Safran prêt à se séparer de Morpho Detection

 |   |  220  mots
Safran aurait mandaté Goldman Sachs pour s'occuper de la cession de Morpho qui compte 8.000 salariés et réalise 1,5 milliard d'euros de chiffre d'affaires.
Safran aurait mandaté Goldman Sachs pour s'occuper de la cession de Morpho qui compte 8.000 salariés et réalise 1,5 milliard d'euros de chiffre d'affaires. (Crédits : reuters.com)
Le groupe spécialisé dans la défense et l'aéronautique aurait mis en vente sa filiale américaine qui vend des solutions de sécurité à destination des aéroports. Safran doit dévoiler le 14 mars sa stratégie et la redéfinition de son périmètre.

Safran, spécialisé dans l'aéronautique et la défense, a mis en vente sa filiale Morpho Detection, filiale de Morpho USA, active dans la sécurité aéroportuaire, a affirmé vendredi Le Figaro.

Le journal indique qu'un mandat a été confié à la banque d'affaires Goldman Sachs, sans identifier ses sources. Interrogé par l'AFP, Safran s'est refusé à tout commentaire.

GE Homeland Detection, rebaptisée Morpho Detection Inc. (MDI), a été rachetée à General Electric en 2009. Elle est spécialisée dans la sécurité aéroportuaire, en particulier le contrôle des bagages en soute par rayon X et avec des systèmes de détection d'explosifs à haut débit.

Réflexion autour du périmètre de Safran

Le patron de Safran, Philippe Petitcolin, a lancé une réflexion sur le périmètre du groupe, et la question de la sécurité sera évoquée lors d'une journée investisseurs le 14 mars prochain. Safran doit auparavant publier ses résultats annuels 2015 le 24 février.

Sa filiale Morpho, maison mère de MDI, est elle-même leader mondial de l'identification biométrique, des documents officiels, des cartes à puces, et de l'identification automatisée par les empreintes, l'iris et le visage. Morpho emploie 8.600 salariés pour un chiffre d'affaires de 1,5 milliard d'euros, soit 10% du chiffre d'affaires de Safran.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/02/2016 à 15:46 :
Morpho est une branche large qui sera probablement vendue dans son entier. Cette petite partie américaine correspond à la répartition que Safran doit à cette zone, le reste sera probablement plus européen voire français : Schneider ou Thalès pourraient s'y intéresser. Safran se prépare on le voit a finaliser les accords probablement convenus avec GE sur les moteurs, lors des opérations Alstom, ce qui nécessite un peu d'argent. L'américain dont il faut souligner qu'il est en situation avancée de faillite, sera certainement amené à fusionner avec U.T puis reprendre le motoriste anglais Rolls-Royce. La question du Brexit met en suspend d'autres opérations franco-européo- anglaises dans le secteur.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :