La Tribune

Dépenses record des Français pour leur voiture en 2011

Copyright Reuters
Copyright Reuters
latribune.fr  |   -  282  mots
Les Français n'ont jamais dépensé autant qu'en 2011 pour l'achat d'une voiture neuve, avec une augmentation du prix moyen de 12 % par rapport à 2010, selon une étude de la revue spécialisée L'Argus.

Les Français n'ont jamais dépensé autant qu'en 2011 pour l'achat d'une voiture neuve, avec une augmentation du prix moyen de 12 % par rapport à 2010, selon une étude de la revue spécialisée L'Argus citée par "Le Figaro" de samedi. Le prix moyen d'achat d'une voiture neuve a atteint 21.181 euros en 2011 contre 19.767 euros en 2010, soit une hausse de 1.414 euros en un an, selon l'Argus.

Cette spectaculaire augmentation s'explique, selon la revue, par la fin de la prime à la cause qui a incité les Français à se tourner vers des voitures plus grandes. L'Argus souligne un fort recul des voitures dites citadines (- 26 %). Par contre les familiales (+ 10 %), les grandes routières (+ 37 %) et les monospaces (+ 18 %) ont profité de ce changement d'habitudes de consommation.

Dégringolade du marché français

Mars 2011 a été le dernier mois à bénéficier des effets de la prime à la casse qui avait profité aux petites voitures. Fixée au départ à 1.000 euros puis réduite progressivement à 500 euros, cette prime a pris fin le 31 décembre 2010 mais les constructeurs avaient jusqu'au 31 mars 2011 pour livrer les voitures commandées.

Mais depuis le début de l'année 2012, le marché français est en berne. Les immatriculations de voitures neuves en France ont accentué leur dégringolade en mars, avec un plongeon de 23,5 % en données brutes, et la chute sur le premier trimestre 2012 est de 21,7 %, selon les chiffres du Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA).

Les constructeurs français sont particulièrement affectés par cette baisse : PSA Peugeot Citroën a vu ses ventes plonger de 33,2 % en données brutes en mars (- 30,3 % au premier trimestre) et le groupe Renault (incluant la marque Dacia) de 29,8 % (- 30,2 % sur le trimestre).

Réagir

Commentaires

jdfcar  a écrit le 10/04/2012 à 11:39 :

C'est sûr Lobby...et malheureusement t'as raison sur toute la ligne!
L'argent gagne encore pour un moment la partie! Celui qui en a, et investi au bon moment, avec un coup d'avance sur les autres, gagne à tous les coups!
Pour tous ceux qui investissent à la baisse en ce moment il y a des affaires à faire!
L'argent achète tout, vraiment tout, et celui qui résiste est doublé par contournement ou par la violence. Il y a toujours un autre qui est prêt à ne pas résister et à accepter!
Celui qui est un danger por l'argent, est celui qui a l'information et connait les mécanismes de la l'argent pour l'éviter en refusant de consommer!
Les autres sont broyés!

Ben alors  a écrit le 07/04/2012 à 15:58 :

Ils n'ont plus de sous pour acheter des voitures les français?

letroll  a répondu le 07/04/2012 à 21:12:

en fait non !! on claque tout avant que tout ne s'effondre. je préfère dépenser tout mon fric plutôt que de le laisser dans une banque qui va faire faillite ..

LOBBY BANCAIRE  a répondu le 08/04/2012 à 9:07:

les banques françaises ne feront pas faillite, elles sont trop bien protégées par l'Etat, y'a pas un pays au monde où le lobbying des banques sur l'Etat est aussi puissant . On préferera réduire à l'esclavage 40% des pauvres plutot que de laisser couler une banque.