Boeing prévoit une baisse de production, l'action dévisse en Bourse

 |   |  480  mots
(Crédits : © Matt McKnight / Reuters)
L'avionneur table sur une baisse de ses livraisons en 2016, une première depuis au moins 10 ans.

Wall Street n'a pas apprécié. Boeing a livré mercredi des prévisions 2016 décevantes, malgré une performance meilleure que prévu en 2015. A 16 heures (heure de Paris), l'action dévissait de près de 10%. Les investisseurs ont sanctionné les prévisions de livraisons d'avions commerciaux en 2016 qui devraient être compris entre 740 et 745 appareils, en baisse par rapport aux 762 avions livrés en 2015. Il s'agit de la première baisse de production depuis au moins 10 ans ! Le chiffre d'affaires devrait être compris entre 93 et 95 milliards de dollars contre 97,14 milliards anticipés par les marchés. Cette prévision prudente "reflète les livraisons des avions commerciaux", a expliqué le groupe de Chicago.

Transition du B737

Cette baisse de production provient de la baisse de cadence du B747-8 (un appareil sera produit tous les deux mois contre un tous les mois) et de la transition de production entre le B737 classique et le B737 Max (remotorisé). Une douzaine d'appareils seront certes produits mais pas livrés en 2016.

Une autre transition se profile pour Boeing : celle du gros-porteur B777 entre la version classique et la nouvelle version (B777X) prévue à l'horizon 2020.

En raison de la faiblesse du carnet de commandes du B777 actuel (environ 200 appareils), une baisse des cadences était inéluctable pour pouvoir maintenir la chaîne d'assemblage jusqu'au démarrage de la production du B777X. Les cadences seront ramenées de 8,33 avions par mois jusqu'ici à 7 appareils par mois en 2017.

Pour autant, Boeing prévoit une hausse des livraisons au cours des deux prochaines années avec notamment une montée en cadence du B737. L'avionneur américain, qui produit actuellement 42 appareils de la famille 737 par mois, va ainsi porter ce chiffre à 47 en 2017 et à 52 en 2018.

"A partir de 2019, nous allons produire 57 appareils de la famille 737 par mois", a déclaré le directeur général Dennis Muilenburg, lors de la présentation des résultats annuels du groupe.

De son côté, Airbus vise une cadence de production de l'A320, de 60 exemplaires par mois mi-2019, contre 42 actuellement

Bonne année 2015

En 2015, Boeing a dépassé les attentes, malgré un recul de 5% à 5,2 milliards de dollars de son bénéfice net. Rapporté par action et hors éléments exceptionnels, le bénéfice est de 7,72 dollars contre 7,40 dollars attendus.
Au quatrième trimestre, marqué par une charge de 569 millions de dollars pour la réduction de la production du 747, Boeing a réussi à faire mieux qu'attendu avec un bénéfice net de 1,03 milliard de dollars (-30%). Le bénéfice par action est de 1,60 dollar contre 1,27 dollar escompté.

Le chiffre d'affaires est également supérieur aux attentes aussi bien sur l'année que sur les trois derniers mois: il s'est élevé à 96,11 milliards de dollars (+5,9% sur un an), tandis que les recettes du quatrième trimestre sont de 23,57 milliards (-3,65% sur un an) contre 96,09 milliards et 23,55 milliards attendus respectivement.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :