Dassault Aviation proche de vendre quatre Falcon 7X au Caire

 |   |  271  mots
L'été pourrait apporter des commandes de Falcon 7X et de Rafale à Dassault Aviation
L'été pourrait apporter des commandes de Falcon 7X et de Rafale à Dassault Aviation (Crédits : Dassault Aviation K. Tokunaga)
L'été 2016 pourrait apporter quelques satisfactions commerciales à Dassault Aviation. L'avionneur pourrait vendre quatre Falcon 7X à l'Egypte et 36 Rafale à l'Inde.

L'été sera-t-il favorable à Dassault Aviation ? Possible. Selon des sources concordantes, l'avionneur, qui a déjà vendu 24 Rafale à l'Égypte en février 2015, serait en train de finaliser la vente de quatre Falcon 7X (autour de 300 millions d'euros) au Caire en vue de remplacer l'actuelle flotte à usages gouvernementaux composée actuellement d'avions américains.

Le contrat est négocié, la signature est attendue... Si elle était confirmée, cette commande devrait faire du bien à l'avionneur dans le contexte du marché des jets d'affaires haut de gamme en nette perte de vitesse ces derniers mois. Le 7X a été mis en service en juin 2007.

Rafale, Inde puis Egypte?

Dassault Aviation a en outre commencé les négociations avec le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi afin qu'il exerce l'option de 12 Rafale supplémentaires prévue dans le contrat signé l'année dernière. Elle ont débuté dans la foulée de la visite de François Hollande en Egypte en avril dernier. L'avionneur tricolore aurait même remis une offre aux Égyptiens. Un contrat peut-il être signé dès 2016? Possible selon certaines sources.

Mais c'est en Inde que Dassault Aviation attend beaucoup plus rapidement une bonne nouvelle. Delhi et la direction de l'avionneur seraient d'accord sur tout, le contrat des 36 Rafale serait même finalisé mais il manque encore le principal... la signature de Delhi. Pourquoi pas cet été? Tout est possible mais l'Inde a une notion du temps tellement différente du monde occidental. En tout cas, si le contrat indien devait être rapidement signé, il permettrait à Dassault Aviation de rester à une cadence de production de deux Rafale par mois.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/07/2016 à 10:00 :
L'Egypte est en train de redevenir un Pays central dans le monde arabe, redevenant aussi un excellent allié et pays ami de la France.
a écrit le 13/07/2016 à 14:06 :
Si l'entretien de ces avions ressemblent à celui exercé chez Egypte air ils ne voleront pas longtemps....
a écrit le 13/07/2016 à 12:40 :
Si ils sont payés comme le porte helicos qui reste à quai à Saint Nazaire et dont on ne parle plus.......
a écrit le 13/07/2016 à 12:37 :
les importantes recettes du nouveau gisement gazier vont commencer à tomber en 2017 au mieux, à elle seule, elles peuvent assurer le fonctionnement de l'egypte pendant des décennies. l'erreur des USA et d'avoir voulu les faire chanter au mauvais moment, l'egypte réparti ses fournisseurs.
Tout le monde courtise Sisi, sans compter le doublement du traffic du canal de suez. Il n'a plus que l'embarras du choix. il va en commander d'autres. il veut pouvoir projeter ses forces dans les pays ou se trouvent les bases arrière des islamistes, libye,yemen,etc..

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :