Le véhicule électrique, pas si écologique que ça !

 |   |  491  mots
La Renault Zoé électrique est fabriquée à Flins... au compte-gouttes
La Renault Zoé électrique est fabriquée à Flins... au compte-gouttes (Crédits : Photo DR - Salon de Genève)
Une étude de l'Ademe sur les rejets de CO2 démontre que la voiture électrique est plus effciente que les véhicules thermiques... seulement après 50.000 kilomètres parcourus en France. En Allemagne, il faut attendre les 100.000!

La voiture électrique est-elle vraiment écologique? Une question iconoclaste tant elle jouit d'une aura "verte" à toute épreuve. Et pourtant...  En France, une voiture électrique présente un avantage indéniable en termes de réchauffement climatique, mais à partir de 50.000 kilomètres parcourus, selon une étude pilotée par l'Ademe, la principale agence environnementale française.

A sa sortie d'usine, son bilan CO2 n'est en effet pas formidable, du fait principalement de l'extraction des métaux qui composent la batterie. Mais la voiture électrique se rattrape grâce à une électricité essentiellement d'origine nucléaire peu ou pas émettrice de gaz à effet de serre. On ne parle pas là évidemment des déchets radio-actifs

Pour un cycle de vie moyen estimé à 150.000 kilomètres, une voiture électrique émettra au total environ 10 tonnes de CO2, contre 22 pour une voiture diesel et 27 pour une voiture à essence, selon le scénario de référence de l'étude publiée ce mercredi.

Bilan pas terrible en Allemagne

Mais en Allemagne, où l'électricité vient actuellement à 44% du charbon très émetteur de CO2, les conclusions sont fort différentes. Il n'y a donc pas de solution universelle. Rechargé outre-Rhin, un véhicule électrique émettra davantage de CO2 qu'une voiture thermique classique... jusqu'à 100.000 kilomètres parcourus, compte tenu des gaz à effets  émis lors de la phase de production.  Au-delà des 100.000 kilomètres, le bilan de la voiture prétendument "zéro émission" devient certes favorable outre-Rhin. Mais pas de beaucoup! Et, en Chine, le bilan est franchement mauvais, selon d'autres études...

En-dehors du CO2, qui est un gaz participant au réchauffement climatique supposé mais n'est pas un polluant, la voiture électrique "reste indéniablement une bonne arme pour limiter la pollution locale", affirme cependant l'étude. Reste quand même le problème du recyclage des batteries, pas résolu. Et demeure aussi un autre point noir : le risque d'acidification, qui peut contribuer aux pluies acides, lié à l'exploitation du nickel ou du cobalt entrant dans lesdites batteries.

Des ventes encore décevantes

La voiture électrique démarre en tout cas lentement. "Sans infrastructures, on n'ira pas au-delà d'un certain volume pour les véhicules électriques", indiquait le mois dernier au salon de Tokyo Carlos Ghosn, PDG de Renault et Nissan.  Il reconnaissait à cette occasion que l'objectif fixé par l'Alliance Renault-Nissan de vendre 1,5 million de voitures électriques avant la fin de 2016 ne serait atteint que "deux ou trois ans" plus tard. Ce qui semble déjà très optimiste.

L'alliance franco-japonaise a investi la bagatelle de 4 milliards d'euros dans les technologies pour la voiture "zéro émission". La Nissan Leaf, le véhicule électrique le plus vendu, a été écoulé à 87.000 unités au cumul depuis la fin 2010. C'est bien moins qu'escompté. Chez Renault, le champion des ventes d'électriques est l'utilitaire Kangoo "Z.E." produit à Maubeuge, vendu à moins de 12.000 unités de la fin 2011 à ce jour. La citadine Zoé, fabriquée à Flins, n'a, elle, été écoulée qu'à 7.600 exemplaires.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/02/2016 à 14:40 :
et pourquoi ne pas généraliser le moteur le moteur sterling? évidement bien peu de gens savent ce que c'est, pourtant il existait avant le moteur thermique et des véhicules actuels fonctionnent avec!....mais bien sur s'il ne consomme rien, et ne rejette rien, il a un énorme défaut : il ne RAPPORTE RIEN ni aux pétroliers, ni a l'état ni aux escrologistes qui ne pourraient critiquer, ce qui est leur raison d'étre!............plutôt que de proposer des solutions autres que de retourner vivre dans des cavernes.......
a écrit le 20/10/2014 à 23:25 :
ce que toutes les polémiques aussi justes soit'elles pour certaines,concernant la pollution par exemple ,
et ce que tous les reporters "gros malins" tous azimuts ne disent pas,
c'est que au bout de 8 ans les batteries commencent à etre foutues,et que le prix de leurs remplacement est au moins de 15000 euros,soit à peu pres le prix de la voiture neuve avec les aides,

et que si tout le monde se mettait à l'electrique,il n' y aurait pas assez de lithium,ce serait un fiasco,meme avec des électrique hybride (traction électrique+ génératrice thermique pour l'autonomie...)
,sans parler de tous les drames et pollutions que cela engendre deja..
c'est con,mais c'est la triste realité.
non ce n'est pas du tout viable,et encore moins l'avenir...
le diable,oui certainement!
a écrit le 20/10/2014 à 3:08 :
ce que toutes les polémiques aussi justes soit'elles pour certaines,concernant la pollution par exemple ,
et ce que tous les reporters "gros malins" tous azimuts ne disent pas,
c'est que au bout de 8 ans les batteries commencent à etre foutues,et que le prix de leurs remplacement est au moins de 15000 euros,soit à peu pres le prix de la voiture neuve avec les aides,

et que si tout le monde se mettait à l'electrique,il n' y aurait pas assez de lithium,ce serait un fiasco,meme avec des électrique hybride (traction électrique+ génératrice thermique pour l'autonomie...)
,sans parler de tous les drames et pollutions que cela engendre deja..
c'est con,mais c'est la triste realité.
non ce n'est pas du tout viable,et encore moins l'avenir...
le diable,oui certainement!
a écrit le 21/03/2014 à 10:21 :
Trouvé sur internet :
• Consommation moyenne d'une voiture électrique : 15kWh pour 100 km
• Parc automobile français : 32 millions de véhicules
• Distance moyenne parcourue : 14000 km
Faites le calcul, il donne consommation annuelle 67 millions de MWh
Sachant qu'une centrale nucléaire produit en moyenne 7 MWh,
il faut un minimum de 10 centrales nucléaires pour alimenter le parc français?
Les escrologistes qui défendent la voiture électrique sont donc pour la construction de 10 centrales. Curieux !
Réponse de le 06/02/2015 à 15:52 :
C'est bien 67.2 million de MWh, soit 67.2TWh
Sauf que pour info la centrale de Tricastin produit à elle seule 25TWh ce qui représent 6% de la production française, .... donc il faut moins de 3 centrale soit moins de 18% de la production pour recharger toutes les voitures électriques ... alors aucun probleme.
En plus si on recharge en heure creuse c'est tout bénef, car qu'une central nucléaire produise a 100% ou soit a l'arret, son combustible devra être changer de la même manière.
a écrit le 21/03/2014 à 10:14 :
test
a écrit le 22/01/2014 à 11:40 :
Et encore le calcul ne tient pas compte du fait que la durée de vie des batterie est très limité. cela dépend du nombre de cycle de charge et décharge, mais on parle de 3 à 10 ans avant changement. cela veut donc dire qu'avec un changement de batterie, ce genre de véhicule produit autant de CO2 en Allemagne qu'un véhicule thermique et que la différence sera faible en France, surtout en cas de changements multiples !
a écrit le 22/12/2013 à 8:41 :
J'ai lu le rapport de l'ademe. Ce n'est pas du tout ce qu'il y est ecrit. Vous etes remunere par total?
a écrit le 17/12/2013 à 16:08 :
donc il faut continuer a extraire le petrol j usqua ca derniere goutte.et apres.quelle compagnie petroliere vous paie pour ce constat.
a écrit le 16/12/2013 à 12:05 :
Pour le moment la voiture purement électrique ne présente aucun intérêt, par contre une électrique hybride (traction électrique+ génératrice thermique pour l'autonomie) est intéressante, surtout si l'on utilise une énergie renouvelable relativement propre (pas de particules, peu d'émissions) comme..le méthane, qui, en plus de la possibilité de production par recyclage des déchets et végétaux non alimentaires, est aussi un des combustibles fossiles les plus abondant dans la nature...mais le methane pur n'est intéressant que sous forme liquide (plein rapide, réservoir compact, pas plus de risques qu'avec de l'essence), indisponible actuellement en France (le GPL c'est du gaz de pétrole+~30% de gaz naturel (méthane))
a écrit le 16/12/2013 à 11:00 :
quand on ne compare avec un véhicule essence ou diesel, on ne peut pas dire que ça pollu plus.
a écrit le 08/12/2013 à 13:28 :
Arrêtez de nous emm....r avec les bobo-mobiles.

Puisqu'on vous dit que c'est mal, dangereux (vous vous rendez compte que ça peut prendre feu !), polluant (pas de pièces mobiles, lubrifiants, courroies, filtres, etc...), sans entretien (mais que vont faire les charagistes ?) et mauvais pour la collectivité (c'est mauvais de rouler avec une énergie taxée à 7% plutôt qu'une autre taxée à 70%).

La traction électrique, c'est très bien pour les Fenwick ou autres chariots électriques industriels (qui marchent très bien depuis >30 ans), mais pour vos citadines ou 2nd auto ?

Quelle ineptie.... (et pourquoi pas une sortie de crise par une avancée technologique tant que vous y êtes ?)... vraiment n'importe quoi... :p
a écrit le 06/12/2013 à 16:36 :
- Dis Papy, pourquoi je meure d'un cancer du poumon ?
- Parceque toute ma vie, j'ai roulé en voiture diesel. Tout à été fait pour nous empêcher, nous automobilistes, de rouler avec des voitures à zéro émission de particules cancérogènes ! Pardonne nous ! Pardonne leur, ils sont aveuglés par le profit !
Réponse de le 17/12/2013 à 9:35 :
Il est chinois ton petit fils?
Le problème de la pollution automobile c'est essentiellement à Paris que ça se passe, et au lieu d'avoir la logique de débiles mentaux d'obstruer la circulation afin de ralentir la vitesse, on ferait mieux au contraire de la fluidifier au maximum.
Car si la quantité par trajet s'élève en fonction de la vitesse, en instantanée, le facteur temps, n'est pas pris en compte, si on passe des heures dans les bouchons, on rejettera plus qu'en roulant trop vites! CQFD.

Il ferait mieux de faire un périph à 2 étages comme au japon.
Réponse de le 03/07/2014 à 13:45 :
Ton cancer, il vient d'abord de ta clope que tu fumes dans les bouchons, ton stress dans les bouchons et ta mal-bouffe parce qu'en ayant passé 2h dans les bouchons, tu passes chez mc do.
Et maintenant, il existe des FAP sur les diesel.
Réponse de le 20/10/2014 à 13:21 :
Un périph à deux étages n'aurait qu'un effet : mettre deux fois plus de voitures sur les routes, et donc multiplier les pollutions. CQFD ?
a écrit le 06/12/2013 à 14:43 :
C'est bien gentil toutes ces affirmations !

Ou est le rapport de l'ademe, j'aimerais bien voir les données aillant servies à étayer ce rapport.
Je ne trouve pas de trace sur les valeurs de recyclage ni sur le cout d'extraction des sables bitumineux (EROI), ni sur le fait qu'il faut 1,5kWh pour raffiner 1 litre d'essence.

Bref tout ça manque de données pour vraiment argumenter.
a écrit le 06/12/2013 à 14:27 :
enfin un bel article qui resume fort bien les écologistes has been qui nous culpabilisent et nous oriente vers des voies pas très écolos du tout , vous le soulignez sur le nucléaire contre le charbon pour alimenter de tels véhicules , plus le cout des produits fossiles qui va en augmentant aussi , pas très rentable ce genre de véhicules , juste un essai raté , on verra avec d'autres types de véhicules comme ceux a hydrogène via des panneaux solaires par electrolyse .. possible .. wait and see ..
a écrit le 06/12/2013 à 7:50 :
Après 150 000 km, 10t de CO2 au lieu de 22t !
Ça divise quand même par deux la quantité émise. C'est énorme.
Réponse de le 06/12/2013 à 11:28 :
Et quel poids de déchet radio actif toxique pendant 500 000 ans?
a écrit le 05/12/2013 à 22:24 :
L'extraction du pétrole et son acheminement sont-ils pris en compte dans cette étude ? Par ailleurs, le recyclage des batteries n'est peut être pas résolu mais les batteries peuvent avoir une seconde vie comme le stockage d'électricité produite par des énergies renouvelables.
Réponse de le 06/12/2013 à 0:15 :
A oui, et quand nous sommes là, il faut aussi prendre en compte l'extraction et acheminement du combustible nucléaire ainsi le traitement et acheminement et le stockage du dechet.
Réponse de le 06/12/2013 à 7:51 :
pas très possible, on ne peut pas utiliser les même technologies de batteries. nombre de cycle, durée puissance de vie, , pertes... limite les possibilites
a écrit le 05/12/2013 à 18:43 :
Je vais mettre tout le monde en colère , mais passons au gaz de schiste cela sera moins dommageable pour la planète et pour l'humanité
Réponse de le 05/12/2013 à 19:09 :
Une eau POTABLE ou des combustibles fossiles non conventionnels : faudra choisir ! En plus simple selon l'expression de la sécurité routière : "boire ou conduire ,faudra choisir "
Réponse de le 05/12/2013 à 19:51 :
On pourrais aussi passer a des voiture moins électronisée qui consommerais moins... Mais bon on mettrais moins de sous dans les poches de l'état et de l'industrie... Cette possibilité est déjà morte sans être née.
Réponse de le 05/12/2013 à 22:08 :
Bioman, bravo, "Boire de l'eau potable ou conduire il faudra choisir" est une phrase choc que l'on pourrait retrouver très vite comme slogan contre les gaz de schistes.
Réponse de le 06/12/2013 à 14:30 :
a didier , ce débat est stérile , le gaz de schiste est déjà en voie de devenir une poudrière sociale aux US au sujet de l'eau , les Bio carburants issue du mais et du blé ?.. on a vu , une crise alimentaire sans precedent dans le monde , total tout le monde recule sur ces deux sujets , quand aux gaz que vous décrivez comme eldorado , la partie est bientôt finie , les grands groupes pétroliers regardent vers des gisements d'hydrates de méthane ..
a écrit le 05/12/2013 à 16:32 :
C'est curieux que cette évidence ait mis si longtemps à émerger !! Si l'auto électrique ne consomme pas de pétrole, il en faudra pour la fabriquer (plus qu'une auto ordinaire) et elle consommera de l'électricité, produite partiellement à partir de pétrole ou de charbon. Ben zut alors, nous voilà bien !!!
Réponse de le 05/12/2013 à 19:49 :
les politiques et l'industrie veulent qu'on en achète du coup on avance les bienfaits et surtout on tait les problèmes. A l'heure actuelle on ne sait pas encore tout. Comment nos gosses recyclerons les batteries? Comment ceux qui seront accidenté s'en sortiront dans le cas d'une batteries qui percerais? Beaucoup de questions restent sans réponse...
Réponse de le 01/10/2014 à 22:45 :
Hey les gars arrêter de vous donner bonne conscience à utiliser vos véhicules thermiques... j'ai un véhicule électrique (une bluecar) et vous savez quoi ?... Je roule 3000 kms par MOIS ! Oui, oui, vous avez bien lu ! par MOIS ! et comble du comble je n'utilise pas le Nucléaire ! Ben non j'ai un abonnement électricité propre chez Enercoop... Donc pas de mauvaises excuses ! En plus vous pouvez même pas dire que c'est une voiture pour les riches parce que je gagne que le SMIC et que ma voiture elle m'a couté 12000 €. Sauf que au lieu de payer 450 € d'essence par mois, maintenant ça me coute plus que 100 €... Ben ouaih !
a écrit le 05/12/2013 à 16:08 :
Pourquoi ,alors veut on imiter l'Allemagne en supprimant le nucléaire ne sommes nous pas sur la même planète? Finalement le CO2 , comme le disait Claude Allègre que nos écologistes prenait pour un farfelu n'est peut être pas responsable du réchauffement climatique .Maintenant il va falloir trouver le moyen de ne pas avouer qu'on s'est trompé.
Réponse de le 05/12/2013 à 16:34 :
Avouer ? Jamais ! Ce sera la faute "aux autres", ceux qui ne jouent pas le jeu, etc..
Réponse de le 06/12/2013 à 11:25 :
hou-hou, il va falloir apprendre à lire ! A quel moment l'article dit que le CO2 n'est pas responsable du réchauffement climatique ? A part dans votre imagination ? Ce que dit l'article, c'est qu'une voiture électrique en produit plus que prévu, et rien d'autre !!!
a écrit le 05/12/2013 à 14:55 :
et bien, profitez savoureusement de votre Zoé pour le moment car les choses risquent de ne pas être aussi roses quand viendra le temps de l'industrialisation. Pensez-vous vraiment que l'état va continuer à manipuler l'information et ne pas décréter des taxes sur la consommation d'électricité spéciale pour l'automobile électrique comme c'est le cas pour l'essence et le diesel ? et ce serait normal aux vues de la consommation induite des énergies fossiles et de la pollution engendrée.

Enfin, je pense que la voiture électrique reste une forme d'escroquerie car pourquoi est-elle si chère alors qu'un moteur électrique et mille fois plus simple à fabriquer qu'un moteur à explosion, que les boîtes de vitesses et les embrayages ne sont pas nécessaires puisque son couple est important depuis le démarrage contrairement aux moteurs thermiques et que ce n'est pas une électronique de puissance ni les batteries qui puissent en tripler le prix ?

Par ailleurs, pour attiser la naïveté des gens, on propose des voitures suréquipées d'équipements qui ne servent pas à grand choses en faisant croire que ce sont des cadeaux alors que le prix nominal a été augmenté pour compenser. C'est de l'achat forcé de ce que l'ont ne demande pas. Il en est de même pour les garanties 6 ans 7ans à l'achat compensé là aussi par une augmentation du prix de base que personne ne peut évaluer objectivement.

Personnellement je préfère choisir et prendre ce qui m'intéresse. Je suis absolument pour les options et résolument contre les packs. Jusqu'à présent, pour moi, les garanties constructeurs ont largement suffi pour régler des problèmes de jeunesse. Je garde mes voitures très longtemps, entre 8 et 15 ans, elles ont toutes dépassé sans problème le cap des extensions maximales proposées. Il est vrai que, pour moi, ce ne sont pas des jouets et je soigne tout particulièrement ma conduite pour les faire durer (actuellement, 8 ans une C5 BVA ,15 ans une Twingo achetées neuves et 33 ans une 2CV acheté il y a 9 ans).
Réponse de le 05/12/2013 à 22:16 :
Je conçois votre point de vue, possédant des véhicules de 30 ans à 40 ans d'âge (Matra 530 LX, Rodéo ACL, 4L, Mini Austin), mais il me semble évident que le véhicule électrique est essentiel en proposition commerciale surtout pour un usage en centre urbain, je pense aux grandes villes, à la qualité de l'air et sonore des riverains, aux bouchons. Nous devons avoir le choix pour répondre à nos besoins.
a écrit le 05/12/2013 à 14:32 :
Cela fait toujours sourire de limiter l'écologie à un calcul de co2. Simple et simpliste.
a écrit le 05/12/2013 à 14:06 :
On peut supposer l'arrivée progressive d'électricité dite verte ou assimilée dans le réseau, les éoliennes à axe horizontal et le photovoltaïque sont plutôt du tape à l'oeil inefficace.
Donc rendez-vous dans dix ans on aura généré plein de trucs.
Un question plus pragmatique, ces véhicules forts chers à l'achat seront prévus 10 ans, 20 ans, 30 ans voire 40?
Car qui dit électrique dit durée, mais visiblement la majorité sont encore équipées de freins, de cardans peut être d'embrayages et de boîtes de vitesses, et la on n'est pas dans une pensée d'électricien mais de mécanicien.
a écrit le 05/12/2013 à 13:30 :
Mon Kangoo VE de 2011 consomme 3600 kWh / an pour 18 000 km. Conclusion, je vais rajouter 4 kW de panneaux photovoltaiques a ceux qui sont deja installes. Paye 32 c€ / kWh (contre 15 c€ achetes a EDF), je vais les amortir par la vente a EDF jusqu'a ce qu'il soit plus avantageux d'auto-consommer, mais des maintenant les kWh qui iront dans ma voiture proviendront en fait de panneaux (plus court chemin).
La, la VE est completement ecologique (evitez les assertions non documentees sur la soi-disant non recyclabilites des panneaux PV, cf PV Cycle).
a écrit le 05/12/2013 à 12:09 :
Petit calcul:
Rendement d'une centrale nucléaire: 33% max
Pertes en ligne: 5%
Rendement du moteur électrique: 95%
Rendement de l'ensemble: 0,33*0,95*0,95= 0,30 ou 30%
Rendement d'un moteur thermique de voiture: 35%
Réponse de le 05/12/2013 à 21:44 :
Vous n'allez pas au bout de l'analyse pour le thermique (pour l'électrique aussi d'ailleurs).
Rendement raffinerie? Energie nécessaire à l'extraction du pétrole?
Réponse de le 06/12/2013 à 1:45 :
Le rendement a un sens si la ressource de départ est la même : exemple comparer une voiture électrique alimentée par une centrale gaz avec une voiture roulant au GNV. Sinon, c'est exactement comme comparer les choux et les carottes.
Réponse de le 23/01/2014 à 13:22 :
1er commentaire impartiale dans cette série de commentaires...
a écrit le 05/12/2013 à 11:50 :
Effectivement la production électricité sur le réseau n'est pas propre ... ce n'est pas nouveau.
Mais sur une voiture électrique ou sur une hybride, il y a la récupération d’énergie, lors du freinage, qui est très importante dans le bilan d'une conduite urbaine.
Le mauvais rendement d'une voiture (énergie consommée / énergie utile) est due au moteur thermique et aussi aux accélérations puis freinage 50m après pour un feu rouge.
Les systèmes de récupération sont le vrai gain des voiture électrique, et devraient être généralisés à tout les véhicules.
Beaucoup trop d’énergie part en chaleur dans les disques de frein.
a écrit le 05/12/2013 à 11:42 :
a l'évidence elles s’étiolent toutes les promesses hasardeuses et fallacieuses de Renault pour "arracher" des aides publiques tant auprès de Sarkofillon que de Hollandayrault...
Nos pouvoirs politiques se suivent et se ressemblent comme des vrais jumeaux sortis de la même "poche" énasciencepo
Réponse de le 05/12/2013 à 21:08 :
Quelles promesses fallacieuses ?
a écrit le 05/12/2013 à 11:34 :
Eh pourquoi pas se passer complétement de combustible, si on fait peu de km, mais tout un gardant dans la voiture un petit moteur à essence quand on a besoin de faire le WE plus de distance.
Il parait que çà existe à condition d'avoir une prise tous les soirs pour charger.
Dans ces conditions c'est la Chevrolet volt qui fait 60/70km sans charger. Pour les autres chacun se démmerde.
Réponse de le 05/12/2013 à 17:15 :
En France, c'est l'Ampera de Opel, dont, à mon grand étonnement, personne ne parle. Certes, prix élevé, mais j'en suis très satisfait.
a écrit le 05/12/2013 à 11:27 :
Au vu des chiffres, c'est plutôt écolo un Zoé.
Le titre aurait du être : bon bilan carbone pour la renault Zoé. Et bien non on critique toujours.
Pourquoi toujours dénigrer la production nationale ? Diviser par deux ou trois les rejets de CO2 ( et je ne parle pas des autres gaz...), ça ne convient pas à monsieur le journaliste.

En tout cas, moi qui utlise réguliérement la Zoé dans le cadre d emon boulot ( ma boite en a une), je peux vous dire que c'est très agréable à conduire. Quand je repdrens mon diesel, ça fait bizarre !
Réponse de le 05/12/2013 à 12:23 :
Ce n'est pas du dénigrement, mais le compte-rendu d'une étude de l'Ademe. Laquelle est valable pour tous les véhicules électriques BMW i3, Nissan Leaf, VW e-Up....
Réponse de le 05/12/2013 à 13:24 :
C'est du denigrement, et un auteur a la vue courte.
Certes l'etude est incontestable car compare voiture thermique / voiture elec + centrale a gaz/charbon ou centrales nuke.
Quid si on remplace la source d'electricite par de l'hydro, du solaire ou de l'eolien ? Le bilan est alors excellent.
Réponse de le 05/12/2013 à 13:50 :
C'est bien du denigrement: regardez le titre!
a écrit le 05/12/2013 à 10:40 :
La voiture électrique est adaptée à l'électricité d'origine nucléaire avec recharge la nuit de préférence, quand la production dépasse la demande. Le remplacement du nucléaire par le charbon (l'éolien est erratique) fait que son bilan CO2 devient pire qu'avec un moteur thermique (production CO2 pur + pertes en ligne et transfos + charge et décharge batterie + moteur électrique, peu à chaque étape, beaucoup à fin).
a écrit le 05/12/2013 à 10:36 :
Lors du passage de l'ouragan Sandy à New York, des Lexus qui étaient garées au bord de l'Hudson ont pris feu à cause de l'eau salée qui ont atteint les batteries. De même les batteries des voitures électriques ne sont pas recyclables, ils faut a terme de leur potentialité les enterrer. Mais au delà du pétrole et du charbon il faut quand savoir que la recherche fondamentale est ralentie par la logique Malthusienne écologique. Si nous avions investi dans la recherche nucléaire, en n'arrêtant pas super phénix, en ne ralentissant pas le programme ITER, il y a longtemps que nous aurions beaucoup moins besoin du pétrole et du charbon..
a écrit le 05/12/2013 à 10:29 :
"réchauffement climatique supposé", et la remonté progressive vers le nord d'espèces animales et végétales du sud c'est juste un coïncidence ou pour faire du tourisme ?
a écrit le 05/12/2013 à 10:09 :
Quand il s'agit de défoncer les portes ouvertes nos journalistes sont champions !! Ils viennent de découvrir que l'électricité se faisait à partir du charbon du gaz et du pétrole .... Et pour l'hydrogène ça va être pareil , quand ils vont sortir d'un essai d'une BMW à hydrogène , ils vont dire c'est gêêêniâââle ( normal c'est Teuton) puis ils vont découvrir qu'il n'y a pas de mines d'hydrogène et qu'il faut le produire et qu'en ce moment l'hydrogène est produit avec .. Du pétrole !!! Non pardon ils ne vont pas découvrir ils vont attendre que l'ADEME sorte un indicateur (c'est à cela que l'on reconnait l'élite branchouille parisienne : elle a besoin d'indicateurs pour défoncer les portes ouvertes)
Réponse de le 05/12/2013 à 10:38 :
Bonne analyse. Ça fait des années qu'on nous bourre le mou avec les allemands qui détiennent à l'heure actuelle le pire mix énergétique d'Europe pour produire de l'electricité. C'est bien d'avoir des éoliennes et des panneaux solaires partout quand on compense la disparition du nucléaire avec...du charbon !!! Bien venu dans la révolution industrielle...du 19ème siècle !!!!!
Réponse de le 05/12/2013 à 12:25 :
Vos attaques anti-journalistes sont absurdes. Ce n'est la premier article écrit sur la question.
Réponse de le 05/12/2013 à 19:40 :
@ bien vu
c'est les Allemand sont en pleine "TRANSITION énergétique"
je vous laisse chercher dans le dictionnaire la signification du mot "TRANSITION"
Réponse de le 06/12/2013 à 1:51 :
C'est pas agréable les faits, n'est-ce pas? Alors on va dire qu'avec le mot magique TRANSITION, l'augmentation des émissions de CO2 chez nos voisins écolos allemands, il ne faut pas en tenir compte.
a écrit le 05/12/2013 à 10:01 :
L'etude prend-elle en compte le fait que l'extraction du petrole est de plus en plus "sale"? (sable bitumineux, huile de schiste, forages en arctique, etc.)
a écrit le 05/12/2013 à 8:57 :
Le rendement global du véhicule électrique est bien nférieur à 20% si on compte le rendement des centrales, le transport et les pertes dues aux batteries alors qu'il est de l'odre de 35% pour un véhicule thermique. Les super condensateurs pourront peut-être améliorer un peu le bilan.

Par contre, plus de particules ni de NO et CO.
Réponse de le 05/12/2013 à 11:13 :
35% pour le moteur thermique est assez exagéré quand même.
20% c'est faible le moteur électrique ayant un très bon rendement et les pertes en ligne ne sont pas excessives.
A mon avis on a le même rendement pour les véhicules.
En plus, la voiture électrique se recharge en route lors des freinages notamment. Son rendement global est un peu amélioré grâce à ça
a écrit le 05/12/2013 à 8:57 :
Ah le positivisme francais. On adore. Reprocher a la voiture elctrique la production d'electricite par des centrales a charbon, il fallait y penser.
Réponse de le 05/12/2013 à 10:43 :
ben oui, çà semble paradoxal, mais c'est comme çà: l'électricité est produite en brûlant du charbon, pétrole, gaz ou ... par le nucléaire!
Réponse de le 05/12/2013 à 11:02 :
L'electricite peut aussi etre produite par des EnR auquel cas de paradoxe il n'y a plus...
Réponse de le 06/12/2013 à 1:48 :
Et quand le vent ne souffle pas il faut quand même pousser très fort les centrales au charbon, comme nos voisins Allemands. Paradoxal aussi, non?
Réponse de le 06/12/2013 à 14:37 :
je vous rappelle messieurs que les ENR , éoliennes ou panneaux solaires sont pour les particuliers en basse tension électrique , ce qui veut dire qu'il faut beaucoup d'ampères pour alimenter un véhicule électrique , cette solution est a prendre avec beaucoup de pincettes , enfin coté énergétique on a pas trop de choix que de mauvais de toutes manières .. pas de solutions miracles ..
a écrit le 05/12/2013 à 8:28 :
Eh oui !!! La voiture électrique est écologique si l'électricité est écologique ! Donc essentiellement en France grâce au nucléaire !
Réponse de le 05/12/2013 à 9:20 :
Parce que pour vous le nucléaire est écologique???? Mon dieu comme la propagande des pro - nucléaire a été efficace.
Réponse de le 05/12/2013 à 9:38 :
Alors pourquoi chapon 1° veut-il fermer Fessenheim ?
Réponse de le 05/12/2013 à 10:05 :
Le nucléaire est ce qu il y a de mieux, meilleur rendement et très peu de pollution.... Combien d éoliennes pour une centrale nucléaire?
Réponse de le 05/12/2013 à 11:20 :
Eh Jacques demande aux gens de Fukushima s'ils sont contents du nucléaire chez eux...C'est hallucinant!
Réponse de le 05/12/2013 à 11:21 :
il n'y a pas que le CO2 qui compte pour être écologique
Réponse de le 05/12/2013 à 12:16 :
J'adore cette peur quasi religieuse du nucléaire qui tient de la sorcellerie!
La différence tient sans doute à ce que des gens ont quelques notions de physique et de biologie et pas les autres.
J'aimerais connaître le ratio des morts du au nucléaire et aux autres énergies.
Pour information les écolos anti nucléaires convaincu peuvent payer auprès de certains fournisseurs un contrat garantie électricité propre. Mais visiblement les bonnes consciences disparaissent quand elles se rendent compte qu'il faut accepter de payer jusqu'à 50% plus cher son électricité...
Réponse de le 06/12/2013 à 0:22 :
Les dechets nucléaire sont tellement inoffensives que la France les largue en Siberie - là où les populations locales ont peu de pouvoir de se defendre. Malheureusement mon dernier commentaire sur ce sujet a été censuré - peut-être suite au lien vers un autre journal. Donc faites vous-même la recherche avec google "dechet, nucleáire, russie". Question à tous ceux qui aiment le nucléaire : pourquoi ne vous invitez pas Areva de construire une centrale et/ou un lieu de stockage des dechets à côté de votre jardin?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :