SpaceX poursuit son show incroyable

 |   |  337  mots
Quinzième lancement réussi de l'année pour SpaceX
Quinzième lancement réussi de l'année pour SpaceX (Crédits : SpaceX)
Trois jours après avoir lancé dix satellites de la constellation Iridium NEXT de la base aérienne de Vandenberg en Californie, SpaceX a réussi jeudi un nouveau lancement de Cap Canaveral en mettant sur orbite le satellite EchoStar 105/ SES-11.

Trois jours après avoir lancé dix satellites de la constellation Iridium NEXT de la base aérienne de Vandenberg en Californie, SpaceX a réussi jeudi un nouveau lancement de Cap Canaveral en Floride, le quinzième depuis le début de l'année. Après une année 2016 difficile, SpaceX semble avoir trouvé son équilibre opérationnel. A confirmer toutefois dans les mois prochains. En tout cas, la société américaine appartenant au milliardaire Elon Musk a envoyé sur orbite le satellite EchoStar 105/ SES-11 grâce au lanceur Falcon 9.

L'opérateur luxembourgeois est un très bon client de SpaceX. La société américaine a déjà opéré pour le compte de SES deux lancements avec un lanceur recyclé, dont le premier étage a atterri plus de huit minutes sur une plateforme flottante après le décollage. C'est le quatrième vol avec un premier étage recyclé pour SpaceX. SES a également été le premier client commercial à effectuer un lancement sur Falcon 9 en 2013.

"Nous sommes ravis de continuer de travailler avec SES, une société qui soutient fermement l'innovation et les capacités éprouvées de lancement de SpaceX", a confirmé la présidente et COO de SpaceX, Gwynne Shotwell citée dans le communiqué de SES.

SES consolide son ancrage aux Etats-Unis

Construit par Airbus, le satellite de communication haute puissance et à double mission EchoStar 105 / SES-11 est conçu pour accélérer le développement de la position vidéo US Prime et la distribution de chaînes haute définition (HD) et ultra haute définition (UHD). Il fournit une couverture exhaustive de l'Amérique du Nord, y compris Hawaï, le Mexique et les Caraïbes. La capacité de bande C du satellite est optimisée pour la diffusion de la télévision numérique, et rejoindra SES-1 et SES-3 au centre de l'arc orbital nord-américain de SES, qui couvre plus de 100 millions de foyers et jouit d'un taux de pénétration de 100 % aux États-Unis.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/10/2017 à 6:36 :
"C'est le quatrième vol avec un premier étage recyclé pour SpaceX"

Non non, c'était le troisième vol d'un étage recyclé...

Le premier était avec le booster 1021-2 qui avait initialement lancé le Dragon lors de la mission CRS-8 et réutilisisé pour la mission SES-10
Le second fut avec le booster 1029-2 qui avait initialement été lancé pour la mission Iridium en début d'année et réutilisé pour la mission BulgariaSat1
Et enfin le troisième 1031-2 utilisé initialement pour la mission CRS-10

Soyez vigilants sur les informations que vous diffusez...
a écrit le 12/10/2017 à 21:36 :
petite erreur dans l'article...Il s'agit du 3ème vol avec un premier étage recyclé et non le 4ème.
Mais c'est déjà très bien ! ;-)
a écrit le 12/10/2017 à 18:15 :
Murica ! C'est autre chose que l'UERSS...
Y pousse que des enuc incapable de rien faire de leurs dix neurones...
a écrit le 12/10/2017 à 17:07 :
Belle aventure pour Space X pour les lancements de satellites américains ou autres. Oui la reussite de Space X qui a maintenant des lanceurs renouvelables et réutilisables est une excellente chose pour la conquête spatiale et pour le marché des lancements satellitaires. Le monde du satellite est une vraie chance comme j'ai pu le voir il y a déjà dix ans avec EADS Astrium pour lequel j'avais partagé un projet technique. Dire la même chose d'Ariane Espace et d'Ariane V, un des lanceurs d satellites les plus fiables de sa génération et surtout très, très ,très fiable. Il faut voir le nombre de lancements reussis depuis plus de 20 ans. en 1996, le premier lancement d'Ariane V avait été un echec avec le vol 501 mais celà été le seul : Ariane V est une totale reussite pour le spatial européen et pour la France !
Réponse de le 12/10/2017 à 18:49 :
Faux.
Je te laisse une 2e chance.
Réponse de le 13/10/2017 à 2:54 :
En effet, une petite recherche sur Google avant d'écrire ne lui aurait pas fait de mal.
Réponse de le 13/10/2017 à 14:28 :
Un indice quant à l'erreur, je suppose, signalée par Wirmish et Jean : +16 !
Si tu trouves, on te pardonne !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :