Lavazza sur le point de boucler le rachat de Carte Noire

 |   |  233  mots
Lavazza, 7e torrefacteur mondial, veut se renforcer en France, quatrième marché du monde pour le café.
Lavazza, 7e torrefacteur mondial, veut se renforcer en France, quatrième marché du monde pour le café. (Crédits : Frettie)
Le groupe italien pourrait débourser 750 millions d'euros pour s'emparer de cette filiale de Mondelez. Lavazza cherche à atteindre la taille critique afin d'assurer son indépendance.

Le groupe italien Lavazza s'attend à boucler le rachat de la marque de café Carte Noire dans les prochaines semaines pour un montant d'environ 750 millions d'euros, apprend-on auprès de deux sources proches du dossier. L'opération fera de Lavazza le numéro un du café en France, pays qui est le deuxième marché d'Europe pour ce breuvage et le quatrième du monde.

La marque française a été mise en vente en février 2015 par son propriétaire américain Mondelez International qui entendait ainsi convaincre les autorités européennes de la concurrence d'autoriser son projet de fusion avec le géant du café D.E. Master Blenders 1753.

Lavazza cherche à grossir

Lavazza a annoncé en juillet avait soumis une offre ferme pour le rachat de Carte Noire et de son usine dans le sud de la France. Le groupe italien, septième torréfacteur mondial, avait dit par le passé vouloir grossir pour se mettre à l'abri d'une OPA hostile.

"L'opération, d'une valeur d'environ 750 millions d'euros, devrait être conclue d'ici la fin février", a dit une des sources mais Lavazza s'est refusé à tout commentaire.

Une deuxième source a précisé que l'opération serait financée pour moitié sur la trésorerie existante du groupe, le reste provenant de prêts bancaires. BNP Paribas, Intesa Sanpaolo, Rabobank, UniCredit participeront probablement au financement, a ajouté la source.

(Avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :