PSA investit 200 millions d'euros pour transformer Sochaux en usine du futur

 |   |  586  mots
(Crédits : © China Daily China Daily Infor)
L'objectif est de transformer le site le plus ancien du groupe selon les principes de l'usine du futur. En rationalisant les flux, réduisant les ruptures de charge et en équipant les chaînes de montage de matériel dernier cri, l'usine devra être capable de fabriquer six silhouettes différentes et de produire 400.000 véhicules par an.

Pour "moderniser son site historique et assurer sa pérennité", PSA a annoncé vendredi qu'il allait investir 200 millions d'euros dans la transformation de l'usine historique du constructeur automobile à Sochaux, dans le Doubs.

Le projet "Sochaux 2022" permettra notamment d'acquérir une nouvelle ligne de presse, capable de produire des pièces en acier, comme en aluminium, et de fabriquer six silhouettes différentes de véhicules, avec une capacité de production de 400.000 véhicules par an.

Compacter le site, supprimer les ruptures de charge

Le communiqué donne quelques précisions techniques sur son projet stratégique : l'objectif est de "simplifier un flux, hérité de plus de 100 ans d'histoire industrielle, et qui ne permet pas à Sochaux d'exprimer son plein potentiel par rapport aux autres sites industriels du Groupe PSA."

En effet, le groupe constate que l'implantation des bâtiments sur le site, trop dispersés sur une trop grande surface (200 hectares), est devenue trop complexe et trop coûteuse. Il évoque ainsi les "24 kilomètres de convoyeurs et qui mobilise des dizaines de camions chaque jour pour déplacer les sous-ensembles des véhicules en production". Si la réduction des ruptures de charge est un des chantiers de cette remise en cohérence au site, ce n'est pas le seul moyen engagé par PSA pour atteindre son objectif :

"Conçu selon les principes de l'usine du futur, Sochaux disposera des dernières évolutions en matière d'outils numériques, de logistique full kitting, de plateformes mobiles sur lesquelles les opérateurs prendront place pour une meilleure ergonomie et un niveau de qualité optimum", précise ainsi le communiqué.

Sur le site dédié à la publicité de sa performance industrielle, le groupe explique vouloir "réduire le prix de revient des véhicules de 700 euros d'ici 2018 en Europe, notamment en modernisant et compactant ses implantations."

La nouvelle usine produira un nouveau véhicule pour Opel

C'est dans cette usine de Sochaux qu'est produite notamment la Peugeot 3008. Et elle va commencer prochainement la fabrication d'un véhicule pour Opel, qui pourrait entrer dans le giron du groupe, si le projet de rachat à l'étude entre PSA et General Motors, propriétaire actuel de la marque allemande, aboutissait.

     >Lire aussi :

 Parmi les derniers sites qui ont bénéficié d'opérations de modernisation, citons l'usine de Sevelnord (Lieu-Saint-Amand, dans le Nord) dans laquelle PSA a annoncé en août 2016 un investissement de 40 millions d'euros sur deux ans pour moderniser le process d'assemblage en concentrant l'activité sur 2 bâtiments au lieu de 3. Et plus récemment, en novembre, PSA annonçait pour le site de Mulhouse un investissement de l'ordre de 400 millions d'euros étalé jusqu'en 2020 pour moderniser l'usine et la pérenniser, avec une augmentation des cadences à la clé, mais sans que la question des embauches fermes soit tranchée, soulignait à l'époque les syndicats.

L'emploi, la donnée inconnue de "Sochaux 2022"?

S'agissant du site de Sochaux, le communiqué ne donne pas d'information sur d'éventuelles embauches : tout ce qu'il laisse entendre, c'est une amélioration des conditions de travail pour "répondre aux meilleurs standards en matière d'ergonomie [au poste de travail] pour les hommes et les femmes qui y travaillent". Et "plus de 60 000 heures de formation pour accompagner ce projet".

(Avec AFP et Reuters)

>> VIDEO Projet "Sochaux 2022" de PSA (pour info, animation pédagogique pour visualiser/expliquer les améliorations en termes de rationalisation du site)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/02/2017 à 10:12 :
Allez discuter avec les ouvriers de chez Peugeot, les conditions de travail sont scandaleuses là-bas. Quand je lis que les cadences vont être augmentées sans que le sujet des embauches aient été tranchés, cela montre que PSA continue à presser ses ouvriers. Flicage pour aller aux toilettes, pauses de 15 minutes diminuées à 6 minutes. L'augmentation de la cadence à effectif constant est dure à supporter.
a écrit le 17/02/2017 à 17:26 :
rationnaliser le site , ça veut dire produire plus avec le même effectif , en particulier grace aux robots ! le personnel ne doit pas s'attendre à des embauches de personnel de base : ce sera des ingénieurs ! et si PSA achète OPEL , ce sera la concurrence avec les autres usines européennes
a écrit le 17/02/2017 à 11:27 :
L ERGONOMIE ET TOUJOURS UNE VALEUR SUR POUR ECONOMISER DES FRAIS DE MAIPULATIONS INUTILE/ MAIS LA QUESTION D AVENIR EST QUE VAS FABRIQUE COMME VOITURE PEUGEOT ESSENCE/ HYBRIDE/ OU ELECTRIQUE? CAR DESORME L AVENIR ET L ELECTRIQUE EN PASSENT PARS UNE ETAPE L HYBRIDE? ??
Réponse de le 17/02/2017 à 14:54 :
Ca doit faire 1 an que je ne suis pas venu sur ce site et je vous retrouve avec vos commentaires illisibles parce qu'écrit en majuscule.
Vous avez normalement une touche avec un cadenas dessus, à gauche de votre clavier, pressez là, écrivez et voyez la différence ! Peut être qu'on vous prendra enfin au sérieux.
a écrit le 17/02/2017 à 10:16 :
Cette opération va surement entrainer une diminution du temps de travail. Cela devrait être considéré comme un progrès, à condition de rémunérer ce temps de travail libéré par une participation de l'énergie qui en définitive remplacera le travail humain. Une taxe sur l'énergie pour financer le chomage et les retraites. Quand arriverons nous à le comprendre? C'est l'objet de la note n°6 du CAE. Il est urgent de s'en occuper avant la chute de notre économie.
a écrit le 17/02/2017 à 10:10 :
C'est l'avantage de certains investisseurs étrangers qui parfois réinjectent directement l'argent dans l'économie au lieu de l'entasser dans les paradis fiscaux.

Il est évident que depuis que la famille Peugeot ne gère plus cette entreprise cette dernière semble avoir retrouvé un souffle nouveau.

Bonne nouvelle donc.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :