La Tribune

Peugeot renonce aux 24 heures du Mans

Copyright Reuters
Copyright Reuters
Alain-Gabriel Verdevoye  |   -  193  mots
La marque au lion doit faire des économies. Pour cela, elle ne participera pas à a célèbre épreuve mancelle.

Peugeot a annoncé ce mercredi qu'il ne participerait pas à la prochaine édition des 24 heures du Mans. Tout un symbole. "Cette décision s'inscrit dans le contexte d'un environnement économique tendu en Europe" et d'une année "dense en lancements de nouveaux véhicules", indique la marque au lion dans un communiqué. Depuis son retour en 2007 dans la célèbre course d'endurance, la firme  disputait chaque année la couronne à Audi (groupe Volkswagen). Peugeot a gagné au Mans en 2009. L'an dernier, il est arrivé deuxième, derrière sa rivale allemande.

La firme doit lancer sa petite 208 en avril prochain. Un lancement clé, puisque ce modèle, qui doit remplacer la 207 puis aussi la 206+, est prévu pour 500.000 exemplmaires par an dans l'Union européenne, dont un peu moins d'un tiers en France. Le véhicule est d'ores et déjà fabriqué à Poissy, en région parisienne. La 208 sera aussi produite en Slovaquie. 

Le groupe PSA doit économiser. Il a déjà annoncé une "perte significative" au second semestre 2011. Les ventes de la marque Peugeot ont reculé de 1% l'an dernier à 2,11 millions de véhicules. En Europe, ses ventes ont fléchi de 6% à 1,10 million.

Réagir

Commentaires

toccata  a écrit le 19/01/2012 à 19:18 :

Ce retrait ne donne pas une image dynamique. Si Peugeot décide de cibler les pépé-mémé et autres gnangnans avec des offres commerciales à base mazout 70ch sur ses 208, j'irais voir ailleurs.

tima  a écrit le 19/01/2012 à 16:17 :

Grand dommage; Mais comment réagir contre la non médiatisation en France des courses d'endurane et, contre la presse automobile dite spécialisée qui dénigre par trop l'automobile française.

PESTIFER  a écrit le 19/01/2012 à 10:26 :


Raison garder

Le prestige de la course n?est pas le Pinacle.
La recherche, la mise au point de nouvelles technologies, leur sélection par la « casse » leur viabilité économique obtenus, un abandon temporaire permet de digérer le progrès. Il n?y a pas fulgurance d?une année à l?autre. On reprend en intégrant les progrès intermédiaires des concurrents en lice.

Ahbon  a écrit le 18/01/2012 à 21:43 :

Dommage mais cohérent des annonces faites concernant les réductions d'effectifs ... J'espère que Peugeot pourra revenir plus tard .... et plus fort !

TROIS BRANCHES  a écrit le 18/01/2012 à 20:52 :

Dommage pour peugeot, moi qui change de véhicule en fonction du bolide vainqueur au mans, peugeot est donc rayé de mon bon de commande!!!!!

sauros  a répondu le 19/01/2012 à 10:27:

encore un qui ne connait rien a la compéte Peugeot n'a jamais gagné le Mans

truk  a répondu le 19/01/2012 à 16:10:

Peugeot a gagné au Mans en 1992 et 1993 (triplé) avec la 905, et en 2009 avec la 908 (doublé).

toccata  a répondu le 19/01/2012 à 19:12:

Exact. C'est Toyota qui n'a jamais remporté les 24h.

@SAUROS  a répondu le 20/01/2012 à 9:32:

Au pays des aveugles, les borgnes sont rois!!!!!

cjesus  a écrit le 18/01/2012 à 20:15 :

Car Peugeot se prépare pour les 24h de Prague... Oui, même les course automobiles sont délocalisé par PSA.