Rafale en Inde : un contrat définitivement signé dans quatre semaines ?

 |   |  636  mots
(Crédits : © Charles Platiau / Reuters)
Dassault Aviation prévoit la signature d'un "accord complet sous quatre semaines" pour la vente de 36 Rafale à l'Inde. Le montant de la commande est estimé entre 10 et 12 milliards d'euros, hors armements, selon les informations de La Tribune.

Après l'accord intergouvernemental (AIG) signé lundi entre la France et l'Inde lors sa visite d'État de François Hollande, Dassault Aviation prévoit la signature du contrat "sous quatre semaines". L'avionneur "soutient activement les autorités françaises pour finaliser un accord complet sous quatre semaines", a-t-il annoncé dans un communiqué publié ce lundi. Le montant de la commande est estimé entre 10 et 12 milliards d'euros, hors armements, selon les informations de La Tribune.

Les modalités financières seront résolues dans "les jours prochains", a d'ailleurs affirmé lundi François Hollande. Cet accord intergouvernemental est un préalable indispensable à un accord commercial, avait-il déjà rappelé dimanche. Pour Dassault Aviation, cet AIG prépare "la conclusion d'un contrat pour la vente de 36 Rafale". Dans une interview accordée lundi à l'AFP, le PDG de Dassault Aviation, Eric Trappier, a affirmé que "le processus est très avancé. (...) Il y a une vraie volonté (d'aboutir). Nous sommes dans la finalisation du contrat. Ce qui était prévu a été fait: le protocole intergouvernemental est prêt et il reste à finaliser les aspects financiers du contrat".

Après la visite en Inde de François Hollande, a précisé Eric Trappier à l'AFP, "il faut que les deux équipes se remettent sereinement au travail. Il faut que tranquillement, elles se mettent autour de la table pour finaliser le plus vite possible, l'idée étant d'arriver à signer un contrat sous quatre semaines. A partir de là, nous avons un calendrier de livraisons qui est fixé dans le contrat. (...) Ce point n'est pas un point de discussion. C'est déjà gelé depuis de longues semaines".

Le ministère de la Défense recommande l'achat du Rafale

Le ministère de la Défense indien avait annoncé le 8 décembre dernier dans un communiqué que l'équipe de négociation, qui a été constituée pour discuter des conditions générales de l'achat de 36 Rafale, a "recommandé un projet d'accord". New Delhi expliquait toutefois que les réunions entre l'Inde et Dassault Aviation se poursuivaient.

Ces appareils ainsi que les systèmes associés et les armements devront être livrés "dans la même configuration" que celle exigée dans le cadre du contrat M-MRCA, qui a été annulé par New Delhi. Les appareils avaient été testés et approuvés par l'armée de l'air indienne. En revanche, le ministère a demandé à ce que la France garde une responsabilité dans la maintenance des appareils beaucoup plus longue que dans M-MRCA.

Une flotte d'avions de combat dangereuse

Le Rafale "se rapproche" de son premier contrat en Inde, avait par ailleurs assuré début novembre le PDG de Dassault Aviation, Eric Trappier. "Avec l'Inde, le mot le plus important, c'est la patience", a rappelé Eric Trappier. "Je pense que nous nous rapprochons du but avec un premier contrat pour 36 avions. Ça donnera lieu très certainement à d'autres après". Le Premier ministre indien avait annoncé en avril, lors de sa visite en France, une commande de 36 avions de chasse de Dassault "sur étagère", soit prêts à voler.

Ces avions de combat seront utiles pour protéger l'espace aérien indien. Car lors de ces trois dernières années (de 2013 à fin novembre 2015), l'Inde a comptabilisé 32 violations au total de son espace aérien par des avions de pays étrangers. En outre, durant les dix dernières années entre 2003 et 2013, l'armée de l'air indienne (Indian Air Force ou IAF), quatrième puissance aérienne mondiale, a perdu 38 MiG-21, selon le ministère de la défense indien. L'IAF dispose encore d'une flotte de 254 MiG-21 en service, qui vont progressivement être retirés des bases aériennes, notamment les MiG-21 T-77. Les premiers MiG-21 sont entrés en service dans l'armée de l'air indienne en mars 1963.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/03/2016 à 18:16 :
dans quatre semaines...

accord complet...

que le temps passe
a écrit le 26/01/2016 à 11:35 :
32 violations de frontiere en 3 ans ! Quel drame !!
Des intrusions pour la plupart du temps involontaires sont à l ordre du jour partout, en Europe comme ailleurs ! Vraiment de pas quoi s´affoler ...
Réponse de le 28/01/2016 à 16:21 :
ben dis donc comme vous y allez. Entre les pakistanais et les chinois... les indiens sont obligés de hausser le ton.
a écrit le 25/01/2016 à 22:46 :
Le Boss de Dassault, Eric Trappier, aujourd'hui:
"Donc, il faut que les deux équipes se remettent sereinement au travail. Il faut que tranquillement, dès que cette visite se termine, elles se mettent autour de la table pour finaliser le plus vite possible, l'idée étant d'arriver à signer un contrat sous quatre semaines. A partir de là, nous avons un calendrier de livraisons qui est fixé dans le contrat. Nous ne donnons pas de date parce que ce sont des aspects confidentiels mais en réalité, ce point n'est pas un point de discussion. C'est déjà gelé depuis de longues semaines."
a écrit le 25/01/2016 à 18:15 :
Pourquoi notre vénérable Suffisance ne nous parle plus du porte avions Charles de Gaulle?
Y aurait il un problème? Un petit problème qui fâche?
Réponse de le 25/01/2016 à 19:34 :
Vous n'avez pas l'impression d'être hors sujet ? L'article traite d'une négociation d'avions Rafale avec l'Inde, pas de notre porte avions qui quoique vous en pensiez assure en ce moment même des missions opérationnelles contre Daech.
Réponse de le 28/01/2016 à 12:25 :
toujours des propos débile.....sur le porte avions (fils dans la marine)l'article porte sur les rafales.........................
Réponse de le 28/01/2016 à 16:23 :
Vous parlez de Balladur je suppose. C'est le surnom que lui donnait le canard enchaîné.
Et puis quel rapport avec le Charles de Gaulle ?
Votre pétard est mouillé ! (lol)
a écrit le 25/01/2016 à 15:51 :
L’Europe est-ce je détruis l’être humain et je m’enrichis quand on publie un pib par habitant en baisse ? Les Français seront-ils contraints dans l’avenir et contre leur gré de voter FN pour la question de l’utilité de l’euro, alors qu’il faudrait protéger les français de maltraitances, l’Europe est-elle gouvernée par la haine de l’humanisme, par exemple on entend parler de slogans de campagne qui disent mort à untel, ne devrait-on proposer un suivi juridique pour les français au motifs qu’ils seraient mis en danger ou pris pour cible, on parle de droits qui ne seraient pas toujours bien respectés dans certaines régions de l’Europe, l’Europe a-t-elle une politique de destruction du PIB et de l’emploi, peut-on expliquer ce qu’on qualifie de MAGIE KEYNEISIENNE on fait de la prestidigitation économique ? La mort au travail est-ce de l’humanisme ? On entend dire qu’il existerait des usines à gaz, la France a-t-elle des goulags cachés, des camps d’exterminations ou est-ce un goulag géant, ne devrait-on simples citoyens examiner et indemniser les maltraitances ? Le baby-boom veut-il la peau des jeunes européens alors qu’on parle discriminations ? A-t-on des informations à donner aux français sur la politique qui a été conduite depuis 2000, on entend dire qu’on ferait plus d’inflation que de croissance ? Ne devrait-on traiter l’antisémitisme et les discriminations aux jeunes dans l’emploi ? Ne devrait-on faire le procès de l’Europe en chômage ?
Réponse de le 28/01/2016 à 16:29 :
bonjour,
je vous suggère de mettre des paragraphes; votre texte est étouffant.
Et puis vous enfoncez des portes ouvertes.
Enfin bref, on se fatigue à vous lire et on est déçu.
La baisse du PIB/hab. Avez-vous des chiffres précis ? De quel pays s'agit-il ? Quelle période ?
a écrit le 25/01/2016 à 15:21 :
Tiens demain je vais aller chez mon concessionnaire Ferrari et lui dire je passe commande mais pour le prix on verra plus tard.
a écrit le 25/01/2016 à 14:56 :
Faut demander à Lucette ...ce quelle en pense ...? est-ce que .... quand elle va chez son boucher , elle lui dit : "je vous passe une commande ..! à l'exception des aspects financiers que nous verrons plu tard ..." ...
Réponse de le 28/01/2016 à 16:32 :
ben oui le boucher de Lucette lui fait crédit (pas plus tard que samedi dernier pour 2 magrets achetés et le porte monnaie oublié à la maison. Mais ce n'est pas le sujet. Le contrat n'est pas encore signé... Où est le problème ?
a écrit le 25/01/2016 à 14:55 :
@ BONJOUR Ils sont beaux mes rafales, ils sont beaux demandez mes rafales .....HOLLANDE en représentant de commerce AUCUN RESPECTS POUR LA FRANCE ..
Réponse de le 25/01/2016 à 16:15 :
Ah bon ? Vendre des produits made in France et sauvegarder des emplois, c'est "aucun respect pour la France" ! Vous n'avez aucun respect pour la fonction présidentielle et notre économie ...
Réponse de le 25/01/2016 à 16:18 :
Hollande n'est pas terrible, c'est certain, mais souvenez-vous du petit haineux au Brésil qui pérorait sur la vente des Rafale; ils ont fini par acheter autre chose. Faut dire que dans ce cas, on ne voyait pas très bien à quoi allaient servir les Rafale au Brésil vu les menaces qu'ils ont aux frontières cad aucune (je connais bien l'Amérique du Sud); ce n'est pas du tout le cas de l'Inde. Id en Suisse où sa grande gueule a fini par froisser nos voisins.
Donc bon courage aux négociateurs de Dassault pour le dernier round et ils en auront besoin, car l'Inde c'est parmi ce qu'il y a de plus compliqué sur la planète.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :