La Tribune

Fiscalité sur le gazole : attention à Renault et PSA, spécialistes mondiaux du diesel

Citroên DS3 Copyright Citroën
Citroên DS3 Copyright Citroën
Alain-Gabriel Verdevoye  |   -  604  mots
Les propos de Delphine Batho concernant le renchérissement de la fiscalité sur le gazole inquiètent Renault et PSA. Les deux constructeurs tricolores sont de grands fabricants mondiaux de moteurs diesel, souvent produits en France.

Après avoir favorisé le diesel pendant des décennies, le gouvernement français découvre qu'ill est nuisible pour la santé... Et ce, alors même que les modèles à gazole n'ont jamais été aussi propres et le seront encorare davantage avec les toutes prochaines normes Euro VI ! L'alignement "progressif" de la fiscalité du diesel sur celle de l'essence est une question "de santé publique" et elle est "incontournable", avait indiqué en fin de semaine dernière la ministre de l'Ecologie Delphine Batho sur BFM-TV. Va-t-on alors baisser la fiscalité  sur l'essence, une des plus fortes en Europe? Non, on augmenterait plutôt celle sur le gazole. Ben voyons ! La  ministre admet toutefois que la pollution de l'atmosphère dans les grandes villes notamment, "c'est le problème notamment des vieux véhicules au diesel, par exemple les véhicules d'avant 1997, d'avant 2000 qui polluent 30 fois plus qu'un véhicule récent"....

Moteurs "made in France"

Après avoir tout fait pour orienter les constructeurs français  vers le diesel, dont ils sont devenus des spécialistes mondiaux, les pouvoirs publics vont-ils s'attaquer à l'un des derniers avantages comparatifs sur la concurrence de  Renault et PSA, en pleine crise? Ce serait extrêmement dangereux pour la survie des firmes hexagonales et l'activité de leurs usines en France. Dans l'Hexagone, le taux de diésélisation des voitures neuves en 2012 atteignait  les 73%, selon le CCFA (Comité des constructeurs français d'automobiles), contre 55% en moyenne en Europe de l'ouest et 48% en Allemagne. Un pourcentage extrêmement élevé. C'est donc très logiquement que PSA est le deuxième constructeur de moteurs à gazole dans le monde avec 1,5 million d'unités par an,  derrière Volkswagen ! Ces mécaniques sont produites dans les usines tricolores (Trémery, Douvrin). Les fameux  et sobres 1,6 HDi de PSA ou  1,5 dCi de Renault sont considérés parmi les tout meilleurs moteurs à gazole de leur catagorie dans le monde. Carlos Ghosn, PDG de Renault, ne s'enorgueuillissait-il pas récemment que 40% des moteurs produits à Cléon étaient vendus à son allié Nissan ? Le 1,5 dCI est aussi utilisé par l'allemand Mercedes sur ses pêtits utilitaires et sa dernière berline compacte Classe A. Et la dernière grande invention technologique de PSA, l'hybride diesel, respose aussi sur le... gazole.

PSA champion des bas rejets de C02

C'est notamment le pourcentage élevé de modèles diesel dans ses ventes totales qui fait de PSA le champion des plus bas rejets de C02 en Europe, avec une moyenne en 2012 de 122,5 grammes au kilomètre selon les données CCFA-AAA. PSA devance (de peu) Toyota (122,6), Renault (125,4), Fiat (126,8), Ford (130,1), Hyundai-Kia (130,4). Rappelons au passage que la lutte contre le C02, priorité de Bruxelles, passe par les... diesels, lesquels consomment intrinsèquement moins (15 à 20%) que les moteurs à essence et rejettent donc mécaniquement  moins de gaz à effets de serre. Le moteur à gazole est un des principaux vecteurs pour abaisser la moyenne des émissions de C02, qui devrait selon les objectifs de Bruxelles atteindre les 95 grammes de C02 au kilomètre en 2020 en  moyenne dans l'Union européenne (contre 132 aujourd'hui... et 123,8 en France).

Bonus-malus favorable au diesel

D'ailleurs, le système de bonus-malus gouvernemental axé sur le C02 tend justement à favoriser les diesels et pénaliser les moteurs à essence, au nom de... l'écologie. Du coup, les propos de Delphine Batho apparaissent quelque peu contradictoires avec le dernier tout de vis du bonus-malus concocté par le gouvernement socialiste... Le cycle de vie des moteurs est très long (une quinzaine d'années souvent). Un changement de cap brutal sur le diesel ne pourrait que plonger encore plus Renault et PSA dans le marasme.

 

 

Réagir

Commentaires

Quand intoxication et politique s'en mêle !  a écrit le 04/03/2013 à 11:40 :

D'autres études ont pu recueillir des valeurs pour les diesels équipés de filtres à particules et ne concluent pas du tout de la même manière. D'autres dispositifs vont prochainement être lancés sur le marché pour réduire encore la pollution des diesels.
Augmenter les taxe serait une mesure injuste et hypocrite qui, je l'espère, jetterait des millions de personnes dans la rue... Peut-être est-ce souhaitable...
La solution serait donc de viser les anciens diesels afin de modifier progressivement le parc. Pour cela, une prime ciblée me parait être la meilleure solution.

Les tests de roulage sont biaisés, vous devez le savoir...  a répondu le 04/03/2013 à 12:22:

Votre "dogme FAP" largement inspiré de PSA et du Comité des Constructeurs Français d'Automobiles est sans doute - je l'espère - involontaire... Non, le filtre à particules n'est pas suffisant en cycle urbain, la pyrolyse des suies est incomplète... PSA n'osera d'ailleurs jamais faire les tests sur un véhicule après 100 kms parcourus intra-muros à la vitesse moyenne réelle (13 km/h à Paris), alors que les tests sur moteurs, FAP et pots neufs se font à une vitesse de roulage qui ne passe jamais en-dessous de 25 km/h... Incroyable imposture des constructeurs, trop contents d'interfacer avec des limités du bulbe qui pensent que le problème en ville, c'est le CO²... Feraient mieux d'arrêter de respirer, ces vraiment limités du bulbe...

jak  a écrit le 02/03/2013 à 14:01 :

C'est affolant la méconnaissance du secteur automobile et les images d'épinal. Les filtres à particules ne sont pas tous les m^mes (ceux de PSA nécessitent de l'additif mais moins de t° pour fonctionner, ils passeront les nouvelles normes euro sans modif par ex.) Les constructeurs francias fabriquent des moteurs essence également (le thp est une collaboration: conçu par BMW et produit par PSA, les HDi idem avec ford et équipent un gd nombre de marque de mazda à jaguar de m^me que les dci de nissan à mercedes...)Un moteur diesel est plus cher à produire et à entretenir car pour obtenir les mêmes performance qu'un essence, il faut déployer des solutions techno plus complexes. Bien qu'aujourd'hui les moteurs à bougie utilisents les solutions du diesel: downsizing, common rail et turbo... reste la conso plus avantageurs du diesel.Le pb est surtout qu'en France au lieu de favoriser l'essence qui est moins chere à produire (pour info nos stocks "dégueulent" ) et la plupart de nos raffineries ne sont pas adpatées pour raffiner du gazoil: donc on importe!!!!!!!!!!!!!!! Encore une fois sous le couvert de l'écologie (ah ah ah ), nous allons passer à la caisse: pour quoi ne pas baisser le prix de l'essence (la plus taxée d'europe) quand on peut augementer ceux du gazoil quand le parc auto est dieselisé à 80%!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Pas facile pour tout le monde de changer de voiture... et quand on voit que des gens achètent des diesel en faisant 10 000km parceque c'est moins cher à la pompe sans compter l'amortissement du au surcout et à l'entretien... il me tarde de voir comment la vitesse où les mentalités vont évoluer

Désolé...  a répondu le 03/03/2013 à 7:33:

.... L'additif de PSA est d'une part coûteux et polluant en lui-même, d'autre part le FAP Additivé ne réduit la température de pyrolyse que de 100°C. Malgré cette baisse sensible, les moteurs des petits diesels en environnement urbain (vitesse moyenne de circulation à Paris : 13 km/h...) n'arrivent jamais à atteindre et maintenir suffisamment longtemps une température suffisante de pyrolyse des suies (supérieure à 400+C, même avec l?additif)... Les tests de roulage et les démos marketing de PSA se font à vitesse minimale de 25 km/h - soit deux fois la "vraie vie", et avec des voitures neuves. Si vous mettez PSA au défi de mesurer "sortie de pot" ce qu'un diesel même récent émet après 100 km de vraie circulation urbaine, vous seriez sidéré...
Le petit diesel urbain est un non-sens sanitaire ET économique. Il doit disparaître...

jak  a répondu le 03/03/2013 à 12:23:

je suis tout fait d'accord avec toi: les diesel pour, les trajets urbains sont une abberation. Je répondais surtout sur les FAP à ceux qui pensent que les constructeurs français sont toujours à la traine ou qu'ils seront très pénalisés par ces réformes... Il est à noter que tous les constructeurs travaillent actuellement sur de nouveaux moteurs essence de faible cylindrée (ce que j'expliquais plus haut), il y a là certainement une anticipation...
Reste que pour les gros rouleurs, le diesel reste avantageux en terme de conso: perso je roulais en essence avant car km<15000/an: moins cher à l'achat, entretien limité, plaisir de conduite... mais désormais avec mes 35 000km/an, le diesel s'impose!!!)

jerem  a écrit le 28/02/2013 à 11:07 :

maiso u est le probleme ? renault t psa porduisent des moteurs a essence aussi . qu'ils basculent leur production en consequence et qu'on vienne pas nous dire qu'on ferme des raffinerie parce que l'on consomme plus de gasoil que d'essence et que les raffineries ne sont pas dans le meme partage ...un peu de coherence bon sang !!

Excellent résumé...  a répondu le 03/03/2013 à 7:18:

... de ces magnifiques échanges... Pas trop tard pour PSA, Renault et Total de faire enfin ce qu'il faut, au lieu de - pour les deux premiers - se contenter de faire la course aux subventions - et pour le dernier, d'optimiser ses profits courttermistes au lieu de bien préparer l'avenir...

Proposition concrète  a écrit le 27/02/2013 à 8:49 :

Proposition concrète pour résoudre cette crise sanitaire en devenir.et sans précédent : donner une prime pour échange marque à marque (ce qui permettra à PSA et Renault de garder leur base de clientèle...) d'un ancien modèle pour un nouveau, avec prêt à taux zéro. Cette offre serait limitée - carte grise faisant foi - aux seuls résidents des grandes agglos les plus polluées (Paris, Lyon, Marseille, Grenoble, Lille) et leurs banlieues limitrophes. Les voitures d'occasion récupérées seraient alors revendues au juste prix pour un usage à prédominance routier, en province voire pour un usage sans problème dans les agglos plus petites et moins sujettes à la concentration en particules fines. Beaucoup plus astucieux et moins coûteux que la prime à la casse... Et cela permettra à PSA et Renault de rajeunir leur flotte, tout en élargissant leur clientèle par le biais de la revente à prix intéressant de véhicules d'occasion, redevenus très compétitifs... Tout le monde s'y retrouve, absolument tout le monde...

bravo  a répondu le 01/03/2013 à 13:45:

quelle idée formidable : comme l'air des grandes villes est devenu irrespirable, envoyons les voitures polluantes à la campagne... grotesque, vraiment grotesque...

C'est spontané... ou vous avez suivi un stage ???  a répondu le 01/03/2013 à 22:11:

A "la campagne" ou dans des milieux non confinés telles les agglos de taille moyenne et/ou bien aérées, le diesel ne pose aucun problème, puisqu'il s'agit de particules de suies (carbone) qui finissent par être "consommées" par la végétation (luxuriante le long des autoroutes, par exemple). Par contre, en centre ville, c'est la concentration de ces particules fines qui pose un énorme problème... Elles ne sont pas absorbées par les plantes... mais par le citadin, à l'issue de son plein gré... Pour vous aider à mieux comprendre, mettez votre diesel en route dans votre jardin, si vous avez la chance de posséder un jardin. Puis rangez votre voiture dans votre garage - toujours si vous avez la chance d'avoir un garage... Bien fermer le garage, bien laisser tourner la voiture... et si vous survivez, bien réfléchir avant de faire une réponse agressive et pas forcément réfléchie, c'est dommage eu égard à la qualité des échanges sur ce thread...

hum...  a répondu le 02/03/2013 à 7:50:

ah d'accord : le diesel ne produit que du... carbone...
Un au hasard : http://www.developpement-durable.gouv.fr/Fiche-explicative-sur-les-oxydes-d.html
Je vous conseille ensuite le site atmo, histoire d'être un peu moins caricatural sur les milieux bien aérés et la qualité de l'air

Enfin, j'ai aussi une idée géniale (mais pas novatrice) : envoyer les bateaux pleins d'amiante de la marine narionale se faire démanteler en Inde. Tout le monde y gagne, vraiment tout le monde...

diesel  a écrit le 26/02/2013 à 18:30 :

ils sont fous ces socialos ! Pour sauver notre industrie automobile , montebourg avait trouvé le super bonus sur les voitures electriques , moins de 1% du marché ! avec ça il pensait remplir les carnets de commandes ! en fait il a finance les coréens et les japonais Bravo ! Maintenant , ils veulent surtaxer le gas oil , alors que Renault et PSA sont les champions mondiaux du petit moteur diesl ! c'est pas du sabotage ou du sabordage ? il faut les virer ! tant d'incompétence ! pas possible

Michel 68  a répondu le 27/02/2013 à 20:13:

aLa faute vient de nos gouvernements qui depuis plus de 30ans a favorisé le diesel , des constructeurs (Jacques Calvet en tête) ... et de nous consommateurs qui achetons .

Nos constructeurs n'ont qu'à faire un stage chez les motoristes italiens et les allemands , ils leurs donneront des leçons pour concevoir des moteurs essences ;-) .

@Michel 68  a répondu le 03/03/2013 à 22:56:

pour info, si vos motoristes italiens et allemands étaient si bon que cela en moteurs essence, ils le prouveraient en compétition automobile ??? En Formule 1, par exemple, ce serait plutôt un Français, Renault F1, qui leur donnerait des leçons !

Enjoy  a écrit le 26/02/2013 à 12:23 :

Pourquoi ne pas baisser la fiscalité sur l'essence au lieu d'augmenter celle du gazoil ? toujours le réflexe du plus simple , du plus lâche ... facile venant d'élus qui roulent en véhicule de fonction que je paye à la sueur de mon travail .... quelle honte !!!

mensonge  a écrit le 26/02/2013 à 11:53 :

il est grand temps que la fiscalité s'inverse, et que l'on interdise ce poison qui n'était pas vendu a son prix réel, qui est beaucoup moins performant que l'essence, qui necessite des organes plus lourds plus couteux et surdimentionner comme la batterie pour le faire fonctionné. Vous vous faite le défenseur d'un sysrtème qui est interdit dans de nombreux pays Quand au filtre au particule tout le monde sait bien qu'il est inéficace contre les micro particules: les plus nocives, innéficaces en dessous d'une température que la pluspart des trajets ne permettent pas d'atteindre et pour "la dernière grande invention technologique de PSA, l'hybride diesel" c'est juste une arnaque pour prolonger le mensonge

Les economistes de gauche  a écrit le 26/02/2013 à 9:15 :

Ils ne sont pas capables de redresser l'économie mais déja ils pensent à plomber peut-etre couler Renault et Peugeot pour supprimer l'industrie. En France nous avons des tetes pensantes aptes à la retraite anticipées

La chimio est apoitique...  a répondu le 27/02/2013 à 8:38:

... je ne vous souhaite pourtant pas d'être obligé d'y avoir recours, ni vous, ni vos proches... Le gazage actuel des citadins en France, dénoncé par l'OMS et dorénavant relevant du pénal de par la décision du Centre International de Recherche sur le Cancer de classer le diesel en Cancérogène Certain rend votre clivage politique un peu vain. Il n'y a pas de tumeurs de droite ni de tumeurs de gauche. Il y a juste un "espace tumeurs", les particules fines contribuant à écrire tumeurs en deux mots séparés... Pensez-y chaque fois que vous êtes bloqué dans un embouteillage avec les vôtres...

Il faut juste  a écrit le 26/02/2013 à 8:48 :

encourager le renouvellement du parc et baisser progressivement le prix de l'essence au prix du diesel. La pollution, tous les gouvernements s'en fichent royalement, ils veulent juste un alibi pour augmenter des taxes déjà somptuaires et insupportables.

Vite !  a écrit le 26/02/2013 à 8:47 :

Au sujet du diesel, voir effectivement absolument l?excellent reportage de la 5, toujours en ligne? : Diesel Le Scandale Français
http://www.youtube.com/watch?v=-ZHcy-weyFI

Pour les particules fines, aller sur www.respire-asso.org, une très efficace association qui surveille comme le feu sous le lait les dépassements de seuils en ville?

Selon les experts, le maximum annuel autorisé sera atteint à Paris? dès avril !

"Le cycle de vie des moteurs..."  a écrit le 26/02/2013 à 6:57 :

... est de quinze ans, seulement chez nos Bronchosaures nationaux !!!
Monsieur Verdevoye, vous avez déjà pris l'avion par exemple pour aller voir Toyota ou Hyundai, au hasard ? Vous devriez, ils adorent l'humour bien franco-franchouillard...

philippe  a écrit le 26/02/2013 à 6:40 :

a ma connaissance, les ventes de diesel se développent de plus en plus sur la plupart des marchés, en europe et ailleurs .
pour ce qui est de la remarque de Mme Batho, on retrouve là tous les ingrédients qui font de la France un pays où il est difficile de travailler : instabilité fiscale, taxes dans tous les sens, manque de coordination des politiques publiques, omniprésence de l'état, etc ... bref, si votre marché cible n'est pas le consommateur français, mieux vaut aller investir ailleurs !

Désolé de contredire Philippe  a répondu le 26/02/2013 à 7:31:

... mais NON, les ventes de diesel ne se développent pas "sur la plupart des marchés" ! La Chine - devant une augmentation de 40% du taux de cancer à Shanghai, par exemple - vient d'en interdire formellement la vente aux particuliers, seules les flottes professionnelles ont encore - pour un temps seulement, pollution intra-muros oblige - accès au diesel. Le diesel est formellement interdit dans les métropoles japonaises. Il est fortement - fiscalement - découragé aux US... Le petit diesel urbain - le plus polluant car le moteur et le pot catalytique ne sont jamais suffisamment chauds pour permettre la pyrolyse complète des suies - est en voie de disparition, worldwide. Seuls les gros diesels sont encore tolérés, soit au niveau transport routier, soit au niveau Berlines, qui comme en Allemagne, font surtout de l'autoroute où les effets délétères du diesel sont très inférieurs à ceux liés à l'usage urbain...

Monsieur Verdevoye, s'il vous plait...  a écrit le 26/02/2013 à 6:36 :

... pour parler en connaissance de cause, et faire vraiment votre boulot de journaliste, au lieu de piger pour le CCFA ou/et PSA, visionnez au moins cet excellent reportage de la 5, encore en ligne malgré les diverses pressions, et qui vous permettra de suivre dorénavant la thématique du diesel en connaissance de cause...

Diesel Le Scandale Francais / reportage complet inédit

http://www.youtube.com/watch?v=-ZHcy-weyFI

Toto  a écrit le 26/02/2013 à 0:48 :

le but est de ramasser des taxes, le reste n'est que de l'habillage. Un carburant très bien taxé devient propre.Si l'on veut de l'air pur il faut supprimer l'automobile, le camion, la moto, etc....et puis après avoir bien respiré on crèvera de faim!

Louis  a écrit le 26/02/2013 à 0:23 :

Comment augmenter les recettes écologiques de l'état: en augmentant le diesel avec la bénédiction des écologistes. Malgré cela beaucoup continueront à rouler diesel car d'une part le parc automobile est diesel et que l'on ne change pas de voiture comme de chemise, d'autre part le diesel consomme moins et beaucoup le trouve plus agréable en conduite.
Nous gouvernants sont des hypocrites (droite et gauche) car ils ont poussé le diesel et maintenant ils taxent.
Quant aux constructeurs Renault et PSA ils vont se retrouver gros-jean comme devant, mais ils ont déjà compris (l'actualité récente le démontre) que leur avenir n'était plus en France.

L'omerta sur le diesel...  a répondu le 26/02/2013 à 6:15:

... n'est pas une "légende urbaine"... Jacques Calvet, ancien de Bercy, est à l'origine de ce dramatique choix stratégique du diesel dans les années 80 lors de sa nomination à la tête de Peugeot (pour contrer les Japonais non équipés en petits diesel, et encouragé par Bercy pour compenser le surplus de gasoil en raison du développement du chauffage électrique afin de maintenir le contrôle du diesel algérien...).

Il a ensuite tout fait pour dissimuler le plus longtemps possible les effets délétères du diesel, tant à Bercy qu'au niveau des institutions de santé, dont le fameux Centre International de Recherche sur le Cancer (le CIRC, qui dépend de l'OMS).

Le CIRC s'était contenté au départ (en 1985) de ne classer que le "diesel maritime". Devant la publication de rapports alarmistes dans les journaux scientifiques à comité de lecture (indépendants du CCFA et de PSA...), et les premières fuites dans les médias, le CIRC, sous la pression cette fois de l'OMS, s'est dépêché (après trente ans...) de revoir sa copie, et a ENFIN classé en mai 2012 le diesel en CANCEROGENE CERTAIN...

En fait, ils n'ont plus d'avenir...  a répondu le 26/02/2013 à 6:24:

... s'ils s'obstinent bêtement - surtout PSA - à continuer une motorisation diesel déjà interdite ou empêchées dans les plus grands marchés mondiaux...
Un peu comme si les Japonais avaient voulu convertir tout le monde à l'usage des baguettes... En fait, ils sont devenus premiers exportateurs mondiaux de couverts... :)

On a les champions que l'on mérite...

La bonne nouvelle, c'ets qu'un moteur à essence est plus compact qu'un diesel... La transition est donc relativement facile, elle va même donner à PSA la chance de pouvoir sortir facilement une gamme propre hybride-essence à encombrement moteur équivalent...

Quand on pense que le premier hybride de PSA était diesel, cela laisse vraiment pantois sur le coté visionnaire du groupe... Il reste à espérer que Louis Gallois, nommé par Bercy au CA de PSA va "nettoyer" tout cela et changer une Direction terriblement, terriblement obsolète... Pas facile de passer de vieux chauffagiste à jeune électricien...

amnesique  a répondu le 27/02/2013 à 12:40:

Euh ... Calvet n'a pas les épaules aussi larges. La demande politique et économique à l'époque était de réduire la consommation de petrole importé... or comme chacun le sait, chaque fois que l'on produit un litre d'essence, on produit, dans les déchets, sous réserve d'hydrogéner de quoi faire peu ou prou un litre de diésel ...
C'était le deal entre les constructeurs, une société pétrolière nationale aujourd'hui disparue et les politiques ...

pays de fous  a écrit le 25/02/2013 à 22:40 :

Notre gouvernement serait-il sur le point de sacrifier l'un des derniers bastions de l'industrie automobile française ? Monsieur Montebourg va avoir ici fort à faire. Peut-être une occasion de se comporter comme un Ministre, et de défendre pour de bon les intérêts des industriels de son pays. Malheureusement, il aura fort à faire face à ces hordes d'écologistes surexcités... Je continuerai pour ma part de rouler en diesel comme je le fais depuis 1989.

Regardez autour de vous...  a répondu le 26/02/2013 à 5:57:

... le nombre de relativement jeunes qui "partent" avant leur temps... La France est le seul pays au monde à réunir les quatre dérives environnementales les plus péjoratives, à savoir le diesel urbain, les phytos, les nitrates et la sur-médication. Ca fait quand même beaucoup... C'est aussi le seul pays à avoir connu en 2012 un recul de l'espérance de vie moyenne, une première absolue dans l'histoire contemporaine - hors Russie à l'époque révolue de Yeltsine - ... Je ne vous souhaite pas néanmoins, magré votre égoïsme affiché, de connaître un "rattrapage" à titre perso, les corbillards et le crématorium fonctionnent aussi au gasoil...

les pollueurs  a écrit le 25/02/2013 à 22:06 :

Tous parlent des voitures mais pas de l'aviation, des bateaux,personne ne soulève le problème des sports mécaniques .Et cependant il y a a dire

Le vrai problème...  a répondu le 26/02/2013 à 6:30:

... c'est le confinage urbain... Les particules fines sont moins un danger hors cités, que ce soit en altitude, extra-muros ou dans une marina... Maintenant, il est sûr que ceux qui s'obstinent "pour la galerie" à dîner sur le deck de leur Yacht au milieu des vapeurs de diesel sont d'actuels et surtout futurs grands malades... Pas de souci pour eux : ils ont les moyens d'aller se faire soigner aux USA, où l'on meurt quand même moins souvent de cancer qu'en France : pas de diesel urbain, peu de phytos ou de nitrates... et quinze ans d'avance sur le plan thérapeutique ! :)

JPG  a écrit le 25/02/2013 à 20:13 :

Il vaut arreter de dire que les constructeurs francais sont les specialistes du diesel. Ils l'étaient ! Du temps de la CX OUI. Mais depuis regardez les performances et les consommations des moteurs BMW, et vous verrez que c'est fini. En France, l'industrie auto est morte, merci aux extremistes écolos et à ceux de la "sécurité routière"

Valerie et Patoche  a écrit le 25/02/2013 à 19:26 :

Il serait bon de rappeler que les filtres à particules, qu'on nous présente comme la panacée, ne fonctionnent correctement qu'à haute température. En cycle urbain, la température étant insuffisante, les particules ne sont pas toutes brûlées et donc elles sont rejetées en quantité.

... et sous pression...  a répondu le 26/02/2013 à 6:03:

... dans l'habitacle de la voiture qui suit !
Les filtres non suffisament pyrolysés du fait de la trop faible vitesse de circulation moyenne laissent passer les PM2.5, les plus dangereuses, qui ne font pas de fumée noire mais en raison de leur très petite taille, entrent directement dans le sang via les alvéoles pulmonaires profondes... Ce sont effectivement ces particules très fines, invisibles, inodores et redoutables que le petit diesel urbain placé devant vous vous envoie dans vos bronches, ne le remerciez surtout pas...

Mal aux yeux  a écrit le 25/02/2013 à 18:54 :

Si la France taxe enfin le diesel comme l'essence, cela n'empêchera pas PSA et Renault de vendre des moteurs ou véhicules diesels en France et à l'étranger.
De plus, PSA et Renault fabriquent et vendent des moteurs et des véhicules essences.
La France ne respecte pas les normes de qualité de l'air, l'Etat traîne des pieds depuis le début des années 80 à cause des pressions des constructeurs automobiles précités et des grèves des routiers.
Grâce à l'UE, cette situation aberrante va enfin évoluer.
FAP = solution? Que se passe-t-il lorsque le FAP procède à son décrassage?
FAP ou pas, des particules sont émises par les moteurs diesels. Plus elles sont fines, plus elles se disséminent loin et se recombinent avec des polluants.
Mais dans combien d'années n'aurai-je plus mal aux yeux?
Dans combien d'années la mairie de Paris et les autres municipalités vont couper les platanes qui sont très présents en ville et sont à l'origine de l'irritation de la sphère ORL de début mars à fin juin?
Il y a aussi les bouleaux et quelques autres essences d'arbres qui posent des problèmes.
Dans les grandes zones urbaines, nous sommes nombreux à souffrir de cette non prise en considération de la qualité de l'air par les autorités publiques.

La taupe  a écrit le 25/02/2013 à 17:57 :

Bientôt le retour de la vignette dans ... le métro, endroits plus pollué en particule fine que le périphérique mais qu'il est moins politiquement correcte de critiqué. la mairie de paris en fermant les voie sur berges et en espérant une réorientation vers les transports en commun et notamment RER et métro déjà saturé, les poussent dans l'un des endroits les plus pollué de France.

C'est encore pire, en fait...  a répondu le 26/02/2013 à 6:44:

Les particules fines s'accumulent toujours à l'endroit le moins élevé d'une ville, donc la rivière ou le fleuve qui la traverse... Qui plus est, par hygroscopie, ces particules s'agglomèrent et restent longtemps présentes en bordure de ces cours d'eau... Conduire les Parisiens à prendre le métro - effectivement le lieu confiné le plus pollué de la capitale, tant sur le plan biologique que particules - pour aller ensuite se gazer en bord de Seine, cela tient de l'acharnement...

JB38  a écrit le 25/02/2013 à 17:42 :

Et si je redisais que bientôt il n'y aura plus de pétrole? Plus de problème de CO2, de dioxydes divers, de particules, de résidus de pneus, d'huile,de poussière de plaquettes de frein sur les routes, plus de routes d'ailleurs, car plus de bitume et plus de camions pour le transporter. Plus de cancer du poumon, plus d'accidents, plus de sortie en boîtes de nuit, de retours alcoolisés et de morts au petit matin et surtout plus de "beaufs"sur la route. Fini la BM ou l'Audi noire/Jantes alu/vitre teintée ...ou la R9 customisée. Un vélo sinon rien, si tout de même, des jambes pour le faire avancer.

@l'écolo de service  a répondu le 25/02/2013 à 21:03:

Alors toi tu as toute ta place parmi les Zadistes de Notre Dame des landes ! Convertis toi très bientôt en "JB44", prends ton vélo pour traverser la France (tu pourras emprunter la piste cyclable le long de la Loire, tu verras c'est très chouette), j'espère que tu as beaucoup de temps pour toi donc beaucoup de vacances (à moins d'être très entraîné, tu auras du mal à faire le trajet en moins d'une semaine), mais si tu es au chômage ou que tu ne cherches pas d'emploi tu as toute ta place à NDDL ! Voilà bon courage !! Ah oui j'oubliais, sinon il y a l'option Volotéa. Un Grenoble-Nantes en avion, c'est 1h mais attention, il y a du kerozène...

capcha  a répondu le 25/02/2013 à 21:39:

C'est pour ça que les industriels de l'alimentation ont commencé à mettre du cheval dans le boeuf!

JB38  a écrit le 25/02/2013 à 17:31 :

J'ai cru entendre que Cahuzac aurait besoin de 6 Milliards de plus l'année prochaine. Une petite "taxounette" sur le gas-oil devrait résoudre le problème.

Michel 68  a écrit le 25/02/2013 à 17:10 :

Je suis favorable à l?égalité de taxation SP et diesel . Dans les deux cas , c'est du pétrole , je ne vois pas pourquoi il faut en favoriser un des deux ...

Quand à nos constructeurs nationaux , ce ne sont que des incompétents , ils ne savent pas faire de bon moteurs essences à l'instar de Ford (Ecoboost) , VW (TSI) et Fiat (MultiAir) . Ce n'est pas pour rien que ces derniers on ré-investis dans des blocs essence , avec les normes Euro 6 , les moteur diesels vont devenir plus chères . P
A si , PSA a lancé un Hybrid ... diesel Ha Ha Ha !!! Un bide commercial , à part en France , qui achèterait cette daube vendu plus chère que la star des hybride , Toyota ?


Et le jour où les utilisateurs diesel...  a répondu le 26/02/2013 à 6:51:

... vont découvrir combien leur coûte le changement de filtre - prématurément usé en raison des embouteillages urbains - et de leur pot catalytique, ça va faire très, très mal... Nous assistons vraiment à la fin du petit diesel urbain, qui en dehors d'être criminel, ne fait aucun sens économique...Mais comme d'hab, les Français sont les derniers à en prendre conscience...

missiles  a écrit le 25/02/2013 à 16:49 :

Faire rentrer de l'argent dans les caisses immédiatement et mettre au chômage des centaines de salariés de Renault et Peugeot plus tard, le choix est fait pour cette ministre qui fait semblant de ne pas comprendre. Le pognon, il n'y a que ça de vrai !! Pauvres futurs chômeurs. Les Brouillons sont au pouvoir, attendons les prochaines élections. Peut être que cela les calmera, si d'ici là, ils ne ont pas tous achevé.

42000 morts/ an valent mieux que 8 000 chômeurs vivants ???  a répondu le 26/02/2013 à 7:47:

... Suis pas sûr de bien saisir, là...

Etienne  a écrit le 25/02/2013 à 16:29 :

Ça sent le retour de la vignette.

Toujours tourné vers l'avenir...  a écrit le 25/02/2013 à 16:25 :

La France a un sacré talent pour repérer et favoriser les technologies d'avenir hein !

Claude87  a écrit le 25/02/2013 à 16:14 :

Encore un article pro diesel...où on ne parle pas des dizaines de milliers de décès liés à ce carburant. Bien évidement le cas des polluants mortels que sont les particules et le dioxyde d'azote n'y est pas abordé...quand au CO2 ce n'est pas un polluant mais un gaz à effet de serre. Décidément avec des propos de lobby relayés par certains journalistes difficile de faire changer les mentalités. Ce qui est rassurant c'est que cette même presse sera impitoyable contre ces mêmes constructeurs le jour où ils se retrouveront attaqués devant les tribunaux...et le plus tôt sera le mieux.

blutch  a répondu le 25/02/2013 à 19:31:

Tout à fait d'accord avec vous. La subjectivité du journaliste est ici impressionnante. Mélanger comme ça vous arrange CO2 et particules fines... Vous oubliez de dire que les constructeurs français sont surtout les spécialistes des petites citadines. Or sur ces gammes là, le coût des équipements nécessaires (type filtres à particules) pour les normes Euro VI rendent les diesel prohibitifs et non compétitifs (cf la dernière Micra qui avait déjà abandonné le diesel). Ensuite, on ne va pas continuer indéfiniment une erreur technologique nationale, pour seul motif que parmi ceux qui ont fait cette erreur on est les meilleurs!

La Classe Action contre Bercy et PSA  a répondu le 26/02/2013 à 7:37:

... que tout le monde attend avec impatience va effectivement "remuer du lourd"... Et là, tous les journalistes qui auront collaboré à cette incroyable imposture du diesel - même histoire que l'amiante, Puissance 10... - se mettront à tous aboyer en meute, en prétendant que cela faisait des années qu'ils alertaient l'opinion... Ca doit pas toujours être facile, le soir en se couchant...

capcha  a écrit le 25/02/2013 à 15:57 :

Comme le dit si bien l'article, il y a une incohérence entre aligner le diesel sur l'essence et les bonus écologiques. Cette incohérence, comme l'alignement vers le haut, et non pas vers le bas montre bien que le but et de faire encore payer l'automobiliste au motif de la santé publique.
En attendant l'économie, industrie automobile en tête, se contracte car les discours de nos gouvernants ne comporte aucune perpective qui pourrait fédérer!

PIC SOUS  a écrit le 25/02/2013 à 15:57 :

Ben non, si on veut etre écologique il faut aller vers la PAC...

yokikon  a écrit le 25/02/2013 à 15:25 :

Soyons clairs et intègres : cette invitation à faire attention est à un Etat qui a financé par une sous-taxation d'un produit, le leurre des économies populaires avec l'excellence des producteurs, alors que la grosse majorité des utilisateurs ne roulent pas assez pour rentabiliser l'achat du produit. On le savait depuis le début. Si < errare humanum est >, toutefois, en vertu du principe "sacralisé" de la mutualisation ou de la fiscalisation des pertes, l'Etat, coincé, une fois de plus, doit mettre la main dans la poche du citoyen.

missiles  a répondu le 25/02/2013 à 16:44:

Par sous-taxation, dites-vous ? Vous, vous devez certainement travailler à Bercy ou alors vous avez une voiture à essence. Et si, c'était l'essence qui était surtaxée ? De toutes façon les études qui sont prisent pour références ont été réalisée avant l'introduction du FAP. La seule raison censée de cette remontée des taxes est FINANCIÈRE. Le reste, c'est de la présentation. Ce gouvernement est un ensemble de ministres brouillons dont la seule préoccupation est de faire faire rentrer de l'argent dans les caisses et secondo de faire plaisir à sa base d'électeurs, les fonctionnaires.

@yokikon  a répondu le 26/02/2013 à 0:30:

Vous êtes sans doute intègre mais pour ce qui est de la clarté de votre commentaire...

BIOMAN  a écrit le 25/02/2013 à 15:17 :

Même si le sujet sanitaire relatif aux méfaits de la combustion du gasoil refait surface (cela fait 30 ans que l'OMS le dit) doit-on continuer à faire rouler nos concitoyens à 80% au gazole ? Les crises qui secouent le raffinage Francais sont le révélateur d'un déséquilibre du marché des carburants ! Il y a longtemps que nous ne produisons plus assez de gasoil en France pour nos véhicules roulant en France et par opposition nous ne consommons pas assez d'essence ! Des tankers entiers acheminent ce précieux gasoil de Russie vers la France et inversement l'essence produite en France navigue vers les ...USA !!! Quand à l'usage ABUSIF du véhicule diesel en France , c'est la VERITE !(voir l'étude de l'UFC QUE CHOISIR).Le véhicule diesel n'a d'intérêt que pour les parcours supérieurs en moyenne à 20 000 Km/an.(distance moyenne des véhicules en France 12 000 Km).Que les constructeurs se mettent ENFIN à faire des véhicules ESSENCE économiques (à rampe commune) afin de rééquilibrer une situation dont les lobby PSA et autres sont à l'origine ! Notre SANTE a-t'elle un prix ? : Particules, dioxyde d'azote, formaldéhyde,...Ce discours ne tient plus car nos finances dans le domaine de la SANTE sont à genoux faute de PREVENTION ! Que nos politiques jouent le rôle qui aurait dû toujours être le leur : l'intérêt de la collectivité et celui de quelques lobby intéressés !

missiles  a répondu le 25/02/2013 à 16:55:

Vous confirmez ce que je disais, il y a 30ans ... Effectivement, il y a 30 ans, il n'y avait pas de FAP. Mais peut être ne connaissez-vous pas ce qu'est le FAP ? Filtre A Particules !! Autrement dit à la sortie du pot échappement, il n'y a plus de particules. Alors vous vous taxer quoi ? les particules ? Vous allez enfin comprendre que cette ministre ne comprend rien à rien ? Sauf, qu'il faut faire rentrer de l'argent dans les caisses de l'état. Ça y est, vous avez enfin compris ?

CHIRS  a répondu le 25/02/2013 à 18:44:

A la sortie, il reste les micro-particules, les plus dangereuses, et encore à condition que le pot soit à température . Cela suppose que l'on roule, le FAP n'étant efficace que sur l'autoroute.
En ville, sa température de 150°C est très loin d'atteindre la bonne température, qui est de 550°C pour éliminer les particules en continu.
Le FAP est un piège à gogos et non à particules comme le diesel, d'ailleurs non-rentable pour 71% des utilisateurs, et je ne parle même pas de l'hybride diesel !!!

On pige pour le CCFA, Missiles ?  a répondu le 26/02/2013 à 7:58:

Votre "dogme FAP" largement inspiré de PSA et du Comité des Constructeurs Français d'Automobiles est sans doute - je l'espère - involontaire... Non, le filtre à particules n'est pas suffisant en cycle urbain, la pyrolyse des suies est incomplète... PSA n'osera d'ailleurs jamais faire les tests sur un véhicule après 100 kms parcourus intra-muros à la vitesse moyenne réelle (13 km/h à Paris), alors que les tests sur moteurs, FAP et pots neufs se font à une vitesse de roulage qui ne passe jamais en-dessous de 25 km/h... Incroyable imposture des constructeurs, trop contents d'interfacer avec des limités du bulbe qui pensent que le problème en ville, c'est le CO²... Feraient mieux d'arrêter de respirer, ces vraiment limités du bulbe...

Robert  a écrit le 25/02/2013 à 15:15 :

Et il est aussi prouvé que le chauffage des immeubles dans les villes produit plus de particules que la circulation... Et pas de FAP en vue !

Missiles  a répondu le 25/02/2013 à 16:58:

Alors taxer le diesel va faire que les anciens véhicules vont émettre moins de particules ? Non ! Les propriétaires de ces anciens véhicules qui consomment plus, sont généralement des personnes qui n'ont pas les moyens de changer de véhicules. Alors pensez-vous que d'augmenter la TIPP sur le diesel va les aider ?

Bonjour, Monsieur CCFA  a répondu le 26/02/2013 à 8:12:

Au lieu de vous obstiner bêtement à défendre l'indéfendable - ce qui d'ailleurs à tire professionnel relève du pénal depuis la classification en mai dernier par le CIRC du diesel en Cancérogène Certain - vous feriez mieux de faire des propositions concrètes pour résoudre cette crise sanitaire en devenir... et sans précédent... Par exemple, donner une prime pour échange marque à marque (ce qui permettra à PSA et Renault de garder les quelques clients qui leur restent...) d'un ancien modèle pour un nouveau, avec prêt à taux zéro. Cette offre serait limitée - carte grise faisant foi - aux seuls résidents des grandes agglos les plus polluées (Paris, Lyon, Marseille, Grenoble, Lille) et leurs banlieues limitrophes. Les voitures d'occasion récupérées seraient alors revendues au juste prix en province, pour un usage à prédominance routier, voire limité aux agglos plus petites et moins sujettes à la concentration en particules fines. Beaucoup plus astucieux et moins coûteux que la prime à la casse... Et cela permettra à PSA et Renault de rajeunir leur flotte, tout en élargissant leur clientèle par le biais de la revente à prix intéressant de véhicules d'occasion...

Roudy  a écrit le 25/02/2013 à 15:08 :

Avec les FAP les plus récents, les particules fines sont "non mesurables". Le problème est les anciens diesels sans FAP, encore très nombreux puisque la France n'a rendu les FAP obligatoires qu'en 2011! Et les camions, tracteurs, cars? L'Allemagne subventionne l'installation de FAP sur les véhicules trop anciens.

THX  a répondu le 25/02/2013 à 17:50:

Des particules fines "non mesurables" pénètrent encore plus facilement dans les alvéoles pulmonaires. Merci à Renault et PSA pour les cancers futurs malgré les FAP qui ne servent à rien sauf à faire croire aux crédules qu'ils deviennent "propres"

PJPORT  a écrit le 25/02/2013 à 14:58 :

IL n'y a nul besoin de remonter à 1997 pour trouver du diesel qui pollue, bon nombre d'autos de 2005-2007 fument noir 'EPAIS" ce sont généralement des VW et des Renault mal entretenues.

Tribun  a répondu le 25/02/2013 à 15:47:

Il s'agit de la vanne EGR bien encrassée qui fait le bonheur de concessions peu scrupuleuses...

Sans oublier...  a répondu le 03/03/2013 à 23:10:

ces Peugeot 206, 207, 405, 406, 307,... ces Fiat Tipo, Punto, Brava, Bravo, Stylo,..., ces Citroen C3, C4, C4 Picasso, C5,... ces Mercedes, Classe A, ClasseB,... ces BMW, serie 1, serie3, serie5, serie7,... ces Toyota RAV4, Land cruiser, Avensis, Verso,... ces Opel Meriva, Zafira, Astra,..., ces Seat Leon, Cupra,... ces Audi, A3, A4, A5, A6, A8,........ qui crachent leur poumons et encrassent les nôtres à chaque accélération...

mistigri  a écrit le 25/02/2013 à 14:56 :

Le brainstorming de nos hauts fonctionnaires marche à plein neurone.Pendant des décennies
le gouvernement a privilégié le diésel pour faire plaisir aux routiers et aux agriculteurs.Qui va
payer cette augmentation?Un pays diélisé à 80%,le gouvernement ne va pas créer de nouveaux impots en 2013,certes mais taxes,TVA,contributions sont les memes supports.La logorrhée politicienne m'irrite et provoque un political french-bashing.

ppa3775am  a écrit le 25/02/2013 à 14:54 :

Pour une fois je trouve que les Verts ont raison : le diesel tue 40 000 personnes par an en France et tant pis pour P.S.A et Renault, qu' ils fassent des moteurs essence comme les Allemands, les Japonais, les Américains.

tintin  a répondu le 25/02/2013 à 15:40:

comment savez vous que le diesel tue 40 000 personnes par an et en France ? qui le mesure, quel organisme officiel et pas un quarteron de docteurs en mal de pisse copie. Dans quelles régions, logiquement en île de France non ? n?importe qui lâche une statistique et c?est repris sans aucun contrôle. Combien de morts donc dans la population qui vit autour du périphérique ????

Omerta aussi sur l'épidémiologie  a répondu le 26/02/2013 à 8:23:

Désolé de vous contredire... mais les médecins, les vrais, le savent...pas ceux bien sûr qui comme à l'époque de l'amiante vont dire que le diesel, c'est bon pour la santé, Le député-médecin Bernard Debré avait même envisagé - avant d'être probablement muselé, ce qui relève de la prouesse.. - d'écrire avec ses pairs de l'Asemblée un Livre Blanc qui aurait pu s'intituler "Vous avez aimé l'amiante, vous adorerez le diesel"... Vous n'obtiendrez par exemple jamais les statistiques comparatives du cancer (poumon, vessie) entre le grand ouest parisien et par exemple Belleville ou Ménilmontant, qui "filtrent" une grosse partie des particules fines de la capitale (sens des vents et proximité périph obligent). Essayez... Bon courage !

Et pour répondre sur la question des 42,000 morts par an...  a répondu le 26/02/2013 à 8:36:

Il s'agit de données de l'Organisation Mondiale de la Santé, enfin rendues publiques malgré tous les efforts de Bercy pour "garder ça entre nous"... Immédiatement, le lobby CCFA et constructeurs s'est mis en route pour dire que les particules en ville ne diminuaient l'espérance de vie en ville que de six à huit mois, donc c'est pas si grave, après tout... Comme si la notion d'espérance de vie avail le moindre intérêt pour un jeune sportif de 40 ans - joggeur urbain malheureux (et un pau bêta, faut reconnaître) qui meurt de son cancer... Cette notion d'espérance de vie "simplement diminuée de quelques mois" est un gag, du même niveau que le bonus écologique basé sur le CO²... Les victimes des particules fines sont encore jeunes, soit souvent derrière leur volant, soit sportifs urbains. Squash, tennis, jogging, foot, vélo... tout ce qui active les alvéoles profondes en environnement pollué (les aménagements sportifs sont surtout en bord de périph, terrains moins chers...) vous envoie ad Patres plus sûrement que deux paquets de cigarettes par jour... D'ailleurs, le tabac ne fait "que" 60,000 morts par an sur l'ENSEMBLE du territoire national, alors que les particules fines tuent 42,000 personnes chaque année dans les seules neuf agglomérations principales de France... En proportion, c'est beaucoup plus... Et ce ne sont pas forcément les pollueurs qui meurent, mais surtout ceux qui les suivent...On se réveille !!!...

La décision du CIRC  a répondu le 26/02/2013 à 8:43:

(le Centre International de Recherche sur le Cancer, qui dépend de l'OMS) de classer en mai dernier le diesel en Cancérogène Certain est basée sur une méta-analyse de plus de 6,000 publications, dont de nombreuses à comité de lecture... Bien sûr, les publications en français - peu nombreuses et peu relevantes - étaient les seules pro-diesel, "sponsoring" oblige. Mais c'est terminé, tout ça... PSA et le CCFA auront empêché l'inéluctable pendant près de trente ans. Merci, Jacques Calvet & co.... L'heure est bientôt venue de profiter une dernière fois du gasoil à titre perso, sans rancune et bon voyage...

clo do  a écrit le 25/02/2013 à 14:33 :

pas un mort de froid depuis que duflot a réquisitionner les logements vides batho egale 0 cancer

pouf  a écrit le 25/02/2013 à 14:26 :

il faut juger les politiques ils sont bien pire que les patrons.la pollution vous rigoler,regarder le monde et ses moteurs essence...;l'asie ect autre solution suprimer les 20000000 de pauvres

pemmore  a écrit le 25/02/2013 à 14:19 :

Et si on rajoutait une couche, Le moteur diésel à comme caractèristique un énorme couple à bas régime et pas grand chose à haut régime (ce qui fait que le véhicule est dangereux en dépassement) Comme on disposait d'une énorme couple, on a augmenté le poids de façon phénoménale, une twingo 2 est plus lourde qu'une ariane4 des années 50 pourtant plus grande que toutes les automobiles actuelles du marché. Et avec ce poids fabuleux on a monté des pneus géants 215, 225 50 16 etc ,qui s'usent bien plus vite qu'avant.
80000 km en moyenne avec ma ds19, 20000 avec ma voiture actuelle.
Or un pneu est fait avec quoi? un peu de caoutchouc du talc, et du noir de fumée.
beaucoup de noir de fumée. talc et noir de fumée, c'est aussi le meilleur traitement pour flinguer nos poumons.

Laurent  a répondu le 25/02/2013 à 15:15:

Les diesel a fait des progrès. Pour avoir testé les deux, je n'ai pas remarqué de baisse de puissance en passant (par force) au diesel...

danbo  a écrit le 25/02/2013 à 13:42 :

Ah, je sens quelques billets voyager dans l'air et aller dans la caisse de notre trésorerie nationale, et pour repartir n'importe où !
Hmmmm ! Ca sent bon l'hypocrisie tout ça !

coco89  a écrit le 25/02/2013 à 13:26 :

Mais si on imposait plutot fermement les salaire de tous ces improductif que sont les parlementaires ministres députés qui dorment pendant les séance ou qui discutent de leur vacances au frais du contribuable la maison de retraite qu'est le sénat .
La on va encore frapper l'ouvrier qui est obliger de prendre son aoto comme nous dans nos campagnes ou le transport en commun n'existe pas Mais nos bien pensant s'en foutent eux ils se remplissent les poches!!!

carpatrick  a écrit le 25/02/2013 à 13:26 :

Rien que des avis tranchés, pas d'analyses, rien que de la réaction. Je ne suis pas surpris que la France continue de dégringoler face aux autres économies.

Quel que soit le sujet abordé, il y a des pours et des contres qui s'affrontent, mais personnes pour discuter de compromis acceptables.

Le diesel en est un exemple. Oui, le diesel pollue... mais surtout et quasiment exclusivement en ville, où il n'a pas grand chose à y faire, son terrain de prédilection étant la route et l'autoroute, là où, au contraire, il pollue bien moins que l'essence...

En fait, tout le secret réside dans le bon sens, perdu par le plus grand nombre depuis longtemps, semble.t'il... J'habite en ville et fait peu de route, j'achète un véhicule à essence. J'habite en zone rurale et me déplace beaucoup, je me paye un diesel.

Certes, je caricature, mais en fait, tout le fond du problème est là: achetons en fonction de nos besoins, et non plus en fonction de nos préjugés et stéréotype.

Bref, réapprenons le bon sens...

Quant à ces fameuses micro particules... avec les FAP, elles ont grandement diminuées, même si ce n'est pas la panacée..

Excellent résumé...  a répondu le 26/02/2013 à 9:53:

Chapeau bas ! :)

1789  a écrit le 25/02/2013 à 12:53 :

C'est bien gentil tous vos commentaires mais arrêtez vous 5 minutes et regardez ce qu il se cache derrière la forêt .....
Les véhicules diesels sont majoritaires en France grâce à toute la fiscalité mise en place depuis 20 ans au près des entreprises entre autre....
Réfléchissez 18,5 millions de diesel fois 30 Cts (écart environ avec le prix de l'essence ) cela fera 5,5 millions de taxe récupère tout les 100km...
Bingo ......réveillez vous il vous font prendre des vessies pour des lanternes

Marvin  a écrit le 25/02/2013 à 12:38 :

À quel moment la presse les "spécialiste" arrêterons de parler de CO², qui certes, a grande échelle est gênant, mais n'est certainement pas la pire des choses pour notre environnement. Les micros particules du diesel sont bien plus dangereuse que le peu de CO² d'écart qu'il a avec un petit essence turbo-compressé.

Pour tout savoir sur ce scandale du siècle  a écrit le 25/02/2013 à 12:21 :

... un EXCELLENT reportage de la 5, qui est toujours en ligne malgré les très nombreuses pressions exercées...

http://www.youtube.com/watch?v=-ZHcy-weyFI

Et les alvéoles profondes ?  a écrit le 25/02/2013 à 12:09 :

Sans oublier que les stades, gymnases et autres aires sportives sont quasi toutes situées en bordure de périph, en raison du prix du terrain?

Le diesel tue certainement plus que le tabagisme passif, surtout les jeunes sportifs?

Ca vous rappelle pas l'amiante, tout ça ???  a écrit le 25/02/2013 à 12:07 :

Malheureusement, le fait de produire en France ne donne pas pour autant le droit de tuer en France? Vous n?avez aucune idée de ce que le problème des particules fines coûte à la collectivité, et je ne parle pas du simple ravalement des façades et de la dégradation des monuments historiques?
Il existe encore dans nos villes des millions de diesels non équipés de filtre à particules, obligatoires depuis 2011 seulement? L?âge moyen du parc est de huit ans. Ce qui signifie, au rythme croissant de plus de 40,000 victimes chaque année ? dix fois le nombre de tués sur la route - qu?il faudrait attendre le « départ involontaire et prématuré » de plus de 300,000 citadins, en général plutôt jeunes et sportifs, avant d?être enfin « vertueux » ? La France est le champion mondial des crises sanitaires, en raison d?une part de sa lenteur administrative de réaction, et d?autres part de la bonne organisation par contre de ses lobbies? Nous avons interdit l?amiante plus de quinze ans après la quasi-totalité des pays développés? Ne recommençons pas?

Pathétique...  a écrit le 25/02/2013 à 12:06 :

Depuis plus de dix ans, le groupe PSA est dans l?errance, notamment dans son déni de la fin inéluctable du diesel urbain. Quand « dans la famille », un proche déraille, on le met sous tutelle le temps de tout bien remettre en place. C?est exactement ce qu?a fait Obama avec GM et Chrysler.... C?est exactement ce que nous devons faire pour Peugeot. Sinon, à moyen voire court terme, PSA s?appellera GM ou Daimler?Et produira bien évidemment hors de France, où l?on ne trouve que de vieux chauffagistes en R&D, alors qu?il faut de jeunes électriciens pour les futurs motorisations hybrides? Tout faux, mais pas trop tard pour réagir?

Bercy, c'est fini  a écrit le 25/02/2013 à 12:04 :

L'encouragement fiscal ne peut plus être basé sur le taux de CO² - qui ne présente aucun intérêt en environnement urbain, sinon il faut cesser de respirer? - mais sur le taux de particules fines, autrement plus important pour la santé et la préservation des monuments historiques?

Bercy ne peut plus légalement encourager le diesel, y compris au niveau des flottes professionnelles. Les astreintes actuellement en préparation à Bruxelles sont très dissuasives

Journalisme & Ethique...  a écrit le 25/02/2013 à 12:02 :

Monsieur Verdevoye, l'industrie automobile vous paye t'elle pour sortir de telles énormités ?

Injonction de Bruxelles  a écrit le 25/02/2013 à 12:00 :

En ce qui concerne le diesel, Bercy est déjà sous le coup d?une injonction en provenance de Bruxelles? Cette incitation fiscale d?une autre époque (merci, Jacques Calvet) relève effectivement dorénavant du pénal depuis la classification par le CIRC en mai dernier du caractère cancérogène certain du diesel.et la reconnaissance par l?OMS des 42,000 « décès urbains » en France chaque année en raison des particules fines. Soit proportionnellement plus que le tabac, en fait, puisque le tabac tue 60,000 personnes sur l?ensemble du territoire, pas seulement dans les neuf principales agglos? Qui plus est, le tabac tue essentiellement son « utilisateur volontaire », pas le joggeur urbain, ou des années plus tard, le bambin « poussette ? pot d?échappement ». Ou celui dont la seule erreur était de se retrouver systématiquement derrière un pollueur, c'est son habitacle qui garde...

tintin  a répondu le 25/02/2013 à 15:44:

@injonction de Bruxelles: vous avez raison, vaut mieux fumer dans une voiture à essence , c?est plus sain.

Le choix de votre véhicule n'a pas grande importance...  a répondu le 26/02/2013 à 9:57:

... c'est le véhicule qui vous précède qui décide de votre santé... Enorme différence avec le tabagisme, où le choix de finir en "espace tumeurs" est un choix perso...

C'est cuit pour PSA ou Renault pris séparément...  a écrit le 25/02/2013 à 11:54 :

PSA vaut moins de 2 milliards d?euros en capitalisation boursière. Il eut été plus simple et plus judicieux de nationaliser le groupe, l?action ayant perdu 90% de sa valeur en cinq ans. Qui plus est, l?obstination coupable du groupe sur le diesel (42,000 décès annuels en France à cause des particules fines selon l?OMS) condamne de toute façon le groupe dans sa stratégie actuelle? Mieux vaut prendre la barre et surtout changer de cap? Vite, très vite?

Le diesel est dorénavant interdit au Japon et fortement découragé tant aux USA qu?en Chine, les deux plus grands marchés automobiles du monde. De facto, PSA s?exclut des principaux marchés? Après avoir perdu l?Iran (?), il ne lui reste que la Russie ? faibles marges ? et l?Europe, surtout du sud, en plein marasme économique qui ne fait que commencer?

Non, sérieux? Une bonne nationalisation suivie d?une fusion avec Renault est la seule solution pour garder au moins un « champion » national?

bob  a répondu le 25/02/2013 à 16:00:

c'est pour ca que GM va sortir pour la premiere fois une voiture diesel aux US. Ce qu'il ne faut pas lire comme co****ries dans les commentaire quand meme...

Schtock, tout faux...  a répondu le 26/02/2013 à 10:06:

Pour avoir vécu des années aux USA, je peux témoigner qu'il n'y a pas là-bas (à part sans doute New-York, qui vient de s'équiper de taxis hybrides, les taxis représentant plus de la moitié du trafic) de centre urbain confiné, au sens intra-muros du terme. Les centre-villes sont aérés, avec très peu de diesels en circulation, et surtout on y trouve ces fameuses pool-lanes qui encouragent le co-voiturage (3 passagers et plus). Nonobstant, cette immatriculation diesel de GM est une erreur, même s'il ne s'agit pas vraiment d'un petit diesel urbain à malproprement parler... Sans doute le rapprochement avec PSA... Comme quoi la co****rie dont vous parlez avec élégance est sans doute contagieuse...

Tout cla relève dorénavant du pénal...  a écrit le 25/02/2013 à 11:52 :

... depuis que le Centre International de la Recherche sur le Cancer (dépendant de l'OMS) a classé en mai le diesel en cancérogène certain... L'OMS reconnait 42,000 morts par an en raison des particules fines dans les neuf principales agglos Françaises... Et Bruxelles prépare une amende retentissante si Bercy s'obstine à encourager l'usage du diesel...

vertmifuge  a répondu le 25/02/2013 à 12:47:

le grand mot à la mode: la particule fine comme si chacun en connaissait le sens. Curieusement les professionnels de l?apocalypse se tiennent coi avec le réchauffement global vu que tout le monde souffre du froid dans tout l?hémisphère nord depuis trois mois, alors on repart sur un autre thème, celui de la fameuse particule fine, les autres oui quelles autres ?et l?on précise une amende retentissante de quoi finir de nous tuer........fiscalement.

Le réchauffement global comme vous dites...  a répondu le 26/02/2013 à 12:05:

... se traduit en fait par une fonte des glaces, qui se traduit par un diminution de la teneur en sel des eaux polaires... ce qui se traduit par un ralentissement du Gulf Stream, dont le mouvement trouve justement son origine dans le différentiel de salinité... Ce Gulf Stream tourne du grand nord Canadien vers les Caraibes après avoir longé la côte atlantique US (d'où une eau à seulement dix degrés à Boston même l'été, par exemple). Après s'être réchauffé dans les Caraibes, il traverse l'océan et remonte les côtes européennes en se refroidissant progressivement, ce qui explique en partie pourquoi il est plus facile de se baigner à Biarritz qu'à Brest... Puis il refait son tour...
Le ralentissement du Gulf Stream se traduira progressivement par des hivers plus rigoureux et des étés plus chauds sous nos latitudes, c'est au contraire l'illustration du phénomène que vous apportez. Pour rappel, une ville comme Paris est à même latitude que des villes comme Winnipeg, Vancouver ou Bâle , et à plus ou moins long terme, se rapprochera des conditions climatiques de ces villes, une fois stoppé le réchauffement du Gulf stream... J'espère avoir clarifié une confusion fréquente : le réchauffement conduira sous nos latitudes à des saisons plus marquées, en froid comme en chaud ! :)

La fermeture des voies sur berges est une catastrophe...  a écrit le 25/02/2013 à 11:49 :

... sanitaire en devenir ! Les particules fines s'accumulent au point le plus bas de la Capitale, donc la Seine... Et s'y agglomèrent par hygroscopie... Faire descendre les Parisiens ou les touristes et leur faire inhaler une telle concentration de particules est criminel...

Et comme par hasard, aucune des bornes d'AIRPARIF ne sont situées en bordure de seine, à hauteur d'eau... Comme par hasard, il y a aussi très, très peu de bornes situées sur le périph, à hauteur de l'habitacle des voitures...

Ger555  a écrit le 25/02/2013 à 11:46 :

Ce n'est pas du côté de ce gouvernement de fous qu'on trouvera la moindre solution raisonnable à de vrais problèmes. Les moteurs rejettent du CO2, qui n'est pas polluant, des NOx qui le sont et des particules également. Les écolos lobotomisés par le GIEC qui se fait bien silencieux ces derniers temps, ont tout axé sur le CO2, le seul rejet qui ne soit pas dangereux pour la santé. Réduire le CO2 a tendance à augmenter les NOx. Quand au FAP pour les diesels, comme il a déjà été dit, ils ne fonctionnent pas bien, voire très mal, en ville, surtout dans les villes embouteillées par les décisions souvent imbéciles de certains (suivez mon regard).
Il faut donc ré-équilibrer les normes: être plus "cool" sur le CO2, mais drastique sur les NOx et les particules. On peut faire confiance aux ingénieurs motoristes pour que, une fois des normes STABLES imposées à toute l'Europe, ils créent des moteurs moins polluants, y compris en ville. Seront-ils diesel ou essence? Laissons-les travailler et laissons la concurrence trancher. Le rôle des politiques est d'établir des normes, de s'y tenir et de les contrôler. Surtout rien d'autre.

Le bonus écologique est une farce...  a écrit le 25/02/2013 à 11:45 :

... et un leurre monté de toute pièce par les constructeurs automobiles, PSA et Renault en tête... En effet, en environnement urbain, le problème N'EST PAS LE CO², mais les particules fines, si, et très largement... Ce tropisme CO² qui ne fait aucun sens en environnement urbain (sinon, il faut empêcher les chômeurs et les retraités de respirer ??? Un être humain émet chaque jour en CO² l'équivalent de 10 km de trajet urbain d'une voiture pourtant réputée propre...)

petitbateau  a écrit le 25/02/2013 à 11:43 :

elle est complètement à côté de ses shoes et tellement trop sûre d'elle. ce qui est plus ennuyeux c'est que personne ne le lui dit.
elle va mettre peugeot et renault par terre. c'est un danger quotidien. ils nous auront tout fait en peu de temps. ça va morfler aux élections.

Camille  a écrit le 25/02/2013 à 11:19 :

Et c'est pour soutenir nos constructeurs automobiles qu'on ferme les raffineries... Bah oui parce qu'on est obligé d'importer du gazoil et exporter notre essence à des prix trop faibles.

Même Total sait que c'est aberrant, effectivement...  a répondu le 25/02/2013 à 11:56:

... de fermer Pétroplus, et d'importer à prix d'or du diesel Algérien...
Cette prise de conscience - certes tardive - sonne le glas de cette aberration diesel bien Française...

galileo  a écrit le 25/02/2013 à 10:58 :

Comme le souligne l'article, on favorise le 'pollueur' diesel au détriment du 'sain' essence avec le Bonus/Malus (une voiture familiale comme un Scenic essence 130 tce est pénalisée d'un malus de 1.500 euros!), et de l'autre côté on va matraquer le prix du gasoil. Est-ce que D.Batho a travaillé avec ses collègues lors de l'instauration de la nouvelle grille Bonus/Malus? Quel message contradictoire quand même... Beaucoup de monde veut la mort de la voiture en France. Allons tous travailler chez Disney-Land...

Dingue, effectivement...  a répondu le 25/02/2013 à 11:41:

Cet article "à décharge" sent très fort l'influence du CCFA et de PSA... Pathétique, quand on sait que 42,000 familles réparties dans les principales villes de France vont perdre un de leurs proches cette année...

Laurent  a répondu le 25/02/2013 à 15:26:

Bof, pour PSA et Renault, c'est pareil, avant ils vendaient des petites essences qui leur coûtaient moins chères à produire.

berti49  a écrit le 25/02/2013 à 10:55 :

y'a t-il un journaliste dans l'avion ?
c'est quoi cet article à charge ?????
à aucun moment il n'est évoqué le problème des particules nocives rejetées en masse par le diesel !!!
heureusement qu'il y a des lecteurs pour l'évoquer dans leurs commentaires !!!!

galileo  a répondu le 25/02/2013 à 11:25:

ce qui est souligné ici, c'est la bêtise des Politiques (redondance); le diesel a été favorisé depuis le Général de Gaulle (transition vers le nucléaire; que faire des stocks de gasoil des centrales thermiques?), et encore aujourd'hui par le récent Bonus/Malus qui aurait pu être revu vers des critères autres que le co2...

Till  a écrit le 25/02/2013 à 10:54 :

Vous voulez "planter" une activité économique, faire fuir des investisseurs étrangers, pénaliser les collectivités locales, développer l'assistanat etc. dans le plus grand désordre ? Adressez vous à SOSMatignon.
Mais pourquoi depuis 30 ans ne pas avoir investi autant sur les véhicules à essence ou électriques que sur le diesel?

en résumé  a écrit le 25/02/2013 à 10:44 :

Pendant qu'un ministre parle de redressement productif un autre parle de supprimer l'intérêt du diesel et de pénaliser la filière automobile déjà mal en point, le président parle de la croissance, de l'emploi, du désendettement comme des priorités sans augmenter la fiscalité et puis dans le même temps on annonce une taxation des allocations familiales, des retraités... le maitre mot de ce gouvernement : quand ça marche je casse, quand ça ne marche pas je cherche les solutions les plus mauvaises

La taupe  a écrit le 25/02/2013 à 10:40 :

Bizarre le gouvernement s acharne sur les particules émise par les voiture mais ce n'est pourtant pas l endroit le plus pollué. Ainsi on est moins exposé au particule sur le périphériques parisien que dans le metro : "elles sont 1,5 fois supérieures à celles relevées à la porte d?Auteuil sur le boulevard périphérique". Pourtant rien n est fait pour améliorer la sécurité sanitaire des usagers des transports en commun.
Si les transports collectifs sont souvent avancés pour leurs faibles émissions de polluants atmosphériques, force est de constater qu'au niveau des particules les données sont très catastrophique. Le métro est responsable en france de nombreux cancer au même titre qu avec le diesel mais il n est politiquement pas correct de dire que les transport en commun sont très pollué.

Proscrire les petits diesels urbains...  a écrit le 25/02/2013 à 10:38 :

Le petit diesel urbain en usage purement intra-muros est une catastrophe, tant pour nos poumons que nos façades? J?ai passé de nombreuses années au Japon, aux USA et dans divers pays d?Europe : jamais je n?y ai constaté cette dégradation pernicieuse des façades, dégradation qui n?est que le reflet de ce qui se passe dans nos alvéoles profondes. Surtout chez les « sportifs urbains » qui ne se rendent toujours pas compte du danger auquel ils s?exposent?

pmxr  a écrit le 25/02/2013 à 10:37 :

comment faire couler PSA et RENAULT un peu plus .... le gouvernement s'y attelle !

Urgence sanitaire...  a écrit le 25/02/2013 à 10:36 :

Le diesel urbain présente en France un caractère d?urgence sanitaire absolue de par la combinaison exclusive de deux facteurs qui ne se produit qu?ici : 1- Forte concentration du parc diesel (80% des nouvelles immatriculations?) 2- Vitesse moyenne de circulation en ville parmi les plus basses d?Europe (13 km/h à Paris, merci les « congestions vertes »), ce qui empêche la pyrolyse complète des suies, même avec un FAP moderne?

Les constructeurs automobiles le savent bien, et se gardent bien de tester les véhicules « dans la vraie vie ». Les normes actuelles de tests de roulage sont anciennes ? plus de trente ans ? et ne correspondent plus à l?usage actuel d?un véhicule urbain. Personne ? surtout pas PSA ? n?osera faire de mesure « sortie du pot » sur un petit diesel ayant circulé un mois en centre-ville sans s?être « décrassé » sur autoroute. La diminution de la vitesse de circulation sur le périphérique parisien de 80 à 70 km/h va amplifier le phénomène?

Class Action à venir ?  a écrit le 25/02/2013 à 10:34 :

Le diesel urbain est déjà formellement interdit au Japon. En Chine, il est interdit aux voitures particulières. Aux USA, il est chaudement découragé. Et en France ??? 80% des nouvelles immatriculations, avec la vitesse de circulation en ville la plus basse d'Europe, deux constructeurs nationaux qui s'obstinent à promouvoir le diesel contre toute logique et Bercy qui incite fiscalement à tuer...

Ça sent la Class Action à plein nez... Pas étonnant que le cours de PSA ait baissé de 92% en cinq ans... Et que Bruxelles s'apprête à infliger une amende historique à la France avec force astreinte si Bercy s'obstine à inciter fiscalement à rouler au diesel, tant les particuliers que les flottes professionnelles...

vertmifuge  a répondu le 25/02/2013 à 12:16:

en dehors du matracage des talibans verts, qu?allez vous faire avec les millions de véhicules qui marchent au diesel ? descendez donc expliquer aux taxis, aux transporteurs, routiers, agriculteurs, marin pêcheurs et chauffage au fioul, qu?ils doivent tout changer, vous avez de quoi les subventionner sans doute.

Séparons déjà l'usage privé de l'usage professionnel  a répondu le 26/02/2013 à 10:10:

... comme l'on fait la Chine, où il est dorénavant interdit d'acheter un diesel pour un usage particulier, seuls les flottes professionnelles sont encore autorisées à le faire. Lorsque vous grossissez, vous n'arrêtez pas de manger, vous réduisez la dose, c'est plus simple, et en plus, ça marche... :)

Le vrai problème...  a écrit le 25/02/2013 à 10:33 :

Le VRAI et unique problème sont les petits diesels - même équipés de Filtre à particules - qui à faible vitesse, ne peuvent à aucun moment "décrasser leur moteur". La pyrolyse complète des suies suppose une vitesse de près de 100 km/h maintenue plus de dix minutes, ce qui est tout à fait impossible en environnement urbain, voire péri-urbain.

Les tests de roulages actuels datent de plus de trente ans et ne correspondent plus du tout aux conditions de roulage "dans la vraie vie". La prime à la casse ayant poussé beaucoup de citadins à acheter un petit diesel dont l'usage est essentiellement intra-muros, nous nous dirigeons doucement vers une catastrophe sanitaire... L'OMS a déjà tiré la sonnette d'alarme en dénonçant 42,000 décès annuels dans les grandes agglos Françaises en raison des particules fines. Et le Centre International de la Recherche sur le Cancer a classé en mai le diesel dans les cancérogènes certains... C'est plié, il faut réagir immédiatement...

On se réveille !  a écrit le 25/02/2013 à 10:32 :

C'est foutu pour PSA "en l'état" dont la gamme diesel - même hybride - est condamnée par les révélations de l'OMS notamment des 42,000 « décès urbains » annuels en France, championne du monde des concentrations diesel?

Le diesel urbain est déjà formellement interdit au Japon. En Chine, il est interdit aux voitures particulières. Aux USA, il est fortement découragé. L?obstination coupable de PSA sur le diesel lui ôte toute possibilité de développement international.

Impossibilité de rebond, combiné à un fort ralentissement du marché traditionnel de PSA (France, Espagne, Belgique), disparition du marché Iranien, prochaine interdiction du diesel en ville, menace de Class Action pour toutes ces années de « gazage » des populations urbaines fiscalement encouragé par Bercy? Pas étonnant que le cours de PSA ait baissé de 92% en cinq ans...

Yves  a écrit le 25/02/2013 à 10:31 :

Le lobby routier a encore frappé ! Et voilà, la santé des français passe au second plan. Je croyais que le principe de précaution avait été inscrit dans la constitution ? A quoi ça sert ?...

Didier  a répondu le 25/02/2013 à 10:59:

Selon la Constitution, chacun a droit à un emploi et les collectivités territoriales jouissent de l'autonomie financière. Cela n'empêche pas le chômage et la dépendance aux dotations et subventions.

vertmifuge  a écrit le 25/02/2013 à 10:13 :

ces socialos sont pris par les c.......lles par leurs copains verts, il faut donc leur lâcher des os à ronger quitte à créer des centaines de milliers de chômeurs dans l?industrie automobile et dans les transports, les agriculteurs et les pêcheurs. Là, je pense que ça va exploser.

Va falloir reprendre de la tisane, là...  a répondu le 26/02/2013 à 10:12:

... C'est pas bon pour le coeur, tout ça... Cécité post-diabète ?

patbetton  a écrit le 25/02/2013 à 10:04 :

la tipp sur l'essence est de 0.607 et sur le gazoil de 0.428. on pourrait partir du principe que cette taxe pourrait être unique et porté à mi-chemin entre les 2 soit 0.52 environ.
Avantage de cette mesure un seul taux sur les carburants mais une hausse du prix de 0.10 euro par litre pour les diezelistes (pour 15000 kms/an conso de 5 litres/100 une hausse de 75 ?) et une baisse de 0.08 (pour 15000 kms/an conso de 5l/100 économie = 60 euros pour les autres. Au final et vu la consommation plus forte de gazoil que d'essence l'état serait gagnant et la mesure plus acceptable.....à condition de la faire progressivement (exemple 1.5 centimes par trimestres sur 6 trimestres)

Grincheux  a répondu le 25/02/2013 à 10:36:

@ patbetton: le gouvernement va maintenir la TICPE et rajouter une taxe escrologique pour faire plaisir aux verts, vous les voyez baisser une taxe ?

patbetton  a répondu le 25/02/2013 à 23:06:

En france on consomme environ 33 millions de tonnes de gasoil, en augmentant la taxe de 10 centimes l'état empocherait près de 3.3 milliards d'euros...mais si ce dernier ne veut qu'aligner la taxe sur le gasoirl sur l'essence alors l'état empocherait près de 6 milliards d'euros....cqfd

legal  a écrit le 25/02/2013 à 9:47 :

Bah, faut bien qu'ils trouvent des arguments pour augmenter encore les impôts. Il faudra aussi expliquer aux petits salaires souvent éloignés du travail pourquoi ils se lèvent pour entretenir une bien "chère" voiture.

leon  a écrit le 25/02/2013 à 9:45 :

les socialiste sont les fossoyeurs de l'industrie Française,tout ce qui vient d'ailleurs est bon ce qui est fabriqué en France mauvais!, alors que les usa vont équiper leurs véhicules de diesel eux veulent le détruire !de toute façon ils n'aiment pas les entreprises Française, pour preuve les créateurs s'expatrient ,les journalistes se moquent de nos productions :autombiles,aviation ,nucléaire ect...et pendant ce temps la Montebourg s'ecrase ? ou fait carrière?les moteurs diesel n'ont jamais été aussi propres!

La plupart des véhicules français...  a répondu le 26/02/2013 à 10:17:

... ne passent pas les normes US, notamment les normes Californiennes, basées sur les recommandations de l'OMS en ce qui concerne les NOx et les particules fines. Contrairement aux normes européennes beaucoup plus "généreuses", car largement "caviardées" par nos lobbies... La Chine n'a pas non plus d'autre choix que de devenir exemplaire, sur le plan pollution, à l'instar du Japon il y a trente ans, mégapoles obligent... Encore quelques années... et on ne pourra plus vendre qu'en Europe ! :)

çàcmoi  a écrit le 25/02/2013 à 9:41 :

le plus simple est de taxer uniformément les carburants NON ?. Mais çà c'est pas bon pour les revenus de l'Etat qui cherche encore de l'argent alors que Cahuzac déclarait : pas de nouvelles hausses d'impôts durant le quinquennat

Bili hari  a écrit le 25/02/2013 à 9:39 :

un journal comme la tribune ne devrait pas rapporter les commentaires d'une étudiante..que DB finisse ses études, et on lui donnera ensuite la parole..

bigcat  a écrit le 25/02/2013 à 9:37 :

A chaque fois qu'un membre de ce gouvernement ouvre la bouche pour dire quelque chose , c'est du grand delire ,toutes les consequences nefastes pour les citoyens et l'economie du pays ne sont pas tenus en compte ,ou peut etre ,on s'en fout .Jusqu'a leur mentor qui hier au salon de l'agriculture a tenu des propos volontiers sadiques a des enfants .Ou va-t-on .Comment les arreter ? Ils ont ete elu alors qu'ils devraient etre juges pour le massacre qu'ils ont commence..

ventrachoux  a écrit le 25/02/2013 à 9:36 :

N´est ce pas une dire4ctive de la commission européene qui veut aligner la taxation des carburants sur leur densité calorifique ? Le diesel étant plus lourd que l´essence, il contient plus d´ énergie, et devrait - selon cette logique - être taxé plus fort.
Heureusement les lobbies de l´industrie empêcheront ce " délire".
Mais quand les caisses sont vides tous les prétextes sont bons pour justifier les augmentation d´import, justement ou c´est facile et où ca rapporte gros tout de suite.

N´empeche qu entre temps sur l´atlantique les tankers se croisent. Ceux qui viennent d´Europe sont chargé des excedents d´essence et au retour vers l´Europe ils ramenent les excédents US en diesel.
en diesel

Paulo  a écrit le 25/02/2013 à 9:34 :

Il y a des pays voisins ou l'age moyen des véhicules est de 7 ans ... Qu'est ce que le gouvernement attend pour aider la mise à la casse de toutes ces vieilles voitures diesel qui polluent énormément ? Pourquoi augmenter encore les taxes ? Quand les gens devront choisir entre manger et aller au travail alors il sera trop tard pour se rendre compte que le pays a sombré.

curieux37  a répondu le 25/02/2013 à 9:56:

ceux qui ont des vieilles voitures n'ont souvent pas les moyens d'en acheter une neuve...... cela vous est il venu à l'esprit?..... mais cela n'empêche pas d'augmenter un peu les taxes...... si on veut faire évoluer la proportion essence/diesel.... et c'est moins violent que d'interdire aux vieilles voitures de circuler.......

JLF 73  a écrit le 25/02/2013 à 9:30 :

Une fois de plus, BRAVO aux Ayatollahs de l'écologie qui,arc-boutés sur leur idéologie, refusent de reconnaître l'évolution technologique en ce qui concerne les nouveaux filtres à particules montés sur les moteurs diesel depuis plusieurs années. Merci à Delphine BATHO de manifester une telle gratitude à Peugeot qui fait partie des constructeurs les plus performants en la matière. Quelle tristesse, une fois de plus, de constater une telle médiocrité de la part de politiques qui ont des responsabilités mais hélas pas les compétences.

Sans illusion  a écrit le 25/02/2013 à 9:30 :

C'est faux de dire que Renault et PSA sont des spécialistes mondiaux du diesel, ils ont commis une grave erreur de stratégie commerciale en négligeant le développement des moteurs essence, des constructeurs étrangers proposent des diesels qui n'ont rien a envier aux moteurs Français. C'est une des nombreuses erreurs de stratégies qui expliquent les problèmes rencontrés par ces deux constructeurs.

reglisse  a écrit le 25/02/2013 à 9:24 :

Moi je dis, fiscalité identique entre le gasoil et l'essence.....a la baisse bien sur..

Joli discours  a répondu le 25/02/2013 à 9:48:

+1 vous avez deja vu un écolo dire cela?

Grognard  a écrit le 25/02/2013 à 9:17 :

Pour favoriser la vente des voitures essence en France et leur remplacement progressif des voitures diesel pourquoi ne pas diminuer fortement les taxes sur l'essence?Environ 80% du prix est constitué de taxes pour l'état, la région, baissons les taxes fixons le prix du litre à 1e les ventes de voitures essence s'envoleront . Ce réajustement de la fiscalité sur les carburants automobiles pourrait s'accompagner de primes à la casse spécifiques aux voitures diesel avec condition d'achat d'une voiture essence. Augmenter les taxes sur le diesel
me semble trop facile et l'argument écologique sert avant tout à remplir les caisses de l'état sans véritable politique à moyen terme pour les constructeurs 'automobiles Français et les emplois!! Le bonus pour l'achat des voitures électriques certes mais où est la politique de développement des prises pour recharger son véhicule sur le domaine public?

toto  a écrit le 25/02/2013 à 9:14 :

ENFIN, une bonne nouvelle.
Que je sache,Renault et PSA fabriquent aussi des moteurs à essence.Je ne vois pas le problème

Gé Pé  a écrit le 25/02/2013 à 9:08 :

Le moteur Diesel est plus lourd, plus complexe, plus coûteux (+1500?), plus polluant, moins plaisant. C'est un choix envisageable si l'on parcourt au moins 18.000 km par an.
Il a été favorisé pour se protéger des constructeurs japonais, très faibles en Diesel dans les années 90: ce qui n'est plus le cas.
Et puis il y a la fable du CO2, matraquée depuis un quart de siècle...

minitax  a écrit le 25/02/2013 à 9:07 :

Une taxe "infime", comme pour les abonnement télécoms fixes et mobiles, la nouvelle manière de taxer en douceur les con-sommateurs...

adonf  a écrit le 25/02/2013 à 8:50 :

le principal polluant pour le diesel s appelle le nox qui sera visé par la norme euro 6 en janvier 2014.le problème français est l importation du diesel en carburant et le non développement des moteurs essences comme on l a fait en diesel .et voila l exception française qui va se heurter a l écologie puisque le cout de la norme euro 6 va impacter d environ de 2 000 euros le prix du neuf .je laisse chacun a ses émois et encore une fois on va impacter fortement le porte monnaie des conducteurs que ce soit en neuf ou pas .

amnesique  a écrit le 25/02/2013 à 8:49 :

vous écrivez:
diesels, lesquels consomment intrinsèquement moins (15 à 20%) que les moteurs à essence et rejettent donc mécaniquement moins de gaz à effets de serre

Tenez vous compte de la phase d'hydrogénation nécessaire pour produire le diesel? L'hydrogène étant principalement produit grâce à un hydrocarbure gazeux, il faut aussi tenir compte de cet aspect dans le bilan carbone effet de serre.

TaxTax  a écrit le 25/02/2013 à 8:43 :

On organise les villes et les agglomérations pour que les gens aient systématiquement besoin de voitures, et ensuite on taxe !!!
Supprimer les centres commerciaux, les zones d'entreprises, les grandes tours regroupant des milliers de gens qui ne travaillent pas ensemble, favorisez les petits commercent, éclatez les entreprises en petites unités autonomes. Permettez à chacun d'habiter près de son lieu de travail.
Vous allez voir qu'il y aura nettement moins de pollution !

Alphonse  a répondu le 25/02/2013 à 8:53:

Pour supprimer la pollution, mettons les villes à la campagne !

ECOLOGIE  a répondu le 25/02/2013 à 9:33:

@ ALPHONSE.Pour supprimer la pollution, mettons les villes à la campagne...et le fumier sur les grands boulevards!!!

Grincheux  a écrit le 25/02/2013 à 8:30 :

C'est curieux de lier "santé publique" et fiscalité. Ainsi, selon la ministre, plus taxé le diesel serait moins nocif...

jean2"  a répondu le 25/02/2013 à 8:51:

cette ministre est incompétente et très nuisible pour P.S.A. et Renault donc pour les emplois chez ces constructeurs spécialistes des moteurs diesel!

curieux37  a répondu le 25/02/2013 à 10:02:

les futurs normes euro 6 vont rendre les moteurs plus diesel chers, tant à l'achat qu'à l'entretien, et multiplier le nombre de pannes potentielles....... ma prochaine voiture risque d'être une hybride essence electrique....

aveuglés sont les français  a écrit le 25/02/2013 à 8:29 :

après des décades de dénociation du danger de ce produit à haute concentration , ils n'ont vu que le coté mercantile de leur porte monnaie . il fallait réagir en tant que consommateurs avertis ( je roule en essence depuis toujours ! ) en ne se jetant pas sur ce produit comme des affamés .

Priorité  a répondu le 25/02/2013 à 8:44:

L'essence est un grand pourvoyeur de CO2. Si le diesel met en jeu la vie de dizaine de milliers de personnes, le CO2 aujourd?hui met en jeu la vie de l'humanité sur la Planète.
C'est une question de priorité, à des échelles qui dépassent beaucoup d'entre nous.

toto  a répondu le 25/02/2013 à 9:00:

@priorite: arreter de respirer, c'est ca ta priorite?

doud78  a répondu le 25/02/2013 à 9:28:

il faut aussi supprimer les volcans et les grands animaux

aveuglés sont les français  a répondu le 25/02/2013 à 10:03:

c'est plus rapide de mourir avec le diesel donc , dans l'ordre des priorités il doit baisser le premier ! je ne dis pas pas qu'il faut ' boire " l'essence comme source de jouvence !

Tabatha Cash  a écrit le 25/02/2013 à 8:29 :

"Alors qu'ils n'ont jamais été aussi propres" --> en quoi cela prouve qu'ils le sont suffisamment ? (Par exemple sur les partices fines). Je ne sais pas quels gogos vous arrivez à flouer avec des procédés littéraires pareils.

D'autre part, le fait que les gouvernements précédents aient pris cette orientation industrielle n'oblige en rien ce gouvernement à avoir les mêmes vices. Dans votre travail, vous suivez fidèlement la ligne de vos prédécesseurs pour ne pas faire trop de vagues ?

Non, seule réaction intelligente aux propos de Mme Batho serait de se demander comment PSA et Renault vont négocier ce tournant, s'il y a eu des précédents chez d'autres constructeurs dans d'autres pays pour voir comment ils se sont débrouillés, et éventuellement regretter que Batho et Montebourg ne se soient pas conjointement saisi du dossier.

villeroy  a écrit le 25/02/2013 à 8:26 :

Tant que ce gouvernement comportera des "guignols" mus par leurs seules idéologies, l'instabilité en tout domaine prévaudra et donc la perte de compétitivité qu'elle induit avec. Tout produit qui, de près ou de loin, peut être impacté par les décisions de l'Etat français doit donc, pour s'affranchir de cette contrainte, être conçu pour le seul marché mondial et manufacturé où les meilleures conditions sont réunies. Ne restera donc ici que la production des hygiaphones, pour équiper les comptoirs de notre Etat fonctionnarisé, sans concurrence sérieuse ni même prévisible avant sa ruine.

patriot  a écrit le 25/02/2013 à 8:23 :

faut-il rappeler que seulement 32% des ventes mondes de RENAULT sont en diesels et 38% pour PSA...? à l'inverse, les constructeurs allemands sont tous à plus de 50%, même 60% pour VW...!

faut arrêter de croire que toutes les allemandes sont vendues avec des gros V8 essences... la plupart des ventes sont des entrées de gamme avec des petits mazouts...! la preuve, la mercedes classe A est vendue à plus de 60% avec le 1.5 DCi...!

demo  a écrit le 25/02/2013 à 8:18 :

Mme Delphine Batho pourquoi ne pas aligner les taxes sur l'essence sur celles du gaz oil, on ne favorise aucun des deux carburants tant qu'une politique ne favorisera aucun des produits, la surenchere des taxes penalise l'ensemble du marche, les gouvernements successifs ont toujours favorise le gaz oil de meme que l'electricité pour le chauffage et maintenant on change d'orientation pour des raisons uniquement budgetaires en penalisant une majàrité de gens qui ont cru aux politiques

arthur  a répondu le 25/02/2013 à 8:49:

vous croyiez encore aux politiques ?

demo a arthur  a répondu le 25/02/2013 à 10:18:

Les politiques de droite ou de gauche sont des menteurs mais je crois que le PS bat des records, toute leur politique se traduit par taxe

Laurent  a écrit le 25/02/2013 à 8:16 :

Il faut le faire lentement sur une dizaine d'années à l'aide du bonus malus en réorientant le bonus malus sur l'essence pour les petits rouleurs et pour les petites voitures en milieu urbain.

fred1  a écrit le 25/02/2013 à 8:13 :

il me semblait que ce gouvernement s'etait engage a contenir l'augmentation du prix des carburants....

beauchar  a écrit le 25/02/2013 à 8:11 :

Il faut une évolution a pression fiscale totale constante : - 20 cents sur l'essence et + 5 cents sur le gasoil.

Revenu  a écrit le 25/02/2013 à 8:01 :

oh ! pourquoi limiter les moteurs diesel !??!
le carburant gasoil vient, en partie, par bateaux des Etats Unis (pas utilisé sur le territoire américain pour les voitures), il est moins taxé en France par rapport que l'essence, il pollue bien plus (Nox, particules, bruit) mais le diesel c'est bien....
Autant déçu que quand ils ont arrêté de commercialiser le sang collecté non stérilisé (sang contaminé), qu'ils ont arrêté de commercialiser les produits en plastique alimentaires avec du Biphénol A (les usines des chimistes français allaient fermées), quand ils ont arrêté de donner aux vaches britanniques de la farine animale non stérilisée, quand ils ont arrêté l'usage des PCB comme liquide isolant dans les transformateurs électrique de puissance, quand ils ont arrêté de déverser ce même pCB dans le rhône pendant le démantellemeent de ces mêmes transformateurs mis au rebut...
Bref, c'est bien dommage tout cela

actioréactio  a écrit le 25/02/2013 à 7:29 :

"Après avoir tout fait pour orienter les constructeurs français vers le diesel", n'est ce pas plutôt le contraire, le lobbying des constructeurs français ayant incité le gouvernement à créer une protection par rapport à l'invasion des constructeurs étrangers et mondiaux en créant par la fiscalité une niche française qu'ils puissent dominer. Dans le reste du monde le meilleur diesel est considéré comme plus polluant que le pire essence.

Laurent  a répondu le 25/02/2013 à 8:17:

Non. Ce sont les politiques qui ont poussé dans ce sens. Renault ou PSA étaient les rois des petites voitures qui ont toujours roulé à l'essence avant. Ils ont poussé les constructeurs Français à sortir de petites voitures au diesel, ce qui est une hérésie.

Dd  a écrit le 25/02/2013 à 7:26 :

Ils ne sont pas genialissimes ces politiques? Mais qu elle vision du monde economique ont ils?

nicolas  a écrit le 25/02/2013 à 7:24 :

cette facilite syntaxique qui consiste a... hacher les phares avec des... points de suspension est... penible.

cmoi  a écrit le 25/02/2013 à 7:13 :

Si le Diesel est plus cher il y aura moins de kilomètres parcourus, donc moins de voitures vendues donc plus de chomeurs donc encore moins de voitures fabriquées donc moins d'accidents....mais ou s'arrêtera la stupidité de nos dogmatiques politiciens ?

Laurent  a répondu le 25/02/2013 à 8:20:

Il faut rééquilibrer la part diesel/essence en modifiant le bonus malus, ça se fera tranquillement sur une dizaine d'années sans emmerder les Français.
On a poussé le diesel pour tous les conducteurs alors qu'il n'est pas adapté aux petits rouleurs et aux trajets dans la ville. Il faut revenir à la raison.

jak  a répondu le 02/03/2013 à 10:48:

C'est affolant la méconnaissance du secteur automobile et les images d'épinal. Les filtres à particules ne sont pas tous les m^mes (ceux de PSA nécessitent de l'additif mais moins de t° pour fonctionner, ils passeront les nouvelles normes euro sans modif par ex.) Les constructeurs francias fabriquent des moteurs essence également (le thp est une collaboration: conçu par BMW et produit par PSA, les HDi idem avec ford et équipent un gd nombre de marque de mazda à jaguar de m^me que les dci de nissan à mercedes...)Un moteur diesel est plus cher à produire et à entretenir car pour obtenir les mêmes performance qu'un essence, il faut déployer des solutions techno plus complexes. Bien qu'aujourd'hui les moteurs à bougie utilisents les solutions du diesel: downsizing, common rail et turbo... reste la conso plus avantageurs du diesel.Le pb est surtout qu'en France au lieu de favoriser l'essence qui est moins chere à produire (pour info nos stocks "dégueulent" ) et la plupart de nos raffineries ne sont pas adpatées pour raffiner du gazoil: donc on importe!!!!!!!!!!!!!!! Encore une fois sous le couvert de l'écologie (ah ah ah ), nous allons passer à la caisse: pour quoi ne pas baisser le prix de l'essence (la plus taxée d'europe) quand on peut augementer ceux du gazoil quand le parc auto est dieselisé à 80%!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Pas facile pour tout le monde de changer de voiture... et quand on voit que des gens achètent des diesel en faisant 10 000km parceque c'est moins cher à la pompe sans compter l'amortissement du au surcout et à l'entretien... il me tarde de voir comment la vitesse où les mentalités vont évoluer