La Tribune

Vente de voitures : les gagnants et les perdants de 2010

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
latribune.fr  |   -  326  mots
Dacia réalise la plus forte poussée de l'année et Toyota la plus forte baisse. Quant à l'allemand Mercedes, il se fait coiffer au poteau par BMW et Audi.

Même si ses performances ont été moins flamboyantes en décembre (+7,1%), Dacia peut se targuer d'avoir réalisé la percée la plus spectaculaire de l'année écoulée : +71%. En 2010, la marque "low cost" du groupe Renault aura séduit plus de 100.000 Français et sa part de marché (4,65%) fait d'elle la cinquième marque la plus vendue en France derrière Renault (22%), Peugeot (17,8%), Citroën (14,6%) et Volkswagen (6,5%).

Nissan, seule marque japonaise en hausse

Toyota s'octroie en revanche la palme de la marque la plus délaissée par les Français. Ses ventes ont baissé sur l'année de 26%. D'une façon générale, les marques de voitures japonaises n'ont plus le vent en poupe. Les ventes de Mazda et de Suzuki se sont effondrées de plus de 20%. Seul Nissan tire bien son épingle du jeu avec un rebond spectaculaire de ses immatriculations sur l'année : 17,8%.

Le match allemand tourne au profit d'Audi

La compétition entre les marques allemandes se traduit également par des changements notables. En dépit d'un très bon mois de décembre (+9,6%), Mercedes a vu ses ventes baisser sur l'année de 10,4%. Dans le même temps, BMW gagnait 6,1% et Audi 3,7%. Le constructeur souabe arrive ainsi en troisième position en termes de véhicules vendus 45.612 exemplaires), devancé par son concurrent bavarois (46.076 ex.) et surtout Audi qui a passé le cap des 50.000 exemplaires.

Une Ferrari vendue par jour ouvrable

Parmi les marques les plus prestigieuses, c'est Rolls Royce (groupe BMW) qui s'octroie la percée la plus impressionnante avec une hausse des ventes de 54,5%, avec, il est vrai, seulement dix-sept ventes. Autant dire que sur ce terrain aussi le groupe Volkswagen n'a pas à rougir de ses performances puisqu'en cumulant Bugatti, Lamborghini et Bentley, il a engrangé 79 immatriculations de limousines dont le prix de vente dépasse nettement les 150.000 euros. Mais le champion des sportives inabordables reste Fiat qui, sur l'année, aura vendu 300 Ferrari et 162 Maserati.

Réagir

Commentaires

casper  a écrit le 11/09/2011 à 8:40 :

Bin moi je roule en Toyota c'est ma 4° et franchement jamais aucun probleme alors qu'avanr j'ai roule en clio,206, ax .... que des merdes avec et un sav tres incompetant. Chez toyota tout est clair et carre. la prochaine sera une Toyota et surement une hybride car la Toyota a 20 ans d'avance sur les autres constructeurs...