Rafale : New Delhi renonce au contrat du siècle MMRCA

 |   |  565  mots
L'appel d'offre MMRCA (Medium Multi Role Combat Aircraft) a été officiellement cassé par New Delhi
L'appel d'offre MMRCA (Medium Multi Role Combat Aircraft) a été officiellement cassé par New Delhi (Crédits : © Pascal Rossignol / Reuters)
Dans un communiqué publié en fin de semaine dernière, le ministère de la Défense indien a annoncé que l'appel d'offre portant sur la vente de 126 avions de combat "a été annulé".

L'appel d'offre MMRCA (Medium Multi Role Combat Aircraft) a été officiellement cassé par New Delhi. Dans un communiqué publié en fin de semaine dernière, le ministère de la Défense indien a annoncé que l'appel d'offre (Request for proposal-RFP) portant sur la vente de 126 avions de combat "a été annulé". Ce qui n'est pas réellement une surprise. Cet appel d'offre était en discussions depuis trois ans avec Dassault Aviation pour la vente de 126 Rafale, dont 106 devaient être fabriqués localement par Hindustan Aeronautics Limitel (HAL), était en sursis depuis l'annonce surprise faite à Paris par le Premier ministre indien, Narendra Modi, de l'achat de 36 Rafale "prêts à voler". Une décision qui a été justifiée par l'urgence des besoins opérationnels de l'armée de l'air indienne (IAF).

Le ministère de la Défense indien a également précisé que dans le cadre de cet appel d'offre le Rafale avait "respecté toutes les caractéristiques de performance stipulées par le RFP pendant l'évaluation conduite par l'armée de l'air indienne".

Sur l'achat des 36 Rafale, le ministère a confirmé que les réunions entre les équipes de négociations indienne et française avaient commencé. Sans préciser quand. Les Indiens veulent que le Rafale, équipé de ses systèmes et de son armement, soit "livré dans la même configuration qui avait été testée et approuvée par l'armée de l'air indienne et avec une responsabilité de la maintenance de l'appareil plus longue assurée par la France", selon le communiqué du ministère de la Défense indien. Et de rappeler que New Delhi veut acquérir ces appareils "aussi vite que possible" dans le cadre d'un accord de gré à gré avec le gouvernement français (Inter-Governmental Agreement-IGA).

L'accord surprise annoncé en avril par Modi

En visite à Paris en avril, le Premier ministre indien annonçait que La France et l'Inde avaient conclu un accord visant à acheter au plus vite 36 Rafale, soit deux escadrons."J'ai demandé au président (François Hollande) la fourniture de 36 Rafale prêts à voler à l'Inde", avait indiqué Narendra Modi lors d'une conférence de presse commune avec le chef de l'Etat français. Le Premier ministre, qui s'exprimait en hindi, avait souligné que les termes et conditions du contrat n'étaient pas finalisés. "Nos fonctionnaires vont discuter de ces aspects plus en détail et poursuivre les négociations", avait-t-il précisé, selon la traduction de son intervention.

Déjà il subsistait un doute sur la poursuite de l'appel d'offre MMRCA à l'issue de la visite de Narendra Modi. Mais fin mai, le ministre de la Défense, Manohar Parrikar, avait levé une partie des doutes en expliquant que l'Inde n'achèterait "pas d'autres" (Rafale, ndlr), et se contenterait de "seulement 36" avions de combat tricolore car il est "beaucoup trop cher". Les précédents projets gouvernementaux indiens d'acquérir 126 Rafale de Dassault Aviation se sont révélés "économiquement non viables, et pas nécessaires" pour ce pays, avait-il ajouté.

L'acquisition de 36 appareils ne suffira cependant pas à satisfaire les besoins de l'Inde, qui doit faire face à des tensions frontalières avec la Chine et le Pakistan, avait estimé les analystes. Et ce d'autant que l'Inde a perdu 20 appareils en trois ans, selon les chiffres fournis par le ministère de la Défense indien : 12  MiG, 3 Sukhoi et 5 Jaguar.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/09/2015 à 10:37 :
Rien de bien surprenant , il y a la Russie qui a lancer une nouvelle proposition de partenariat, ensuite il y a bien trop longtemps que cela cours pour pouvoir etre viable... Ne pas oublier qu'il y a toujours une guerre economique dans se monde de paix.
a écrit le 29/08/2015 à 16:35 :
Il semblait évident que l'Inde aussi fantasmagorique soit-elle se prive du contrat du siècle rien qu'en achetant 36 Rafale à la France. Comme ils l'ont dit, il n'est pas modique à acheter ni à entretenir, mais il y a pire.

On aurait cependant pu penser à une baisse du nombre d'appareils à acheter sur les 126 prévus. Mais cela aurait put étonner quand on sait que l'Inde qui juge le Rafale trop "cher" s'était engagé avec la Russie à débourser son argent pour le T-50 Pakfa.
a écrit le 17/08/2015 à 19:51 :
Le 11/07/15, le journal indien The Hindu a publié un article qui rappelle combien notre François est un piètre businessman puisque l'Inde a préféré signé le contrat du siècle avec les russes :
http://www.thehindu.com/news/national/fifth-generation-fighter-deal-likely-during-modis-november-visit-to-russia/article7409186.ece
sinon vous pouvez lire ici une interprétation plus récente de la chose :
http://reseauinternational.net/affaire-du-mistral-suite-linde-annule-sa-commande-historique-de-126-rafale-et-se-retourne-vers-poutine/
a écrit le 10/08/2015 à 1:25 :
Les indiens veulent des Rafale car leurs Sukhoi 30 finissent tous au tapis. Les produits soviétiques rouillés, fabriqués par des ouvriers peu consciencieux, ça finit toujours dans une décharge !
Réponse de le 17/03/2016 à 12:45 :
Mais oui bien sûr,les russes fabriquent des avions rouillés qui finissent dans une décharge.On ne l'a pas encore faite celle là.

En Syrie,pour des avions rouillés,ils ont fait un sacré boulot;contrairement aux rafale.
a écrit le 09/08/2015 à 15:12 :
En réaction à certains commentaires : en résumé, la France vient de perdre sa crédibilité dans le monde des non-soumis/alignés ! Elle perd en rafale (mais n'était-ce qu'un mirage ?) +/- 18 milliards. Certes, le transfert de technologie aurait permis aux indiens d’acquérir plus vite ces technologies mais les indiens (et les non-soumis/alignés) ont récupérés de la matière à étudier et comme les non-soumis/alignés sont loin d’être des crétins, rdv dans un proche avenir ;) On se prend en plus un vent avec les mistrals perdant avec une perte de +/- 1.2 milliards (version diplomatique française) soit au total un manque à gagner de +/- 20 milliards. M. Poutine, en plus d'avoir développé en un temps record le "made in Russia" dans son domaine agricole grâce aux sanctions de l'UE (les producteurs agricoles du monde des non-soumis/alignés lui en sont reconnaissant aussi), va continuer à vendre son armement à l'Inde (et aux non-soumis/alignés) et ainsi remplir les bons de commandes de son industrie. Que du bonheur pour VaVa! Ah oui, j'allais oublier l'argumentation du camp du bien : quand l'occident vend des armes de guerre, c'est pour le bien des peuples (voir le bonheur des Irakiens, kurdes, Afghans, Syriens, Libyens et autres Africains, etc...) Donc, dans le domaine franco-français, nous allons voir la courbe du chômage s'inverser (sans que pôle emploi n'ai besoin de trafiquer les chiffres) les impôts diminuer (peut-être même rembourser pour certains ?), les retraites réévaluées (voire l'age de la retraite revenir à 60 ans ?) et les agriculteurs produire à profit : le coq est bien notre emblème et vivement d'autres échecs commerciaux ;')))))
Réponse de le 11/08/2015 à 2:02 :
La France a vendu des Rafale, c'est le gros appel d'offre qui est abandonné.
Quand à vos délires sur les prodigieuses avancées économiques de l'URSS, ça me rendrait presque nostalgique.
Réponse de le 14/08/2015 à 19:52 :
URSS? en 2015 ! vous sortez d'un long coma?
a écrit le 08/08/2015 à 12:47 :
Surprenant cet article qui ne donne aucune explication geopolitique sur le dossier des "Rafales indiens" : quid de la Chine, de la Russie, des Etats-Unis ?
La presse francaise ne serait-elle pas independante ?
a écrit le 07/08/2015 à 12:00 :
Bien sûr,l'affaire des "Mistral" a terni l'image de la France au niveau de la fiabilité de la
vente d'armes dans le monde...Bien sûr faudra-t-il rembourser le milliard d'€ que la Rus
sie a "avancé" pour régler la facture...Mais Le Drian n'est pas resté les 2 pieds dans le
même sabot longtemps:il a prospecté à qui mieux mieux pour trouver un acquéreur...Et
il n'y a pas foule pour répondre:il semble que le Canada soit un client sérieux,vraiment
intéressé à se doter de ce genre de matériel:pour surveiller les Russes dans leur infle
xible volonté de s'approprier tout ce qui peut les fournir en pétrole,fut-ce au nez des
Canadiens,qui n'ont pas l'intention d'avoir le dessous dans la course aux champs de gaz et de pétrole dans la région...
a écrit le 07/08/2015 à 0:00 :
Tant mieux. On garde le contrat des 36 Rafale fabriqués en France et on ne signe pas le transfert de technologie que voulait l'Inde avec le contrat des 126 Rafale.
La France est la grande gagnante avec un gros contrat mais sans transfert de technologie.
a écrit le 05/08/2015 à 20:14 :
PM Narendra Modi est un homme aux multiples facettes.Il est donc difficile de finaliser des partenariats avec ce type de personne.
Réponse de le 05/08/2015 à 21:01 :
Multiple facettes ? Parsque Hollande est un homme de parole on annulant la livraison du Sébastopol et du Vladivostok ? Les intérêts Indiens sont dans les Briks et Narendra l'a bien comprit.
Réponse de le 22/04/2016 à 0:33 :
Concernant les Mistral la France avait pas tellement le choix a cause de l'Otan surtout la Pologne a oui j'ai oublié c'été signer par Sarkozy et pas par Holland. La Pologne nous a fait d'ailleurs un enfant dans le dos, car il nous ont promis un marché d'Helicopters qui avait été gagné par Airbus et qu'ils ont annulé ensuite pour racheter des vieux helicos américano-italien.
Le problème des avions 5ème génération des Russes il sont plutôt génération 4+ autant que le Rafale, il ne sont pas multiroles et il y a toujours un problème de fiabilité avec le matériel Russe.
a écrit le 05/08/2015 à 18:09 :
126 Rafales :
Ministere de la Defense indien : " l'appel d'offre est annulé "
La Tribune : " New Delhi renonce au contrat du siècle "
c'est " anguimauvé " ( de guimauve : c'a attenue la toux )...!
comme aurait ( en son temps ) pu dire Genevieve Tabou : " attendez vous à savoir ...."
a écrit le 05/08/2015 à 13:49 :
Modi,le premier ministre,issu du parti nationaliste hindou....parle beaucoup..
En attendant,il compte acheter que 36 avions Rafale,au lieu de 126..
Moralité..
Il faut tourner sa langue sept fois avant de parler
a écrit le 05/08/2015 à 8:23 :
produire le rafale aurait couter 3 fois plus cher, car les indiens auraient mis 9 ans à produire un rafale au lieu de 3 ans. d'ou l'explosiion des couts coté indien, un surplus de 8 milliards, sans compter qu'on ne vend pas la technologie, ca se paye, Dassault connait très bien l'inde, pas question d'accepter des choses inacceptable, genre tout retard dans la livraison indienne = penalité pour dassault sans le moindre contrôle, etc.. Les indiens sont réputés pour jouer la montre, mais Dassault a été plus fort à ce jeu, lui il veut gagner de l'argent pas rémunerer les indiens pour leur incompétence technologique, une nouvelle offre dure 10 ans+3-10 ans de nego, le made in india avec le tejas mk2 pour 2022, ajouter 15 ans de plus de delai, je suis ligth au vu du tejas mk2, mais c'est leur probleme, leur flotte aerienne se réduit de jour en jours, les vieux mig21, mig23, mig27, arrivent au bout, ensuite viennent les jaguar, ils n'ont que les su30 et les m2000. les su30 ne sont pas adapter pour les missions du rafale qui est un avion de classe moyenne polyvalent, le su30 est surtout un avion de supériorité aerienne.
Réponse de le 05/08/2015 à 20:51 :
Excellent message GG. Ca fait vraiment plaisir de voir le message d'un connaisseur. On voit que vous suivez ce contrat depuis le début. Les indiens ont eu les yeux plus gros que le ventre et ils ne peuvent pas l'admettre publiquement , nationalisme oblige.
Réponse de le 05/08/2015 à 21:46 :
les meilleurs avions faudra t'il le rappeler sont les avions russe et en particulier le MIG dont les allemands n'hesitent pas a s'equiper...question technologique, les indiens , eux savent envoyer des fusees et meme sur des planetes...et cela seul san l'aide des subalternes de VonBron...dont ariane est issu...
Réponse de le 07/08/2015 à 23:03 :
Ravi, merci à l'avenir de commenter des articles relatifs au textile ou les sacs à main car visiblement vous avez des grosses lacunes. Ma fille en bas âge aurait beaucoup argumenté...
Réponse de le 17/03/2016 à 13:35 :
Nicolas

Laisse votre fille en bas âge tranquille.
Ce n'est pas un site pour les les blédines et autres farines pour bébé.
Vous vous êtes égaré.
a écrit le 04/08/2015 à 20:48 :
espionnage économique, on va apprendre que l'Inde a acheté à vil prix des F35-2 neufs... va falloir y croire à cette foutue surveillance américaine.
Réponse de le 07/08/2015 à 11:33 :
L'Inde n'est pas un pays qui cherche à se répandre en moyens militaires
sur la planète,comme la Chine,la Russie ou les USA...Et elle n'a pas l'inten
tion d'investir dans des options de défense qui lui coûteraient cher et qui
demanderaient des investissements colossaux à long terme(comme l'u
tilisation de porte-avions),alors que la technologie des drônes se dévelop
pe au fil du temps.Mais,en raison des prétentions géo-stratégiques des
uns et des autres,il serait malsain qu'elle ne s'équipe pas au regard de ce
que font ses adversaires(même s'ils ne sont pas ses ennemis)...Voilà en
quoi la France peut être le partenaire de l'Inde dans cette partie du mon
de,n'y ayant aucune prétention autre que surveiller les mouvements des
armées russe,chinoise,notamment.
Réponse de le 07/08/2015 à 11:33 :
L'Inde n'est pas un pays qui cherche à se répandre en moyens militaires
sur la planète,comme la Chine,la Russie ou les USA...Et elle n'a pas l'inten
tion d'investir dans des options de défense qui lui coûteraient cher et qui
demanderaient des investissements colossaux à long terme(comme l'u
tilisation de porte-avions),alors que la technologie des drônes se dévelop
pe au fil du temps.Mais,en raison des prétentions géo-stratégiques des
uns et des autres,il serait malsain qu'elle ne s'équipe pas au regard de ce
que font ses adversaires(même s'ils ne sont pas ses ennemis)...Voilà en
quoi la France peut être le partenaire de l'Inde dans cette partie du mon
de,n'y ayant aucune prétention autre que surveiller les mouvements des
armées russe,chinoise,notamment.
a écrit le 04/08/2015 à 18:55 :
Je suis comme St THOMAS je ne crois, que ce que je vois ! ex. la vente des rafales au BRESIL sous le règne de SARKOZY premier zou à la poubelle la vente des rafales à l'INDE sous le règne de notre Président Normal zou à la poubelle la vente des rafales à l'EGYPTE LA OUI c'est les sans dents qui vont passer à la caisse pour régler la facture à M. DASSAULT !
Réponse de le 05/08/2015 à 18:14 :
mon cher St Thomas , il y a une chose à laquelle vous pouvez croire :
la réalité et l"avenir des BRICS ...
( Bresil-Russie-Inde -Chine et Afr du Sud )
il est vrai que ce n'est pas difficile d'y croire : il suffit de regarder LES FAITS .
a écrit le 04/08/2015 à 17:29 :
@ ALAIN D Et zou après el BRESIL voila l'INDE qui lâche le RAFALE, quant au QATAR n'en parlons pas ce pays n'a pas encore versé le moindre centime sur cette magnifique commande. Quant à l'EGYPTE qui va payer la note de tous ces splendides contrats devinez : les sans dents M.D.R. quant aux magnifiques contrats d'armement moi je veux bien mais je demande à voir Encore un gros mensonge La RUSSIE, la CHINE surtout la CHINE VENDENT DES ARMES SANS BIEN TENDU OUBLIER LES U.S.A
!
Réponse de le 04/08/2015 à 17:52 :
l'inde mache pas le rafale et c'est au contraire une très bonne nouvelle

produire ses rafale sur le sol indien leur coute trop chère et les menace à ses frontière font qu'ils en ont besoin au plus vite (il ne peuvent donc pas perdre de temps à crée une chaine d'assenblage ils sont obliger de demander à la france de les fabriquer eux même. En claire on leur en vendra peut-être pas 126 mais on leur en vendra bien plus que 36 et ils serons TOUS fabriquer en françe.
Réponse de le 04/08/2015 à 18:37 :
@ en-booboo-bineur
Le Qatar est aussi un cas à part.
Les américains qui ont aussi signés des contrat, avant nous, l'année dernière, attendent aussi les chèques, ....... donc tout semble normal.
Réponse de le 05/08/2015 à 11:19 :
La commande MRCA était de 18 avions fait en France et le reste (108) fait en Inde.

La nouvelle commande est de 36 avions fait en France et 0 en Inde.

Pas certain que l'on perde tant que ça au change.
Réponse de le 05/08/2015 à 13:01 :
Dans votre précipitation à dénigrer, vous avez juste oublié que c'est le contrat de transfert de technologie qui est passé à la trappe...au fond une très bonne nouvelle..
La vente d'appareils prêts à voler est bien conclue....Président normal ou pas...
Réponse de le 05/08/2015 à 18:18 :
pour l'Egypte , sauf erreur de ma part , c'est l'Arabie Saoudite qui paie ...
( j'espere que l'on n'a pas trop vexé Salman ...),
quant au Quatar ...peut etre atetndent ils la confirmation des ouvertures de lignes commerciales que l'on a promises ...!
a écrit le 04/08/2015 à 16:34 :
@ux trolls: colian + letroll + Bob
Où avez vous vu que la non vente des BPC nuit aux ventes françaises à l'export?
La France est partie pour exploser le compteur des accords cette année.
Et pour ce qui concerne l'Inde:
ACCORDS AERONAUTIQUES déjà signés en 2015 :
- 100 drones LH-D de LH aviation, drone tactique multi-capteurs: 400 M€.
- 6 Airbus A330-AWACS :
Nouveau produit, étude et réalisation pour le plus gros AWACS du marché 750M€ pour les 2 premiers, 4 suivront et + 4 en option.
- 16 Airbus C295 Casa, pour 1,64 Md€ (+ 40 et + 12 en option)
Bonne nouvelle pour l'Espagne, et Airbus, qui manquait de commandes sur cette référence.
- MAX aérospace + Safran/Snecma créent la coentreprise Max Aero Engines Private Limited (MAEPL), les services de maintenance, de réparation et de révision de moteurs d'avions en Inde, avant tout pour les Mirage-2000, puis……
- HAL + Safran/Turbomeca ont officialisé une coopération sur deux programmes d'hélicoptères légers actuellement en cours de développement par HAL (Hindustan Aeronautics Limited). Les futurs hélicoptères légers de combat (LCH) et les futurs hélicoptères utilitaires légers (LUH). Les 2 moteurs sont des Turbomeca.
- Airbus Helicopters et Mahindra forment une coentreprise pour assembler des hélicoptères en Inde.
- Assystem et la société indienne Axiscades (ex-Cades), spécialisée dans la fourniture de solutions technologiques, ont signé un protocole d’accord lors du salon Aero India visant à accroître la valeur ajoutée de leur offre respective de services à Airbus Group.
- Safran/Sagem + HAL :
Accord de transfert de technologie pour la fabrication et la maintenance en Inde des centrales de navigation à gyrolaser SIGMA 95, développé par Sagem pour les avions et hélicoptères de combat.
- Missiles Brahmos, Sagem va fournir le système de guidage pour ces missiles de croisière indo-russe pour remplacer l’actuel système.
- Arelis et le groupe indien Crompton Greaves ont signé un accord portant sur les composants et sous-ensembles électroniques destinés à l’aérospatial, à la défense, à l’énergie et aux télécommunications, Arelis devient fournisseur de l’aéronautique et la défense indienne.
-Turbomeca vient de signer un contrat pour la réparation et la maintenance de ses moteurs d’hélico indiens, militaires et civils. Flotte : ~ 1000 moteurs.
- Airbus va aider l’Inde à créer son prochain avion de combat léger (LCA mark II).
---
Alors les trolls-ploucs, qu'en dites vous?
Réponse de le 04/08/2015 à 21:12 :
Les Trolls pas-ploucs te répondent que ce ne sont que des engins de mort...
Réponse de le 05/08/2015 à 8:30 :
une partie de vos exemples ne sont pas significatifs ( ex ; vendre des airbus à l'espagne ou mettre en place la maintenance des mirage-2000 à l'Inde , fourniture de composants ... )
on dit qu'on pourrait faire mieux si nous étions indépendants de l'Otan , c'est tout
Réponse de le 05/08/2015 à 8:30 :
une partie de vos exemples ne sont pas significatifs ( ex ; vendre des airbus à l'espagne ou mettre en place la maintenance des mirage-2000 à l'Inde , fourniture de composants ... )
on dit qu'on pourrait faire mieux si nous étions indépendants de l'Otan , c'est tout
Réponse de le 05/08/2015 à 18:23 :
parfait
donc : des emploies
donc : redressement de la balance des paiements
la France va s'en sortir .
Réponse de le 06/08/2015 à 12:10 :
En fait,si je comprends bien:l'Inde devient un vrai champ d'expérimentati
on et de prospective réelles pour les opérateurs français;qui,non seule
ment ravis de vendre leur matériel,peuvent aussi assembler leurs diver
ses offres,peuvent faire valoir leur complémentarité...C'est très bien,ça
...!!Ca prouve que la technologie militaire française est "diablement" opéra
tionnelle,complémentaire...Donc,l'Inde aménage ses contrats d'équipe
ments au mieux de ce qu'elles offrent en valeurs opérationnelles.Et ça plaît beaucoup à l'Inde:la panoplie des "combinaisons" possibles entre divers matériels fabriqués par des firmes concurrentielles-certes-mais
aussi complémentaires et en fonction dans l'armée française,sans dou
te...Voilà pourquoi les contrats d'achats de Rafale sont si longs à mettre
en place,l'armée française étant sur place pour bien expliquer aux militai
res hindis ce qu'il leur convient le mieux...Et puisque la vente "drama
tique" des sous-marins au Pakistan tourna si mal,la France se tourne
vers l'Inde pour lui fournir les meilleures options d'équipements de ses
armées,en sachant que l'armée française s'y investira de la manière la
plus coopérative qui soit...Cette politique d'approche et de consensus,c'
est-comme dit une devise-:"Reculer pour mieux sauter"...Pour l'Inde,la
France est un partenaire "on ne peut plus fiable",voire même,un allié...Et
pour la France,dans cette partie du monde où la Chine prend ses aises,ce
n'est pas négligeable en soi...C'est vraiment tout-à-fait autre chose que
vendre des chars Leclerc "nus" et payer-de notre bourse-l'équipement qui s'y adapte...
adapte
Réponse de le 06/08/2015 à 15:54 :
dans un pays très peuplé où un gros pourcentage de la population, contrairement à chez nous, n' a pas accès à l'eau courante, à des toilettes hygiéniques et durables, à une alimentation saine et suffisante, à l'éducation, à la santé, et pour beaucoup à un toit, votre liste (hélas exhaustive) est MACABRE.
Réponse de le 06/08/2015 à 15:54 :
dans un pays très peuplé où un gros pourcentage de la population, contrairement à chez nous, n' a pas accès à l'eau courante, à des toilettes hygiéniques et durables, à une alimentation saine et suffisante, à l'éducation, à la santé, et pour beaucoup à un toit, votre liste (hélas exhaustive) est MACABRE.
Réponse de le 06/08/2015 à 17:05 :
Merci de démontrer par cette énumération combien diffère la légende du "Pays des Droits de l'Homme et du Citoyen" de la réalité banale de tous les jours où nos ventes d'armes servent surtout à tuer des citoyens d'autres pays qui nous n'ont pas attaqués.
Réponse de le 08/08/2015 à 15:14 :
Vous oubliez dans votre la liste l'A330-MRTT qui a raflé tous les marchés export contre le KC-46 américains.
La Corée du sud vient de signer, l'Australie en rajoute 2.
a écrit le 04/08/2015 à 15:20 :
Suite au refus de la France de livrer le Mistral à la Russie, l’Inde a craint de se retrouver face à une pression des USA sur la France pour ralentir de telles livraisons ou de n’en faire que de moindre qualité, en cas d’opposition géopolitique et le gouvernement indien ne veut prendre aucun risque quant à son indépendance stratégique. En somme, le crédit de la France comme fabricant d’armes est largement entamé
Réponse de le 04/08/2015 à 15:47 :
Pourtant nous n'avons jamais autant exporté d'armes qu'aujourd'hui...
Réponse de le 04/08/2015 à 16:01 :
Aucun rapport...
Réponse de le 04/08/2015 à 17:34 :
Le crédit de La France, à l'étranger, n'a jamais été si excellent. Le Ministre de La Défense Jean-Yves Le Drian : le meilleur que La France n'ait jamais eu, depuis Pierre Messmer, qui l'a été 9 ans, sous Charles De Gaulle et Georges Pompidou. Le Drian, sera une immense perte, lorsqu'il va démissionner en Sept, pour les Régionales de Bretagne. Et pourtant je vote " Les Républicains ". Certes, les Mistral auraient bien du etre livrés. La décision de l'Inde est absolument sans rapport avec cette affaire. Le Rafale est le meilleur avion de combat au monde, et le plus complet. De la sorte la flotte d'avions de combat, peut etre quantitativement réduite d'un tiers, pour une meme capacité globale. Cet avion est aussi le plus couteux à l'achat. L'inde a besoin de ces 126 avions. Cependant, l'Inde comme La Chine et Le Brésil, vit actuellement un fort ralentissement de croissance, et donc de recettes fiscales, et n'en a actuellement pas les moyens. Les Emirats Arabes Unis, qui viennent d'acheter des Rafale, ont des Mirage 2000 modernisés, à se faire reprendre par La France, pour les revendre. Celà peut-etre une Opportunité pour l'Inde. Sinon elle achètera les Grippen Suedois, bien moins complets, et bien moins polyvalents, et performants, mais à plus bas prix.
Réponse de le 04/08/2015 à 17:44 :
Grace à Le Drian, La France va de record en records en vente de matériels de Défense. Les industriels de l'armement veulent absolument le garder, pour pouvoir faire fonctionner leurs chaines, investissement, recherche, emplois hautement qualifiés qu'ils veulent garder. Le crédit de La France est excellent partout dans le monde, sauf en Europe : l'Europe EST FINIE, et n'est plus voulue et soutenue par aucun des 28 sauf la Grèce, qui en a besoin.
La France ne baclera jamais de telles fabrications. Son prestige mondial est immense. Et l'Affaire avec les Russes, n'a aucun aucun aucun rapport.Bien sùr qu'il fallait les livrer à la Russie.
Réponse de le 05/08/2015 à 22:30 :
Après les trolls payés par l'union européenne pour déverser la propagande européiste, les trolls payés par le gouvernement français pour faire son apologie.

la chute est sans fin....
a écrit le 04/08/2015 à 14:01 :
Les indiens naviguent à vue depuis des années sur ce qui touche aux questions d'armement:
- Leur projet d'appareil indigène TEJAS est un fiasco sans nom (sous-motorisé, l'appareil a du recevoir un réacteur plus puissant, et donc plus lourd, le cahier des charges non respecté l'est donc encore moins),
- Leur Armée de l'Air est réduite à peau de chagrin ces derniers temps avec l'obsolescence du matériel et les accidents à répétition,
- Les responsables indiens sont indécis et ne cessent de reporter leurs décisions d'achat, ne faisant qu'accroître les difficultés de leurs forces armées, et donc rendant leur besoin en matériel neuf de plus en plus pressant.
- Tous ces éléments me poussent à croire que l'achat de ces 36 avions Rafale sera suivi dans les prochaines années, une fois les avions livrés, d'une autre commande, car c'est un non-sens incroyable de commander aussi peu d'avions quand on entretiens une armée avec d'aussi gros besoins. Par ailleurs les Sukhoi 30 ne donnent pas satisfaction de l'aveu même des responsables indiens, or c'est le seul appareil moderne qu'aligne l'Inde, avec le Mirage 2000.
Une fois de plus les indiens se prennent les pieds dans le tapis, et spécialement le Ministre de la défense, qui n'est plus crédible du tout après ses déclarations contradictoires ces dernières années.
L'Inde a fait le choix du Rafale et en commandera d'autres tranches ultérieurement. Le volume d'appareils commandé est maintenu pour le moment à 36 pour que le gouvernement ne perde pas la face sur le "Make in India", qui promeut la fabrication en Inde. J'espère que mon commentaire sera publié.
Réponse de le 04/08/2015 à 15:49 :
Le problème est que le Rafale est cher pour un pays en voie de développement, et que la situation économique indienne n'est pas brillante. Ça explique sans doute une partie des tergiversations indiennes.
Réponse de le 04/08/2015 à 18:16 :
@Tom,
En effet, vous avez raison. C'est pourquoi je pense que les indiens suivront ce raisonnement, de décaler dans le temps les autres commandes, et pourquoi pas d'y associer des contreparties supplémentaires (offsets, production locale de certains éléments...). Les finances indiennes sont effectivement en bien mauvais état, mais avant que les 36 premiers avions ne soient livrés (soit d'ici 4 ou 5 ans probablement, sachant qu'aucun contrat n'a été annoncé à ce jour). Dans quelques années, la situation aura changé à coup sûr. Imaginez un instant que la Marine Nationale ait décidé de commander des F18 en plus de ses Rafale pour mettre sur son porte avions (ce qui fut même envisagé il y a fort longtemps): ce serait une aberration économique, tant les deux avions sont différents. C'est exactement la même chose qui va se produire avec le Rafale : c'est un engagement pour 40 ans que prend l'Inde, la formation du personnel et des pilotes est un enjeu trop stratégique et important pour que des moyens déjà limités soient saupoudrés sur plusieurs types d'appareils totalement différents: le choix français d'avion multirôle dans les années 1980 est fondé sur ce principe visionnaire, qui permet une meilleure maîtrise des coûts et plus de flexibilité à l'emploi du matériel. Qui vivra verra, mais il n'y a aujourd'hui qu'un seul produit sur le marché qui soit résolument multirôle, et non soumis à la bonne volonté du congrès américain. Les indiens ont très bien compris cela en achetant français depuis les années 1950. On ne change pas une équipe qui gagne, comme dirait l'autre ;-)
Réponse de le 08/08/2015 à 8:59 :
Bonjour

Désolé pour vous mais le Su-30 va bien en Inde "comment se séparer
d'un avion qui a mis la pâté aux avions de l' US air force dans les exercises
RED FLAG.
http://fr.sputniknews.com/defense/20150212/1014645057.html

Notez que l' Inde a aussi investi dans l' avion furtif Russe Pak-FA (t-50/Su-51) qui coute moin cher que le Rafale et qui est nettement supérieur techniquement (c'est l'avenir de l'aviation Indienne)
a écrit le 04/08/2015 à 12:27 :
Ils ont intérêts de donner une compensation ce foutage de gueule. Trop facile de faire miroiter des super contrats puis de les annuler par la suite. L'Inde n'est vraiment pas respectable pour le respect de ses engagements. Enfin bon, on se doutait que ce contrat était en sursis mais seulement 36 Rafales ? et ils demandent des garanties supplémentaires en plus ? Ils veulent le beurre et l'argent du beurre...
Réponse de le 04/08/2015 à 13:00 :
la situation est simple.
ces pays ont besoin de se réarmer en urgence parce que ça commence à sentir le roussis un peu partout sur la planète.
les USA n'ont pas d'avions modernes à fournir ( F22 ? buggé - F35 ? ce bidule ne volera jamais ), ils hésitent encore à se fournir auprès de la Russie , donc ils ont acheté des rafales en urgence pour ne pas se retrouver sans aviation efficace.
Ensuite il y a le long terme. L'Inde est en train de signer tout un tas d'accord avec la Russie et la Chine , donc elle se méfie naturellement d'un pays aux ordres des USA et hésite à s'engager long terme, normal.
Réponse de le 04/08/2015 à 15:47 :
Et la france est elle respectable pour le respect de ces engagements envers la russie ? N'oublions pas l'affaire du mistral ! La france a perdu toute crédibilité
Réponse de le 04/08/2015 à 17:10 :
> Confiance, Ahah! Bien dit! Espérons qu'ils vont vous faire des excuses officielles, aprés cette décision inique, odieusement dirigée contre votre personne, nom de dieu! Trop facile, sinon.
Réponse de le 09/08/2015 à 17:49 :
Vous n'y connaissez visiblement rien de rien aux négociations de ce type et l'Inde ne s'est pas engagée à quoi que ce soit. Quand on ne sait pas on se tait ..
a écrit le 04/08/2015 à 11:42 :
Il suffit d'en acheter 1, maximum 2, pour le transfert de technologie et après ils construisent chez eux avec de la main-d'œuvre à bas prix. Simple mon cher Watson :-)
Réponse de le 04/08/2015 à 12:32 :
Gros malin, si c'est si simple, pourquoi ne l'ont-ils pas fait avec les Jaguar ou les Mirage-2000 ?
Réponse de le 04/08/2015 à 13:46 :
Mais les 36 qu'ils vont acheter ne comporte pas de transfert de technologie. Ou alors vous pensez qu'avoir l'avion dans le mains revient a être capable de le reproduire et vous faites alors fausse route.
Réponse de le 04/08/2015 à 15:44 :
Si le contrat de 108 rafale en inde a capote c'est justement que leur "tissus de PME" n'a pas la technicite et le personel pour construire des rafales "made in india".... mais sinon vous avez raisons.
Réponse de le 09/08/2015 à 17:44 :
Vous n'y connaissez rien de rien !!
a écrit le 04/08/2015 à 11:03 :
@ Clos + Bernardino + letroll
Merci pour vos commentaires moisis!
Réponse de le 04/08/2015 à 12:55 :
désolés , nous nous moquons juste un peu de ces contrats moisis :-)
Réponse de le 04/08/2015 à 18:51 :
@ letroll
Je pense que ceux qui vont pouvoir conserver leurs emplois grâce aux contrats que signent cette année les industriels français, ceux qui vont être embauchés + ceux qui vont signés des CDD, ainsi que les intérimaires qui vont signés de longues missions doivent trouver vos commentaires très moisis.
Evidement les industriels vont avoir plus de cash, et vont aussi pourvoir lancer de nouvelles études et recherches. Les ingénieurs et techniciens des BE doivent aussi vor propos super moisi!
a écrit le 04/08/2015 à 10:56 :
je dirais même .ollande et .alls
a écrit le 04/08/2015 à 9:25 :
pour ceux qui s'inquiètent sur cette commande, holande et valls, en minuscule S.V.P., vont nous trouver une solution rapide. Augmentation des impôts pour les 48% des ploucs qui payent des impôts, les bobos de gauche seront une nouvelle exonérés, ils pourront toujours aller recuperer leurs aides.
a écrit le 04/08/2015 à 7:27 :
Je ne veux pas être pessimiste mais, il semble que c'est mal parti aussi pour la "commande" des 36 rafales puisque les négociations ne sont pas terminées.
Cordialement
Réponse de le 04/08/2015 à 8:48 :
la négociation est pourtant facile , il faut faire le contribuable français comme pour l'Egypte :-)
Réponse de le 04/08/2015 à 10:23 :
rien de surprenant pour les habitués de l'Inde. Toujours très long et compliqué de conclure avec une administration très tatillonne et de nombreuses administrations assez lente
Réponse de le 04/08/2015 à 10:23 :
rien de surprenant pour les habitués de l'Inde. Toujours très long et compliqué de conclure avec une administration très tatillonne et de nombreuses administrations assez lente
Réponse de le 05/08/2015 à 16:53 :
Je pense qu'il y en a pour des années. Les négociations avec l'Inde sont toujours très longues et il suffit d'un tout petit désaccord pour tout faire capoter.
Cela dit leur armée de l'air est dans un état lamentable et ils ont besoin d'avions assez rapidement. Peut-être que pour une fois l'administration Indienne va se conduire intelligemment (hum, hum...).
a écrit le 04/08/2015 à 7:26 :
Je ne veux pas être pessimiste mais, il semble que c'est mal parti aussi pour la "commande" des 36 rafales puisque les négociations ne sont pas terminées.
Cordialement
Réponse de le 04/08/2015 à 14:12 :
Revoyez les anciens contrats en armement de l'Inde, toujours le même problème : Ils veulent un transfert de technologie, et personne veux leur donner.
Poutine avait fourguer une version au rabais du Su-30, assemblé chez eux qui du coup c'est avéré peu fiable...
Puis l'Inde c'est engagé dans le développement du PAK-FA ou T-50, chasseur de 5ème génération, mais pareil, un désaccord sur la version que dois recevoir l'Inde...
Et donc l'Inde se tourne vers l'Europe, et Dassault qui accepte un transfert de technologie mais le fait chèrement payer, ce qui est normal, mais apparemment trop cher pour l'Inde et on en arrive au "36 Rafales"au lieu de 126.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :