La Tribune

L'industrie auto chinoise cerne l'Europe

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Alain-Gabriel Verdevoye  |   -  332  mots
Geely assemblera dès cette année des véhicules en Egypte, pour les vendre en Afrique du nord. Et Great Wall ouvre ce mardi une usine en Bulgarie.

Petit à petit, l'industrie automobile chinoise pousse ses pions à l'export. GB Auto, un assembleur indépendant du Moyen-Orient, a ainsi annoncé ce mardi un accord pour assembler des voitures chinoises Geely en Egypte et les distribuer dans toute l'Afrique du nord.  Le montage devrait commencer au troisième trimestre. Il s'agit d'un simple "SKD", c'est-à-dire d'un assemblage léger à partir d'ensembles importés directement de Chine. GB Auto assemble des Hyundai Accent coréennes depuis 1995. Mais l'accord avec le groupe coréen prend fin en 2013.  GB Auto détient 32% du marché auto égyptien (hors utilitaires), tout petit au demeurant.

Ouverture d'une usine en Bulgarie

Certes, il s'agit encore de petites opérations. Il n'empêche. Le constructeur chinois Great Wall Motors ouvre ainsi ce mardi en Bulgarie, avec son partenaire local Litex Motors, une usine à Bahovitsa, dans le nord du pays, qui emploie 150 salariés, et pourra produire 4.000 unités par an,en assemblant des pièces chinoises. Les capacités peuvent atteindre 50.000 véhicules par an avec 2.000 personnes travaillant en deux équipes voire 72.000 en trois équipes.

Croissance forte de l'export

Selon les estimations de la branche automobile de la Chambre chinoise de commerce pour l'import-export des produits mécaniques et électroniques (CCCME), les exportations de véhicules de l'ex-Empire du milieu devraient bondir de 50 % en 2012, après avoir enregistré une progression similaire l'an dernier et atteint près de 850.000 unités (pour une valeur de plus de 10 milliards de dollars). Les constructeurs chinois, Chery en tête, visent une implantation en Asie, en Afrique, en Amérique du sud. Ils sont conscients de la médiocre qualité de leurs véhicules à ce jour et préfèrent encore se cantonner aux pays émergents, moins exigeants et sur lesquels le facteur prix est déterminant. Mais ils comptent réellement s'attaquer à l'Europe et à l'Amérique du nord vers le milieu de la décennie. Au fond, ils suivent la stratégie qui avait si bien réussi, naguère, aux coréens.


 

 

Réagir

Commentaires

karlpython357  a écrit le 17/09/2012 à 2:38 :

en effet dans les années 60-70 ont se moquer des japonais qui en moins de 30 ans sont devenu dans le top 10 des meilleurs constructeurs automobiles mondiales
Les chinois ont déjà bien progressé sur leurs automobiles et je suis sur que d'ici à 2020 il y en aura en europe du moins vu qu'il y a deja une petite usine en Bulgarie et d'ici 10 ou 15 ans le marché français se verra submerger par des voitures chinoises avec des prix encore inférieur au déjà bas prix des firmes sud coréennes...

Jean-Christophe Destailleur  a écrit le 22/02/2012 à 13:12 :

Ces véhicules sont, certes, d'une qualité inférieure aux produits PSA ou Renault, mais attention ... les chinois progressent très, très vite.

Il est urgent que notre industrie automobile innove, investisse, et surtout fasse de gros efforts de compétitivité...

gerardc27  a écrit le 22/02/2012 à 9:20 :

J'ai le sentiment de revivre l'épopée des voitures japonaises des années 60 en Europe copies de voitures américaines avec ressorts à lames et boule/pont rigide à l'arrière.

belphégor  a écrit le 21/02/2012 à 18:06 :

les Chinois vont rouler en voitures et les Européens prendront les VÉLOS .
PAUVRES FRANÇAIS .ils ont toujours bien choisis leurs élus et voila le résultat

belphégor  a écrit le 21/02/2012 à 18:02 :

ils arrivent trop tard . le peuple ne peut plus se payer des voitures mêmes d'occasion

Bernier  a répondu le 22/02/2012 à 9:53:

ils ne sont pas fous ces chinois ... ils s'attaquent au bas de game, low cost ce que les francais veulent y entrer.

tukuna  a écrit le 21/02/2012 à 17:21 :

pauvres europeens qui pense encore detenir l'intelligence, qui pense tjrs etre le cerveau et les chinois les petites maisn, cela me fait bien marré, la chute de l'occident est là, et vos gouvernant (je ne les considere plus comme les miens) vous dise que tous va bien et que sa va passé, c la quenelle oui qui va passer

Bof ...  a écrit le 21/02/2012 à 14:23 :

Des voitures chinoises faites en bulgarie, ca fait toujours des voitures plus européennes que des renault faites au maroc ou en turquie , non ?

Youpla  a répondu le 21/02/2012 à 17:30:

+1 tout a fait d'accord.

Bernier  a écrit le 21/02/2012 à 13:49 :

Il faut apprendre vite les regles/strategies du jeu "GO" ...

Jpheglinger  a écrit le 21/02/2012 à 13:12 :

Ayant vécu 14 ans en Asie, je ne suis pas étonné du volontarisme chinois.
En espérant que cela fasse réagir (un peu tard malheureusement) un certain nombre de nos décideurs qui ont (un peu) tardé à prendre conscience du phénomène, pensant que le continent asiatique se contenterait de n'être que l'atelier du monde... Au service des Occidentaux...

GABUZO  a écrit le 21/02/2012 à 12:25 :

L'Europe pour créer quelques emplois en Bulgarie va faire rentrer le louveteau dans la bergerie. au départ on nous dira que ce sont des véhicules de qualité moindre qui n'intéressent pas les européens. mais la qualité s'améliorant et le pouvoir d'achat baissant ces véhicules intéresseront les européens à l'image de ce qui s'est passé avec Dacia. l'Allemagne égoïstement pronera la liberté du marché pour préserver son industrie haut de gamme et les italiens et français verront leur production nationale baisser. Jusqu'au jour où un constructeur chinois reprendra une usine française pour sauver les emplois! Et il sera accueilli comme un sauveur Vive l'Europe et l'OMC! Question subsidiaire sous quel droit du trvail seront alors embauchés les salariés repris: le droit français (tout du moins ce qu'il en rester ou le droit chinois?!

pmxr  a écrit le 21/02/2012 à 10:22 :

Il fut un temps c?était le japon !

karlpython357  a répondu le 17/09/2012 à 2:45:

exact il y a 40 ans de là , les français ricannait en voyant des Datsun et autre daihatsu ou Toyota arrivèrent timidement sur le marché français et en a peine 30 ans ils ont su crée des voitures très fiables , plutôt bien assemblés et à un tarifs bien plus bas que les modèle européens du moment...

Aujourd'hui des marques tel comme Toyota , Mazda ou encore Honda se porte très bien financièrement contrairement au marques français et certaine marque americano-allemande tel opel et Ford bien que Ford s'en tire assez bien depuis quelques années.