Microsoft va équiper les voitures Toyota de services Internet

 |   |  171  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Microsoft et Toyota s'allient pour mettre en place des services internet à bord des véhicules du constructeur automobile japonais.

Microsoft et Toyota vont coopérer dans l'informatique embarquée. Les deux groupes ont présenté mercredi soir un projet de coopération sur la mise en place de services Internet à bord de véhicules du constructeur automobile japonais.

Les deux leaders mondiaux de leurs secteurs respectifs ont annoncé l'investissement conjoint d'un milliard de yens (8,2 millions d'euros), dans Toyota Media Services. Cette filiale de Toyota chargée des services numériques devra combiner un système de télécommunications avec les données transmises au conducteur telles que le GPS ou l'état de charge des véhicules électriques ou hybrides.

Toyota prévoit la création d'un réseau basé sur la plate-forme d'informatique via Internet ("cloud computing") de Microsoft, Azure. Ce système permettra aux clients du constructeur d'accéder à ses services en ligne comme le suivi de leur consommation d'énergie.

Cette alliance avec Toyota représente un changement pour Microsoft. Ce dernier concentrait jusqu'à présent sur Ford l'essentiel de ses activités vers l'industrie automobile.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/04/2011 à 10:40 :
Et ben je ne suis pas près de changer ma vieille voiture sans aucune informatique à bord !!
a écrit le 07/04/2011 à 9:10 :
Faudra pas se plaindre lorsque les gens auront des accidents parce qu?ils lisent leurs mails et consultent internet au lieu de se concentrer sur la conduite!!!!

N'IMPORTE QUOI!!!!
Réponse de le 07/04/2011 à 10:13 :
renault pourrait s'associé à starbuck café ou nespresso comme cela on aurait un café dans la voiture
Réponse de le 08/04/2011 à 15:51 :
je crois qu'on dit ici que des éléments de la voiture communiqueront par internet (et ainsi par exemple depuis chez soi, sur internet, on pourra voir l'évolution de sa consommation), pas que le conducteur pourra surfer sur le web.
mais je ne suis pas sûr de moi, le titre de l'article est un peu ambigü

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :