Doubler les ventes de Jeep ? Un objectif gonflé

 |   |  553  mots
Le futur petit 4x4 Renegade
Le futur petit 4x4 Renegade (Crédits : Reuters)
Sergio Marchionne veut plus que doubler les ventes mondiales du spécialiste américain des 4x4. Un petit tous chemins arrive sur le marché.

Sergio Marchionne aime lancer des grands chiffres, parfois délirants. On se souvient du fameux objectif des 300.000 Alfa Romeo et autant de Lancia par an qu'il avait naguère assigné aux deux marques... Las, aujourd'hui, la première vend moins de 75.000 unités à peine et la seconde est quasi-moribonde! Maintenant, le très médiatique patron de Fiat Chrysler Automobiles (FCA), veut... carrément doubler les ventes de Jeep à plus de 1,5 million d'unités annuelles, selon le site spécialisé Automotive News, généralement bien informé sur ce qui se trame au sein du groupe italo-américain. Et ce, d'ici à 2018! Ca devrait faire partie des grandes annonces que Sergio Marchionne doit effectuer ce mardi.

Plus d'un million cette année

Le spécialiste du 4x4 américain, racheté à Renault par Chrysler en... 1987, se retrouve aujourd'hui dans l'escarcelle de FCA. Cette marque emblématique, qui avait été relancée par les ingénieurs de Renault dans les années 80, est aujourd'hui le label le plus prometteur du consortium FCA. Jeep a écoulé l'an passé un record de 731.565 unités (2.317 seulement en France!).

Et le fabricant de tout-terrains vise plus d'un million cette année, avec la montée en puissance du "SUV" compact Cherokee, développé sur une plate-forme du groupe Fiat - celle de l'Alfa Romeo Giulietta. Les version diesel sont d'ailleurs dotées de moteurs italiens. Première voiture à vocation mondiale de l'alliance Fiat-Chrysler, ce véhicule de 4,62 mètres de long est produit à Toledo (Ohio). En juin, sera mis par ailleurs en production à  Melfi, dans le sud de l'Italie, un petit tous chemins, le Renegade, sur une plate-forme Fiat. Le site pourrait assembler 150.000 véhicules annuellement.

Brésil et Chine

Jeep compte beaucoup, en outre, sur l'Amérique du sud et la Chine. La toute nouvelle usine de Pernambuco, dans le nord-est du Brésil, devrait produire le Renegade pour l'Amérique latine. Par ailleurs, FCA doit commencer à fabriquer en 2015 des Jeep en Chine avec Guangzhou Automobile Group.  Trois modèles de Jeep pourraient y être assemblés, dont le Renegade, selon Automotive News.

Jeep est une marque très connue. Mais, ses véhicules conçus essentiellement jusqu'ici pour le marché américain, se vendent essentiellement... en Amérique du nord. 67% des ventes l'an dernier ont été effectuées sur les seuls Etats-Unis. Jeep est l'une des marques mondiales les plus concentrées sur leur marché national. En outre, les différentes enquêtes auprès des consommateurs américains démontrent une satisfaction...mitigée. La qualité des produits, à la technique et à la finition souvent rustiques, est  à la traîne par rapport aux Ford ou aux véhicules de GM et, évidemment, des japonaises.

Jeep peut certes surfer sur la vague de popularité du 4x4. Mais, il y a de nombreux rivaux, dans les "SUV" plus compacts, comme Toyota, Nissan, Hyundai, voire les spécialistes du haut de gamme allemands. Et si, au Brésil, Jeep pourra profiter de la popularité du groupe Fiat, en Chine, il sera un des derniers entrants. Un comble, alors que Jeep avait été l'un des premiers à produire dans l'ex-Empire du milieu, à Pékin, dans les années 80 et 90 grâce à des accords aujourd'hui caduques négociés sou la houlette de Renault! Pour dépasser le 1,5 million, il y a du boulot!

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/05/2014 à 13:09 :
Ils nous font bien rire Marchione et Ghosn, ils courent après les chiffres de vente sans marge et dans quelques temps, leurs bulles boursières vont s'envoller et exploser en plein vl
et la se seront leurs fournisseurs qui vont courir après les paiements de leurs factures.
Réponse de le 05/05/2014 à 13:40 :
Vous avez raison les ventes de Renault augmentent fortement un peu partout dans le monde.
Réponse de le 05/05/2014 à 15:13 :
Effectivement, alors que le marché allemand est en baisse de 3,6%, les ventes de Renault ont augmenté de 4,9%

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :