit ce qui me semble pire une 'arnaque ' bien menée.
a écrit le 29/01/2016 à 16:17 :
Juste pour répondre à notre cher ami polonais concernant l'europe ..
Il serait temps d'avoir un EUROLAND et non un amalgame de pays soi-disants européens qui ne VEULENT pas de l'EURO et juste profiter du marché EUROPE .
Nous aussi en France on aimerait que certaines voitures 'francaises' , alimentation etc soient ENCORE produits EN FRANCE ! Vous en pologne vous n'avez pas la contrainte de l'euro , des charges sociales etc ... Bien pour vous mais c'est sur notre dos.
Réponse de le 30/01/2016 à 23:31 :
Nous avons pas vos charges, mais nous avons pas non plus votre socjal, donc il faudrait choisire, réduisez vos socjal, vos 35, retraite, ext. Et à cest moment vous allez être compétitif !
Réponse de le 31/01/2016 à 12:00 :
Au sujet de votre prétendue contrainte de l'euro, je vous signale que les critères macro-économique de Maastricht s'applique aussi aux Etats n'ayant pas adopté la monnaie unique, à savoir principalement un endettement budgétaire egal ou inférieur a 60% du PIB, et un déficit budgétaire egal ou inférieur a 3% du PIB. Ce sont tout simplement des critères rationnels de stabilité monetaire et economique ,et de préservation de la souveraineté. Ce qui est comique chez le FN, c'est précisément qu'ils ne réalisent pas cela !!!! En pensant qu'ils récupéreraient de la souveraineté en faisant tout le contraire.... On serait vite au FMI ,avec ajustement structurel et autres épouvantables contraintes, voir la Grece....
a écrit le 28/01/2016 à 22:35 :
Les polonais sont entretenus dans la peur de la Russie par les américains, l' entrée de la Pologne a servi à installer un cordon sanitaire entre la Russie et le reste de l' Europe. Ce pays est entretenu dans la peur par l' Europe et les us qui la dirige, demandez à un jeune polonais s'il a peur de la Russie, il vous répondra que Poutine est un danger..
Lisez Bzrezinski..

Les Usa attisent cette situation et tirent les marrons du feu en entretenant les peurs, divisier pour régner, divide and conquer..
Réponse de le 29/01/2016 à 9:52 :
Du factuel en effet, juste du factuel...
Réponse de le 31/01/2016 à 14:29 :
Lecture insuffisante : les polonais tiennent Obama parce que Obama est un élu de Chicago et que Chicago est le première ville polonaise a l'étranger...alors, les polonais achètent americains....
Réponse de le 01/02/2016 à 16:15 :
@maduf Compréhension insuffisante, la Pologne est aux ordres us et la page Obama échouée est déjà tournée..
a écrit le 28/01/2016 à 22:16 :
Pologne : comment investir en bénéficiant des aides européennes et nationales

http://www.lemoci.com/actualites/pays-marches/pologne-comment-investir-en-beneficiant-des-aides-europeennes-et-nationales/


Un petit aperçu de l’énormité du gaspillage et des détournements de l’UE :
En 2013, l’UE a « dépensé par erreur » 7 milliards d’euros, soit à peu près toute la contribution nette versée par les français (à leur insu) au budget de cette prison des peuples.

http://www.upr.fr/actualite/europe/comment-l-ue-depense-pres-sept-milliards-d-euros-par-erreur
a écrit le 28/01/2016 à 20:24 :
Il y a une logique à faire tourner les usines locales en priorité.
Rien de choquant là dedans.
Réponse de le 28/01/2016 à 23:02 :
Non mais sucer la roue us quand on est financé par le reste des européens, c' est autre chose...
a écrit le 28/01/2016 à 18:22 :
Chers Amis Français. Je suis Polonais, je vis en Pologne. J'ai lu tous les commentaires. Il en résulte que nous avons acheté les hélicos français pour que les Mistrals ne partent pas pour la Russie. Savez-vous que nous produisons de très bons hélicos (Sikorski) en Pologne? Si tel était le marché (marchandage politique) et pas les qualités en premier lieu de l'appareil français, je préfère que les emplois restent en Pologne. Que la France ne se fasse pas "pucelle", c'est les petits bonhommes qui soutiennent le projet germanico-franco-russe Nordstreem 2, le projet qui nuit à notre sécurité énérgétique. Ceci dit, dans notre culture "pacta sunt sevanda". Je pense que nous achèterons vos hélicos. Pensez-vous qu'un jour la France achètera les hélicos polonais?
Réponse de le 28/01/2016 à 22:23 :
Vous produisez des Sikorski pour une ..firme américaine.. "Pensez-vous qu'un jour la France achètera les hélicos polonais" Ami polonais, nous vous achetons déjà des champignons de ..Paris, faut pas exagérer, non plus !
a écrit le 27/01/2016 à 23:42 :
Trahison mdrr!!!! Nous étions trahii par des "rigolos française" en 1939, ca nous a coûtez 20% de population massacres et 50ans des occupations soveitiques !!!! Nous espérons que grâce à vos immigrés vous allez suffire au moins 1% c'est que nous avons endurée par votre lachtee!!! Pour F16 la Pologne a achete avion bien avant entrée dans UE !!! Pologne a cotisez et cotisé toujours à UE depuis 1990, pour chaque 1e versez en reçoit 0.90centimes , et en suite 0.60-0.70cent revient directement en Allemagne, c'est tout simmplement "Quatrième Reich", donc rigolos arrêtée écrire n'importes quoi !!! Et dit, vous avez toujours peur des sortire les soir??? Quel Guignols
Réponse de le 29/01/2016 à 16:32 :
MDR la Pologne était un des pays le plus proches de l'Allemagne nazie entre 1933 et 1939, faudrait quand même se souvenir chers amis polonais que vous avez participez au dépeçage de la Tchécoslovaquie après Munich, alors vos leçons de morale vous les gardez pour vous
Réponse de le 30/01/2016 à 20:49 :
Calmos ! Vous les Polonais avez avec entrain et zèle contribué au massacre de millions de pauvres juifs qui n'avaient rien demandé mais qui étaient totalement détestés par votre peuple . C'est historique. Nous les Français avons au moins eu cet honneur de nous y opposer du moins la majorité car il y a eu aussi des crapules chez nous.
Réponse de le 30/01/2016 à 23:27 :
Leçon des morales, Pologne la plus proches des Allemagnes Nazi, arrête des fume la moquettes!!!, Pologne a avertie Paris plusieurs reprise que Hiltler voulait la guerre, Paris voulait rien entendre !, Hitler il voulait pas la Pologne il voulez la France à cause 1er guerre, premier ministre Allemand a venu à Varsovie en 1938 pour demandé es que en cas d'attaque Pologne retrait neutre, malheursment ils ont répondu non, c'est erreur qui nous a coûtez cher!!!, plus jamais, Hitler il savait que "fillette Fr" vont rien faire si il attaque la Pologne !!! Pologne avec armee 5x plus faible a tenu un mois, France 2jours !!! Mdr, une chose que les soldât allemand ils ont appréciés cest été "vos femme" !et encore plus important c'est pas les polonaise qui sont chargés trains SNCF plein des juifs pour envoyé en camps dès concentration!!! honte à vous!!! Lache !, retourne à école pour apprendre histoire , de toute façon la France et française encore 20ans, vous êtes comme cigogne condamnez à disparaître !!
Réponse de le 30/01/2016 à 23:50 :
Si tu veux en peu encore discutée des 55ton d'or que la Pologne a transférez à la France avant 1939 pour que l'or ne tombe pas dans les mains dHitler, que en suite vous avez commencé dire que vous avez perdu, et que vous rendrai pas, il fallait intervention dès américain et blocage de vos divise en US , pour que vous rendrie l'or, honte à vous!!!, j'ai 30ans et croix moi que tout les polonaise connaisse très bien histoire, 70 ans passez mais en oublierai jamais t'inquiète pas !!
a écrit le 27/01/2016 à 17:09 :
MDR!!! Pour une fois que c'est la Pologne qui trahit, d'ailleurs on est très rancuniers (la drôle de guerre, ça vous reviens, entre autre ça nous couté un retard de 50 ans et on ne cessera jamais de le rappeler). En plus la Pologne est état souverain qui s'allie avec qui bon lui semble et c'est de même pour le commerce.
Et pour ce qui y est des subventions européennes bas faut bien qu'on se rattrape par rapport au Plan Marshall ( je sais, ça remonte très loin mais bon... ;-))
a écrit le 27/01/2016 à 11:26 :
pas étonnant que les prix soient ce qu´ils soient, vu les conditions de travail des chauffeurs polonais et le non-respect de nombre de règlementations! et en ce qui concerne le "cabotage" je connais des exemples où les règles sont détournées, et justement
par des transporteurs polonais (au profit de sociétés francaises il est vrai...)!
ceci dit c´est comme les commentaires il y aurait des règles de savoir et savoir-vivre à remettre à l´ordre du jour et à appliquer.
a écrit le 27/01/2016 à 0:16 :
cet email na acun sens et est tt faux

pour les transports heuresement que les polonais (pour les petites societes) car les francais sont hors de prix (colis tnt 40e en france france, pologne pologne 4 euros )

geodis gefco norbert elle travaille en france et en pologne pour les grosses quantites (sont eux tres competitif enprix)pour ne citer queux chez les francais donc elles nont pas toute couler

veux tu parler egalement des societes francais implqnte dans le pays (oui oui vende des produits francais a letrangerr) les societes francaise ont une place tres importante en pologne bien plus que les societes polonaise en france !

alors oui il y a bcp de transporteur polonais mais on ne peut les utiliser que que a la condition quil rentre en pologne pas de transit possible !

mais autre chose si on ne pourait pas utiliser les transports polonais je nose imaginer le prix des produits francais en pologne ! c deja tellement cher. sincerememt quand on connait rien on ferait mieux de ne rien dire
a écrit le 27/01/2016 à 0:13 :
Depuis qu'ils sont entrés dans cette Europe qui n'existe d'ailleurs plus : 28 intérêts égoistes et si divergents additionnés, Les Polonais se moquent de l'industrie Européenne. Il faut cesser de s'intéresser à ce marché Polonais, et appels d'offres Polonais joués d'avance. Il faut Ignorer La Pologne, et la laisser commercer avec les seuls U.S.A : c'est ce qui les intéresse. Et s'agissant de La France, les restreindre dans leur accessibilité au marché Français, autant que le droit Européen le permet. Causer le maximum de tracasseries et de lenteurs et de controles administratifs, à la Pologne et Polonais, que le droit Européen le permet.
a écrit le 26/01/2016 à 21:02 :
Il est malheureusement un peu tard pour reagir puisque nous avons deja tolere que les Polonaise achetent des F16 avec les Subsides de l' Union europeenne.
Il a ete tolere que nombre de societes delocalisent en Pologne.
Il a ete tolere que leurs entreprises finissent de Couler nous dernieres societes de transport (sauf celles qui auraient delocalise Mais je n'en connais pas).
Mais probablement qu' un trop grand nombre de personnes en Europe l'ouest gagnent
Egalement trop d'argent pour que quelque Chose ne soit fait.....
En tous les cas je rede de voir Enfin tous les camions polonais controles a nos frontieres comme il se doit Et j'espere encore voir les francais ne pas acheter les produits polonais qui pourrissent Notre economie, phenomene qui va malheureusement s'amplifier.
Et nos politiciens qui ne s'occupent que de leur politique politicienne!
Merci
Réponse de le 30/01/2016 à 17:41 :
cite moi les produits polonais, qui pourrissent le marché français, si les marchés polonais, cessaient de se laisser pourrir par les produits français, le suicide de tes agriculteurs, et peut être d'autres, se décuplerait, si les polonais fermait leur marché, aux Renault, Peugeot, Orange, Auchan, Carrefour, Intermarché, et bien d'autres, tu n'aurais pas fini de gémir
a écrit le 26/01/2016 à 19:54 :
La Pologne est-elle le ver dans le fruit de l'Europe est-elle le pays qui fera exploser l'Europe. Si Airbus est remis en question il faudra que France envisage des sanctions contre la Pologne en commençant par mettre un arrêt net sur la migration de travailleurs polonais sur notre territoire. L'Europe est en péril depuis l'entrée des pays de l'est dans la Communauté qui ne respecte pas l'entité européenne telle que voulue par ses Pères. Autre point nos devons tisser des liens avec la Russie y compris en armement et cela au détriment de la Pologne. Enfin il est grand temps que cela soit la Pologne, l'Angleterre la Hongrie que nous tapions sur la table et que nous arrêtions de courber l'échine. la Pologne à trop à perdre à vouloir jouer avec l'Europe, et autres comme l'Angleterre. L'inertie de nous gouvernants de droite comme de gauche vont ils donner raison FN qui n'a pas besoin de faire campagne pour une sortie de l'Union nos politiques de droite comme de gauche font sa campagne.
Réponse de le 28/01/2016 à 4:59 :
Effectivement exact. La Pologne a obtenu la plus grande aide financière d 'Europe. Airbus est un consortium Européen avec une belle démonstration de son savoir. Avec le virement à droite toute comme la Hongrie, je doute de l'hégémonie de l' Europe. Combien de temps va t'elle encore tenir avec tous ces retournement de veste. Il ont la mémoire bien courte nos amis polonais.
Si nous remontons l'histoire et que le 3è Reich serait sorti vainqueur et aurait respecté sont accord avec la Russie de Staline la Pologne aurait été rasé du paysage Européen et aurait été "gobé" par les protagonistes de l'époque. Heureusement que ce ne fût pas le cas. Mais ils ne sont vraiment pas reconnaissant....Ajoutez-y l'immobilisme de notre exécutif qui l'était également à cette l'époque et vous avez ce qui se prépare pour notre belle aventure européenne qui nous a, il faut le dire , préservé de 70 ans de paix. Quant était-il de l' Eurofigther alors que la France est restée intransigeante avec son Rafale qui, lui, se vend plutôt bien !!
Attendons de voir le suite car il n'y a vraiment rien de bon qui se prépare.
a écrit le 26/01/2016 à 19:50 :
La Pologne le troll américain puissance dix dans l' Europe américaine...
a écrit le 26/01/2016 à 19:26 :
Il y a des commentateurs au pseudo tellement court que je me demande si ce n'est pas le même troll qui écrit les messages ?
a écrit le 26/01/2016 à 18:34 :
Voici la fin du feuilleton catastrophe qui arrive.
On a soumis nos décisions à l'Europe, elle même d'obsédience atlantiste. On a donc abandonné la Russie comme des idiots. Résultat : On perd la face en Russie ET en Pologne.

Il va être temps de revoir ou de quitter cette Europe qui nous ligote dans tous nos choix (idem OTAN). Contre l'Europe fédérale, contre les transferts de compétence vers Bruxelles, pour plus de souveraineté des États européens, pour un pays libre de ses choix.
Réponse de le 31/01/2016 à 14:37 :
Toto a raison. Soyons petits, vive Astérix, retirons-nous de tout, et construisons des murailles... de paille..., comme les trois petits cochons...que c'est bon d'être...!!!
a écrit le 26/01/2016 à 18:31 :
Grave erreur de ne pas avoir livré les Mistral comme convenu aux Russes. C'était probablement aussi une erreur de leur vendre, mais à partir du moment où c'est acté, on doit aller au bout et ne pas s'occuper des uns et des autres. Toujours cette maladie de la synthèse chez Hollande.
Les Polonais ont déjà fait le coup avec les F16 et Airbus Helicopters ne devait pas se faire beaucoup d'illusions sur la vente je pense.
a écrit le 26/01/2016 à 18:29 :
Et dire qu'il ne fallait pas livrer les Mistral à la Russie parce que justement la Pologne était en négociation avec la France et les polonais des anti-russes feroces !On se fait avoir de tous les cotés et pas que dans ce domaine ............
a écrit le 26/01/2016 à 18:26 :
Les conservateurs polonais ont gardé les réflexes communistes en matière de corruption. La Nomenklatura polonaise veut passer à la caisse et quoi de mieux pour toucher des pots de vin qu'un contrat d'armement?
L'OTAN est un mirage, si les Russes décident d'entre en Pologne, ils entreront et ce n'est pas l'OTAN qui se mettra en travers de leur chemin. Qu veut se battre pour la Pologne? Personne , sauf à déclencher le feu nucléaire.
a écrit le 26/01/2016 à 17:48 :
Et le vainqueur est : l'Amérique qui a réussi à diviser les européens, faire capoter la vente des Mistral, créer un embargo qui à mis nos agriculteurs au chômage, et cerise sur le gâteau va récupérer le marché des hélicoptères lourds. Merci à ce monsieur qui nous a fait réintégrer l'OTAN!
Réponse de le 26/01/2016 à 18:19 :
J' étais dans votre état d' esprit, j' ai connu et voté l' Upr aux régionales, ce parti semble tout fait pour vous, sans ..parti pris !
Réponse de le 26/01/2016 à 18:22 :
@Paul C: tous ces guignols qui nous gouvernent sont en effet un problème majeur pour la France. Au lieu de protéger les intérêts du pays, ils nous vassalisent un peu plus tous les jours et c'est nous qui en subissons les conséquences !!!
Réponse de le 26/01/2016 à 18:26 :
hors sujet
a écrit le 26/01/2016 à 17:44 :
Il n'a pas que la Pologne.
L' Inde a dernièrement annulé au moins 3 contrats d'armements finalisés et signés, pour recommencer des négociations.
Réponse de le 30/01/2016 à 18:01 :
ça n'est pas tout de produire, soit disant, les meilleurs produits du monde, encore faut-il que ce soit a un prix abordable, tout le monde n'a pas envie de se ruiner, pour satisfaire a l'ego des français
a écrit le 26/01/2016 à 17:17 :
La fin des sanctions économiques contre la Russie cet été en est peu être la cause .
Le Polonais rumine......Après aux industriels Français d' en tirer des conclusions .
a écrit le 26/01/2016 à 17:10 :
Il n'y a rien à esperer des polonais.A peine adhereé à la CE ils avaient acheter des F16.Ce pays est juste bon à recevoir des subventions européennes et apres achete americain.Il serait temps de voir que certains pays n'ont rien à faire dans l'union europenne.Ils appellent l'OTAN au secours à chaque fois mais quand il s'agit de privilegier les pays européens qui financent il n'y a rien à esperer d'eux.Ils sont entrain de negocier avec les anglais qui parlent de sortir de l'union et feont cavalier seul comme toujours.Qu'n-t-il apporter à la CE ? Rien leurs ressortissants sillonnent l'Europe et font du dumping sur toutes les affaires dans le batiment.On voit que l'union n'a pas capacité à imposer la solidarité à ces gens là.
a écrit le 26/01/2016 à 16:58 :
Je ne peut que conseiller de ne pas céder au chantage, ça ne fait jamais avancer les choses, laissez les choisir des hélicos Russes, c'est tout près
a écrit le 26/01/2016 à 16:01 :
La France a cédée aux polonais qui ne voulaient pas de la vente des Mistral à la Russie et comme d'habitue le gouvernement français se retrouve le dindon de la farce....et les français avec !
Réponse de le 26/01/2016 à 18:25 :
"comme d'habitude"...
Cessez de pleurnicher ou de vous flageller. Nous sommes plutôt leader que suiveurs dans cette histoire. C'est tout à l'honneur de la France d'avoir su privé Poutine de navires de guerre au moment où il soutient les rebelles pro-russes du Donbass. Je vous signale par ailleurs que les navires ont presque aussitôt été refourgués à l'Egypte, donc la France n'y a rien perdu et, dans cette affaire, a tirer avec l'Allemagne l'Europe vers le haut. Mais se féliciter n'est pas trop à la mode, il faut tellement trouver ici tout nul et là bas tout bien !
a écrit le 26/01/2016 à 15:37 :
on n'a qu'a revendre des mistral a la Russie !
a écrit le 26/01/2016 à 15:25 :
On pourrait peut-être leur promettre d’engager des plombiers Polonais, parce que moi, depuis le temps que j'attends sous la douche !!
a écrit le 26/01/2016 à 14:44 :
Dans la presse on publie par exemple, dans Investir du 23 Jan 16, un journal de finances, la croissance 2015, 2016 et 2017. Peut-on expliquer la moindre croissance européenne, il y aurait un potentiel et des tracas administratifs ? Il y aurait un gâchis français ? On parle d’usines à gaz, existe-t-il des goulags à jeunes ou des camps d’extermination en Europe, avons-nous une certification suffisante hors administratif ? L’Europe concorde-t-elle avec l’intérêt général français, on parle d’une politique de l’offre, ne fait-on pas dans les affres du chômage, on publie une baisse de PIB, ne devrait-elle mieux ou plus aider la croissance alors qu’on parle d’aides critiquées à 70%. L’Europe ne devrait-elle s’informer auprès des américains pour prendre des leçons de croissance ?
Réponse de le 26/01/2016 à 14:55 :
L' Europe est le terrain de jeu des américains.. Merci troll !

http://www.upr.fr/conferences/qui-gouverne-la-france
a écrit le 26/01/2016 à 14:36 :
Les polonais sont d'irréductibles "atlantistes" et nous ont déjà fait le coup de l'appel d'offres bidon plusieurs fois notamment avec les F16 de jadis. Ils ont tellement été traumatisées par leur appartenance au bloc soviétique que l'EUROPE ne leur semble plus assez crédible pour les rassurer.
a écrit le 26/01/2016 à 14:24 :
Pologne : comment investir en bénéficiant des aides européennes et nationales

http://www.lemoci.com/actualites/pays-marches/pologne-comment-investir-en-beneficiant-des-aides-europeennes-et-nationales/


Un petit aperçu de l’énormité du gaspillage et des détournements de l’UE :
En 2013, l’UE a « dépensé par erreur » 7 milliards d’euros, soit à peu près toute la contribution nette versée par les français (à leur insu) au budget de cette prison des peuples.

http://www.upr.fr/actualite/europe/comment-l-ue-depense-pres-sept-milliards-d-euros-par-erreur
Réponse de le 26/01/2016 à 14:52 :
Merci l' UPR, comme d' habitude, net, vif, tranché, concis, précis, indémodable..

J' arrête là, au-delà serait gourmandise..
a écrit le 26/01/2016 à 13:49 :
Et que va-t-on faire des 50 hélicos ? Je pense que Hollande ne veut pas passer pour une bille si peu de temps avant les élections présidentielles et qu'il va vendre au rabais, voire quasiment donner, ces hélicos. La politique, ce ne sont pas des projets pour le pays, mais des manoeuvres pour être élu et rester au pouvoir :-)
Réponse de le 26/01/2016 à 14:50 :
On va se les remettre dans les hangars..!

http://news360x.fr/ca-tiendra-bien-jusquen-2017%E2%80%B3-laveu-dhollande-qui-en-dit-long/
Réponse de le 26/01/2016 à 15:03 :
Cette remarque est vraiment d'un incompétent : ils n'ont pas été construit, puisqu'il n'y avait pas de contrat. Vous livrez peut-être des marchandises si il n'y a pas de contrat, vous ?
Il faudrait peut-être connaitre un minimum d'économie.
Réponse de le 26/01/2016 à 15:44 :
Primo, Airbus Helicopters (comme Dassault d'ailleurs) c'est pas Hollande mais une entreprise Franco-allemande
Le siège de la société est installé dans le sud de la France à Marignane, , où elle possède son principal site de production en France, l'autre se situant à La Courneuve, près de Paris. La société est également installée en Allemagne, à Donauwörth et en Espagne, à Albacete (Castilla-La Mancha). La société possède de nombreuses filiales à travers le monde, notamment aux États-Unis où American Eurocopter produit les modèles pour le marché américain, entre autres le UH-72A Lakota ; et en Australie où elles produisent les versions australiennes du Tigre et du NH90.
Airbus Helicopters est une filiale détenue à 100 % par Airbus Group.
Deuxièmement les 50 Hélicoptères ne sont pas produits à l'heure actuelle (pas un seul n'est sorti de fabrication)
Pour conclure que ce n'est pas Hollande qui négocie mais cette société (comme il est clairement stipulé dans l'article) ; pour autant cela donnerait du boulot à pas mal de monde et de l'air (sans jeu de mots) à l'entreprise
Aussi votre diatribe est dénué de sens ...mais prouve l'état de vos neurones
Réponse de le 26/01/2016 à 17:36 :
@René Monti: si tu avais une idée de la gestion d'une entreprise, tu saurais que tout se vend avant d'avoir été construit. Les leçons d'économie ne te feraient donc sans doute pas de mal :-) Cela dit, la construction devait être bien avancée, car pour vendre, il faut ausi des prototypes :-)
a écrit le 26/01/2016 à 13:33 :
Je t'envoie mes salariés à bas prix qui tirent tes salaires vers le bas et casse ton système social mais je t'achète pas tes produits, je joue la carte américaine. Mais que fout la Pologne en Europe ?
Réponse de le 26/01/2016 à 18:13 :
Euh, que fichons nous dans l' Union européenne américaine..?
Réponse de le 26/01/2016 à 18:29 :
En effet, on se demande...
a écrit le 26/01/2016 à 13:32 :
Hollande est et sera toujours le dindon de la farce. Ne pas livrer les mistrals et faire confiance aux polonais... rappelez vous les F16 americains achetés avec l'argent européen (20% francais dans le budget). Il faut vraiment virer Fabius et Hollande pour les affaires étrangères.
Réponse de le 26/01/2016 à 15:06 :
Au vu du nombre de RAFALE vendu par Paul BISMUTH, vivement son retour
Réponse de le 26/01/2016 à 15:34 :
En Inde on verra les compensations. En Égypte nous payons sous forme de dons la moitié de la nouvelle ligne de métro. Vous avez raison ni hollande ni Sarkozy ne font l affaire. Des naïfs pour qui le contribuable doit payer
Réponse de le 26/01/2016 à 15:48 :
Sauf que ce n'était ni Hollande ni Fabius à l'époque, saint Luc
a écrit le 26/01/2016 à 13:32 :
"Trahison?". Rien que cela pour un simple différend industriel et financier. Les media pourraient-il cesser de délirer et alimenter le populisme? Tout le monde sait que le concurrent du caracal au nom bien turc est le sikorski d'origine et de nom bien polonais.
a écrit le 26/01/2016 à 13:30 :
Souvenir de 2003:

L'achat, rendu public le 27 décembre dernier, de 48 avions de combats F-16 par la Pologne pour remplacer ses vieux Mig soviétiques, a fait l'effet d'une douche froide en Europe. Quelques jours après le sommet de Copenhague confirmant l'entrée prochaine de ce pays au sein de l'UE, cette annonce donne l'impression désagréable que « les aides financières européennes à la Pologne vont servir à la prospérité des entreprises américaines d'armement.Cette affaire est d'autant plus choquante que la Pologne est le « pays candidat » qui a le plus âprement négocié son entrée dans l'UE, réclamant, et obtenant, des aides financières considérables, notamment dans le domaine agricole.
a écrit le 26/01/2016 à 13:16 :
Finalement les Mistrals vont pouvoir aller chez Poutine sans passer par la case Egypte !
Si c'est vraiment pour ca qu'on a annulé le contrat Russe c'est nul de chez nul.
Réponse de le 27/01/2016 à 12:17 :
Les connaisseurs de cette affaire savaient que la vraie raison de l'annulation du contrat des mistral était celle-là. La pression des polonais pour donner en échange le contrat des Caracal aux français. Il est dommage que la Tribune donne cette information seulement maintenant. Je savais ,par un ami polonais ,,avant les élections ,que si les conservateurs gagnaient les élections,le contrat serait annulé.Ce qui va arriver bientôt. Le gouvernement français a été bien léger dans cette négociation, il aura tout perdu et le contrat russe et le contrat polonais.
a écrit le 26/01/2016 à 13:12 :
De toute façon le Caracal n'est pas un bon hélicoptère. Il est même très moyen. La France en a acheté pour soutenir son industrie, ce qui est bien en soi, mais cet appareil n'est pas bon en opération: capacité d'emport réduit à la base, sensible au climats désertiques et à la chaleur (ses capacités d'emport sont presque réduites de moitiés)....
Un Chinook américain correspondrait bien mieux aux besoins de l'armée française (transport de matériel, de commandos nombreux).
Après pour la Pologne, je ne connais pas leurs besoins réels et opérationnels.
Réponse de le 26/01/2016 à 14:05 :
Ouais mais je ne suis pas très chaud que la France achète du matériel d'une armée d'occupation. Et la on parle de la Pologne pas de ce que doit choisir l'armée Française..
Réponse de le 26/01/2016 à 15:06 :
@Aviateur
Bonjour,
je suis un peu étonné par votre commentaire, le Caracal avait plutôt bonne presse jusque-là.
La sensibilité au climat est un faux procès : tout aéronef a des performances réduites par temps chaud, c'est de la physique.
Bien sûr, il n'a pas la capacité d'emport d'un chinook, et le transport lourd en hélicoptère est un serpent de mer au sein de l'armée française. Néanmoins, pour un usage pertinent 10% du temps, je me demande si un chinook ne serait pas surdimensionné 90% du temps pour l'armée française...

En plus, l'appareil réussit plutôt bien à l'export (il n'y a pas que la Pologne dans la vie).
Réponse de le 26/01/2016 à 16:06 :
Vous comparez deux appareils complétement différents. Aussi pertinent que de comparer un A320 et un B747 ! Le Caracal est un excellent hélicoptère, le meilleur de sa catégorie. Il répond parfaitement aux besoins des Forces Spéciales. Ses moteurs ont rencontré qq pb au Mali, du fait du sable particulier là bas. Mais jusqu'à preuve du contraire, pas de sable ni désert en Pologne...
Réponse de le 27/01/2016 à 10:39 :
Les capacités du Caracal sont réduites quand il fait chaud ? Quel scoop ! Oui, effectivement, cela s'appelle les lois de la thermodynamique et de l'aérodynamique. Quand on a 'Aviateur' comme pseudo, on devrait savoir que les performances des aéronefs diminuent avec la chaleur et l'altitude.

Que le Chinook corresponde à certains besoins opérationnels de transports lourd en France, je n'en doute pas mais ça ne fait pas du Caracal un mauvais hélicoptère: ce sont simplement 2 appareils de catégories différentes (masse max de 22t pour un Chinook, 11t pour un Caracal).

Pour ce que je sais, le Caracal répond plutôt bien au besoin polonais et toute cette histoire est très clairement une bonne vieille embrouille de politiciens qui veulent favoriser leur circonscription au dépend de l'intérêt national (ils ont besoins d'hélicos et vont reprendre des mois de retard tout ça pour acheter une machine qui correspondra moins bien au besoin opérationnel exprimé, et peut-être même pour plus cher).
a écrit le 26/01/2016 à 13:09 :
Comme si en économie néolibérale la parole avait une quelconque valeur...

Non ce ne sont plus que des histoires d'intérêts faut arrêter de rêver.
Réponse de le 29/01/2016 à 15:26 :
Moi partager, parole de spider man.
a écrit le 26/01/2016 à 13:04 :
L'UE a engagé des procédures contre l'état polonais pour des problèmes sérieux de viol de la démocratie et de l'état de droit par le gouvernement d'extrême droite local.

D'un coté la menace de retrait par la Pologne de ce contrat avec la France est une (vaine) tentative d'intimider ou de faire pression par ricochet sur l'UE.

De l'autre, il existe un risque sérieux de sanctions économiques contre la Pologne et le contrat pourrait être annulé par le gouvernement (comme les mistral perdants de Poutine).

Bref, si on est convaincu que notre matériel est le meilleur, il faut s'abstenir d'en fournir à nos futures ennemis potentiels, jusqu'à ce que les polonais se ressaisissent.
Réponse de le 26/01/2016 à 15:19 :
Si la Pologne, qui est dans l'UE fait pression sur l'UE tout en bénéficiant des subventions que lui verse le contributeur net membre de l'UE qu'est la France alors cela veut dire que l'UE marche complètement sur la tête...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :