Famille Peugeot : Arnaud Montebourg attaque encore

 |   |  346  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le ministre du Redressement productif a évoqué la "responsabilité de l'actionnaire" dans PSA Peugeot Citroën, lors d'une audition au Sénat. La mission d'expertise sur le constructeur en crise rendra ses conclusions définitives les 15 septembre.

Arnaud Montebourg a de nouveau incriminé la famille Peugeot, actionnaire de référence de PSA. "L'actionnaire est responsable des stratégies industrielles (...). Distribuer des dividendes au moment même où l'on commence à brûler du cash, je pense qu'il y a une responsabilité de l'actionnaire", a déclaré à propos du constructeur automobile en crise le ministre du Redressement productif ce mardi, lors d'une audition devant la commission des Affaires économiques du Sénat.

Mission d'expertise: conclusions le 15 septembre

Le ministre a assuré par ailleurs que la mission d'expertise mandatée par le gouvernement sur la situation de PSA devrait rendre ses "premières conclusions le 31 juillet prochain". Mais Arnaud Montebourg a aussi précisé que la mission "délivrerait le 15 septembre un bilan complet sur la stratégie d'alliance de PSA avec GM, la localisation, la montée en gamme. Il faut que nous soyons d'accord avec la stratégie de PSA pour que nous les accompagnions", a-t-il souligné. "Les choix proposés par PSA doivent être expertisés". Le ministre a indiqué que c'était "légitime", vu les "aides accordées par le passé et celles que nous accorderons indirectement à travers le soutien à la filière automobile". Arnaud Montebourg a également tancé les constructeurs français sans les nommer, en soulignant que "Toyota ne tient pas le même langage sur le coût du travail", rappelant que la firme nippone "exporte vers les Etats-Unis", depuis son site nordiste de Valenciennes. A bon entendeur... 

Les Peugeot ont réagi

Déjà mis en cause par Arnaud Montebourg, PSA avait rappelé, le 18 juillet dernier, que le groupe familial Peugeot - composé de Etablissements Peugeot Frères (EPF) et Société Foncière, Financière et de Participations (FFP) - avait souscrit en mars 2012 à l'augmentation de capital de Peugeot SA "pour un total de 133 millions d'euros", alors même qu'il n'avait touché aucun dividende en 2008, 2009, 2011. Le groupe familial, qui détient 25,3 % du capital et exerce 37,9 % des droits de vote, reconnaît en revanche avoir touché "78 millions d'euros reçus en 2011 en dividendes" au titre... de 2010.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/08/2012 à 14:44 :
en dehors des véhicules de fonction avec chauffeur, en quelle(s) voiture(s) roule-t-il le ci-devant Nono de Montebourg ?
a écrit le 25/07/2012 à 18:39 :
Voilà un ministre frusté car il n' aucune compétence pour diriger une en,treprise n'est certainement pas reconnu par le monde de l'Entreprise ^pas oplus d'ailleurs par les syndicats. Ce personnage imbu de sa personne devrait commencer par prendre en charge une entreprise et après faire des commentaires. Ce ministre combien d'autres autant à gauche qu'à droite sont des incompétents et se réfuguient dans la politique pour se gaver sur le dos du contribuble. Ces Pieds Nickelés sont la honte de notre pays qu'isl ont mis dans le déclin depuis 40 ans. Allez Monsieur un peu de respect pour ceux qui ont donné à la France une certaine image de grandeur, ce qui n'est pas votre cas.
Réponse de le 25/07/2012 à 21:59 :
Soit dit en passant, dans les 3 gouvernements NS précédents, les différents ministres et secrétaires d'Etat en charge du même poste (Estrosi, Besson, Lellouche) n'avaient pas plus d'expérience en matière de direction d'entreprise que Montebourg...
En poussant le raisonnement, il faudrait donc qu'à la santé il y ait un chirurgien, à l'économie un comptable, à l'industrie un patron de PME, à la défense un colonel de réserve, à l'écologie un jardinier, au logement un maçon, etc... :-))
Réponse de le 26/07/2012 à 7:58 :
on n'a jamais essayé, mais cela serait peut-être très efficace.
en tout cas plus qu'aucun politique !!!!!!!!!!
Réponse de le 08/08/2012 à 19:22 :
@SAMARINDA : BRAVO
a écrit le 25/07/2012 à 12:21 :
Il est qui ce Monsieur pour jetter l'opprobe sur les propriétaires de l'une des raresentreprises industrielle nationale et qui réalise encore 45% de sa production localement ? Qu'a-t-il fait de concret à part copiner avec les syndicats, déguster les petits fours, encaisser des indemnités non-imposables, et j'en passe ??? C'est une honte ! Le résultat final est courru d'avance : ce type de discour fera partie des données d'entrées de tous les staff dirigeants au moment d'adapter leur stratégie de développement... On sera tous perdants, sauf les politiques, pour lesquels tout ira encore pour le mieux ! Décidément pas de quoi être fier ...
Réponse de le 25/07/2012 à 15:08 :
Tout à fait d'accord avec vous Ben Voilà.J'ajouterai que le pays vit encore sur un acquis que le tissu industriel des trente glorieuses a donné.Le tissu est en train de s'éffilocher et va finir en peau de chagrin. Des lois sociales démagos, une absence de formation, l'hyper médiatisation des syndicats les plus gauchistes, les 35 heures ont découragé l'entreprenariat.Il fallait à tout prix satisfaire un peuple avide de socialisme.C'est fait Inch'Allah
a écrit le 25/07/2012 à 11:57 :
Je crois que M.Montebourg ferait bien de regarder du coté de Renault ou l'Etat est actionnaire. Ce même état cautionne le fait que Renault ne fabrique plus que 20% de ces véhicules en France. Peugeot en serait encore à 44%. Tout ce battage n'est que de la poudre aux yeux. Il faut craindre que cela pousse Peugeot à faire comme Renault et à faire fabriquer ses voitures ailleurs qu'en France, si entretemps l'outrance de Montebourg ne coule pas la boite par une OPA. Ce ministre devrait savoir que le silence est d'or surtout dans le contexte économique mondial actuel ou tout est exploité pour se faire de l'argent.
a écrit le 25/07/2012 à 9:32 :
D'une part, je crois que, si la famille Peugeot avait le choix, elle aurait aimé embaucher des dizaines de milliers d'ouvriers au lieu de licencier.
Et d'autre part, cette famille a fait beaucoup pour la France (et naturellement pour elle même) pendant des décennies. Il est bien dommage qu'il n'y a pas des milliers de familles comme celle-ci.
Par ailleurs, si la politique de notre pays avait été autre (moins d'impôts, moins de charges, plus de protectionnisme), il en serait autrement...
a écrit le 25/07/2012 à 8:07 :
Monte-bourre devrait aussi rappeler les avantages dont à bénéficié Toyota pour son installation à Valencienne.Par ailleurs pourquoi toujours demander la suppression et la baisse des dividendes ( rémunération des capitaux investis) et jamais la baisse des salaires.
a écrit le 25/07/2012 à 7:10 :
j'aimerai juste rapele a ce Monsieur que l'etat francais est aujourd'hui le plus gros actionnaire de renault hors renault produit seulement 25% de ces voitures en france la ou peugeot en produit 45%.

Que renault nissan n'a pas hesite a deplace mettre son siege en hollande afin de limite le poids des charges sociales.

Avant de s'attaquer a une famille comme peugeot il devrait peut etre regarder devant sa porte non?
a écrit le 24/07/2012 à 23:36 :
Manque de vision, choix stratégiques hasardeux, modèles inadaptés à la demande, voila des sujets à mettre sur la table au-lieu de fustiger systématiquement le gouvernement (incompétent) / les socialistes (utopistes) / les syndicats (communistes) / les salariés (fainéants et grévistes).
Aller, encore un effort, on va y arriver...
Réponse de le 25/07/2012 à 2:20 :
C'est la difference entre une entreprise prive et une entreprise publique. La propriete prive vous connaissez??, A ben non je suis bete vous ne connaissez pas vous etes communistes avec les consequences et des resultats desastreux que l'on connait. Le seul choix strategique que Peugeot n'a pas fait est de n'avoir PAS delocaliser. Marche arriere toute.
Réponse de le 25/07/2012 à 8:38 :
Qu'est-ce que vous croyez ? Que vous êtes plus malin que les autres ? Que vous ne serez jamais concerné par la délocalisation ? Que vous ne perdrez jamais votre emploi à cause de cela ?
Quand vous (ou vos proches !) aurez perdu votre boulot et que vous ne pourrez plus nourrir vos gamins, vers qui allez vous vous tourner ? vers votre voisin ?
Rigolade : il vous tournera le dos en bon citoyen individualiste qu'il est devenu avec la diffusion de cette merveilleuse idéologie qu'est le néolibéralisme.
Eh oui, tout le monde n'aura pas la chance d'avoir un voisin communiste !
Sinon, vous ferez comme tout un chacun : vous irez frapper à la porte de l'Etat, cet horrible chose ! Humiliant pour un libéral non ?
Réponse de le 25/07/2012 à 14:46 :
Très drôle ! Si les pontes de gauches et la cohorte des syndicalistes protégés qui va avec savaient créer et gérer une entreprise, cela se saurait depuis longtemps... Je vous propose de vopus rassembler avec vos potes, afin de racheter une majorité des actions Peugeot (soldées en ce moment!) et après, montrez nous comment il faut faire !
Réponse de le 26/07/2012 à 8:03 :
@délocaliser je ne me tournerais ni vers mon voisin, ni vers l'état, je verrais moi-même ce que je pourrais produire !!!
a écrit le 24/07/2012 à 23:21 :
Moi ce qui me fait marrer c'est tous les petits ministres de l'industrie en herbe, conseillers en bons tuyaux sur la gestion du pays et qui pour la plupart roulent en berline allemande.
a écrit le 24/07/2012 à 22:59 :
Monsieur Montebourg a raison de demander des comptes car PSA comme les autres entreprises a une responsabilité sociétale. PSA a autant donné à la France qu'elle en bénéficie. Elle bénéficié d'une main d'oeuvre qualifiée formée par le système français, d'infrastructures (autoroutes, trains, terrains, ...), du sytème politique et juridique stable et pérenne, et c...ainsi que bien sûr, et c'est normal, d'aides financées par les contribuables français (primes à la casse, subventions, crédits, ...). Une entreprise n'est pas une ile au milieu de l'océan dont la seule responsabilité est de maximiser son propre résultat. Enfin si l'entreprise est dans une impasse stratégique, ce sont quand même les dirigeants qui doivent en assumer les responsabilités et non pas les ouvriers. On ne peut pas avoir les honneurs et l'argent sans les responsabilités !
Réponse de le 25/07/2012 à 1:51 :
C'est quand même fort de dire que PSA a profité de la main d'oeuvre et des infrastructures du pays dans lequel cette entreprise est née et s'est développée depuis 100 ans.... Encore heureux !!
PSA a été (est) l'un des fers de lance de l'industrie française, a créé des dizaines de milliers d'emplois dans ce pays... Bien sûr qu'elle est responsable de son devenir, mais par pitié, un peu de décence et d'intelligence dans les propos de notre ministre ne lui ferait pas de mal..
Réponse de le 25/07/2012 à 2:23 :
Si Peugeot est dans un sale etat c'est parce qu'elle n'a pas delocalise.Ca coute cher une peugeot pour ce que c'est.
Réponse de le 25/07/2012 à 6:27 :
C'est marrant "Réalité", vous nous sortez les mêmes fadaises qu'Obama... Quant à la responsabilité sociétale, c'est un concept boboïde destiné à justifier l'accaparement de la valeur ajoutée faite par les parasites institutionnels. Vous oubliez simplement de préciser que tous ces grands services publics, dont le niveau est d'ailleurs de plus en plus médiocre, est vendu extrêment cher par l'état et son glacis obligatoire. Si cher, que le coût en est prohibitif, et organise tant de transferts sociaux et autres aides, que la responsabilité sociétale dont vous parlez est payée obligatoirement et largement. Non. Ce que vous revendiquez c'est le droit de regard sur la propriété des autres si ce n'est cette propriété même. Vous en rendez-vous seulement compte?
Réponse de le 25/07/2012 à 22:14 :
Oula... va falloir freiner sur le rosé..
Réponse de le 26/07/2012 à 8:07 :
"Elle bénéficié d'une main d'oeuvre qualifiée formée par le système français...."
alors il est bien mauvais le système français, quand on voit la médiocrité des voitures françaises !!!!
a écrit le 24/07/2012 à 22:58 :
Faut pas vous inquieter les gars!lle temps nous rendra raison.ce sera probablement le 1er gouvernement et president contraints à demissionner!les gens ont oublié a quel point la gauche est"gauche"et composée de bras cassés deconnectés du réel.quand des fonctionaires sont aux commandes le merdier general est proche.accrochez vous koi!!!
a écrit le 24/07/2012 à 22:47 :
CHER ARNAUD , sache que la retraite de polypensionné que je vais percevoir dans 7 ans ne me permet plus d'acheter des bagnoles et d'en changer tous les trois ans comme je le faisais avant. Les gouvernements de gauche comme ceux de droit e n'ont pas eu le courage de s'atttaquer au problème et à présent ce sont des retraités spoliés qui se retrouvent dans la misère du seul fait de leur passage du privé au public et de vos calculs honteux et cyniques.
a écrit le 24/07/2012 à 22:44 :
Tout cela n'est pas vendeur.Il est probable que les commandes s'en ressentent.
a écrit le 24/07/2012 à 22:33 :
DQM (Don Quichotte Montebourg) a un passé de chef d'entreprise performant qui lui donne une crédibilité reconnue..
Réponse de le 24/07/2012 à 22:47 :
Il s'y connait, au moins autant que Ribery en comptabilité.
a écrit le 24/07/2012 à 22:32 :
Gauche et droite ?
Impuissance totale pour résoudre la faillite du Pays ! Il est plus que temps de tourner la page...
Réponse de le 24/07/2012 à 23:01 :
Quelle page voulez-vous tourner ?? Celle de la démocratie pour un régime plus effîcace avec les citoyens ?? Commençons d'abord par nous poser une seule question ? : Le consumérisme est-il seulement de la responsabilité de l'état ?? c'est l'écart de répartition de la richesse qui est le mal français.
a écrit le 24/07/2012 à 22:21 :
Peugeot produit plus en France que Renault. Or, Peugeot est totalement privée tandis que l'Etat est actionnaire de Renault. Si l'actionnaire a une responsabilité, alors Mr Montebourg devrait prendre les siennes, baisser la queue et cesser d'attaquer Peugeot, il serait un peu moins ridicule...
a écrit le 24/07/2012 à 22:21 :
En Chinois cela devrait se dire taratétonkoutakarataké.
Ah il ne renonce jamais hein au fait, ça va chez Doux, c'est bientôt l'omelette ?
a écrit le 24/07/2012 à 22:12 :
Il n'y pas de pleurnicherie mais une triste réalité. L'impuissance d'un gouvernement face à une crise sans précédent mais l'homme normal va faire son superman et trouver des solutions..... !!!!
a écrit le 24/07/2012 à 22:11 :
bonjour , qui veut "acheter les journeaux d'hier" et "les temps changent" devraient être en lettres majuscules en peinture dorée devant le mur du bureau de chaque cadre marketing, conceptuel et des membres du comité de direction. no comments . cdt
a écrit le 24/07/2012 à 22:09 :
rien n'a evolue chez les socialocommunistes .tjrs le mme discours stereotypé depuis des lustres.Les vilains patrons exploitant les masses laborieuses.Comment peut-on rester sur bdes positions aussi éculees quand on se pretend intelligent et que l'on veut donner des lecons à la planète entière?
Réponse de le 24/07/2012 à 22:29 :
J'avoue ne pas comprendre non plus.
Réponse de le 25/07/2012 à 0:57 :
@ ELIXIR 31
Normal, il n'y a rien à comprendre dans ce qu'écrit DESORT 62. Ma grand-mère disait qu'on ne fait jamais d'un "bourrin un cheval de course". Ce dicton se vérifie régulièrement au fil des commentaires.
a écrit le 24/07/2012 à 22:00 :
j'ai le sourire lorsque la première entreprise de France (l'état) se place en donneur de leçon. A la vue des résultats de ces 30 dernières années ????? Mort de rire.
a écrit le 24/07/2012 à 21:57 :
Me Montebourg devrait garder à l'esprit qu'il sera important tant que l'actuel gouvernement ne souffre d'aucun revers. Mais la famille Peugeot continuera toujours florissant pendant plusieurs décennies.
a écrit le 24/07/2012 à 21:52 :
La réalité c'est que Montebourg réalise sa propre impuissance. Voilà pourquoi il s'énerve ! D'ailleurs que voit-on venir ? RIEN à part une nième commission qui rendra son rapport le 15 Septembre !!!
Réponse de le 24/07/2012 à 22:03 :
@yves. vous avez entièrement raison, ce pitre est un incapable notoire qui finira dans l'oubli propre aux mauvais ministres que ce gouvernement s'est complut à rassembler. En attendant, il va exciter quelques mauvais syndicalistes dont nous allons voir et entendre à tous les JT, les discours sulfureux et improductifs sinon haineux.
a écrit le 24/07/2012 à 21:43 :
Montebourg........le fossoyeur des dernières entreprises Françaises.
a écrit le 24/07/2012 à 21:37 :
Arrêter vos pleunicheries de battus aux élections et laissez A. Montebourg agir dans ce redressement d'entreprise. Il a raison de faire du bruit, car cela ne doit pas se faire en douce. Il faut que Peugeot justifie ses 8000 licenciements et les milliers d'autres chez les sous-traitants, ainsi que le versement de dividendes à ses actionnaires par ces temps de crises.
Il n'y a pas de naguette magique, c'est en discutant qu'on trouve un terrain d'entente qui débouche sur une solution. Alors patience, ce n'est que le troisième mois du président Hollande et son gouvernement.
Réponse de le 24/07/2012 à 22:18 :
Peugeot Scooters en déficit chronique depuis 10 ans qui finance d'après vous ? Si cette filiale ne s'appelait pas Peugeot cela ferait bien longtemps qu'elle n'existerait plus... Je vous laisse conclure sur le coté social de Peugeot !
Réponse de le 24/07/2012 à 22:36 :
Le pire c'est qu'on pleure sur les salariés de Peugeot qui vont partir avec des plans sociaux en béton qui leur feront atteindre l'age de retraite sans rien faire d'autre...
Qui pense aux milliers de chomeurs issus des PME et de PMI, des centaines de milliers de petits entrepeneurs qui serrent les fesses en silence depuis le début de la crise car eux ils n'auront même pas droit au chomage?
Personne, on se focalise sur 10000 personnes qui captent toute l'attention. C'est une France à deux vitesses où les privilégiés sont ceux qui font le plus de bruit. "A bas les privilèges" on entendait il y 350 ans, c'est encore d'actualité !
Réponse de le 24/07/2012 à 23:27 :
J?ai rencontré la semaine dernière une « victime » des mines de potasse d?Alsace qui est « indemnisé » depuis 12 ans et qui travaille au noir pour arrondir ses fins de mois. Je connais aussi le statut de ces chefs d?entreprise qui cautionnent leur entreprise auprès des banques quitte à tout laisser et qui ne peuvent bénéficier du chomage si ça dérape. En plus ces personnes ne sont pas des millionnaires dont on parle tant. Pour beaucoup, deux trois fois le smic?Monsieur Montebourg, la quasi-totalité ne paie pas l?ISF, alors que vous ?
a écrit le 24/07/2012 à 21:29 :
Montebourg croit devoir se justifier de quoi ? de son incapacité, il a un os a gratter, c'est la famille Peugeot, de grâce, qu'il rentre à la niche et le rogne en silence.
a écrit le 24/07/2012 à 21:27 :
Que le ministre se calme, il devrait plutôt se concentrer sur la gestion de sa région qui paraît il est au bord du dépôt de bilan à bon entendeur !
a écrit le 24/07/2012 à 21:25 :
Bubu prend ses désirs pour des réalités, c'est la gauche qui est au pouvoir, pas l'inverse! C'est fini le temps d'un "superprésident" touche à tout! Montebourg n'est pas ridicule, il a le mérite de pouvoir faire son boulot, lui. Je sais, c'est dur pour l'ex-majorité.
Il saura accompagner Peugeot dans le redressement, tant attendu par les salariés; je lui fait confiance.
Réponse de le 24/07/2012 à 21:58 :
mr STYLE a du faire l"école du rire! le ridicule certes ne tue pas, MONTEBOURG est un amateur qui ne connait rien au monde de l'entreprise et encore moins à l'industrie automobile!
Et je vous met à l"aise , je suis content que la gauche soit passée rien que pour s"apercevoir qu"elle travaille en amateur donneur de leçon ! Son électorat use aussi d'une mauvaise foi et d'une méconnaissance totale du monde de l"entreprise! Dirigez une entreprise et après vous pourrez donner des leçons!
Réponse de le 24/07/2012 à 22:25 :
Quelle rancoeur.Encore un qui n"accepte pas le verdict des urnes.
Arretez d"aboyer mauvais perdant.

Qu'ont t'ils fait les UMP pendant 5 ans pour l'automobile. Du vent comme pour TOUT.Distribuer des milliards pour s'engraisser et en faire profiter les copains.
Barrez vous dans un pays de droite(GB' Espagne..) en abandonnant la nationalité Francaise.
Réponse de le 24/07/2012 à 22:38 :
Ce n'est pas parceque l'UMP n'a rien fait pendant 5 ans qu'il faut encore en faire moins maintenant.
Réponse de le 24/07/2012 à 23:05 :
Quelle agressivité de militant de base coincé du bulbe ! On est pas sur un terrain de foot avec un gagnant et un perdant! On est pas en guerre non plus , mr RAMOUNET, on est juste en démocratie ! Vous comprenez ce mot la ? Nous sommes libre de penser que MONTEBOURG n'est pas l'homme de la situation! mR RAMONET JE VOUS SOUHAITE BON COURAGE!
a écrit le 24/07/2012 à 21:21 :
Pour habiter au Japon jepeux vous dire qu'ici ils ont decide de produire plus en France a cause de l'euro faible vis a vis du yen (Montebourg denonce l'Euro fort a tort)...si le yen baisse la production sera rebascule aux US, mexique ou Japon sans probleme.
Réponse de le 24/07/2012 à 21:41 :
Le yen est cher oui. Mais franchement qui voudrait d'un produit Japonais après Fukushima? perso dès que je vois Japon je laisse tomber surtout pour les produits culinaires. Dommage car j'était fan de la cuisine Japonaise. (honnêtement j'ai même du mal a comprendre pourquoi on autorise encore leurs exportations de denrées alimentaires).
Réponse de le 24/07/2012 à 23:33 :
Arrêtez l'huile d'olive aussi alors, seulement 1% de celle que nous consommons est française...
a écrit le 24/07/2012 à 21:19 :
La famille Peugeot n'est très probablement pas socialiste et a gardé se "cadeau" d'après campagne sous le coude. Montebourg n'est sans doute (comme toute sa famille politique), pas heureux de la chose. Il n'en reste pas moins qu'il va bien falloir trouver un terrain d'entante pour sortir de l'ornière un fleuron de l'industrie française. Se qu'il manque a Peugeot c'est surtout un modèle qui se vende bien en haut ou moyen de gamme. Mercedez-benz par exemple avec sa nouvelle classe B : 40 000 commendes ils sous-traite jusqu'en Finlande.(voir article même rubrique)
a écrit le 24/07/2012 à 21:15 :
Un vrai roquet ! Il ne sait qu'aboyer, surtout quand il ne peut pas mordre. On se demande ce qu'il va pouvoir redresser, à part la tête.
Mais il pourrait bien se retrouver un jour la queue entre les jambes, quand il n'y aura plus rien à manger...
a écrit le 24/07/2012 à 21:14 :
Le fusible de l'affaissement improductif ne va pas tarder à sauter, au sens figuré sûrement mais peut-être aussi au sens propre, qui sait ? Ca nous fera du spectacle de rue...
a écrit le 24/07/2012 à 21:12 :
Le ministre a raison de secouer l'édifice Peugeot ! Fini le temps où la balance ne penchait que d'un seul côté !
a écrit le 24/07/2012 à 21:08 :
Ce qui est affligeant ce sont les commentaires. Comment peut on justifier la mise au placard de 8000 familles ? Alors même que les mêmes ce sont augmenter de près de 200 % en quelques années. Si,ils étaient payé au,mérite ils.seraient à la rue comme les salariés qu'ils traitent comme des chiffres sans enfants ni parents. Voilà la fabrique à assister en marche mais,comme ils sont en suisse c'est pas eux qui seront solidaire.
a écrit le 24/07/2012 à 21:08 :
Ce qui est affligeant ce sont les commentaires. Comment peut on justifier la mise au placard de 8000 familles ? Alors même que les mêmes ce sont augmenter de près de 200 % en quelques années. Si,ils étaient payé au,mérite ils.seraient à la rue comme les salariés qu'ils traitent comme des chiffres sans enfants ni parents. Voilà la fabrique à assister en marche mais,comme ils sont en suisse c'est pas eux qui seront solidaire.
Réponse de le 24/07/2012 à 22:37 :
cette mise au placard n'est rien d'autre que le résultat de grèves à répétition !
il semble qu'à Aulnay, le mot qualité n'avait aucun sens ce qui coûtait une fortune à Peugeot
je crois même savoir que Peugeot avait décidé de maintenir de très nombreux salariés en excédent : mais voilà, la crise est passée par là !!!
a écrit le 24/07/2012 à 21:05 :
A la différence des usines Peugeot, l'usine Toyota tourne au maximum limite même sur-régime. Il y a trop de masse salariale chez Peugeot.
A bonne entendeur.
a écrit le 24/07/2012 à 21:04 :
Montebourg se ridiculise et se décrédibilise dans l'affaire PSA! Ses experts en bois, rendront leur copie le 15 septembre au lieu du 31 juillet. d'ici là l'affaire aura été enterrée. Montebourg n'y connait rien en matière de stratégie industrielle et il ne va pas tarder à agacer le premier ministre par ses rodomontades d'avocat, fustigeant les patrons les plus sérieux de France que sont les Peugeot. On reconnait bien la politique démagogique de gauche impuissante devant les évènements et donnant du patron à bouffer aux syndicalistes de base mais rien d'autre. Avant de redresser les PME il ferait bien d'aller se former à la gestion des PME et grandes entreprises. Il va bientôt encombrer le parti socialiste car ses tirades font chuter Hollande dans les sondages
a écrit le 24/07/2012 à 21:03 :
"au moment même où l'on commence à brûler du cash"

On dirait qu'il a bien compris son soucis de crédibilité, donc ses conseillers lui ont fait des petites fiches de vocabulaire "cool" ...
Bon maintenant il faudra lui expliquer que lorsque les actionnaires gagnent moins d'argent avec PSA qu'avec un livret A ... bah ils se barrent et l'entreprise est en danger. 1 dividende pour 4 années ça me ne me parait pas fou, d'autant que 2010 a été bénéficiaire (payé en 2010)
a écrit le 24/07/2012 à 21:02 :
Pénible ce Montebourg, vraiment...
a écrit le 24/07/2012 à 20:58 :
Toyota, combien touchent ils d'aides ?
a écrit le 24/07/2012 à 20:52 :
affligeant !
a écrit le 24/07/2012 à 20:43 :
Quel pitre ce Tartarin matamore
a écrit le 24/07/2012 à 20:40 :
Mais qu'ils vendent leurs actions à GM et se cassent en Suisse ! On verra alors si le montebourre a encore une grande gueule.
a écrit le 24/07/2012 à 20:39 :
Toujours la même chose chez les socialistes : on désigne les coupables, c'est toujours les mêmes, les riches, les patrons, les actionnaires, les entrepreneurs. Bref les derniers qui paient encore des impôts pour faire tourner ce pays d'assistés qui marche sur la tête. Mais on bien compris que c'est populaire de taper sur une minorité pour gagner les voix d'une majorité.
a écrit le 24/07/2012 à 20:38 :
Faut qu'il arrête! Au début c'était drôle maintenant on se demande s'il ne se rend pas compte à quel point il en est ridicule!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :