La Tribune

Quand les constructeurs auto chinois délocalisent en Europe

Présentation par le constructeur Great Wall du "concept car" Spyker C8 Aileron lors du Shanghai Auto Show 2011 - Photo Reuters.
Présentation par le constructeur Great Wall du "concept car" Spyker C8 Aileron lors du Shanghai Auto Show 2011 - Photo Reuters.
Alain-Gabriel Verdevoye (avec AFP)  |   -  436  mots
Great Wall démarre l'assemblage de deux véhicules en Bulgarie. C'est la première fois qu'un constructeur chinois s'implante dans l'Union européenne.

La Chine s'attaque à l'Europe, dans l'automobile. Les débuts sont certes modestes. Il n'empêche. Le plus grand constructeur automobile chinois privé Great Wall Motors (GWM) va assembler des véhicules en Bulgarie. "C'est la première usine d'un constructeur automobile chinois qui produira en Europe pour l'Europe", a déclaré le directeur du marketing de Litex Motors - le partenaire bulgare de GWM -, Ivo Dekov, dans une interview à l'AFP, à la veille de l'ouverture de l'usine le 21 février.

Le site de Bahovitsa, dans le nord du pays, emploie 150 salariés, qui peuvent produire 4.000 unités par an, à travers l'assemblage de pièces chinoises. "La production augmentera avec le développement des marchés ici et dans d'autres pays européens. En fonction de la demande, nous pouvons produire 50.000 véhicules par an avec 2.000 personnes travaillant en deux équipes ou même 71-72.000 si on fait les trois huit", a estimé Ivo Dekov. La main-d'oeuvre à bon marché et les faibles impôts ont notamment dicté le choix de la Bulgarie.

Dix modèles en 2016

Litex Motors compte sur une part d'environ 30 % du marché en Bulgarie. L'usine assemblera des modèles de la marque Great Wall : la citadine Voleex C10 et le pick-up Steed 5, dont les tarifs seront situés entre 8.200 et 12.800 euros. Plus de 200 véhicules importés de cette marque ont déjà été vendus en Bulgarie de la mi-octobre à la fin 2011, a indiqué Ivo Dekov.

Trois autres modèles doivent s'ajouter à la palette de l'usine bulgare cette année alors que Great Wall compte proposer en Europe dix modèles au total à l'horizon 2016. La société chinoise vend déjà dans 120 pays, dont l'Italie depuis 2006. Des ventes en Grande-Bretagne et dans les pays scandinaves doivent commencer l'année prochaine.

Des véhicules rustres... qui s'exportent

L'industrie automobile chinoise démarre prudemment en Europe. Les dirigeants savent que leurs véhicules rustres et à la qualité médiocre sont très loin des niveaux occidentaux. Mais les coréens n'ont-ils pas aussi commencé modestement il y a trente ans ? Les constructeurs chinois préfèrent pour l'instant s'installer dans les pays émergents, où le facteur prix est essentiel. ils se sont ainsi implantés en Asie, en Afrique et démarrent en Amérique latine.

Selon les estimations de la branche automobile de la Chambre chinoise de commerce pour l'import-export des produits mécaniques et électroniques (CCCME), les exportations de véhicules de l'ex-Empire du milieu devraient bondir de 50 % en 2012, après avoir enregistré une progression similaire l'an dernier et atteint près de 850.000 unités (pour une valeur de plus de 10 milliards de dollars).
 

Réagir

Commentaires

monsieur burns  a écrit le 18/02/2012 à 11:35 :

si c'est la voiture de la phto, en tout cas elle est jolie ! !

cjesus  a répondu le 18/02/2012 à 16:22:

Moi, je préfère les chinoises à coté de la voitures...

pmxr  a écrit le 18/02/2012 à 11:12 :

un truc étonnant .. le taux d?octane est tres faible aux USA ... des V8 mollassonns ... pourquoi je ne sais pas ?... pour faire plaisir aux pays producteurs de pétrole ????

pmxr  a écrit le 18/02/2012 à 11:09 :

Normal ... ils délocalisent dans les pauvres ... bientôt en France ! haaaaaaaaaaa non y'a les 35H !

xavier-marc  a écrit le 18/02/2012 à 7:32 :

C'est très modeste comme production, mais c'est un essai.
Rappelons que pendant longtemps les européens n'allaient pas aux états-unis( quand ils faisaient une tentative ils repartaient ensuite), marché considéré comme beaucoup trop concurrentiel( et donc qualitatif), les japonais ont osé s'y frotter et ils ont gagné la hausse de la qualité des matériaux de l'organisation et du design depuis 15 à 20 ans en europe a permis aux européens de s'améliorer considérablement alors que les américains cuvaient leur échec initial face aux japonais et leurs charges de retraites, mais maintenant (les américains ayant lâché leurs retraités pour abaisser les coûts)les américains arrivent en force et rattrapent leur retard.
C'est au tour des européens de commencer à être grippés.

GABUZO  a écrit le 17/02/2012 à 16:12 :

que vont dire les fans du made in Europe est-ce un progrès ou le début de la fin pour une partie de construction automobile européenne Vive l'Europe! notons que les chinois vont dans le pays qui a le moins de droit et où je pense ils vont avoir des subventions européenne Vive le libéralisme! je ne sais pas si les chinois donnent des subventions pour aider à l'implantation de concurrent à leurs industrie?

Gilles  a écrit le 17/02/2012 à 15:41 :

Pourquoi ils ne viennent pas en France ? Il y a partout des friches industrielles. C'est le paradis des droits sociaux donc des travailleurs. Et en plus il y a un syndicat communiste : la CGT. Que demander de plus.

karmen  a répondu le 17/02/2012 à 23:14:

il y bien longtemps qu'a la cgt il n'y a pas que des cocos. ET en plus la Chine est elle vraiment communiste aujourd'hui

Patrickb  a écrit le 17/02/2012 à 13:43 :

A mon avis, c'est tout simplement pour détourner les quotas...comme les Japonais en leur temps.

pmxr  a répondu le 19/02/2012 à 14:32:

Probablement !

SIGMUNDY  a écrit le 17/02/2012 à 13:41 :

Si la Bulgarie c'est l'europe alors là je me fais moine, pas de droit sociaux, pas de syndicats, un gouvernement corrompu, les chinoi sont comme chez eux. L'europe de la CORPOROTOCRATIE EST EN ROUTE.

Defacto  a répondu le 17/02/2012 à 20:22:

Et c'est la faute à qui? Si la Bulgarie après 20 de démocratie est toujours au même stade qu'il ya 20 ans, voire pire, il faut pas aller bombarder l'Afrique ou Irak tuant des milliers pour après 30 ans avoir dans les meilleurs des cas une Bulgarie africaine qui sera la Lybie ou la Syrie.

pmxr  a répondu le 18/02/2012 à 11:19:

SIGMUNDY .... j'habite 8 rue du Monastère .... au cas ou !... je peux t'y déposer !

pmxr  a répondu le 18/02/2012 à 11:21:

une voiture achetée ... un pot de yaourt gratuit !

Ben  a écrit le 17/02/2012 à 12:05 :

Le terme "automobile" est un bien grand mot, je dirait plutot que ces daubes seront des poubelles sur roues fabriques en Bulgarie.

Flo  a répondu le 17/02/2012 à 13:13:

mais ils apprenent tres vite...

Patrickb  a répondu le 17/02/2012 à 13:43:

@Ben: les Chinois savent aussi frabriquer des produits de luxe, mais pour le prix d'un vélo, n'espère pas qu'ils vont te livrer une Rolls :-)

Kola  a écrit le 17/02/2012 à 11:29 :

C'est pas vrai, que "C'est la première usine d'un constructeur automobile chinois qui produira en Europe pour l'Europe" - voyez l'exemple du "joint-venture" italo-chinois "dr".