Aveyron : drame dans une exploitation agricole

 |   |  191  mots
Une salariée de la chambre d'agriculture de l'Aveyron est morte ce 17 février au cours d'une visite dans une exploitation.
Une salariée de la chambre d'agriculture de l'Aveyron est morte ce 17 février au cours d'une visite dans une exploitation. (Crédits : © Pascal Rossignol / Reuters)
Une technicienne de la chambre d'agriculture de l'Aveyron est décédée ce mercredi au cours d'une visite dans une exploitation laitière. Il ne s'agissait pas d'une visite de contrôle, d'après le ministère de l'Agriculture.

Une salariée de la chambre d'agriculture de Rodez est morte lors de la visite d'une exploitation laitière à Mayran ce 17 février. Elle serait tombée dans une mare d'eau glacée et serait décédée d'un arrêt cardiaque.

Le frère de l'exploitant a été interpellé et placé en garde-à-vue, ont indiqué les gendarmes à l'AFP.

Démarche de conseil

La technicienne de 25 ans se rendait sur les lieux pour une "démarche de conseil" et non pas pour un contrôle, a de son côté précisé le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll. Motif de visite également évoqué par le président de la chambre d'agriculture de l'Aveyron, Jacques Molières, qui indique dans une interview à Centre presse Aveyron qu'elle "assistait à la traite du matin pour conseiller l'éleveur."

Ce décès, dont les circonstances exactes restent à élucider, intervient dans un contexte de très vives tensions dans le monde agricole, et notamment dans la filière laitière. Mais rien ne permet à ce stade de tirer des conclusions sur d'éventuels liens entre ce drame et ce contexte.

(Avec agences)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/02/2016 à 9:52 :
Des circonstances bien étranges en effet, 25 ans c'est bien trop jeune pour mourir.
a écrit le 18/02/2016 à 1:34 :
C'est quoi le but de cet article? On apprend au fond qu'on ne sait rien et donc qu'on ne peut tirer aucune conclusion? Etonnant...
a écrit le 17/02/2016 à 23:26 :
On peut savoir ce qu'un tel article vient faire dans votre journal?
a écrit le 17/02/2016 à 15:30 :
C'est une histoire qui n'a pour le moment ni queue ni tête. Attendons d'en savoir plus avant de dédouaner ou de critiquer qui que ce soit .

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :