Paolin Pascot, agriculteur 3.0

 |   |  992  mots
Petit-fils d'agriculteur, Paolin Pascot a toujours désiré concilier ses deux passions : la terre et la technologie. Un mariage qu'il a pu célébrer à travers Agriconomie.com, startup fondée avec deux copains, eux-mêmes fils d'agriculteurs, Clément Le Fournis et Dinh Nguyen. Agriconomie est une place de marché en ligne qui permet aux agriculteurs de mieux acheter leurs fournitures, depuis les semences jusqu'aux engrais, en passant par les pièces détachées de moissonneuse-batteuse.
Petit-fils d'agriculteur, Paolin Pascot a toujours désiré concilier ses deux passions : la terre et la technologie. Un mariage qu'il a pu célébrer à travers Agriconomie.com, startup fondée avec deux copains, eux-mêmes fils d'agriculteurs, Clément Le Fournis et Dinh Nguyen. Agriconomie est une place de marché en ligne qui permet aux agriculteurs de mieux acheter leurs fournitures, depuis les semences jusqu'aux engrais, en passant par les pièces détachées de moissonneuse-batteuse. (Crédits : DR)
Petit-fils de paysan, Paolin Pascot a toujours voulu concilier son amour de la terre et son goût de la technologie. Après un parcours qui l'a conduit au Canada, en Grande-Bretagne puis en Inde, il a fondé avec deux amis Agriconomie.com, une place de marché pour aider les agriculteurs à acheter semences et pièces détachées à moindre coût.

Sur le stand de la Ferme Digitale (groupement de startups de l'AgTech) au Salon de l'Agriculture, Paolin Pascot, 29 ans, ne ressemble pas à un agriculteur avec ses cheveux longs et son look de geek. Et pourtant, ce petit-fils de paysan - à 82 ans, son grand-père continue de travailler dans une ferme communale baptisée "Les Potes Âgés"- a toujours désiré concilier ses deux passions : la terre et la technologie. Un mariage qu'il a pu célébrer à travers Agriconomie.com, une place de marché en ligne qui permet aux agriculteurs de mieux acheter toutes leurs fournitures, depuis les semences jusqu'aux engrais, en passant par les pièces détachées de moissonneuse-batteuse. Cette entreprise, il l'a fondée avec deux copains, eux-mêmes fils d'agriculteurs, Clément Le Fournis et Dinh Nguyen.

Mais avant d'atteindre son Graal agrinumérique, le presque trentenaire a vécu plusieurs expériences internationales. Dès la deuxième année de son DUT Tech de Co de l'université d'Évry-Val-d'Essonne, il part à Montréal dans le cadre d'un échange universitaire, où il obtient un Certificate of Business Administration du Vanier College, un établissement anglophone québécois. À peine rentré en France, il s'envole pour l'Université Anglia Polytechnic de Cambridge, en Angleterre, où il passe un bachelor en business et management international, puis un master en communication globale.

"Ensuite, je suis parti à Ahmedabad [capitale du Gujarat, en Inde, Ndlr], pour suivre un autre master en global communication », évoque celui qui, à 22 ans, était l'étudiant le plus jeune de sa promotion.

De retour en France, le multi-diplômé monte iZiPro, un générateur de sites Web.

La douloureuse expérience d'être "ubérisé" par Google

« Mais Google a lancé un produit similaire gratuit, Mon Entreprise En Ligne [meel.fr], avec Oxatis et SFR. Impossible pour nous de rivaliser. Ça été douloureux d'arrêter, mais ça m'a permis de rencontrer un de mes futurs associés », se console l'aîné d'une fratrie de six (trois frères et deux soeurs).

Alors qu'il reçoit plusieurs propositions de grands groupes - dont Google, la boîte préférée des geeks -, Paolin Pascot choisit d'aller faire un service civique à 500 euros bruts par mois à la mairie de Courcouronnes (Essonne).

« Le maire, Stéphane Beaudet, cherchait quelqu'un pour travailler sur le chantier de réaménagement urbain d'un quartier sensible », décrit le natif de Courcouronnes.

Une place de marché au service des agriculteurs

Pensant s'engager pour quelques semaines, il reste finalement six mois. « J'ai lancé un projet de communication intergénérationnel, "Mémoires d'un quartier". J'ai écrit une pièce de théâtre sur ce thème de la mémoire avec une quinzaine de jeunes de 11 ans, puis nous l'avons jouée devant un public. Ça s'est extrêmement bien passé, j'étais très ému », se remémore le jeune homme, qui était aussi pompier volontaire durant les week-ends.

« J'ai eu la chance d'être financé par l'État pour faire mes études et je voulais vraiment rendre quelque chose à la collectivité. Pompier, c'était génial, une expérience humaine très forte », témoigne le cofondateur d'Agriconomie.com.

Conscient qu'il lui manquait « la boîte à outils de l'entrepreneur », Paolin Pascot intègre HEC Entrepreneurs, où tous les cours sont dispensés par des professionnels. Il en profite pour monter les conférences TEDx HEC en septembre 2013, dont La Tribune s'est fait l'écho lors de la deuxième édition (*).

C'est sur le campus de Jouy-en-Josas qu'il rencontre Clément Le Fournis, cinquième génération d'agriculteurs dans la Marne et premier diplômé d'HEC titulaire d'un Bac agricole. Les deux compères font le constat que les agriculteurs souffrent de ne pouvoir acheter leurs fournitures facilement et de manière transparente.

Chiffre d'affaires en plein essor

« Il n'y avait aucune offre sur Internet et les processus d'achats étaient très opaques », se souvient le cofondateur de la place de marché, laquelle a reçu en 2015 la palme d'or de l'e-commerce de la Fevad (la Fédération de l'e-commerce et de la vente à distance) et a été lauréate du concours d'innovation numérique initié par Axelle Lemaire et la French Tech. Lancée en 2014, la plateforme emploie 50 personnes, réunit 250 prestataires, offre 200;000 références et a séduit 8.000 clients.

Le site a réalisé 1 million d'euros de chiffre d'affaires la première année, 7,4 millions d'euros la deuxième et prévoit 20 millions d'euros cette année. Objectif : 250 millions d'ici à quatre ans.

« L'agriculteur bénéficie d'un gain de temps, puisqu'il peut acheter quand il veut, et d'argent, car nos algorithmes nous permettent d'optimiser les coûts. Et surtout, en toute transparence. Ma plus grande fierté, c'est de rencontrer un agriculteur sur un salon qui me remercie pour ce que nous avons fait », conclut Paolin Pascot.

À venir : une version belge du site marchand, et une amélioration du sourcing et de la qualité de service.

___

REPERES

  • 2016 Élu meilleur site e-commerce de l'année par la Fevad.
  • 2015 Palme d'or de l'e-commerce de la Fevad et lauréat du concours d'innovation numérique.
  • 2014 Création d'Agriconomie.com avec Clément Le Fournis et Dinh Nguyen.
  • 2013-2014 Création et animation des conférences TEDx HEC Paris.
  • 2013 Master Entrepreneur, HEC Paris.
  • 2012-2014 Enseignant vacataire à l'université d'Évry Val d'Essonne.
  • 2012 Service civique d'un an à la Mairie de Courcouronnes (Essonne) et pompier volontaire.
  • 2011 Lancement d'iZiPro, générateur de sites Web.
  • 2010-2011 Post Graduate Diploma in Management, Mudra Institute of Communications, Ahmedabad (Inde).
  • 2009-2011 Master in Global Communication, Anglia Polytechnic, Cambridge (Royaume-Uni).
  • 2009 Certificate of Business Administration du Vanier College.
  • 2007 DUT Tech de Co de l'université d'Évry Val d'Essonne.
  • 1988 Naissance à Courcouronnes (Essonne).

___

(*) La pensée d'avant-garde s'invite à HEC Paris (article de septembre 2014, sur les 10 startups présentées lors de la 2e édition de la conférence TEDx HEC Paris dont Paolin Pascot est le co-fondateur - et par ailleurs, Pdg d'Agriconomie)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/04/2017 à 23:29 :
Mis à part quelques boîtes comme espace émeraude, il faut reconnaître que ce qui est vendu pour les agriculteurs y compris dans les coopératives est très cher et peu cohérent, c'est bien d'avoir monté l'aliexpress agricole, fallait y penser.
a écrit le 10/04/2017 à 9:46 :
Cela ressemble à l'activité d'une coopérative
a écrit le 09/04/2017 à 15:35 :
Un grand merci pour eux.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :