La Tribune

Le marché automobile allemand en pleine forme

Copyright Reuters
Copyright Reuters
Alain-Gabriel Verdevoye  |   -  228  mots
Le premier marché auto européen a affiché en 2011 une hausse de 8,8% des immatriculations à 3,17 millions de véhicules.

L'automobile allemande se porte bien, merci pour elle. L'insolente santé de nos voisins d'outre-Rhin finit par rendre jaloux. Le premier marché auto européen a affiché en 2011 une hausse de 8,8% des immatriculations à  3,17 millions de véhicules, selon des chiffres du ministère des Transports publiés mardi. Il a  même fini sur une note positive avec une progression de 6,1% sur le seul mois de décembre. Pas mal, vu la morosité ambiante dans les autres pays du Vieux continent.

Le marché auto français a fléchi en effet de 2,1% sur l'année 2011 (-17,8% sur décembre). Les immatriculations en Italie ont dégringolé pour leur part de 10,8% (-15,3% en décembre). En Espagne, le plongeon a atteint - 17,7% en 2011 (-3,6% en décembre), le marché retombant à son plus bas niveau depuis 1993.

Cette croissance de l'Allemagne profite aux marques d'outre-Rhin. Mais celles-ci réalisent aussi de remarquables perfomances au-dehors. La bonne tenue du marché s'accompagne aussi d'une... hausse des exportations de voitures "made in Germany" (+7% sur onze mois 2011 à 4,2 millions d'unités), selon l'association des constructeurs VDA. Les entrées de commandes, qui conditionnent les ventes de demain, sont également restées soutenues en décembre, se réjouit l'association. En France, les commandes ont chuté de 55% le mois dernier! "Nous avons de quoi être raisonnablement optimistes pour 2012", a  récemment assuré Matthias Wissmann, président du VDA.

Réagir

Commentaires

burnouf  a écrit le 04/01/2012 à 10:02 :

Les constructeurs automobiles Allemands ont, entr'autres, deux énormes avantages:
1 Ils font du haut de gamme qui est VERITABLEMENT du haut de gamme connu et reconnu DANS LE MONDE ENTIER
2 La marque populaire allemande a racheté des marques tchèques et espagnoles célèbres. Avec des chassis identiques et les memes motorisations, ils font des économies d'échelle fabuleuses.
Si on ajoute à ces 2 points une culture "dans le sang" de l'apprentissage, de la discipline, und der Arbeit....
Deutschland uber alles!

Gérardc27  a écrit le 04/01/2012 à 9:31 :

Les autres pays européens qui traditionnellement sont de gros consommateurs de grosses berlines allemandes chères qui font plonger la balance commerciale deviendraient-ils plus civiques.

AS  a écrit le 03/01/2012 à 21:09 :

Les germanaphobes et aveugles chauvins qui prétendent que l'Allemagne s'est enrichi sur le dos de l'Europe grâce à l'Euro n'ont qu'à aller faire un tour en Amérique Latine,en Chine et dans les pays émergents, là bas dès qu'ils le peuvent ils s'achètent du made un Germany et bizarrement ils n'utilisent pas l'euro pour payer. J'ai hâte d'entendre les arguments de anti-Germany, les socialistes en tête pour expliquer la réussite de l'Allemagne au delà des frontières de l'Europe quand dans le même temps personne ne veut de nos produits, mis à part la Logan, et encore c'est une marque roumaine...

arwarden  a écrit le 03/01/2012 à 18:34 :

Sur le site de PSA Sochaux,qui reste le plus grand complexe industriel de France,de gros investissements ont été faits pour la production et recherche et développement; d'ou la sortie de la 1ère hybride diesel du monde (3008 hy4) et un record de production pour Sochaux en 2011,dont 3 voitures sur 4 pour l'exportation...Il y a en France un préjugé pour la marchandise allemande qui n'est pas toujours de bon aloi ;la France est la 3e nation pour l'innovation(dépot de brevets) derriere USA et Japon;l'allemagne est..;5e! une misère;certes ses grosses berlines à plus de 30K? sont des valeurs surs mais l'organisme allemand Adac confirme bien dans ses tests que les voitures françaises et japonaises dépassent fréquemment en fiabilité les allemandes de moins de 30000?;arretons de dénigrer nos productions ;nous ne sommes pas les meilleurs mais restons très bons;le meme dénigrement se retrouve en maints domaines:les montres suisses?à la frontière suisse coté français on a un fort contingent d'entreprises horlogères jusqu'à Besançon mais qui vante la production suisse?les médias et le bling bling;etc etcregardez autour de vous les exemples ne manquent ;quant aux politiciens on est convaincu de nos jours qu'il ne faut pas compter sur eux ..

kahi  a répondu le 03/01/2012 à 21:49:

La tribune est toujours négatif sur l'auto Francaise.
Pourtant nous sommes 2eme en europe.Les allemandes ca vaut cher et apres 10 ans ca vaut rien quand meme.

pasdaccordaveckahi  a répondu le 04/01/2012 à 17:34:

Une allemande garde la côte même après dix ans

htbzh  a écrit le 03/01/2012 à 18:00 :

Bravo l'Allemagne. Mais il faut dire que les constructeurs allemands prennent la défense des automobilistes quand leurs politiciens tendent à aller vers une répression routière accrue ( à l'inverse évidemment de la France, voir les nouvelles mesures de répression !! )

Economie fortes valeurs ajoutées  a écrit le 03/01/2012 à 16:59 :

L'allemagne a fondé son modèle économique sur les productions industrielles à très fortes valeurs ajoutées... et personne ne doit être étonné que les marchés allemands soient prospères : emplois en croissance, pouvoir d'achat en hausse ... l'inverse de la France dont les politicards ne courent que après les moins, moins d'emplois, moins de pouvoir d'achat, destruction des entreprises, étouffement de l'innovation, et friches industrielles ... voilà il faudra 10 ans pour tenter de remonter un peu le niveau, mais le handicap est très très très lourd !!!