La Tribune

Année record pour les exportations de vins de la vallée du Rhône

La récolte 2013 des vins de la vallée du Rhône a en revanche baissé de 13% à 2,5 millions d'hl, en raison notamment de la chute de 17% de la récolte des Côtes du Rhône régionaux (qui représente environ la moitié du vignoble en volume).
La récolte 2013 des vins de la vallée du Rhône a en revanche baissé de 13% à 2,5 millions d'hl, en raison notamment de la chute de 17% de la récolte des Côtes du Rhône régionaux (qui représente environ la moitié du vignoble en volume).
latribune.fr  |   -  297  mots
La barre du million d'hectolitres a été franchie en 2013. Cette progression en volume s'est accompagnée d'une augmentation des prix, ont indiqué les représentants des producteurs et négociants de ces AOP.

Pour la première fois, en 2013, les exportations de vins de la vallée du Rhône ont franchi la barre du million d'hectolitres, d'après les représentants des producteurs et négociants de ces appellations d'origine protégée (AOP).

Dans le détail, les ventes à l'étranger ont atteint 1,03 million d'hectolitres (hl), soit une hausse de 5% par rapport à 2012. La progression en valeur atteint, elle, 8,1% avec 459 millions d'euros générés, précise Inter-Rhône dans un communiqué.

Belgique, Royaume-Uni et Etats-Unis en tête

Les plus grands amateurs seraient à chercher du côté de Bruxelles. Du moins, la Belgique se trouve-t-elle en tête des pays importateurs de vins de la vallée du Rhône avec 203.000 hl (+12%), devant le Royaume-Uni avec 188.200 hl (+1%) et les Etats-Unis avec 146.000 hl (+10%).

L'interprofession a par ailleurs salué un retour de la croissance des ventes en grandes et moyennes surfaces (GMS) en 2013, qui ont atteint 925.219 hl (+3,9%). Une progression qui s'est également accompagnée d'un prix de vente en hausse, atteignant 4,46 euros par litre, contre 4,25 en 2012.

Chute de la récolte des Côtes du Rhône régionaux

En revanche, la récolte 2013 des vins de la vallée du Rhône a baissé de 13% à 2,5 millions d'hectolitres, en raison notamment de la chute de 17% de la récolte des Côtes du Rhône régionaux - elle représente environ la moitié du vignoble en volume.

Cela dit, "hormis ces volumes en baisse, les professionnels de la Vallée du Rhône se disent satisfaits: les premières dégustations offrent une très belle qualité des vins, beaucoup de fraîcheur grâce aux acidités naturelles, et des profils aromatiques très intéressants", assure Inter-Rhône. Avis aux amateurs de Crozes-Hermitage et autres Saint-Joseph.

Réagir

Commentaires

Boire  a écrit le 12/03/2014 à 9:36 :

Il est des nôtres il a bu son verre comme les autres.

Michel  a écrit le 11/03/2014 à 18:31 :

Chute de la récolte 2013 ou plutôt récolte pourrie par les intempéries. Cerise sur le gâteau, les professionnels osent prétendre que la qualité est au rendez-vous... avec une maturité de moins de 6 mois!