Les Emirats Arabes Unis vont acheter deux corvettes Gowind à la France

 |   |  509  mots
Naval Group va construire deux corvettes Gowind en partenariat avec la société émirienne, Abu Dhabi Ship Building Company (ADSB), pour les Emirats Arabes Unis
Naval Group va construire deux corvettes Gowind en partenariat avec la société émirienne, Abu Dhabi Ship Building Company (ADSB), pour les Emirats Arabes Unis (Crédits : Naval Group)
Le français Naval Group remporte donc la victoire face à trois de ses concurrents les plus dangereux, le français CMN, le néerlandais Damen, et l'italien Fincantieri.

Comme nous l'annoncions lundi, les Emirats arabes unis (EAU) vont acquérir deux corvettes Gowind, construites par le groupe Naval Group (ex-DCNS) en partenariat avec la société émirienne, Abu Dhabi Ship Building Company (ADSB). Ce projet d'acquisition est assorti d'une option pour deux bâtiments supplémentaires, selon Naval Group. Au dernier jour de sa visite présidentielle dans ce pays du Golfe allié de la France, le Chef de l'Etat Emmanuel Macron a fait cette annonce lors d'une conférence de presse, après une série d'entretiens avec le prince héritier d'Abu Dhabi et commandant en chef adjoint des forces armées des Emirats, Mohammed ben Zayed al-Nahyane.

| Lire aussi : Les Emirats Arabes Unis très intéressés par deux corvettes Gowind

Emmanuel Macron n'a donné aucun détail sur l'accord conclu avec les EAU pour la fourniture de ces navires de surveillance. Mais on savait que Naval Group tenait la corde face à trois de ses concurrents les plus dangereux, le français CMN, le néerlandais Damen, et l'italien Fincantieri, celui-là même qui a récemment pris le contrôle des Chantiers de l'Atlantique. Les corvettes Gowind sont des navires de haute mer destinés à mener des missions de surveillance, mais aussi de lutte contre les sous-marins ou la piraterie.

"Avec notre partenaire industriel émirien ADSB, les discussions vont maintenant se poursuivre avec les Forces armées pour nous permettre de finaliser le contrat relatif à cette acquisition",a expliqué le PDG de Naval Group, Hervé Guillou.

Climat de tensions croissantes avec l'Iran

Emmanuel Macron a loué l'étroite coopération franco-émiratie dans le domaine de la défense en visitant dans la matinée la base navale où est stationnée une partie des quelque 700 militaires français basés à Abu Dhabi. Les EAU souhaitent renforcer leurs capacités militaires dans un climat de tensions croissantes avec l'Iran, principal rival régional de l'Arabie saoudite, chef de file des monarchies du Golfe, indique-t-on de source diplomatique.

"Cette décision renforce encore le partenariat stratégique et militaire entre la France et les Emirats arabes unis et constitue un nouveau succès à l'export pour la France", a expliqué la ministre des Armées, Florence Parly dans un communiqué publié jeudi.

Abu Dhabi a exprimé un vif intérêt pour ce type de corvettes de haute mer et lourdement armée dans un contexte régional tendu non seulement avec l'Iran mais également avec la Turquie, qui a installé sa première base militaire en Afrique (près de Mogadiscio en Somalie). Déjà en guerre contre les Houtis au Yémen, les EAU semblent également très soucieux de défendre l'accès du détroit de Bab-el-Mandeb "gardé" par Aden et Mogadiscio. C'est d'ailleurs également l'une des priorités de l'Egypte, l'allié des EAU.

L'Egypte a récemment pris possession de la première des quatre corvettes Gowind dont elle a passé commande auprès de Naval Group.

| Lire aussi : DCNS : les quatre corvettes en Egypte, c'est fait !

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/11/2017 à 14:18 :
Bien sur, mais se n'est pas le fait de détenir deux Corvette ultramoderne que vous avez un grand savoir faire anti-sous-marine.... Mais bon s'est deja un bon debut pour traquèrent les sous- marins ennemis... Maintenant avec beaucoup de travail les choses devrais aller un peux un peux mieux. Mais bon ils fait encore définir correctement sont ennemis....
Se pays a de gros moyen, mais l'entraînement et le niveau d'instruction reste faible, la technologie ne fait pas tout....
Dans tous les cas cela donne du travail a notre pays, meme si la concurence est importante sur se marché...
a écrit le 10/11/2017 à 13:14 :
Pour ce prix on peut leur proposer un lot d'islamistes qualifiés ... ce serait une bien meilleure transaction .
Réponse de le 11/11/2017 à 14:19 :
Mdr, mais nous ne somme pas sur de la provenance de ses islamistes......
a écrit le 09/11/2017 à 18:41 :
C'est pas très important mais la photo ne représente pas une corvette de type Gowind mais le patrouilleur de haute mer L'Adroit également fabriqué pas Naval Group.
Réponse de le 09/11/2017 à 21:25 :
mise en scene et com
Réponse de le 10/11/2017 à 3:23 :
@ François : l'Adroit est bien de classe Gowind (corvettes et patrouilleurs hauturiers) Voir par exemple : https://fr.wikipedia.org/wiki/Classe_Gowind
Réponse de le 10/11/2017 à 7:29 :
Photo changée, mais comme l'Adroit était le démonstrateur de la série des Gowind, ce n'était pas une erreur.
Réponse de le 10/11/2017 à 14:03 :
Oui la photo a été changée, mais 2600 t pour les Corvettes Gowind des Emirats et 1450 t pour l'Adroit, un hangar à hélico pour les premières et par de hangar pour le second. Un simple coup d'œil et on s'apperçoit que ce n'est pas du tout le même type de navire.
a écrit le 09/11/2017 à 18:24 :
Finalement l'occident est l'esclave de ces bergers du desert, il leur fournit tous les services, produits, defense et eux ils ouvrent le robinet tranquille, enfin se le font ouvrir...
Réponse de le 10/11/2017 à 13:20 :
Ce sont plutôt les émiratis qui sont exclaves de l'occident. Ces bergers du deser, devenue riche grace à un coup de baguette magique, savent que les achats d'armes, de produits finis, de service, leur placements en action dans nos entreprises sont leur carte de survie. Car si ils arrètent de nous acheter quoi que ce soit, notre protection saute et ils savent que l'Iran les envahira en 3 semaines.
a écrit le 09/11/2017 à 18:17 :
Encore une grande démocratie laïque armée par nos soins...

Si jamais la coalition UAE/Arabie saoudite attaque le Qatar ça va être un festival pour nos armements puisqu'on les a tous armés.
Réponse de le 10/11/2017 à 11:11 :
Non pas le Quatar ils ont préféré les FREM italiennes .

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :