La Tribune

Ces nouvelles tendances alimentaires qui s'installent dans les assiettes

Les emballages "comestibles" développés par la société Wikicells ont fait le "buzz" au salon de l'Agroalimentaire
Les emballages "comestibles" développés par la société Wikicells ont fait le "buzz" au salon de l'Agroalimentaire
Marina Torre  |   -  748  mots
Retour au "naturel", lutte contre le gaspillage, simplicité, produits malins qui font plaisir sans se ruiner... pour séduire les consommateurs et répondre à leurs demandes, les industriels de l'agro-alimentaire exposent leurs innovations au salon international de l'agroalimentaire qui se tient jusqu'au 25 octobre à Paris. Décryptage des grandes tendances en sept produits types qui se retrouveront peut-être dans les rayons des supermarchés.

Emballage comestible, sel liquide, vinaigre en perle, "eau de safran", poivre de cassis ou encore huile de homard... Ces gadgets culinaires présentes sur les stands des distributeurs au Salon international de l'agroalimentaire qui se tient à Paris jusqu'au 25 octobre parviendront-elles vraiment à séduire suffisamment les consommateurs pour prendre place durablement dans leur garde-manger ? Au-delà des innovations anecdotiques, voici quelques produits alimentaires représentatifs des grandes tendances de l'offre et de la demande.

1. Le naturel

Les consommateurs souhaitent des produits plus "naturels". Selon une étude menée par la Sofres, ils sont six sur dix à les réclamer. "Sans s'opposer au bio, cette  tendance est complémentaire", explique Xavier Terlet dirigeant du cabinet d'études XTC. C'est le succès du "sans": sans conservateur, sans additifs, sans sucres ajoutés. Certains industriels mettent aussi en avant des processus de fabrication qui collent à cette image, avec des cuissons lentes par exemple. La part belle est fait à la saisonnalité.

--> Le produit : les graines de chanvre 

Pour ces graines de chanvre à grignoter ou saupoudrer dans une salade, le fabricant anglais, Braham and Murray a été distingué parmi des succès internationaux pré-selectionnés par un jury d'experts pour le prix remis au SIAL, les Sial d'or.

2. Le simple

Conséquence de ce attrait pour  le naturel, le retour à la simplification est de mise. "Le consommateur a besoin de comprendre ce qu'il a dans son assiette", commente Xavier Terlet. Les expressions comme "acides gras poly-insaturés" auraient donc fait long feu. Pour monter qu'ils simplifient leurs produits, des industriels affichent par exemple le nombre d'ingrédients - réduit - qui entrent dans la composition de l'aliment.

--> Le produit  : la glace aux 5 ingrédients

4. Le miel

Le miel supplantera-t-il la stévia ? L'ingrédient fait son grand retour et se retrouve dans de nombreuses préparations, même salées. Le miel jouit d'une "forte image de naturalité", explique Xavier Terlet. Pile dans la tendance, donc.

3. La dosette

"Nous sommes en période de crise, tout le monde l'a bien compris", souligne le directeur du cabinet XTC. Aussi la question des dépenses mais aussi du gaspillage, c'était l'un des grands thèmes du SIAL, est-elle au coeur des préoccupations. Pour tenter d'y remédier, l'idée du moment consiste à réduire les quantités ou bien à présenter les aliments sous formes de petites portions qui permettent de fractionner les achats et ainsi d'éviter de jeter ce qui est périmé.

La dosette triomphe, donc, avec pour corrollaire négatif d'accroitre la quantité d'emballages nécessaires. La formule sert également à présenter le produit comme apparamment peu cher  - souvent moins de 1 euro - et faire grimper le prix au kilo...

-->Le produit: la vinaigrette en capsules

Ces dosettes d'assaisonnement "Mini Oliva", produites en Espagne, ont, elles aussi reçu un prix au Sial.

4. Le terroir

Argument de vente parmi d'autres, le "Made in France" aura-t-il son rayon? Pas sûr. D'autant que "le fait qu'un produit soit fabriqué en France ne garanti en rien sa qualité", note Xavier Terlet. En revanche, le terroir, avec, sa connotation "naturelle", toujours elle, pourrait avoir de belles heures devant lui.

--> le produit: L'huile des Alpilles en dosettes

 

La dosette, encore elle, mais cette fois elle contient des berlingots du Calanquet, des assaisonnements à l'huile d'olive servis dans des emballages individuels en plastique estampillés "100% français".

6. L'anti-allergique

Les produits personnalisés, ciblés pour une communauté culturelle ou religieuse ont fait depuis longtemps leur entrée dans les supermarchés. Certains seraient toutefois oubliés qui pourraient pourtant représenter un vrai marché. "Plus de 20% des personnes déclarent une intolérance alimentaire et 4% sont allergique", souligne par exemple Xavier Terlet. Et de ce point de vue, il y aurait un vide à combler chez les industriels parce que l'offre reste faible.

--> Le produit: le pain sans gluten

 

7. La nourriture en kit

A côté des sels liquides ou du safran en spray, des produits apparamment "gadgets" sont également lancés et pourraient connaître un certain succès. L'idée dans ce cas est d'allier le "plaisir" tout en faisant des économies. "Dans la mouvance des émissions de télévision type Top Chef ou Masterchef", les produits qui s'intercalent entre le "tout fait" et le "tout à faire" se multiplient. Sauces de décoration ou bien tarte en kit en sont la démonstration.

--> le produit: la tarte en kit

 

Réagir

Commentaires

Marketing bourre-mou  a écrit le 24/10/2012 à 17:29 :

Pour manger sain et naturel, pas besoin de l'industrie agro-alimentaire. Ce qu'elle a à proposer n'est que du marketing bourre-mou à deux balles. J'achète mes légumes au marché, mon pain chez le boulanger, ma viande chez mon boucher, des épices et hop, je fais ma cuisine moi même avec mon livre de recettes. C'est bon, pas cher et sain. Ah bah tiens, je relis l'article qui commence par "lutte contre le gaspillage" et finit par "la dosette triomphe". Non seulement on veut nous bourrer le mou, mais en plus on nous prend pour des c..

yvan  a écrit le 24/10/2012 à 14:31 :

Rien que du naturel, en effet... Ca me conforte dans ma cuisine maison que ma femme et mes amis apprécient tant.