Eric Trappier (Dassault) prend le manche du GIFAS avant le salon du Bourget

 |   |  210  mots
A la tête du Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales depuis près de quatre ans, Marwan Lahoud s'efface avant le salon aéronautique du Bourget pour laisser la place au PDG de Dassault Aviation, Eric Trappier.
A la tête du Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales depuis près de quatre ans, Marwan Lahoud s'efface avant le salon aéronautique du Bourget pour laisser la place au PDG de Dassault Aviation, Eric Trappier. (Crédits : Reuters)
Le PDG de Dassault Aviation, Eric Trappier, est porté à la présidence du GIFAS à l'issue de son conseil d'administration.

A la tête du Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales (GIFAS) depuis près de quatre ans, Marwan Lahoud s'efface avant le salon aéronautique du Bourget pour laisser la place au PDG de Dassault Aviation, Eric Trappier, seul candidat à se présenter. Seule incertitude lors du vote à l'occasion du conseil d'administration du GIFAS qui se déroule jeudi matin, qui de Patrice Caine (Thales) ou de Fabrice Brégier (Airbus) sera nommé premier vice-président du GIFAS. Il semblerait que ce dernier tienne la corde.

Après avoir démissionné en février dernier de son poste chez Airbus, Marwan Lahoud était fragilisé à la tête du GIFAS. Ces dernières semaines, il a été progressivement poussé vers la sortie avant la fin de son mandat qui devait se terminer courant juillet. Au bout de trente ans dans l'aéronautique, vingt ans dans le groupe Airbus et dix ans de comité exécutif, Marwan Lahoud tire donc complètement sa révérence. Marwan Lahoud a été nommé à la présidence du conseil de surveillance d'OT-Morpho, le nouveau géant dans la sécurité créé à la suite du rachat de Morpho (groupe Safran) par le fonds Advent et à la banque publique Bpifrance pour 2,4 milliards d'euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :