La Tribune

Hausse de la fiscalité sur le gazole: cri d'alarme des constructeurs auto français

Renault Clio IV Copyright Renault
Renault Clio IV Copyright Renault (Crédits : <small>DR</small>)
Alain-Gabriel Verdevoye  |   -  852  mots
Une augmentation de la fiscalité sur le gazole "affecterait la compétitivité des entreprises" et "déstabiliserait la filière automobile dans son ensemble", affirme le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA). PSA réfute les études de l'OMS, qui "portent sur des moteurs des années 60 à 90, avant les premières normes et avant les filtres à particule",

Une augmentation de la fiscalité sur le gazole "affecterait la compétitivité des entreprises" et "déstabiliserait la filière automobile dans son ensemble", affirme ce mardi Patrick Blain, président du Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA). "Si augmenter la fiscalité du gazole a pour objectif de répondre aux problèmes de santé publique en ville, ce n'est absolument pas la bonne réponse", car la pollution en zone urbaine est le fait des "véhicules anciens", a déclaré Patrick Blain. "Non seulement on n'atteindrait pas l'impact recherché, mais, en plus, on affecterait la compétitivité des entreprises (...) à un moment difficile et on augmenterait le coût de la mobilité pour les ménages", a-t-il ajouté. Les entreprises seraient touchées à travers leurs flottes de véhicules Selon le président du Comité des constructeurs, une hausse de la fiscalité sur le gazole "déstabiliserait les équipementiers et le commerce".

Menaces sur le gazole

La ministre de l'Ecologie, Delphine Batho, avait affirmé la semaine dernière que l'alignement "progressif" de la fiscalité du diesel sur celle de l'essence était une question "de santé publique" et apparaissait "incontournable". La  ministre admettait toutefois que la pollution de l'atmosphère dans les grandes villes notamment, "c'est le problème notamment des vieux véhicules au diesel, par exemple les véhicules d'avant 1997, d'avant 2000 qui polluent 30 fois plus qu'un véhicule récent"....

Etudes de l'OMS datent

Chez PSA, deuxième constructeur mondial de diesels, le directeur de la recherche et du développement, Guillaume Faury, expliquait récemment que les attaques "sont techniquement et scientifiquement infondées par rapport au moteur diesel d'aujourd'hui".  L'Organisation mondiale pour la santé (OMS) avait classé en juin dernier  les émissions des moteurs à gazole parmi les plus cancérigènes pour l'homme. Mais, "ces études portent sur les moteurs des années 60 à 90, avant les premières normes et avant les filtres à particule", soulignait Guillaume Faury. Or, aujourd'hui "les émissions de particules d'un véhicule diesel équipé d'un filtre à particules sont inférieures à celle d'un véhicule à essence", renchérit Pierre Macaudière, expert des systèmes de dépollution du constructeur, qui a été l'inventeur du filtre à particules en 2000.

Progrès immenses

Rendu obligatoire dans l'Union européenne depuis janvier 2011 avec la norme Euro 5, ce filtre permet, sur les moteurs PSA, de réduire "les rejets de particules dans l'air par centimètre-cube de 3-4 millions à moins de... 3.500, soit le même niveau que dans dans une pièce d'habitation propre", précise Pierre Macaudière. "Pour nous, le problème des particules est réglé", assure l'expert. Par ailleurs, l' arrivée de la nouvelle norme Euro 6 en 2014 va encore durcir les obligations environnementales, alignant quasiment les normes d'émissions des diesels en matière de N0x (oxydes d'azote) sur les modèles à essence. Le NOx est un polluant qui, avec les particules, constituait jusqu'ici l'un des défauts majeurs du diesel en termes d'écologie.

Moteurs "made in France"

Après avoir tout fait pour orienter les constructeurs français vers le diesel, dont ils sont devenus des spécialistes mondiaux, les pouvoirs publics vont-ils s'attaquer à l'un des derniers avantages comparatifs sur la concurrence de  Renault et PSA, en pleine crise? Dans l'Hexagone, le taux de diésélisation des voitures neuves en 2012 atteignait  les 73%, selon le CCFA, contre 55% en moyenne en Europe de l'ouest et 48% en Allemagne. Un pourcentage extrêmement élevé. C'est donc très logiquement que PSA produit jusqu'à 1,5 million de moteurs à gazole par an. Ces mécaniques sont produites dans les usines tricolores (Trémery, Douvrin). Les fameux  et sobres 1,6 HDi de PSA ou  1,5 dCi de Renault sont considérés parmi les tout meilleurs moteurs à gazole de leur catagorie dans le monde.

PSA champion des bas rejets de C02

C'est notamment le pourcentage élevé de modèles diesel dans ses ventes totales qui fait de PSA le champion des plus bas rejets de C02 en Europe, avec une moyenne en 2012 de 122,5 grammes au kilomètre selon les données CCFA-AAA. PSA devance (de peu) Toyota (122,6), Renault (125,4), Fiat (126,8), Ford (130,1), Hyundai-Kia (130,4). Rappelons au passage que la lutte contre le C02, priorité de Bruxelles, passe par les... diesels, lesquels consomment intrinsèquement moins (15 à 20%) que les moteurs à essence et rejettent donc mécaniquement  moins de gaz à effets de serre. Le moteur à gazole est un des principaux vecteurs pour abaisser la moyenne des émissions de C02, qui devrait selon les objectifs de Bruxelles atteindre les 95 grammes de C02 au kilomètre en 2020 en  moyenne dans l'Union européenne (contre 132 aujourd'hui... et 123,8 en France).

Bonus-malus favorable au diesel

D'ailleurs, le système de bonus-malus gouvernemental axé sur le C02 tend justement à favoriser les diesels et pénalise les moteurs à essence, au nom de... l'écologie. Du coup, les propos de Delphine Batho apparaissent quelque peu contradictoires avec le dernier tour de vis du bonus-malus concocté par le gouvernement. Le cycle de vie des moteurs est très long (une quinzaine d'années souvent). Un changement de cap brutal sur le diesel ne pourrait effectivement que plonger encore plus Renault et PSA dans le marasme.

 

Réagir

Commentaires

remoimeme  a écrit le 04/03/2013 à 18:58 :

Vive le moteur ECOBOOST FORD essence a peine 7 l en ville et 5 l sur route avec un agrément supérieur et un bruit d'un 6 cylindres.

moimeme  a écrit le 04/03/2013 à 18:51 :

Le problème du diesel malgré qu'il soit récent pollue plus que l'essence mais moins qu'autrefois.Ps a va aussi faire des moteurs essence thp petite cylindrée et 3 cylindres consommant mois; ce qu'il faut faire baisser l'essence de 5 centimes et augmenter le fuel de 7 cts centimes la différence sera de 10 a12 cts donc plus logique.je suis revenu a l'essence depuis le début de l'année (12500 km par an) moteur plus silencieux donc le silence se paye.

ecologie  a écrit le 04/03/2013 à 16:15 :

je me considere pourtant comme un ecolo enfin "je me considerais" mais la maintenant je les hais ! pour moi ce sont les "nazillards verdoyants" ils me sortent par les trous de nez la seule chose qui les interressent c'est de nous taxer a mort pour tout et n'importe quoi quitte a inventer des fables et ils nous prennent vraiment pour des kons ce parti est a supprimer a interdire et a exterminer

GUIGNOLS,,,  a écrit le 04/03/2013 à 11:06 :

L'écologie n'est qu'un argument dont personne n'est dupe. La perspective, c'est d'éliminer les vieux diésel qui font en moyenne 600 000 kM . On incitera les gens par des mesurettes à s'endetter pour acheter des voiture de manèges qui ont la durée de vie d'un lave linge ou d'un aspirateur ( 5 à 8 ans et on recommence; de quoi faire tourner l'industrie).De plus, preuve à l'appui on nous fera admettre que le gazole taxé est moins nocif pour la santé, bonne blague. FILLON parlait de faillite, il est clair que la ruine menace. Je posséde une citroen XM TD de 480 000k et une renault 25 TD de de 585 000 K...leur merde, il peuvent s'asseoir dessus.

enfumage  a écrit le 03/03/2013 à 12:18 :

les verts sont contre tous! .pourquoi ne quittent ils pas le gouvernement qui guerroit pour l uranium ?
.

cacophonie  a écrit le 02/03/2013 à 19:03 :

La ministre de l'écologie nous mène vraiment en bateau,son argument est spécieux.Sous
prétexte de dangerosité du diésel,il faut le supprimer ou taxer davantage.Ace niveau quid des
pesticides répandus dans nos champs par les agriculteurs,des algues vertes sur les cotes bretonnes,des herbicides et fongicides utilisés par nos jardiniers amateurs?Et les centrales
à charbon construites à gogo par les allemands,les polonais,les chinois et GDF à la place du gaz .Le gouvernement nous prend pour des demeurés:ils ne sont pas loin de la roche tarpéienne.

pollution  a écrit le 02/03/2013 à 18:33 :

la mere Batho elle va bientôt parler de la suppression des vaches qui sont responsables de la production de methane ! bravo :! plus de vaches , plus de paysans ; plus de diesel et ça fera 1000000 chômeurs en plus ! constructeurs , transporteurs olé !

gaz oil  a écrit le 02/03/2013 à 18:27 :

ce gouvernement est tellement nul qu'il va finir de tuer notre industrie automobile ! ils n'ont pas encore compris que le souci des Français c'est pas l'écologie mais l'ECONOMIE ! ils vont tout casser : le nuclaire , le diesel champion du monde français tout ça pour faire plaisir aux verts qui ont fait 2,5% aux dernieres présidentielles ! vous pensez que les autres pays qui ont un avantage énergetique en profitent à mort sans s'occuper des verts : les USA c'est le gaz de schiste ! les anglais les polonais et les allemands les chinois c'est le charbon ! et ils ont bien raison ! la France va se Hara quiri ; nucleaire Non , gaz de Schiste NON , moteurs diesel Non ! un dernier point les moteurs diesel sont maintenant équipés d'un filtre à partiicules FAP !!

coco  a écrit le 02/03/2013 à 16:32 :

Quand ils auront taxé le diesel il sera moins polluant c'est sur !

Gaz oil & éssence ?  a écrit le 02/03/2013 à 13:23 :

Rafinage gaz oil plus chère!
Les moteurs dièsel pour voiture tourisme, une volonté industrielle française!
Que l'état taxe les carburants aux même taux ne me choque pas!
Les autos équipé diésel resteront toujours compétitive par rapport à l'essence (couple, consommation,) mais avons nous besoin d'être tous équipé diésel?

c'est quoi ce lobby  a écrit le 27/02/2013 à 16:54 :

ce n'est que du lobby - rien ne justifie une telle disparité de fiscalité: ça crée un biais.
En évoquant la norme euro 6 et les baisses d'émission de NOx, on admet que le diesel est actuellement mauvais...
le dernier paragraphe est juste affligeant.

mouette  a écrit le 27/02/2013 à 12:18 :

nous sommes ursaff cancras et carbalas , qui que tu soit, quoi que tu fasses, faut que tu crache que tu paye pas possible que t'en rechappe nous les freres qui raptout !!!!!!
ca vs rappelle rien ??? mr flamby arretez votre taxoïte aigue !!!

incompétance qui frise le bêtisier"  a écrit le 27/02/2013 à 11:34 :

Même ça, ils ne l'ont pas compris : amplifier la fiscalité sur le gazole, mettrait à mal la filière automobile, et vu l'état dans laquelle elle se trouve...! mais c'est qu'ils voudraient en remettre ENCORE une couche!! Malheureux!

aristide  a répondu le 28/02/2013 à 15:54:

C'est vrai qu'il vaut mieux sauver l'automobile que les humains. Vive le capital !

a aristide  a répondu le 04/03/2013 à 16:23:

sauver l'automobile c'est sauver de l'empois donc sauver l'humain cqfd le capital n'a rien a voir la dedans

GABUZO  a écrit le 27/02/2013 à 11:32 :

encoore une aberration de plus due aux technoécolos. dès que le bonus malus a été instauré de nombreuses voix se sont élevées pour dire que la seule prise en compte du CO² allait favoriser le diésel et que l'on faisait fausse route du fait des NOx mais personne n'en a tenu compte. résultat maintenant marche arrière toute. Le récent nouveau bonus malus pénalise la production française et bien les écolos en remettent une couche bravo§ c'est vrai que eux ils prennent les transports en communs ou roulent en véhicules hybride et sont bien loins des préoccupation du "bas peuple"

joel  a écrit le 27/02/2013 à 11:09 :

Personne ne demande un alignement immédiat de la fiscalité du diesel sur celle de l'essence, mais on pourrait par exemple réduire de moitié la différence de prix qui est actuellement de 20 cts entre les deux carburants en 5 ans, soit 2 cts par an, puis en rester là.
Aujourd'hui près de 80% des véhicules vendus neufs sont des diesels, ce qui signifie qu'on aura bientôt plus de 80% de consommation de carburants diesel. C'est intenable pour la filière raffinage française.

PIC SOUS  a écrit le 27/02/2013 à 11:05 :

L'OMS est loin d'etre incompétente, vous feriez bien de vraiment chercher les raison d'une telle mise en garde, et si vous etes feignant, il y a eu une très bonne émission sur France5 concernant les dangers liés au rejet des particules fines. meme si le diesel a fait des progrès, vous feriez bien de savoir que les fameux FAP ont une durée de vie limitée, et sont très mal recyclés. Mais le débat ne devrait plus se situer à ce niveau : les bonnes questions sont les suivantes : quelle est l'énergie à utiliser pour demain ? Quel est l'état d'avancement de la recherche, quand sera-t-elle diffusée ? l'électricité et l'hydrogène feront-ils tairent les débats sur la présence de l'automobile dans les villes ? quel avenir pour les verts ? etc...

alange  a écrit le 27/02/2013 à 9:53 :

A quoi sert donc l'OMS ? Sa crédibilité largement atteinte par ailleurs en matière de vigilance, elle se compromet encore dans un débat où sa compétence s'avère nulle, i.e. dépassée et obsolète. A qui se fier alors ? Le lobbying automobile n'est pas toujours crédible quand il installe dans ses autos le nécessaire à fumer..! mais la qualité des voitures diesel n'est jamais remise en cause en termes d'économie et de durabilité, le comble étant à souligner dans le bonus/malus écologique puisque le diesel bénéficie d'un bonus alors que le même véhicule à essence n'en bénéficie point !!!! Quelle idiotie ballotée avec hypocrisie, et ça marche !!!

Gilles1  a écrit le 27/02/2013 à 9:52 :

Il faut instaurer un péage dans le centre-ville (exemple : Londres, Milan etc.). Et surtout améliorer les transports collectifs, mais cela est une autre histoire !

STONE1  a répondu le 27/02/2013 à 11:07:

@ Gilles 1 Il faut surtout que les Français soient demandeurs de transports publics (courts trajets) et acceptent de sortir du cocon de la voiture pour enfin devenir conscients de la pollution qu'ils émettent !! Et puis entre nous le diesel ça pue berk !!!

Jarod  a écrit le 27/02/2013 à 9:50 :

Ils veulent juste profiter d'une mine fiscale à rendement immédiat, la casse sera pour les suivants (la droite probablement) ils diront ensuite que c'est de leurs fautes.

je me marre  a écrit le 27/02/2013 à 9:49 :

Certains disent que c'est un problème de santé publique, d'autres que c'est lamentable que le diesel soit moins cher! ouvrez les yeux , la finalité c'est de trouver encore plus d'argent pour un état qui a perdu tout repères.

@je me marre  a répondu le 27/02/2013 à 10:57:

tout à fait d'accord. Si l'état veut favoriser l'essence, il n'a qu"à aligner le prix de l'essence sur celui du gazole!
Le but est clairement de prendre toujours plus d'argent au contribuable sans réformer l'état et ses dépenses pharaoniques! pauvre France!!

Sans illusion  a écrit le 27/02/2013 à 9:28 :

Il faut faire une fiscalité égale à ce qui ce fait en Europe, la règle du jeu sera la même, favoriser le diesel a servi à rien.

valberg  a écrit le 27/02/2013 à 9:24 :

Très bonne initiative
En dehors du problème évident de santé publique, il est temps qu'il y a égalité du prix avec le diesel et que les consommateurs d'essence ne subventionnent plus le diesel indirectement C'est aux constructeurs auto d'adapter leurs modèles de voiture
Et en plus ce sera bon pour diminuer le déficit du budget

mimi  a répondu le 27/02/2013 à 10:46:

Très bonne initiative...pour le gouvernement ! Peut-être un peu moins bonne pour P.S.A. et Renault !!!

xxx  a répondu le 27/02/2013 à 11:38:

Faut expliquer comment l'Essence "subventionne" le Diesel ! Pour ma part,je pense que les taxes sont trop élevées sur le Diesel et encore davantage sur l'Essence ! Il y a des pays où c'est bien moins cher ! dans ces pays l'Etat vend-il le carburant à perte ???

Asimon  a écrit le 27/02/2013 à 8:56 :

Les constructeurs ont raison de gueuler : le gouvernement, comme d'habitude, va continuer à les subventionner, au détriment de la santé publique, et quitte à payer des amendes à Bruxelles pour non-respect des normes anti-pollution.
On est en France, scrogneugneu !

Roudy  a écrit le 27/02/2013 à 8:29 :

La pollution due aux particules dans les villes est en baisse constante depuis 2/3 ans. Ceci du aux FAP! Mais il reste encore énormément de "vieux" véhicules sans FAP, car la France ne l'a rendu obligatoire qu'en 2011!!! Alors il faut raison garder et observer les effets du renouvellement du parc automobile, voire aider, comme en Allemagne, à la transformation des véhicules plus anciens.

Cap2006  a répondu le 27/02/2013 à 10:54:

Vous avez tout à fait raison... la pollution mesurée diminue.... et c'est assez facile à expliquer... grace au FAP, les particules nocives ne sont plus prises au piège des outils de mesure de la pollution qui ont été conçus pour mesurer la pollution des vieux diesels d'il y a 30 ans....
Il me semble aussi que les capteurs ont été déplacés ... au milieu des jardins et parc de préférence....
En gros, la pollution existe toujours... mais elle est plus discrète..

Robert  a écrit le 27/02/2013 à 8:22 :

Après avoir interdit le diesel pour cause de particules, il va falloir interdire le chauffage certainement encore plus polluant ! Ne rigolez-pas: l'état pense actuellement à taxer le chauffage au bois, le seul qui échappe aux taxes actuellement, sous le prétexte bien pratique de santé publique !

Jerem  a écrit le 27/02/2013 à 5:53 :

Ce qui est enorme c'est qu'il n'y a qu'en France que cette soit disant polémique sur les particules existe ... et comme par hasard 6 mois après on parle de hausse de la fiscalité ... et puis c'est bien connu un essence ca fait zero particules ma petite dame voyez vous ... zéro, niet, rien, nada !! ah ... on me dit que ca en fait plus qu'un diesel avec FAP ? pardon ? ... et que l'endroit où les concentrations sont les plus importantes de Paris c'est le metro ???

Pas nouveau  a répondu le 27/02/2013 à 7:45:

Cette polémique sur les particules existe dans les autres pays depuis 20 ans, raison pour laquelle il n'y a pas beaucoup de voiture Diesel dans ces pays, car très polluent et dangereux pour la santé. Les moteurs diesel pour voiture sont interdit au Japon depuis 20 ans déjà pour des raisons de santé public. Cette question est tabou en France.

bbrzep  a écrit le 27/02/2013 à 0:53 :

Perso, je suis revenu à l'essence depuis un mois et je suis très satisfait de mon petit moteur tce 0.9 litre de cylindrée 3 cylindres renault qui ne consomme pas beaucoup. J'ai économisé 1550 ? à l'achat et mon assurance baisse de 200? annuellement.

yes  a répondu le 27/02/2013 à 8:26:

Le TCe de Renault est une vrai réussite, surtout pour l'agrément de conduite.
Coté consommation faut relativiser les chiffres de Renault : j'ai le 1.2l et je fait du 6,4l/100 de moyenne, à comparer aux 5,9 promis par Renault...
Et question assurance effectivement je paye autant que mon ancienne voiture diesel qui était assurée au tiers...

Isabelle  a écrit le 27/02/2013 à 0:42 :

Compte tenu de la nocivité du diesel, c'est une bonne décision. Le diesel devrait donc devenir beaucoup plus cher que l'essence vu l'impact sur la santé. Bravo à ce gouvernement qui ose remettre les pendules à l'heure. En plus c'est là un important gisement de taxes. Oui, le diesel devrait à très court terme coûter bien plus que l'essence. Grâce aux taxes il faut en finir une bonne fois pour toutes et rapidement avec le diesel qui nous pollue la vie.

MIMI  a répondu le 27/02/2013 à 10:42:

C'est vrai que le diésel "taxé" sera beaucoup moins nocif...!!!

à isabelle qui n'a rien compris  a répondu le 02/03/2013 à 18:48:

la France est championne du monde du petit moteur diesel avec Peugeot et Renault et grace à cet aventage de taxation , les 2 constructeurs français ont un avantage qui leur permet de continuer une production importante ! si ils perdent cet avantage c'est la mort de nos 2 constructeurs avec des centaines de milliers d'emploi à la clé ! n'oubliez pas que depuis quelques années les diesel sont equipés de filtre à particules FAP qui reduit le probleme ! en ces temps de crise chacun preserve ses avabtages , deja , hollande veut fermer des centrales nucleaires alors qu'elles produisent le KWH le moins cher du marché ! pendant ce temps , les USA font un carton avec le gaz de schiste et d'autres avec le charbon qui leur permettront de soutenir leurs industries ! quand nous aurons 10 millions de chômeurs en France ça nous fera une belle jambe de dire que nous polluons moins ! c'est sûr qu'une usine fermée , elle ne pollue plus du tout!

Patrickb  a écrit le 26/02/2013 à 23:23 :

Ils sont tous capitalistes avec l'argent du contribuable !!! Et pourquoi leur faire des cadeaux, ne peuvent-ils pas baisser leurs marges pour rester compétitifs ???

occulte  a écrit le 26/02/2013 à 22:08 :

Afin de minimiser la nocivité des rejets de combustion du gazole (micro et nano particules qui infectent les poumons + oxydes azotés et sulfurés) pour favoriser l'industrie française des petits moteurs diesel, la mesure de la pollution des moteurs était focalisée sur l'émission de CO2. L'effet de serre est redoutable, mais peut ont aussi nier l'effet santé à longterme. D'autant plus que le gazole est de plus en plus mixé avec des huiles d'origine végétale dont la combustion fume. Depuis bien longtemps, on ne parle plus des macro-particules noires qui étaient l'apannage des vieux moteurs. Ce souvenir surrané est-il la seule défense de nos constructeurs automobiles ?

Bastien  a écrit le 26/02/2013 à 21:43 :

Allons-donc, le fait que les véhicules polluent ou pas n'intéresse absolument la dictature au pouvoir. Ce qu'il faut, c'est faire rentrer l'argent, coûte que coûte, quitte à saigner tous les français.

adonf  a écrit le 26/02/2013 à 21:34 :

on n a pas besoin de l augmentation des taxes ,le 1 janvier 2014 sort la norme euro 6 pour le diesel et là on va prendre un coup au porte monnaie .+ 2000 euros pour un vehicule de bas de gamme .

cannois  a écrit le 26/02/2013 à 21:28 :

Cris d,alarme des Hopitaux ....on en crêve de votre diesel !

Truk  a écrit le 26/02/2013 à 21:27 :

Après avoir infligé la même monnaie que les Allemands à nos industriels, voila que nos dirigeants veulent les attaquer sur leur dernier avantage comparatif, le Diesel. Mais que veulent-ils exactement ? Transformer la France en un désert productif ? Et bien alors, ils vont y arriver à ce rythme là !

transport-ile-de-france.com  a écrit le 26/02/2013 à 20:45 :

Le gouvernement se moque bien de la pollution qui n'est qu'un faux prétexte. Ce qui l'intéresse c'est de taxer toujours plus. Dans ce contexte, la voiture électrique n'a aucun avenir car elle ferait perdre les taxes sur le pétrole ! On vous ment.
Au fait, quand les socialistes vont-ils taxer l'air qu'on respire ? Ils y pensent.

payer l'air ambiant  a répondu le 27/02/2013 à 11:41:

c'est déjà fait, via les taxes !

garden  a écrit le 26/02/2013 à 20:08 :

Il ne faut pas chercher de logique entre le bonus-malus et l'alignement des taxations du diesel et de l'essence (à la hausse) puisqu'il n'y en a pas. Le bonus-malus était plus ou moins une aide déguisée pour les constructeurs français (ils étaient déjà nettement orientés vers les petits véhicules au moment du lancement de ce bonus-malus). L'alignement des taxations diesel / essence c'est simplement une manière de faire rentrer de l'argent sur une taxe à large assiette.

AE  a écrit le 26/02/2013 à 19:57 :

D'après mon centre de contrôle technique, ce sont plutôt les vehicules récents qui polluent plus, car les fameuses vannes EGR, Filtres à particules, catalyseurs et autres sondes Lambda, c'est très bien les 3 premières années puis ensuite, une fois que c'est bien encrassé par des petits trajets en ville, ça pollue comme un vieux Berliet et ça passe difficilement au CT. Il sont obligé de faire "cracher" certains véhicules pour leur faire passer leur 1er CT, cad au bout de 5 ans!!! Le mieux est l'ennemi du bien, et l'état l'ennemi de tout le monde!!

Enjoy  a écrit le 26/02/2013 à 19:56 :

les industriels français ont abandonné le développement des moteurs essences , voilà le résultat , vision court thermiste de confort lamentable et risible !!

betafoin  a écrit le 26/02/2013 à 19:35 :

Il est vrai que le système de bonus/malus favorise outrageusement les moteurs diesel, ce qui incite certains à rouler en diesel alors que ce n'est pas adapté à leurs besoins (kilométrage annuel, type de trajets).

Nomane  a écrit le 26/02/2013 à 19:32 :

Je rejoins les conclusions de PSA sur la dangerosité des particules fines. L'étude de l'OMS est datée. C'est comme si on prenait aujourd'hui en compte les problèmes liés à l'essence plombée ! Par ailleurs, il faut savoir que l'essentiel de l'émission des particules fines vient du logement et de l'industrie...

Cap2006  a répondu le 27/02/2013 à 10:46:

les gaz d'échappement automobile tuent 40 000 personnes en France....

Et le diesel n'est pas devenu propre en brisant les particules nocives en micro particule dont la nuisance est rendu encore plus forte du fait qu'elle traverse les protections du poumon et de la peau... Alors moins de particule, certe, mais bien plus dangeureuse...
d'autant que l'efficacité du filtre à particule est soumis à quelques conditions non réunies sur tous les trajets...

L'essence n'est pas exempt de reproche.... avec tous les métaux lourds et additifs cancerigènes

Un bon match nul en somme... de quoi aligner les taxations...

au delà même de l'utilité de rééquilibrer un peu la consommation essence/diesel..


xxx  a répondu le 27/02/2013 à 12:03:

Faut savoir ce que l'on veut ! 40 000 retraites en moins à payer , cela peut être intéressant ! Le gouvernement doit peser le pour et le contre ! A long terme ???

Robert  a écrit le 26/02/2013 à 19:25 :

Mais le but de Delphine Batho n'est-il pas précisément de briser totalement cette industrie française ? Afin de libérer les travailleurs.....

Alano34  a répondu le 27/02/2013 à 5:40:

Quand on n'aura plus d'industries on aura enfin un air sain!!! Et 20 millions de chômeurs! Les socialos ecolos vont vraiment arriver à tuer notre industrie!quelle honte!!

cbr  a répondu le 27/02/2013 à 10:38:

Je pense que c'est le but des gouvernements depuis 5 ans : tuer l'industrie automobile française. Toutes les décisions vont dans le même sens : bonus/malus favorisant les voitures fabriquées à l'étranger, TVS sur les voitures d'entreprise, TVA non récupérable, gasoil au prix de l'essence, interdiction d'accès aux centres villes, généralisation de la limitation à 30, ...
Au nom de l'écologie, on sacrifie des milliers d'emploi en France, et personne au gouvernement ne voudra l'admettre, on nous bassine avec "l'emploi priorité numéro un" blablabla...
Ecologie + fiscalité > emploi

MIMI  a écrit le 26/02/2013 à 19:00 :

C'est vrai...je n'y avais pas pensé ! Le gas-oil taxé sera moins dangereux pour la santé que le gas-oil non taxé !!! Il fallait être socialiste pour envisager cela, bravo à Mme Batho vous êtes géniale...et vous prenez les Français pour des c...

Zefram  a écrit le 26/02/2013 à 18:54 :

Le coût de production de l'essence est inférieur à celui du diesel.
Si le diesel est moins cher à la pompe c'est uniquement parce qu'il est moins taxé.
La raison n'est pas économique, mais politique.
Les raffineries en France n'arrivent pas à produire suffisamment de diesel pour notre consommation,
donc on en importe, et l'on doit exporter l'essence que nous ne consommons pas.
Conséquence absurde d'une politique "tout diesel"

churchill  a écrit le 26/02/2013 à 18:51 :

il ft une bonne taxe ecolo, vu que les caisses sont vides et que ca peut rapporter 4 milliards.... je crois qu'ils ont aussi un projet de taxe de renovation des logements, pour faire tourner le batiment ( chaque proprietaire devra investir qques milliers d'euros tt de suite pour peut etre recuperer qques centaines d'euros en economies d'energies - enfin ' si c'est deductible', mais en ayant cree de l'emploi..... comme pour les controleurs d'alcohol dans les voitures!)

claude34  a écrit le 26/02/2013 à 18:43 :

Un rééquilibrage fiscal est manifestement nécessaire, vu qu'il y a un souci au niveau du raffinage des carburants. Exporter de l'essence pour importer du diésel est idiot.

De plus, même avec un fap, il semble que le souci du diesel en utilisation purement citadine reste un souci. Les constructeurs le savent, donc ils seraient gentils d'arrêter de se moquer du monde.

Socrate  a écrit le 26/02/2013 à 18:43 :

Et les cancers et autres gracieusetes

Claude87  a écrit le 26/02/2013 à 18:31 :

Problème Franco Français alors que des pays ou des villes interdisent ce poison...nos constructeurs qui ont toujours un temps de retard s'acharnent à faire du diesel soi disant propre. Comme si le diesel pouvait être propre ! Qu'ils persistent dans leur erreur.

Michel  a écrit le 26/02/2013 à 18:14 :

Comme d'habitude en France on préfère tendre le bâton plutôt que tendre la carotte pour entrer dans un cercle vertueux. Pourquoi ne pas plutôt défiscaliser l'essence pour stimuler un marché automobile au point mort? Il est vrai que récupérer de la TVA supplémentaire est moins intéressant que de la TICPE sur un marché captif au Diesel.

Cap2006  a écrit le 26/02/2013 à 18:12 :

décidement, le chantage à l'emploi atteint des sommets....

Bon 40 000 morts par an à cause des gaz d'échappement, c'est bon pour l'emploi ....

AWI1  a écrit le 26/02/2013 à 18:01 :

Entre évidence et intox !