Les Emirats Arabes Unis lancent la modernisation des Mirage 2000-9

 |   |  544  mots
En 2009, les 62 Mirage 2000-9 commandés à Dassault Aviation, avaient été livrés.
En 2009, les 62 Mirage 2000-9 commandés à Dassault Aviation, avaient été livrés. (Crédits : Dassault Aviation)
Les Emirats Arabes Unis vont moderniser à minima leur flotte de Mirage 2000-9.

Après les 80 F-16, c'est au tour des Mirage 2000-9 des Emirats Arabes Unis d'être modernisés comme La Tribune l'a annoncé. Les EAU ont lancé une modernisation a minima de leur flotte de Mirage 2000-9 en attendant de commander le Rafale, a annoncé le ministre de la Défense des Emirats Arabes Unis. Une opération de modernisation de l'appareil de Dassault Aviation et de ses équipements, qui s'élèverait entre 200 et 250 millions d'euros pour les Emirats Arabes Unis, selon nos informations. Dimanche, les EAU ont également annoncé vouloir moderniser leur flotte de 80 F-16 pour un coût de 1,77 milliard de dollars (pièces de rechange et support).

"Les forces armées des Émirats arabes unis ont annoncé leur intention de signer un contrat avec Dassault et Thales pour moderniser leur Mirage 2000-9 avions" a déclaré dans un communiqué Son Excellence le major-général Ishaq Saleh Al-Balushi, chef de la direction exécutive des industries et du développement du ministère de la Défense.

"Dassault Aviation, partenaire sans faille des Émirats Arabes Unis depuis plus de 40 ans, est pleinement engagé à répondre aux besoins opérationnels et à soutenir les défis stratégiques des forces aériennes émiriennes lors des prochaines décennies", a assuré le PDG de l'avionneur, Eric Trappier, cité dans un communiqué publié mardi. Par ailleurs, les EAU avaient également annoncé la semaine dernière vouloir acquérir auprès de la France deux corvettes Gowind fabriquées par Naval Group.

Un avion polyvalent

Le Mirage 2000-9, qui est un avion de combat polyvalent (air-air et air-sol), a été commandé par les seuls Emiriens, qui se disent très satisfaits de leurs performances dans le cadre du conflit au Yémen. "L'excellence de l'avion et le succès du programme ont été démontrés avec brio par la grande disponibilité du Mirage 2000-9 et la qualité de sa participation à des opérations menées en coalition internationale", a d'ailleurs précisé Dassault Aviation. Une guerre qui coûte cher aux Emirats, environ 1 milliard de dollars par mois.

"Durant plus de 40 ans, depuis les Mirage 5, Dassault Aviation a eu l'honneur de soutenir les United Arab Emirates Air Force & Air Defence (UAE AF & AD) dans toutes leurs missions pour assurer la souveraineté des Emirats", a expliqué Dassault Aviation. Les EAU avaient dans un premier temps acquis 36 Mirage EAD, RAD et DAD à la fin des années 80, puis 32 Mirage 2000-9 en 1998. 30 Mirage 2000 EAD/RAD/DAD sur les 36 achetés précédemment ont été portés au standard 2000-9. En 2009, les 62 Mirage 2000-9 commandés à Dassault Aviation, avaient été livrés.

Avec ce programme de modernisation, Thales va quant à lui contribuer "à soutenir les défis stratégiques des forces aériennes émiriennes pour les prochaines décennies", a expliqué le groupe d'électronique dans un communiqué publié mercredi. A bord du Mirage 2000-9, Thales fournit quant à lui des solutions de combat électroniques complètes pour répondre aux besoins tactiques du pilote : information, "survivabilité" accrue et efficacité opérationnelle, ordinateur de mission, radar de conduite de tir, suite de guerre électronique, systèmes optroniques, suite de Navigation, Communication et Identification, systèmes d'affichage de cockpit, viseur de casque tête haute, système électrique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :