SpaceX va lancer deux touristes autour de la Lune fin 2018

 |   |  381  mots
(Crédits : © Mohamed Abd El Ghany / Reuter)
La société américaine SpaceX a conclu un contrat avec deux personnes privées pour un vol autour de la Lune prévu à la fin de 2018, une première depuis la fin des missions américaines Apollo au début des années 70.

"Nous sommes très heureux d'annoncer que SpaceX a été sollicitée par deux personnes privées pour effectuer un vol autour de la Lune à la fin de l'année prochaine", a annoncé lundi la société américaine fondée et dirigée par le milliardaire Elon Musk. "Ils ont déjà versé un dépôt important pour une mission autour de la Lune", ajoute SpaceX.

"Nous prévoyons d'effectuer des examens de santé et d'évaluation de leur condition physique ainsi que de commencer les premiers entraînements plus tard cette année", précise la société.

"D'autres personnes ont également exprimé un vif intérêt et nous nous attendons à ce que d'autres en fassent autant", indique-t-elle ajoutant que des informations supplémentaires seront données quant à ces équipages privés une fois qu'ils seront approuvés pour le vol.

La lune, une histoire spatiale vieille de 40 ans

Ces touristes voleront à bord du vaisseau spatial Dragon 2. C'est une version de la capsule de fret Dragon destinée au transport des astronautes mise au point dans le cadre d'un contrat avec la Nasa. La capsule  effectuera son premier vol, sans astronaute, vers la Station spatiale internationale (ISS) plus tard cette année. Dragon 2 sera lancée par la version lourde de la fusée Falcon 9 de SpaceX, le "Falcon Heavy" qui est en développement et dont le premier vol d'essai est programmé pour cet été.

Falcon Heavy sera le lanceur le plus puissant à atteindre l'orbite terrestre depuis la fusée Saturn V de la mission Apollo vers la Lune, affirme SpaceX.

____

Revivez le dernier décollage de la fusée Falcon 9

La société américaine SpaceX a lancé avec succès dimanche 19 février sa capsule non-habitée Dragon à bord de sa fusée Falcon 9 pour une nouvelle mission d'approvisionnement de la Station spatiale internationale (ISS). Il s'agissait du premier vol de Dragon vers l'ISS depuis un accident du lanceur en septembre dernier. Le tir était initialement prévu samedi 18 février, mais a été annulé 13 secondes avant la mise à feu des moteurs en raison d'une anomalie technique dont l'origine a été déterminée ce même jour dans la soirée.

DECOLLAGE

ATTERRISSAGE

> L'INTEGRALITE DU VOL DU DERNIER VOL DE SPACEX (9 min)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/02/2017 à 16:18 :
Comme on parle de versements importants, pour l'instant anonyme, cela doit être SARKO et FILLON. A priori, on ne parle pas de voyage de retour, mais simplement de les laisser tourner autour de la lune, jusqu'au moment où ils auront remboursé tout ce qu'ils ont détourné. Et quand ,je dis détourner, je veux parler de leur emploi fictif de 2007 à 2012, qui s'est terminé par un déficit public de 5.2 % du PIB, contre 0.9% en ALLEMAGNE, et par le fait qu'on a hérité de la dette des banques vis-à-vis de la GRECE. Par pudeur, je ne parle même pas de leur magnifique bilan avec DEXIA....
Réponse de le 01/03/2017 à 10:22 :
Cher René,
Vous semblez oublier que le monde a vécu en 2008 la plus grave crise économique des 100 dernières années....
La Gestion économique de l'époque a été louée par tous les observateurs économiques en titre à l'époque (étonnant, je n'ai pas retrouvé votre nom parmi ce bel aréopage....)

Le locataire suivant de l'Elysée, alors que tous les voyants passaient au vert pale (et dont ont profité la grande majorité des pays d'Europe) a été incapable de profiter de la vague.

Mais comme vous semblez plutôt rose voir rouge, vous êtes incapable de faire une analyse sereine de la situation.
Dépenser, dépenser, dépenser. Tel est le credo des gens de votre espèce et de votre (in)culture économique.
a écrit le 28/02/2017 à 14:05 :
Je parie une bouteille de champagne, que jamais, space X n'ira faire du tourisme "autour de la Lune "fin 2018" ou même, fin 2030.
Space X , est une sté privé, qui reçoit de l'Etat US (donc, du contribuable US) des centaines de millions $ "gratis". Ainsi, un petit gratin se font des salaires plus que confortable.
En échange, on vous vends du rêve.
Un journaliste enquêtera il un jour ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :